• KGI tome 4 : Murmures nocturnes de Maya Banks

    KGI

    Tome 4: Murmures nocturnes

    De Maya Banks

    Editions Milady Romance

    480 pages

     

    Résumé :

    Kelly Group International (KGI) : groupe d’intervention familial spécialisé dans les missions militaires à haut risque.   Tu n’es pas seul… Au fond de sa prison, Nathan Kelly entend une voix de femme dans sa tête. C’est elle qui lui permet de survivre et de s’échapper. Mais, bientôt, cette alliée mystérieuse – Shea, une femme dotée de capacités uniques – a besoin d’aide. Nathan est prêt à tout pour la secourir, mais la jeune femme refuse de l’entraîner dans un nouvel enfer. Elle ne comprend pas que, pour le soldat, l’enfer consisterait à ne plus jamais la revoir, elle : son ange, la voix qui l’a sauvé des ténèbres.

     

    L'avis de Nanou :


     J’avais hâte de lire ce tome ! (Bon, ok, je le dis depuis le tome 1 :p mais c’est les frères Kelly quoi !!!!)

     À la fin du tome 3, Joe revient d’une mission, il est blessé et Nathan est porté disparu. La famille est folle d’inquiétude et n’a aucune piste pour le retrouver.

     Nathan et son équipe sont faits prisonniers en Afghanistan. Torturé, Nathan commence à perdre espoir jusqu’au jour où il entend une voix dans sa tête qui lui dit de tenir bon.

     Shea est une jeune femme avec des pouvoirs de télépathies. Elle se connecte à Nathan et perçoit son calvaire. Elle décide de l’aider, tout d’abord en lui parlant et ensuite en essayant de le faire évader. Seulement, Shea a d’autres problèmes. Elle et sa sœur Grace sont traquées par des gens qui souhaitent les kidnapper et qui ont tué leurs parents. Depuis ce jour, elles sont en fuite et ne restent jamais très longtemps au même endroit. Elles ne se sont pas vues depuis plusieurs mois.

     J’avoue que j’ai été surprise par le côté fantastique de l’histoire. Je ne m’attendais pas à ça.Mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier ma lecture.

    On y retrouve la famille Kelly toujours aussi soudée. L’action est toutefois un peu moins présente à mon goût.

    À la fin du roman, nous sommes toujours sans nouvelle de Grace et de Rio partis à sa recherche. Ce qui nous promet un 5e tome avec une touche de fantastique.

     Je remercie les Éditions Milady romance pour ce partenariat.

     

    Note : 4/5

     


    votre commentaire
  • Irrésistible

    Lucky Harbor T1 Irrésistible

     

    Jill Shavis

    360 pages

    Résumé :

    Maddie Moore a tout perdu ou presque : son mec, son job, et sa mère, Phoebe, qu’elle n’a jamais vraiment connue. Tout ce qu’il lui reste, c’est un ego en miettes, un goût prononcé pour les chips au vinaigre et un tiers de l’héritage que Phoebe a laissé à ses trois filles : un petit hôtel qui a vu des jours meilleurs, situé à Lucky Harbor. Alors que Tara et Chloe, ses deux demi-soeurs, ont hâte de vendre la propriété pour retourner à leur routine, Maddie se surprend à envisager un avenir dans cette petite ville située en bordure du Pacifique. La présence de l’irrésistible Jax, à qui elle a confié la rénovation de l’hôtel, y est sans doute pour quelque chose. En effet, celui-ci semble bien décidé à réveiller son cœur…

    L'avis de Citrouille :

     Je ne peux pas faire l’avis objectivement, car pendant ma lecture j’ai fait une overdose de romance. Le livre m’a semblé long, à n’en plus finir, prévisible et surtout trop rapide dans l’évolution des sentiments.

     Maddie m’a énervée de bout en bout à faire le yoyo. Je n’ai pas réussi à la comprendre. Jax passait encore, mais Maddie m’a totalement pris la tête. En fin de compte, tous les personnages m’ont pris la tête.

     Si j’essaye de mettre à part mon overdose, je pense que j’aurais pu apprécier ce livre, même si on se doute de la fin. Il se laisse lire. Même si j’aurais souhaité un petit rebondissement avec l’ex de Maddie.

     Ce livre est une amourette à la « central park » qui aurait pu être sympa. Les révélations à la fin étaient tout aussi prévisibles. Je ne sais pas si je lirai la suite.

     

     


    votre commentaire
  • Le grimoire d'argent

    Mercy Thompson T5 Le grimoire d'argent

    Patricia Briggs

    416 pages

    Résumé :

    Mercy ne cracherait pas sur quelques jours de vacances. Après avoir passé les derniers mois à tenter d’échapper aux griffes de la Reine des Vampires, elle découvre que le grimoire des faes est tombé dans de très mauvaises mains : les secrets qu’il renferme sont sur le point d’être révélés. Ce qui n’est pas du goût de tout le monde. Non contente de devoir régler cette crise majeure, Mercy a des problèmes personnels : sa maison a brûlé, son ami Samuel file un très mauvais coton et on lui reproche les dissensions apparues au sein de la meute. Elle va devoir faire preuve de la plus grande diplomatie… pas facile quand on est sous pression !

    L'avis de Citrouille :

    J’adore cette série et j’adore cette auteure et j’adore ce livre !!! Vous êtes prévenus ! Je l’avais lu il y a un moment, mais je ne n’avais pas fait de chronique, j’ai donc décidé de le relire.

    Mais par où commencer l’avis super positif de ce roman ? Je vais couper mon avis en deux parties tout comme les deux histoires parallèles du roman.

    L’évolution de la relation entre Adam et Mercy m’a plu. On en apprend encore un peu plus sur les pouvoirs de la meute. Et surtout sur les membres de la meute d’Adam. Personnellement à part quelques principaux comme Adam, Darryl, etc. les membres de la meute d’Adam ne me viennent pas spontanément à l’esprit, j’ai donc eu beaucoup de mal à comprendre le plan d’Henry. Une fois tout assimilé, c’est logique et ça coule de source. Mais il ne faut pas se perdre dans l’explication de Mary Jo et dans le passage des duels (que j’aurais aimé un tout petit peu plus sanglant).

    Je plains tout de même Mary Jo dans cette histoire. Cette partie de l’histoire m’a plu. J’ai adoré en apprendre encore un peu plus sur les meutes et sur le pouvoir de Bran. Cet homme, je crois que c’est l’homme le plus Badass de la Terre !! (Désolée pour le terme utilisé, mais je ne peux le définir que comme cela).

    La seconde histoire parallèle vient du grimoire d’argent. L’imagination de certains auteurs me tuera toujours.  Miss Briggs a réussi à m’étonner avec son monde fae alors même que je pensais bien le connaitre.

    Grâce à ce tome, ma vision sur les faes a bien changé. En effet hormis Zee, je n’appréciais pas les faes. (Tout comme Stefan qui est le seul Vampire que j’aime bien). Maintenant qu’on a rencontré Arianna, j’aimerais connaitre un peu mieux les faes. Grâce à elle aussi, j’ai réussi à apprécier un peu plus Samuel.

    Samuel est un personnage que j’ai toujours eu du mal à apprécier. Il m’énervait ostensiblement ! Bizarrement dans ce tome, j’ai beaucoup plus apprécié Samuel. En savoir un peu plus sur sa psychologie me plait. Mais il reste bien loin derrière les autres, comme MON Ben (que j’adore pour tous plein de raisons ! Je veux le même !).

    Pour conclure, je vais lire la suite, c’est sûr ! J’ai même envie de les relire tous (alpha et oméga compris) juste pour le plaisir (et me permettre de vous faire des avis plus développés que « HAAAAA c’est trop trop bien » ce que j’ai du mal à faire quand on parle de Miss Briggs.

     


    1 commentaire
  •  

    Là où j’irai

     

    Gayle Forman

    Éditions Pocket

    238 Pages

     

     

     

     

     

    Résumé :

     

    Il y a trois ans, il l’a suppliée de rester. À tout prix. Et Mia est sortie du coma. Pour quitter Protland, peu après, pour le quitter lui. C’était le prix à payer. Et la voilà de nouveau en chair et en os. Ce soir, Carnegie Hall est à guichet fermé. Tout New York est venu admirer sa virtuosité au violoncelle. Et Adam s’est glissé dans la salle. Lui, la rock star à la vie dissolue, pourchassé par les paparazzis, il tremble…Souvenirs et mélodies affluent - retrouvailles en si majeur.

     

    L’avis de Manue :

     

    «Là où j’irai » est la suite de « Si je reste ». On quittait Mia et Adam brutalement dans « Si je reste » alors que la jeune fille venait tout juste de répondre aux supplications d’Adam et d’ouvrir les yeux, nous laissant ainsi dans la plus grande incertitude quant à leur devenir. Gayle Forman ici répond enfin à toutes nos interrogations, dont la primordiale à mon sens : et après que Mia soit restée, qu’est-il advenu de nos amoureux ?

     

    Si le lecteur était resté sur une image de happy end, voilà que Gayle Forman, virtuose incontestable de l’écriture, brouille les pistes. Trois ans plus tard, rien ne va plus pour nos personnages ! Mia et Adam ont complètement perdu le contact, chacun occupé à construire sa propre renommée. En effet, Adam est devenu une rock star sulfureuse, il est reconnu autant pour son talent que sa vie privée mouvementée qui fait les choux gras de la presse people. Dorénavant, il a fait son trou dans le milieu et est devenu le pilier de son groupe. Il a puisé dans le drame qui est survenu, dans ses sentiments pour Mia et la douleur de la séparation, l’inspiration nécessaire pour créer les plus beaux titres de rock de ces vingt dernières années. Et le succès est au rendez-vous....

     

    Mia, quant à elle, après avoir essuyé la rééducation, de nombreuses opérations de chirurgies esthétiques, a fini par intégrer Julliard comme elle en rêvait. Violoncelliste de talent, elle termine même avec un an d’avance sa formation. Si tout semble aller pour le mieux en ce qui la concerne, Adam lui rencontre plus de difficultés et est constamment sur la corde raide. Entouré de ses amis guitaristes, d’une petite-amie mannequin, il se sent incompris, fume comme un pompier, avale anti dépresseurs sur anti dépresseurs. Il n’est plus que l’ombre de lui-même. Il a connu la gloire, mais a perdu son premier amour. Impossible pour lui de savourer l’un sans l’autre. Il lui manque la pièce la plus importante du puzzle : Mia. Et il ne parvient toujours pas à comprendre comment elle a pu le rejeter. Une séparation insidieuse puisque Mia s’est envolée pour Julliard et a préféré garder le silence. Toujours aussi douée, Mia donne un concert au Carnegie Hall un soir d’été. Adam, lui, est aussi à New York au même moment pour promouvoir leur nouvel album. Leurs destins semblent de nouveau s’accorder le temps d’une soirée et bien plus on l’espère.

     

    Adam doit prendre le lendemain l’avion pour rejoindre son groupe à Londres afin de préparer leur tournée. Mais avant d’aller se coucher et de dire au revoir à la vie new-yorkaise, il décide d’aller se promener incognito histoire de prendre l’air. Et le voilà devant le Carnegie Hall dont la tête d’affiche est Mia. La fille avec qui il a tant de souvenirs, celle qu’il n’a jamais pu oublier tout comme le drame qui a frappé sa famille. Il en est encore tout retourné en posant ses yeux sur l’affiche. Malgré le tourbillon d’émotion qui le saisit, Adam tente sa chance, parvient à acheter une place et assiste au concert. La revoir jouer lui serre le cœur. Il s’imagine pouvoir s’en aller sans rien dire, mais la star est reconnue par les employés de la salle et lorsque Mia l’apprend, elle le fait conduire jusqu’à sa loge. C’est un choc pour nos deux persos dont les retrouvailles s’annoncent tendues. Parce qu’Adam en veut toujours à Mia de n’avoir jamais répondu à ses messages, de ne lui avoir donné aucune explication. Pourquoi a-t-elle coupé les ponts subitement ? Mia est fin prête à affronter le passé, même si Adam ne se montre pas sympathique avec elle. Il a ses raisons, elle ne veut pas le laisser partir comme ça, pas sans un au revoir digne de ce nom. Alors, elle lui propose de lui faire visiter New York en pleine nuit, ses lieux favoris ce qu’elle appelle son « New York secret » et ce sera l’occasion pour notre jeune couple de briser la glace et les non-dits.

     

    « Là où j’irai » est construit de la même manière que son prédécesseur, c’est-à-dire que l’on revit l’espace de quelques heures, de la nuit jusqu’au matin, les trois dernières années grâce à de nombreux flash-back. On passe des larmes aux rires et des rires aux larmes. Gayle Forman nous livre tous des états d’âme d’Adam sans pour autant nous déprimer, loin de là. À travers les souvenirs du jeune homme, on revit leurs moments heureux avant le drame, tout comme ceux malheureux qui ont suivi inévitablement la mort des parents et du petit frère de Mia ainsi que du combat qu’elle a dû livrer ensuite pour poursuivre sa vie sans eux. Ce que j’ai beaucoup aimé également, c’est qu’ici on se situe du point d’Adam et non plus de Mia. On découvre d’ailleurs ce personnage plus en profondeur. On a plaisir à retrouver Adam et Mia, à les suivre à travers New York et à essayer comme eux de comprendre ce qui a pu les séparer. Pourquoi Mia semble tant lui en vouloir ?

     

    Pourtant, il est indéniable que leurs sentiments l’un pour l’autre n’ont pas changé. Ces retrouvailles nous ramènent inévitablement au drame personnel de Mia. Mais ce dont la jeune fille n’a pas conscience, c’est qu’elle n’est pas la seule victime : Adam est un dommage collatéral. Cet accident lui a coûté beaucoup. Mia était toute sa vie. Après son départ, il a traversé une période difficile avant de remonter la pente grâce à la musique. Ainsi, cela leur fait un point commun parce que c’est la musique qui les a sauvés l’un et l’autre et qui ce soir leur permet encore une fois de se retrouver.

     

    Mais la musique sera-t-elle suffisante pour les réunir à nouveau ? Encore faut-il qu’Adam le veuille. Seulement, il ignore une partie de l’histoire, parce qu’il ne sait pas que Mia l’a entendu lorsqu’il l’a suppliée de rester. Et si l’explication était là ? Si Mia lui en voulait parce qu’il l’avait contraint à revenir à la vie, et à affronter la perte de sa famille, sa peine, les longs mois de rééducation, la douleur. Se souvient-il de la promesse qu’il lui avait faite à son chevet ?

     

    J’ai beaucoup aimé ce roman. Ce que j’ai aussi beaucoup apprécié, ce sont en début de chapitre les paroles des chansons écrites par Adam. J’aimerais un jour que quelqu’un soit capable d’écrire des chansons pour moi. (je crois d’ailleurs que c’est ce pour quoi je craque sur Adam^^). Adam y parle de leur relation, de sa douleur, de la difficulté de poursuivre sa vie sans elle. Durant l’espace de quelques heures, les sentiments ressurgissent, transportent nos deux héros et les submergent. Parce qu’un amour tel que le leur ne peut s’effacer ni s’oublier. Adam en a connu des filles, mais aucune n’a pu remplacer Mia dans son cœur, même si à ce jour il est en droit de la détester pour ce qu’elle lui a fait subir, pour son départ égoïste. Mais Mia avait besoin de se reconstruire. Durant cette balade nocturne, il découvre que leur amour n’a pas besoin d’être reconstruit, car il est indestructible. Ils se remémorent le passé et se rapprochent de souvenir en souvenir.

     

    L’émotion est toujours au rendez-vous. Magnifique, sublime, émouvant, romantique… il n’y a pas assez de qualificatifs pour dire ce que l’on ressent à la lecture de ce roman. On n’est pas déçus, on y retrouve tous les ingrédients qui animent la plume de Gayle Forman dans « Si je reste ». L’espace d’une nuit magique, Mia et Adam nous entraînent une fois encore dans une belle histoire d'amour, une course-poursuite poétique à travers New York. Gayle Forman nous tisse une toile mélancolique sur fond d’un New York endormi et redonne vie au couple Adam/Mia pour notre plus grand bonheur.

     

    Une suite à ne rater sous aucun prétexte !

    Bonne semaine ^^

    Xoxo,

    Manue. 

     

    P.S : Je vous fais partager une chanson qui me fait beaucoup penser à ce roman, à ce qu'il représente émotionnellement parlant !

     


    votre commentaire
  • Backstage Tome 1 : Déchaîne-moi de Tracy Wolff

     

    Backstage

    Tome 1 : Déchaine moi

    De Tracy Wolff

    Éditions Milady romance

    360 pages

     

    Résumé :

    Jamais la passion n’a été si rock’n’roll…

    Depuis qu’elle a l’âge de regarder les garçons, Jamison est folle amoureuse de Ryder. Mais maintenant qu’il est devenu le leader charismatique du célèbre groupe de rock Shaken Dirty, elle n’est qu’une fan parmi tant d’autres. D’autant que le frère de Jamie, qui joue dans le même groupe, lui a formellement interdit de l’approcher. D’ailleurs, la dernière chose dont Jamie ait envie, c’est de venir compléter le tableau de chasse d’une rock-star. Ces deux-là arriveront-ils à jouer la même partition ?

     

    L'avis de Nanou :

    Amour et Rock'n'roll.

    Voilà 2 mots qui m’ont de suite convaincue de lire cette histoire et j’avoue ne pas avoir était déçue.

    Nous faisons la connaissance de Jamison, une jeune femme de 23 ans qui en une semaine va perdre son boulot, son petit ami et sa voiture.Pour se remonter le moral, elle décide d’assister au concert des Shaken Dirty composé de son frère et de quatre amis qu’elle connaît depuis l’enfance, un jour plutôt que prévu.

    Jamison est folle de Ryder depuis plus de 10 ans, seulement, c’est a sens unique .Elle se contente donc de son amitié et met ses sentiments de coté. Toutefois, lorsqu’elle se retrouve à voyager avec eux pour le reste de leur tournée et que Ryder lui propose de « s’amuser ensemble » elle va devoir décider si elle est prête à prendre du bon temps sans s’impliquer émotionnellement.

    Ryder, quant à lui, est un homme torturé. Il ne se sent pas capable de vivre une relation à long terme avec une femme suite à la perte de sa petite amie il y a 10 ans. Il va avoir du mal à gérer ses instincts qui le poussent vers Jamison continuellement afin de la protéger, mais surtout de la faire sienne.

    L’auteur a su nous emporter dans une histoire pleine d’émotion. Il n’y a pas de scène « très HOT » à proprement parler même si certains passages peuvent donner chaud. L’écriture légère nous permet de tourner les pages une à une sans aucun temps mort et c’est un vrai plaisir également de pouvoir en apprendre un peu plus sur les autres membres du groupe.

     Je me suis attachée aux personnages et j’ai vraiment passé un très bon moment de lecture.

    C’est sans hésitation que je lirai la suite de cette saga que vous pourrez vous procurer dès le 5 décembre.

    Merci aux Éditions Milady Romance qui m’ont permis de découvrir cette superbe série.

     

    Note : 4.5/5

     

     


    votre commentaire