• Accueil

    Présentation de Lecture-mania

     

    Lecture-mania, plus qu'un blog ! C'est une passion entre amies, les livres ont une place à part dans nos cœurs. Lire, c'est s'évader. Passons aux présentations des bloggeuses.

     

    Alfreda :

    Alfreda, auteure immortelle âgée de... (Tsss, t'as vu où qu'on demande son âge a une femme, surtout t'as vu où une femme qui ne mentait pas sur son âge... ^^)
    J'adore lire depuis... Bah depuis que je sais lire. Après avoir découvert la célèbre série de livres Chair de poule, je n'ai plus arrêté... Seigneur des anneaux, Narnia, Harry Potter, j'aime les romans fantastiques mais aussi la Bit-lit, en ce moment j'ai une petite préférence pour la romance...
    Sinon, quand je ne lis pas, j'écris mes propres livres ! Mouah !

    Nanou :

    Alors, alors, que dire à mon sujet ? À la base, grande fan de Bit-Lit, je me suis diversifiée il y a quelque temps. Depuis, je lis également de la romance, de la dystopie, du young adult, et surtout du new adult . Bref, presque tout sauf les thrillers. Cela me permet de m’évader et de souffler de ma vie quotidienne qui est bien remplie avec 3 puces à la maison. Autant la lecture est un réel plaisir pour moi, autant j'avoue que pour les chroniques, c'est une autre histoire. Alors à la lecture de celles-ci, soyez indulgent(e)s lol. J’espère que grâce à l'équipe , vous découvrirez des petites merveilles. 

    Lysaline :

    Jeune maman de 31 ans, j'ai toujours aimé lire (bon ok... Que depuis l'âge de 12 ans avec la lecture de Harry Potter). Depuis on ne m'arrête plus...
    Ma PAL est immense (genre 50 livres... Bon ok ok 100 ! Quoiii ? Parce qu'il faut dire la vérité maintenant ? Puffff... Plus de 300... Ah ah !)
    J'aime sentir les livres, les toucher... Ça fait genre la psychopathe LOL Je préfère rester des heures dans une librairie plutôt que faire les boutiques de vêtements (faut d'ailleurs me traîner pour y aller... Je déteste ça, je n'y vais que quand je n'ai plus le choix...)
    Bref, j'aime lire et j'aime ma fille.

    Mélissa :

    Je suis la canadienne du blog et j’habite à Québec. Je suis la maman d’un grand garçon de 11 ans et mon métier est secrétaire. Entre deux poutines, du sirop d'érable et mes lamentations annuelles sur le maudit hiver frette et trop long, je lis !

    Alors oui, j’ai toujours aimé la lecture, mais c’est la série Twilight qui m’a redonné le goût de lire, car pour des raisons obscures, j'avais abandonné tout ça. Mais depuis, je n’arrête plus ! Mes préférences littéraires vont de la romance, du YA au new adult et j’aime beaucoup l’époque historique. Il m’arrive parfois de lire du bit-lit, mais il faut que ce soit plus qu’excellent, sinon je passe.

    Un peu comme Nanou, la lecture pour moi est une façon de me libérer de la réalité de la vie quotidienne et de rêver, que ce soit à l’époque de ma lecture ou aux beaux mecs ultra sexy qui me donnent chaud. J’aime beaucoup écrire des chroniques et participer à la vie de ce blog est une belle découverte que j’aime beaucoup.

     

    Mely:

    Je m'appelle Mélanie (le pseudo est donc logique...) je viens d'avoir 26 ans. Je suis une grande passionnée de lecture depuis que je suis toute petite ! Selon ma mère (car j'étais trop jeune pour m'en souvenir) je lisais déjà alors que je... Non, je ne vais pas préciser ! Bref, à 2 ans, j'avais déjà un livre dans les mains. Mais ma passion pour la lecture s'est renforcée grâce à Harry Potter dont j'ai lu le premier tome quand j'avais 10 ans.

    Je lis énormément en anglais, je posterai quelques avis de mes lectures VO (je sais que certains ne lisent pas en anglais, mais peut-être que d'autres si ?) afin de vous faire partager quelques pépites peu connues ou des sorties de mes séries chouchous (Hein ? Chanceuse, moi ? Meuh nonnnn ! Un petit peu alors lol)

    Sinon, je suis aussi une grande de musique, notamment de K-Pop (K-Pop ? C'est quoi ce truc ? Je vous mets la plus connue : Gangnam Style de Psy, ça vous dit quelque chose ? ;) ) Sinon, je fais un peu de traduction à mes heures perdues ^^

     Fred

    Coucou, moi c'est Frédérique ou Fred. Je sais ça fait mec mais je m'y suis faite après 29 ans et des brouettes de quelques années de plus ;-) !!! Contrairement à mes comparses hihi, j'ai découvert la lecture très tard. Suite au 1er film de Twilight (non je n'en ai pas honte lol). Je voulais connaître la suite de leurs aventures, mais si je la voulais fallait bien me mettre à lire, car attendre les films 1 an, très peu pour moi !! Et c'est comme cela que je suis tombé dans les romans....uniquement de la bit-lit au début, puis vint la fantasy, la romance etc.....Je suis complétement accro à ma liseuse. moi qui ne voulait entendre parler que de papier avant, je ne pourrai plus me séparer de ma tablette qui me suit un peu partout, jusqu'au toilettes (bon ok on oublie ce dernier point svp).....voilà, c'est moi ;-

     

    Fran :

    Buongiorno je m'appelle Francesca, j'ai 35 ans. J'habite au milieu des montagnes, ce qui me permet l'hiver de profiter de la cheminée, du chocolat chaud avec un bon livre. Je pense que dès que j'ai posé pour la première fois les yeux sur un livre, je suis devenue accro. J'ai toujours un livre sur moi, voire 2 ou 3, voire 250 sur liseuse. Je ne peux pas vivre sans. MA PAL explose, mon mari doit construire une extension à la maison pour mettre tout mes livres.;-). Je lis en Français et en Italien. Voilà.

     

  • Une pluie d’étincelles

    Une pluie d’étincelles 

    Tamara Mckinley 
    Éditions L’Archipel. 330 pages. 22€
     
    Résumé
    Australie, 1946. Becky Jackson a regagné son village natal avec son fils Danny après que son mari a été déclaré mort au combat.
    Depuis deux générations, sa famille dirige l’hôpital de Morgan’s Reach, bourgade fondée par son grand-père. Becky y connaît tout le monde et retrouve sa meilleure amie, elle aussi veuve de guerre.
    Becky côtoie également Ben Freeman, le pompier en chef secrète- ment amoureux d’elle. Un amour auquel elle se refuse car Danny n’a toujours pas fait le deuil de son père…
    Morgan’s Reach est sous tension. Il n’a pas plu depuis trois ans. Et soudain une tempête menace d’embraser la région. L’atmosphère est électrique, qui pourrait réveiller rancœurs et jalousies au sein de la petite communauté. D’autant qu’un homme rôde…
    Les paysages somptueux de l’Australie sauvage, un personnage de femme fort et déterminé… Autant d’ingrédients qui ont fait le succès des grandes sagas de Tamara McKinley.
     
    Avis de Lysaline
    Un énorme merci aux éditions L’Archipel pour ce partenariat, merci de m’avoir permis de lire en avant première ce livre.
    Comme certains le savent, j’adore la romance contemporaine (Lucinda Riley étant mon auteure préférée dans ce genre) et Tamara Mckinley fait partie de celle que je préfère (seconde position). Je l’ai même rencontrée l’année dernière à Saint-Maur en poche.
    « La dernière valse de Mathilda » est juste magnifique, le meilleur de cette auteure, de mon avis.
    Il me tardait donc de lire ce nouveau roman.
     
    Je n’ai pas été déçue, bien au contraire. Bien que le début fut assez difficile à cause de ces multiples personnages, j’ai dévoré ce livre.
     
    Pour revenir aux multiples personnages, il y en a beaucoup trop, je m’y perdais au début. Mais au fil des pages, j’ai réussi à passer outre et j’ai dégusté les pages les unes après les autres. Puis une fois lancer, on comprend les fils conducteurs à travers tous les personnages.
     
    Pour ce livre, j’ai trouvé la plume de l’auteure plus agréable, plus fluide, moins abrupte si je puis dire. Il y a plus de dialogues, ça fait du bien dans ce genre de livres, n’aimant pas trop les descriptions (même si le paysage de l’Australie est superbement bien décrit par Tamara). J’avais déjà envie de visiter l’Australie, mais à chaque fin de livres de ce genre, ça me donne encore plus envie (ahhh si j’étais richeuhhhh lalaalalalala).
     
    Pour résumer, je vous conseille ce roman. A lire avant « La dernière valse de Mathilda », pour apprivoiser la plume et l’univers de Tamara Mckinley. Les fans du genre seront ravie de découvrir cette nouvelle histoire.
     
    Les trois points positifs ?
    * Paysage de l’Australie
    * La plume de Tamara Mckinley 
    * L’histoire
     
    Le point négatif ?
    * Trop de personnages 

     

     


    votre commentaire
  •  

    The Roosevelt, tome 1 - Le poids de l'océan

     Éditions : MxM Bookmark

    450 pages

    Paru le 24 mai 2017

     

     

    Résumé : Le lycéen Jeremey Samson n’a qu’une envie, se terrer sous sa couette et dormir jusqu’à ce qu’il puisse entrer à la fac. C’était sans compter l'arrivée fracassante dans sa vie d’un ouragan appelé Emmet Washington. Le major de promo en maths et informatique est non seulement magnifique, hardi, incroyablement intelligent - et intéressé par Jeremey - mais également autiste.

     

    Mais Jeremey ne s'en soucie pas. Il est bien trop occupé à se blâmer, tout comme ses parents qui ne croient pas que la dépression puisse être une véritable maladie. Quand il atteint le point de rupture, Emmet le sauve et l'accueille comme colocataire à Roosevelt, un établissement atypique pour personnes dépendantes. 

     

    À mesure que Jeremey reprend doucement pied, Emmet commence à croire qu’il peut être aimé au-delà de son autisme. Mais avant de lui faire suffisamment confiance pour se laisser aller à l’aimer, Jeremey doit trouver la force de croire en ses propres mots, de croire que l’amitié soigne l’âme et que l’amour peut surmonter tous les obstacles. 

     

     

    Avis de Mélissa : C’est rare de lire une histoire aussi touchante, déchirante mais en même temps inspirante. L’auteure a su mettre en avant des sujets difficiles et rarement exploités et nous les rendre accessibles. 

     

    Emmet est autiste et un as en mathématiques. Il a sa propre façon de communiquer avec les gens et de les comprendre. Ses parents sont des gens exceptionnels qui l’aident à le mener vers sa vie d’adulte de la meilleure façon qu’il soit. Un jour, il commence à espionner son voisin, Jeremey qu’il trouve vraiment beau. Après plusieurs jours à réfléchir, il décide de se présenter, souhaitant par-dessus devenir l’ami de Jeremey.

     

    Jeremey souffre d’une dépression majeure et d’une anxiété paralysante. La plus petite chose qui peut nous sembler banale est pour lui une montagne digne de l’Everest. Ses tâches quotidiennes lui semblent donc insurmontables et il se sent vraiment coupable de ressentir cela, le faisant plonger dans un désespoir toujours un peu plus profond. Quand ce garçon étrange se présente à lui, Jeremey n’aurait jamais imaginé que son monde serait bouleversé de toutes les manières possibles.

     

    Les personnages secondaires sont tous très intéressants. Par exemple, le docteur North, qui s’occupait d’Emmet, mais qui finira par s’occuper aussi de Jeremey. C’est un excellent docteur à l’écoute de son patient, qui l’aide à avancer, mais sans le forcer. Plus loin, nous rencontrons David, un garçon lourdement handicapé qui habite le même endroit que nos héros et qui est très drôle, mais aussi très maladroit. Ceux que j’ai le moins apprécié sont les parents de Jeremey, de par leur façon de ne pas vouloir accepter leur fils tel qu’il est et d’essayer de le changer coûte que coûte afin qu’il soit « normal ». 

     

    La narration se fait alternativement entre nos deux héros. C’est franchement bien d’être dans leur tête. Leur monde est tellement différent ! C’est une magnifique histoire d’amitié et plus tard d’amour. Ils doivent lutter contre les différences et les jugements. Ils doivent démontrer que, malgré ce qui les rend différents, ils peuvent vivre une vie satisfaisante. Ils ont juste besoin d’un peu d’aide. Alors qu’Emmett peut se montrer gentil ou pas, Jeremey est sévèrement limité par son anxiété et sa dépression. Il doit apprendre à s’accepter s’il veut avancer. C’est un combat de tous les instants.

     

    Tout le monde mérite l’amour et l’acceptation et ce livre est une magnifique histoire d’amour qui vaut la peine d’être lue. 


    votre commentaire
  • Et voila comme promis, un nouveau petit concours !!

    Egalement acheté au salon de Livre Paris, je vous propose cette fois de gagné le 1er tome de la série Background dédicacé par son auteure Angie L.Deryckere.

     

    Concours Background de Angie L.Deryckere dédicacé

    Pour participé, il vous suffit de remplir ce formulaire.

    Concours ouvert du 24 avril au 2 mai 2018 pour la France et la Belgique.

    Bonne chance à tous !


    1 commentaire
  • Supplice

    Auteur: L.S. Ange

    Éditions Elixyria

    Date de sortie: 28 mars 2018

    Format: Numérique

    442 pages

     

    Résumé:

    Luna mène une vie parfaite dans la zone 1, entourée de sa famille, jusqu’au jour où tout vole en éclat. Une détonation, un souffle d’une extrême violence, et sa maison se retrouve éventrée... dévorée par les flammes.

    Luna survit à ce drame, mais pas sans séquelles. Après plusieurs semaines passées à l’hôpital, elle doit apprivoiser son nouveau reflet dans le miroir. Elle n’est plus qu’une poupée de chiffon rafistolée, rapiécée, couverte d’affreuses cicatrices... Elle a tout perdu, ses parents, son petit frère, son apparence, ses amis, jusqu’à être reléguée en zone 2, auprès de sa grand-mère.

    À Antario il n’y a pas de place pour la différence... ou la « défectuosité », comme l’autorité la désigne. La perfection, la beauté et la distinction règnent en maîtres depuis la fin de la guerre.

    Pour Luna, considérée comme un monstre, le pire reste à venir...

    L’arrivée de Kylian dans sa vie changera-t-elle son destin des plus tragiques, ou les secrets, les mensonges de ce bel inconnu la plongeront-ils un peu plus dans les entrailles de l’enfer ?

    Entre romance et dystopie, une merveilleuse histoire racontée par L.S. Ange.

     

    Avis de Manon :

    En premier lieu, je remercie Elixyria pour ce service presse.

    Je sors mitigée de cette lecture. Je ne connaissais pas la plume de L.S. Ange et j’avoue malheureusement ne pas avoir été charmée. Rien à redire sur l'écriture elle-même, seulement elle n’a pas su m'embarquer dans son histoire. Les personnages n’ont pas su me convaincre, peut-être du fait de leur jeunesse que l’auteur a voulu donner un côté plus frivole du point de vue sentimental, mais ça n’a pas marché pour moi.

    J’ai eu beaucoup de difficulté avec l'héroïne Luna. On nous montre des facettes de sa personnalité qui, de mon point de vue, manquent de crédibilité face aux épreuves qu’elle traverse. Pour ce qui est de Kilian, trop peu présent pour me faire une réelle idée.

    J’ai très peu ressenti la romance pendant ma lecture qui est pourtant présente, mais beaucoup de protagonistes s’y mêlent, ce qui m’a enlevé la passion. L’écrit se déroule du point de vue de Luna, on se trouve donc focalisé sur ses ressentis, ce qui a effacé les personnages secondaires, que j’aurais souhaité mieux travaillés.

    Par contre, la trame du livre est bonne, j’ai particulièrement apprécié l’intrigue, que je trouve mieux développée que les personnages. Ne vous attendez pas à un récit joyeux et une fin heureuse mais à quelque chose de poignant. Le récit est bien ficelé, et j’ai eu envie de connaitre la fin malgré mon manque d'intérêt pour les personnages, ce dont je félicite l’auteur.

    Mais même si je ne suis pas totalement convaincue, je le conseille volontiers. Il peut plaire à d’autres. Une bonne histoire trouve toujours des lecteurs et malgré mes réticences, Supplice en reste une !


    votre commentaire
  • Des papillons dans le coeur

     

    Des papillons dans le cœur

    Petra Hulsmann

    Éditions L’Archipel
    Parution le 2 mai. 22€. 366 pages
     
     
    Résumé 
    La vie de Lena est à son image : nette et rangée. Jusqu'au jour où, à la veille de ses 30 ans, alors qu'elle s'apprête à se marier, son fiancé Simon lui annonce qu'il est tombé amoureux d'une autre. Comme si ça ne suffisait pas, elle est virée de son travail suite à une étourderie.
    Mais il en faut plus pour abattre la jeune femme. Pourtant, ses espoirs sont battus en brèche : elle qui espérait s'épanouir dans une agence de relations publiques, trouve un poste dans la petite librairie de son quartier, tenue par Otto, un vieil homme bougon.
    Malgré ses efforts, elle n'est pas non plus du genre à faire tourner la tête des hommes... ce qui ne l'empêche pas d'éprouver un sentiment incompréhensible à l'égard de son colocataire Ben, véritable tombeur doté d'un ego surdimensionné. Luttant contre cette passion qui la dépasse, elle entame une relation avec Jan, un écrivain, qui remplit tous les critères qu'elle attend chez un homme. En apparence, du moins...
    Décidément, pas facile d'avoir trente ans.
     
     
    Avis de Lysaline
    Je tiens à remercier les éditions L’archipel pour leur confiance.
     
    Pour commencer, la couverture m’a énormément interpellée. Des livres, un chat, un lieu propice pour lire et se détendre. On sent d’ici une bonne odeur de livres qui ont du vécus, je me suis tout de suite vu dans cette scène.
    Le résumé ensuite, m’a énormément tenté, Lena avait tout pour me plaire : maladroite, malchanceuse, et gaffeuse. Elle est hilarante, à ses dépends pour la plupart du temps. Je me suis reconnue en elle, ça m’a aidée dans cette lecture à l’apprécier encore plus.
     
    L’auteure met en place, assez lentement je dois bien avouer, le décor et l’histoire. Mais c’est un mal pour un bien car on apprécie d’autant plus les événements se déroulant dans le livre. Et bien que ce soit un peu lent à démarrer, j’ai été bien prise dans cette jolie romance.
     
    Librairie d’occasion, des personnages attachants, burlesques, haut en couleur, une ambiance cocoon. Un livre doudou !
     
    J’étais un peu sur mes gardes au début, j’ai eu peur de tomber sur une enieme romance banale. Surtout que sur la 4ème de couverture, on nous lance « ...est devenue un Best seller.... ses romans occupent régulièrement la première place des meilleures ventes du Spiegel », je me suis dis  « puffff ils en rajoutent pour faire plus vendre ! » EH BIEN BON ! Pas du tout. Je comprends cette engouement autour de ce roman. 
     
    Et même si on devine (comme pour la plupart des romances) la fin, j’ai passé de bons moments en compagnie de Léna et de ses amis. 
    C’est drôle, addictif, émouvant, cette romance fait partie de mes préférés dorénavant.
     
    Il y a juste eu le personnage de Jan qui m’a énormément déplu ! Il est bizarre, c’est un écrivain raté. Je n’ai eu aucune sympathie pour lui, j’avais envie de Le baffer des qu’il commençait à parler (même quand il rentrait en scène lol). J’ai trouvé exagéré ces répliques (l’auteure en a trop fait sur ce point là, de mon avis)
     
    Pour résumer, ce livre est une petite pépite, ne passez pas à côté, il sort le 2 mai 2018, ruez vous dessus !
     
    A retenir, les 3 points positifs de ce livre :
    * addictif
    * drôle
    * émouvant
     
    Le point négatif :
    * le personnage de Jan
     
    Pour finir, surprise !
    Je fais gagner ce livre. C’est l’exemplaire presse. Légèrement abîmé, mais ça ne dérange en rien à la Lecture.
    Comment faire ?
    Commenter sous cet article en me disant pourquoi ce livre vous tente.
     
    Pas besoin de partager, ne dites pas qu’il y a un concours. Vous avez été courageux de lire toute la chronique, donc je veux récompenser ceux qui suit le blog.
    Ouvert pour la France, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse.
    Ce concours n’est pas géré par Facebook. Lecture mania ne se tient pas responsable en cas de perte, de vol ou détérioration lors de l’envoi par la poste (qui sera fait par mes soins)
    Concours  ouvert jusqu’au 26 avril 21h

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique