• Le cirque des rêves

    Auteur : Erin Morgenstern

    Format numérique

    338 pages

    Sorti le 2/09/2015

     

    Résumé :

    Le cirque arrive sans préavis. Aucune annonce ne le précède. Il est simplement là, alors qu'hier il n'y était pas. Avec de grandes tentes de noir et blanc, on ne peut que recevoir une expérience unique dont de nombreux évènements qui nous coupent le souffle. Il est appelé Le cirque de Rêves, et il est ouvert uniquement la nuit.

    Mais derrière les scènes, une dure compétition se cache, un duel entre deux jeunes magiciens, Célia et Marco, qui ont été entrainés depuis leur enfance dans ce seul et unique but par leur propre instructeur. Ce jeu, dont ils ne connaissent rien, ne peut se terminer que quand un seul demeurera, et le cirque en est la scène pour une remarquable bataille d'imagination et de volonté. Malgré eux, pourtant, Célia et Marco tombent profondément amoureux - un amour profond et magique qui électrise un endroit et qui réchauffe une pièce avec seulement un effleurement de la main.

    Véritable amour ou non, le jeu doit s’arrêter ; et le destin de chacun est en péril, des petits employés du cirque au patron. Ils sont tous dans la balance, suspendus aussi précairement qu'un acrobate au-dessus du vide.

     

    Avis de Chloé :

    Ce livre est un petit bijou de poésie. J’annonce d’office : je l’ai adoré. L’histoire est originale, les personnages différents et l’écriture magnifique.

    Reprenons : nous suivons l’histoire à travers Célia et Marco. On va d’abord les découvrir enfants, avec leur entraînement magique en vue d’un défi dont ils ne savent rien. Une dizaine d’années plus tard on les retrouve pour poser le cadre du défi qui aura lieu dans un cirque. Vont alors s’ensuivre toute une série de créations magiques plus belles les unes que les autres qui vont, peu à peu, rapprocher Célia et Marco. Les choses vont finalement se compliquer lorsque Célia et Marco tomberont amoureux. Cependant le gros de l’histoire va nous faire vivre au rythme des évènements du cirque : de la naissance du cirque en 1886 jusqu’en 1902.

    Pour ce qui est de l’intrigue je l’ai réellement trouvée originale. De la vraie magie qui se fait passer pour de la fausse et tout ça au sein d’un cirque qui n’ouvre que la nuit… ça crée une atmosphère d’irréel dans laquelle je me suis de suite immergée. De plus, la magie n’est jamais réellement expliquée ce qui permet de conserver une bonne part du mystère qui fait le charme des magiciens.

    Ensuite les personnages. Célia est très secrète et pragmatique, son éducation ne lui ayant pas vraiment laissé d’autre choix. Du coup il est assez difficile de décrire pourquoi je me suis attachée à elle. Peut-être car elle reste malgré tout courageuse et volontaire. Marco quant à lui est très calme, posé. Il est dans la réflexion. Leur couple est en fait charmant, je n’ai pas d’autre mots, ils sont mignons et en même temps on sent la force de leur amour et c’est beau, c’est tout simplement beau.

    Et bien sûr en dehors de Célia et Marco il y a tout ceux qui travaillent pour le cirque ou qui le suivent. Tous ces personnages apportent de la couleur, de l’humour à ce récit.

    Finalement, le style de l’auteur était très poétique ce qui correspondait parfaitement à l’atmosphère du cirque et à l’histoire racontée. L’écriture est très descriptive, même dans les actions, on a vraiment l’impression d’être spectateur de la scène.

    Pour résumer, l’histoire est originale et prenante, les personnages sont captivants et l’histoire d’amour est magnifique. Vous l’avez compris je vous recommande ce roman fantastique.

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Éditions Hugo & Cie

    Sorties les 11 octobre, 8 novembre et 6 décembre 2018

    1200 pages (pour la trilogie)

      

     

    Résumé du tome 1 : Il est 10 h 30 quand son patron arrive à la boulangerie dans laquelle travaille Célia. Il lui fait un sourire et l’invite une fois de plus à diner. Mais Max est français, et la réputation des Français pour briser les cœurs n’est plus à faire... Quelle excuse va-t-elle pouvoir trouver pour l’éviter ? Et si elle mettait ses préjugés de côté, Célia ne serait-elle pas surprise ? 

    Il est 11 h 05. Celia est debout derrière sa caisse. Il va arriver, elle le sait. Il vient tous les jours depuis un an, toujours à la même heure. Il ne dit pas bonjour, ne sourit pas, ne la regarde pas et commande toujours la même chose. Célia se maudit de n’être qu’une petite serveuse dans le décor de cet homme d’affaires. Pourquoi aurait-il envie de la regarder après tout ? 

    Et si le sort décidait de se mêler de la vie amoureuse de Célia Fowell et de tout renverser sur son passage tel un chien fou dans un magasin de porcelaine ?

     

     

     

    Avis de Mélissa : Ma première pensée après avoir terminé c’est : BORDEL, C’EST UNE PÉPITE !!! J’ai lu la trilogie en même pas 4 jours et c’est rare que cela m’arrive. Il faut que je sois carrément à fond dans l’histoire, limite envoutée, curieuse de lire le prochain chapitre. Chaque fois que je devais arrêter de lire, j’avais hâte de reprendre et j’avoue même sans trop de honte avoir lu pendant mes heures de boulot… mais en cachette, hein !

     

    Bon, par où commencer ? Tout d’abord, l’histoire est racontée majoritairement par Célia, mais il y a quelques chapitres par Roman. Les héros sont carrément extraordinaires ! Pareil pour les personnages secondaires !

     

    J’ai un gros coup de cœur pour Roman qui, sous ses allures de gros connard, cache un homme poignant qui cache ses émotions. Ayant perdu tôt sa chère maman, il est élevé par un homme qui ne pense qu’à sa fortune et à son entreprise. Il en a toujours souffert, mais a caché tout ça sous sa carapace du gars millionnaire qui peut tout avoir juste en claquant des doigts. Jusqu’au soir où il fait officiellement la rencontre de Célia lors d’une cérémonie rendant hommage à Mona, une dame qui a longtemps travaillé pour le père de Roman et qui courait après ce dernier avec un journal plié en deux lorsqu’il se transformait en petite peste incontrôlable en quête d’attention. 

     

    Leur rencontre bouleversera irrémédiablement la vie de Célia, une jeune femme de 22 ans qui vit aux limites de la pauvreté dans un petit appartement miteux, voisin de cette chère Mona, qui est devenue l’équivalent de sa grand-mère chérie avec le temps. Célia travaille dans un petit café et mène une vie très ordinaire. Pendant des semaines, elle est hypnotisée par ce magnifique jeune homme qui franchit la porte du café à 11 h 05 tapant tous les jours de la semaine et qui commande la même chose, le nez rivé sur son téléphone. Bien qu’il ne la regarde pas, Célia est séduite et lorsqu’elle croise sa route lors du gala en l’honneur de Mona, elle succombe.

     

    On ne s’ennuie pas pendant la lecture du 2e tome, oh que non ! Celia fait face à plusieurs situations difficiles, même si elle est aussi fauchée que dans le précédent tome. Et la conclusion est fort convaincante. J’en suis carrément ravie, même si je suis triste de devoir quitter les héros. L’épilogue est parfait et on termine cette aventure sans se poser de question sur leur avenir. Tout est clair, on ne peut s’empêcher d’être optimiste et heureux pour la nouvelle vie qu’ils entament tous ensemble… loin de Chicago !

     

    Je n’ai jamais été déçue par la plume de l’auteure. Déjà que j’avais adoré sa duologie Adopted Love, je n’ai été que plus convaincue par son talent d’auteure. Cette trilogie est une tuerie, rien de moins. On passe par toute la gamme des émotions, on rit, on retient ses larmes. L’histoire est réaliste et poignante, et presque tous les personnages sont attachants (vous comprendrez pourquoi je dis presque après avoir terminé votre lecture). Je remercie donc l’auteure pour cet excellent moment de lecture et j’ai très très hâte de lire son prochain chef d’œuvre !

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Blackie Tome 2

    Blackie

    Tome 2

    De Cora Lee

    Editions Lips & Co

    Collection Fantasylips

    Format numérique

    415 pages

    Sortie le 2 novembre 2018

     

    Résumé : 

     

    Quel bonheur de découvrir son âme-sœur ! Cette personne qui nous correspond parfaitement, avec qui tout est simple et naturel… Mais existe-t-il alors plus difficile épreuve que de perdre cet être, peu à peu devenu notre moitié ?

    Sunday est prête à tout pour retrouver la sienne. Accompagnée de Blackie, son fidèle compagnon à quatre pattes, elle devra redoubler d’efforts et de patience pour sauver celui qu’elle aime.

    Mais tous ses sacrifices seront-ils payants ?

     

    L'avis de Fred :

     

     

    Je tiens tout d'abord à remercier la maison d'édition Lips & Co pour m'avoir permis d'avoir lu ce roman en SP.

    J'ai été heureuse d'avoir pu lire le tome 1 en sp et je suis heureuse d'avoir eu le Tome 2 maintenant.

     

    Nous restons sur le même fil conducteur que le précédent, avec un style de plume des plus simples mais qui reste carrément efficace. Donc si vous n'avez pas aimé le 1 vous n'aimerez pas le 2 tout comme si vous avez aimez le 1 vous aimerez le 2, ce qui est mon cas.

    La relation entre Saxi et Sunday évolue grandement. Dans cette suite, nous avons un peu plus de suspens, de malheurs, de rebondissements. L'auteur malmène un peu plus nos héros et c'est ce qui rend cette suite plus addictive que le précédent.

    L'univers créé par Cora Lee est vraiment plaisant, toute cette histoire autours de légende nous fait passer un vrai bon moment de lecture. En revanche, je suis resté un peu perplexe sur un point concernant le nombre de "descendance" mais bon, cela ne m'a aucunement empêché d'apprécier ma lecture donc.

     

    Blackie est donc une histoire en 2 tomes qu'il faut avoir dans sa bibliothèque, car ces loups garous nous font passer un bon moment .

    Pin It

    votre commentaire
  • Les Walsh, tome 1 : Par-dessus tout

     Éditions Juno Publishing

    Parution le 22 novembre 2018

    307 pages

     

     

    Résumé : Lauren Halsted 

    Ce sont toutes ces petites choses – les plans d’action, les promesses – qui ont commencé à partir en vrille lorsque ma vie a glissé dans un chaos contrôlé. Après être littéralement tombée dans les bras de Matthew Walsh, je n’arrivai pas à décider si je voulais partir en courant ou lui arracher ses vêtements. La plupart du temps, je voulais faire un peu des deux. Si j’étais vraiment honnête avec moi-même, c’était lui arracher son pantalon, lui sauter dessus et partir en criant. 

     

    Matthew Walsh 

    Lauren Halsted a été prise d’un élan de rébellion. C’était sauvage, et inexorablement beau, enfoui sous tellement de couches de « je suis une gentille fille », et elle n’allait laisser personne lui dire ce qu’elle avait à faire. À moins qu’elle soit nue. Elle ne me cherchait pas et merde, je ne la cherchais pas non plus, mais nous nous sommes trouvés malgré tout, et maintenant, nous sommes bloqués dans une partie de bras de fer, attendant que l’autre cille. Parfois, l’univers conspire pour rapprocher deux êtres. Parfois, il balance des gens du haut d’un escalier et les laisse dans un bien mauvais état. 

     

      

    Avis de Mélissa : Je remercie Juno Publishing pour ce service presse. J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteure, et en plus, c’est raconté à deux voix, ce que j’adore.

    Lauren travaille sans relâche pour réaliser son rêve d’ouvrir une école. Elle n’a pas le temps pour les histoires d’amour. Elle doit à tout prix trouver l’endroit idéal pour son école et c’est ainsi qu’elle fait la connaissance de Matthew, qui est un architecte.

    Matthew est un bourreau de travail et travaille pour l’entreprise familiale. Son mandat est d’aider Lauren à trouver un bâtiment pour accueillir son école. Dès leur première rencontre, il est carrément séduit par elle, et ce, à sa grande surprise, puisque Lauren n’est pas son style de femme habituel. Mais elle est si belle, sexy et énergique…

    Lauren est également attirée par Matthew… mais une relation, c’est la dernière chose qu’elle souhaite. Elle n’a pas le temps ! Elle doit ouvrir son école, cela doit être sa seule priorité ! Comment le faire comprendre à Matthew qui insiste et ne lâche pas le morceau ?

    Ces deux-là s’entendent super bien. Leurs échanges sont très sympa et rapidement, Matthew devient presque obsédé par Lauren non pas pour son corps, mais pour sa façon d’être, sa manière de penser et sa fougue qu’il admire. Très vraiment attachant, il tente d’attirer l’attention de Lauren, de la pousser à le voir vraiment, mais dans sa tête, Lauren n’a pas le temps de se laisser distraire. Matthew réussira-t-il à la réveiller, lui faire réaliser qu’il y a autre chose dans la vie que son projet ?

    Le roman se lit très bien et il y a de nombreuses scènes de sexe. Mais trop, c’est comme pas assez, n’est-ce pas ? Mais bon, au final, c’est une lecture très agréable avec des personnages sympathiques. Les prochains tomes porteront sur la famille de Matthew… ce sera sûrement très intéressant !


    Pin It

    votre commentaire
  • Interview de Francine Godin-Savary

     

    Bonjour Francine et sois la bienvenue sur Lecture-Mania !

     

    1 - Commençons par la petite question traditionnelle : peux-tu te présenter en quelques mots ? 

    Je suis mère de famille, ancienne infirmière en psychiatrie et mariée .

     

    2 - Quelles sont tes passions ?

    La lecture, le jardinage ( fleurs), la cuisine et l'aquadouce .

     

    3 - Depuis quand écris-tu ?

    Une dizaine d'année mais j'ai écrit un brouillon de la déferlante à 21 ans. ( même personnages principaux mais d'autres – ex Jérôme- n'existait pas- )

     

    4 - En moyenne, combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    Ça dépend parfois une heure, parfois une demi-journée.

     

    5 - Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    Oui juste deux ou trois mots.

     

    6 - Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Ordinateur.

     

    7 - D’où te vient l’inspiration ? 

    Question difficile parce que je n'en sais rien. Ce peut-être une phrase que j'entends ou une image dans un film.

     

    8 - Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    Écrire quelques mois, c'est la suite : correction, typographie qui est le plus long.

     

    9 - Écoutes-tu de la musique en écrivant ?

    Non, mais il m'arrive de regarder la télé en même temps.

     

    10 - Quand tu commences à écrire une histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Je sais où je veux aller mais j'improvise la façon d'y aller.

     

    11 - D’où t’es venu l’idée d’écrire ta série « Les roses et les oranges ?

    Quand j'ai fini la déferlante, je n'ai pas eu envie de quitter mes personnages et j'avais d'autres choses à leur faire vivre.

     

    12 – Si tu devais d'écrire ta série en 3 mots ?

    Je vais essayer bien que ce ne soit pas facile:-) : Je dirais Acceptation, Amour, différence.

     

    13 - Pour tes personnages, est-ce que tu t’inspires des gens de ton entourage ? 

    Non mais Mark et Michaël ont certains de mes traits de caractère. Mark est poète parce que cela m'aurait semblé trop flagrant s'il avait été écrivain.

     

    14 - Quel est le personnage de tes romans préféré et pourquoi ?

    J'en ai plusieurs Mark et Paul pour leurs courages, Michaël pour sa grandeur d'âmes, ensuite il y a Larry ( personnage central des tomes 2 et suivants.)

     

    15 - Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    Un personnage très secondaire qui apparaît dans le tome 3, il finira par faire une chose horrible.

     

    16- Quels sont tes projets ?

    Pour l'instant correction du tome cinq qui s'appellera « Amnisties ». Sinon j'aimerais qu'une ME connue s'intéresse à mes romans (lol)

     

    17 - Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    Développement personnel, Loi de l'attraction, et roman M/M.

     

    18 - Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    Un secret à partager de Daniel Sévigny.

     

    19 - Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Gilles Legardinier, Doreen Virtue, Wayne W Dyer et Rose Darcy pour les M/M.

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais …. 

     

    Un animal ?  Chat ou Dauphin.

    Une couleur ?  Turquoise.

    Un film ?  Le secret de Brokeback Mountain

    Une sucrerie ? Miel

    Une personne célèbre ?  Lennon.

    Un fruit ou un légume ? framboise

    Un de tes personnages ?  Simon Bayard pour son côté borderline.

    Une ville ?  Senlis

    Une chanson ?  Diego

    Un livre ?  Croire c'est voir de Wayne W Dyer

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    J'espère que vous aurez pris plaisir à lire cet interview et que vous aurez envie de lire, donc d'acheter, ma saga dans son intégralité. Je vous remercie.smile winktongue

     

    Ses pages facebook : Ici et ici

    Achetez ses romans :  ou 

     

    Interview de Francine Godin-SavaryInterview de Francine Godin-SavaryInterview de Francine Godin-SavaryInterview de Francine Godin-Savary

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires