• Accueil

    Présentation de Lecture-mania

     

     

    Lecture-mania, plus qu'un blog ! C'est une passion entre amies, les livres ont une place à part dans nos cœurs. Lire, c'est s'évader. Passons aux présentations des blogueuses.

     

     

    Nanou :

     

    Alors, alors, que dire à mon sujet ? À la base, grande fan de Bit-Lit, je me suis diversifiée il y a quelque temps. Depuis, je lis également de la romance, de la dystopie, du young adult, et surtout du new adult . Bref, presque tout sauf les thrillers. Cela me permet de m’évader et de souffler de ma vie quotidienne qui est bien remplie avec 3 puces à la maison. Autant la lecture est un réel plaisir pour moi, autant j'avoue que pour les chroniques, c'est une autre histoire. Alors à la lecture de celles-ci, soyez indulgent(e)s lol. J’espère que grâce à l'équipe , vous découvrirez des petites merveilles. 



    Lysaline :

    Jeune maman de 31 ans, j'ai toujours aimé lire (bon ok... Que depuis l'âge de 12 ans avec la lecture de Harry Potter). Depuis on ne m'arrête plus...
    Ma PAL est immense (genre 50 livres... Bon ok ok 100 ! Quoiii ? Parce qu'il faut dire la vérité maintenant ? Puffff... Plus de 300... Ah ah !)
    J'aime sentir les livres, les toucher... Ça fait genre la psychopathe LOL Je préfère rester des heures dans une librairie plutôt que faire les boutiques de vêtements (faut d'ailleurs me traîner pour y aller... Je déteste ça, je n'y vais que quand je n'ai plus le choix...)
    Bref, j'aime lire et j'aime ma fille.



    Mélissa :

    Je suis la canadienne du blog et j’habite à Québec. Je suis la maman d’un grand garçon de 11 ans et mon métier est secrétaire. Entre deux poutines, du sirop d'érable et mes lamentations annuelles sur le maudit hiver frette et trop long, je lis !

    Alors oui, j’ai toujours aimé la lecture, mais c’est la série Twilight qui m’a redonné le goût de lire, car pour des raisons obscures, j'avais abandonné tout ça. Mais depuis, je n’arrête plus ! Mes préférences littéraires vont de la romance, du YA au new adult et j’aime beaucoup l’époque historique. Il m’arrive parfois de lire du bit-lit, mais il faut que ce soit plus qu’excellent, sinon je passe.

    Un peu comme Nanou, la lecture pour moi est une façon de me libérer de la réalité de la vie quotidienne et de rêver, que ce soit à l’époque de ma lecture ou aux beaux mecs ultra sexy qui me donnent chaud. J’aime beaucoup écrire des chroniques et participer à la vie de ce blog est une belle découverte que j’aime beaucoup.

     

    Mely:

    Je m'appelle Mélanie (le pseudo est donc logique...) je viens d'avoir 26 ans. Je suis une grande passionnée de lecture depuis que je suis toute petite ! Selon ma mère (car j'étais trop jeune pour m'en souvenir) je lisais déjà alors que je... Non, je ne vais pas préciser ! Bref, à 2 ans, j'avais déjà un livre dans les mains. Mais ma passion pour la lecture s'est renforcée grâce à Harry Potter dont j'ai lu le premier tome quand j'avais 10 ans.

    Je lis énormément en anglais, je posterai quelques avis de mes lectures VO (je sais que certains ne lisent pas en anglais, mais peut-être que d'autres si ?) afin de vous faire partager quelques pépites peu connues ou des sorties de mes séries chouchous (Hein ? Chanceuse, moi ? Meuh nonnnn ! Un petit peu alors lol)

    Sinon, je suis aussi une grande de musique, notamment de K-Pop (K-Pop ? C'est quoi ce truc ? Je vous mets la plus connue : Gangnam Style de Psy, ça vous dit quelque chose ? ;) ) Sinon, je fais un peu de traduction à mes heures perdues ^^



     Fred :

    Coucou, moi c'est Frédérique ou Fred. Je sais ça fait mec mais je m'y suis faite après 29 ans et des brouettes de quelques années de plus ;-) !!! Contrairement à mes comparses hihi, j'ai découvert la lecture très tard. Suite au 1er film de Twilight (non je n'en ai pas honte lol). Je voulais connaître la suite de leurs aventures, mais si je la voulais fallait bien me mettre à lire, car attendre les films 1 an, très peu pour moi !! Et c'est comme cela que je suis tombé dans les romans....uniquement de la bit-lit au début, puis vint la fantasy, la romance etc.....Je suis complètement accro à ma liseuse. moi qui ne voulait entendre parler que de papier avant, je ne pourrai plus me séparer de ma tablette qui me suit un peu partout, jusqu'au toilettes (bon ok on oublie ce dernier point svp).....voilà, c'est moi ;-

     

    Fran :

    Buongiorno je m'appelle Francesca, j'ai 35 ans. J'habite au milieu des montagnes, ce qui me permet l'hiver de profiter de la cheminée, du chocolat chaud avec un bon livre. Je pense que dès que j'ai posé pour la première fois les yeux sur un livre, je suis devenue accro. J'ai toujours un livre sur moi, voire 2 ou 3, voire 250 sur liseuse. Je ne peux pas vivre sans. MA PAL explose, mon mari doit construire une extension à la maison pour mettre tout mes livres.;-). Je lis en Français et en Italien. Voilà.

     

    Chloé : 

     

    Jeune étudiante sudiste de 22 ans, je suis fan de soleil, de farniente et de lecture (tout le monde s'y attendait non à celle-là non ?)
    J'aime lire et je lis depuis que j'ai pu le faire toute seule. Fan de fantastique depuis toujours, ma première grosse série (vers mes 10 ans) a été Eragon et je n'ai vraiment plus décroché des livres depuis.
    Au fur et a mesure que je grandissais, mes goûts se sont élargis et je suis tour a tour allée vers du New adult, de la bit-lit, de la romance historique et de la dark fantasy (qui colle remarquablement bien avec mon amour du rock et du métal ).
    Bref aujourd'hui je suis restée dans ces styles et le blog me permet de vous faire découvrir mes pépites et de découvrir les autres.

     

  • Mad World, tome 1 : Tombé en disGRÂCE

    Auteur : Christine Zolendz

    Editeur : Juno Publishing

    Format numérique

    Sortie le 31 janvier 2019

     

    Résumé :

    Je suis enfin à la maison après avoir surmonté la maladie et la mort de mon frère. Mais être à la maison est définitivement différent. Ma meilleure amie (la seule personne en vie qui désormais connait mon secret) a un nouveau petit ami qui a un ami, Shane Maxton : bad boy tatoué, dieu du rock et très agréable à regarder. Il est aussi le garçon plus arrogant, et égoïste de New York, le genre de coup d’un soir.

    Mais cela n’a aucune importance pour moi, car j’ai passé toute mon existence à rechercher l’amour de ma vie, mon ange. Et ça, il n’y a rien que Shane Maxton puisse faire pour le changer.

     

    Avis de Mely :

    Tout d’abord, je tenais à remercier les éditions Juno Publishing et Maïwenn pour ce service presse et leur confiance.

    Voilà un avis qui va être bien contradictoire, mais qui reflète un peu mon ressenti lors de ma lecture. Vous voulez un exemple ? J’ai mis trois jours à lire ce livre (ce qui est un bon rythme pour moi en ce moment) et je n’ai pas cessé de m’arrêter à la fin de chaque chapitre, car je n’étais pas emballée par ce que je lisais, puis je reprenais ma liseuse une heure plus tard parce que je voulais connaître la suite. Paradoxal, n’est-ce pas ?

    Ce qui a vraiment posé problème pour moi, c’est le style de l’auteure. Il était simple. Oui, le style trop simple m’a dérangée. Je suis peut-être chi****, mais ça a de l’importance pour moi, car c’est l’une des raisons qui me poussent à aimer une histoire. Adhérer à la façon d’écrire d’un auteur est essentiel et j’ai un peu regretté de ne pas accrocher ici. Mais j’ai tenu, car l’intrigue était là.

    Passons au côté positif !

    Le grand plus de cette histoire, c’est son mystère. J’ai été perplexe tout le long de ma lecture, me demandant ce que l’auteure mijotait. Et elle a su donner des indices au bon moment, m’incitant à continuer alors que plusieurs fois, je voulais abandonner. Et puis le thème m’intéressait grandement, car très peu de livres sont sortis avec ces créatures en France. Au final, je suis bien contente d’avoir continué, car l’histoire est vraiment intéressante et les personnages ont évolué en même temps que les pages ont défilé. J’ai eu un peu de mal avec le personnage de Grâce, mais mes sentiments ont fini par changer, et je l’ai bien aimée. Et Shane… HOOTTTTTTTT *ventilation* Pardon…

    Bon, difficile de vous conseiller de lire ce livre. C’est à vous de voir si vous souhaitez tenter. Mais sachez un truc, je suis difficile avec mes lectures (mots d’une amie, pas les miens), donc ça pourrait passer facilement pour vous ! 

    Pin It

    votre commentaire
  • La ronde des corbeaux

    La ronde des corbeaux

    De Angélique Ferreira

    Editions Nutty Sheep

    Format numérique

    Sortie le 12 décembre 2018

     

    Résumé :

     

    Une danse vaut elle votre vie ? Le bal de l’hiver, tant attendu par les jeunes filles de la noblesse anglaise, permet de faire son entrée dans le monde. Or, tous les cinquante ans, lors de cette soirée, est organisé ce que l’on appelle « la Ronde des corbeaux ». Chaque participante reçoit une plume noire qui la désigne comme candidate à la ronde, une danse ou l’une des demoiselles sera choisie par le corbeau, et y perdra la vie.

     

    L'avis de Nanou :

     

    Layla est une jeune fille aristocrate qui s’apprête à faire son entrée dans le monde de la noblesse lors du bal d'hiver.

    Lorsqu’elle reçoit son invitation, Layla prend peur. L'enveloppe renferme également une plume noire, signe qu'elle doit participer à « la ronde des corbeaux ». Cela peut paraître anodin, mais cette danse signifie qu’une des participantes sera choisie par le corbeau et perdra la vie.

    Elle décide donc de parler à son frère, le comte de Lallemand, afin de repousser son entrée dans le monde à l'année d'après.

    Malheureusement pour elle, celui-ci refuse catégoriquement. Layla se voit contrainte d'attendre ce bal la peur au ventre.

    Entre légende et conte de fées, le destin de Layla est scellé.

     

    J'avoue que ce genre d'histoire n'est pas ma tasse de thé, si je puis dire.

    Le monde de l'aristocratie ne m'a jamais emballée et généralement je ne lis aucun livre à ce sujet, mais lorsque l'auteure me l'a proposé, je me suis laissé tenter.

    Eh bien, je ne regrette pas !

    Même si je ne compte pas lire ce genre de roman très souvent, j'avoue m’être laissée facilement emporter par cette histoire grâce à la plume fluide de l'auteure.

    Cette une histoire sombre, mais Angélique, arrive à nous tenir en haleine tout du long. On veut savoir si la légende est vraie et surtout ce qu’il va arriver à Layla.

    Les personnages sont bien décrits et je me suis prise d'affection pour Layla, cette jeune fille qui a la peur au ventre, mais qui trouve également l'amour.

    Le comte Lallemand m'a horripilé dès le début, mais quand vient la fin, on comprend mieux son comportement. Mon avis a évolué le concernant.

     

    En bref, j'ai passé un bon moment de lecture. Je vous conseille cette petite lecture (elle ne fait qu'une cinquantaine de pages) bien sympathique.

     

    Je remercie Angélique de m'avoir confié son bébé.

    Pin It

    votre commentaire
  • Auteur : Marissa Meyer

    Format numérique

    445 pages

    Sorti le 05/10/2017

     

    Résumé : Catherine est peut-être une des filles les plus désirées de Wonderland, et une favorite du Roi de Cœurs encore non-marié, mais son intérêt se trouve ailleurs. Talentueuse cuisinière, tout ce qu'elle veut c'est ouvrir une boutique avec sa meilleure amie et fournir le Royaume de Cœurs avec des pâtisseries et des confections délectables. Mais d'après sa mère, un tel but est impensable pour une jeune femme qui pourrait être la prochaine Reine.

    A un bal royal où Cath est attendue pour recevoir la proposition de mariage du Roi, elle rencontre Badin, le charmant et mystérieux joker de la cour. Pour la première fois, elle sent une vrai attraction. Au risque d'offenser le Roi et d'exaspérer ses parents, elle et Badin entrent dans une intense, secrète séduction.

    Cath est déterminée à définir sa propre destinée et tomber amoureuse selon ses termes. Mais dans un pays grandissant avec magie, folie, et monstres, le destin a d'autres plans.

     

    Avis de Chloé :

     

    Je ne sais pas trop quoi dire. En fait, je ne sais tellement pas quoi dire que je me suis dit qu’il fallait que j’en fasse une chronique. Parce-que oui, mon « je ne sais pas quoi dire » ce n’est pas parce qu’il n’y a rien à dire mais plutôt que je ne sais pas par où commencer.

    Pour simplifier, j’ai adoré et je n’ai pas aimé à la fois.

    Bon ok, j’y vais sérieusement cette fois.

    Le livre commence avec Cath, fille d’un noble du royaume et meilleure pâtissière du royaume. Elle se contente tant bien que mal de faire de la pâtisserie quand elle le peut, en attendant de trouver le courage de demander un financement à ses parents pour ouvrir sa propre boutique.

    C’est pendant un énième bal que Cath fait la connaissance du nouveau Joker de la cour : Badin. Le courant passe très vite et très bien entre eux, Badin s’avérant à la fois drôle et charmeur.

    On continue donc de suivre leur histoire, compliquée à la fois par la famille de Cath et par Cath elle-même.

    En fait c’est à cause de toute cette partie (partie qui va au-delà de la moitié quand même) du livre que je dis que je ne l’ai pas aimé : c’est une romance banale, voire même gnangnan sur pas mal d’aspects. Cath est une jeune fille naïve et assez faible sur de nombreux sujets. Bref, un personnage à l’opposé de ceux que j’aime en général, elle m’agaçait donc grandement.

    Mais c’est là qu’on arrive sur la fin du roman.

    Tout s’accélère d‘un coup, les personnages gagnent en caractère, les enjeux changent et l’action démarre. Tout prend une nouvelle tournure et je me suis retrouvée à stresser et à m’inquiéter pour les personnages, à vraiment me prendre au jeu.

    Le livre se termine finalement sur une bombe. L’auteur nous laisse donc là, comme ça, abasourdis et frustrés, on n’a pas la fin qu’on attendait mais quelque part cette fin-là est encore mieux.

    Bref, je ne sais toujours pas si j’aime ou non ce livre. Mais le résultat est là : il m’a bouleversé et m’a fait me questionner (même plusieurs jours après la lecture). Je pense donc que l’auteur a réussi son pari, et même magistralement bien réussi.

    Je dirai alors que je vous conseille cette adaptation de conte, et surtout de vous accrocher même si le début et le milieu ne sont pas transcendants, la fin en vaut la peine.

    Pin It

    votre commentaire
  • Une plume dans le désert Tome 1

    Une plume dans le désert

    Tome 1

    De Aryabella Connors

    Lips & Co Editions

    Collection Lips & Roll

    Format broché 

    408 pages

    Sortie le 28 février 2019

     

    Résumé :

     

    Quand sa sœur et sa meilleure amie s'engagent comme infirmières dans l'armée, Maxynne n'hésite pas une seule seconde à signer pour partir avec elles. Quitte à laisser au pays son fiancé Brooster, à qui elle est promise depuis toujours…

    Propulsée du jour au lendemain dans le désert infernal de Libye, elle va devoir se montrer plus forte que jamais pour affronter les horreurs de la guerre et la rigidité militaire. Comme si cela ne suffisait pas, elle doit résister au charme du lieutenant Huppers, qui semble bien décidé à se rapprocher d'elle…

     

    Maxynne parviendra-t-elle à se faire une place au milieu de ces soldats surentraînés ? Va-t-elle succomber à la passion qui vient bouleverser toutes ses certitudes, ou choisira-t-elle de respecter la promesse qu'elle a faite à Brooster ?

     

    L'avis de Nanou :

     

    Nous faisons la connaissance de Maxynne, une jeune femme à la vie toute tracée. Elle doit se marier prochainement avec Brooster, son fiancé. Elle se montre très protectrice envers Ellen, sa sœur jumelle et Charlotte, sa meilleure amie. Alors quand ces dernières décident de s'engager comme infirmière dans l'armée, Maxynne ne réfléchit pas et s’engage avec elles, même si pour cela elle devra mettre sa vie entre parenthèses.

    Arrivée en Libye où la guerre fait rage, Maxynne va devoir rester forte. En tant qu’infirmière, elle se trouve confrontée à des horreurs. La rigidité militaire n'est pas facile à supporter. En tant que femme, elle va devoir faire ses preuves et montrer à tous ces hommes qu'elle mérite sa place. Sa volonté et sa force de caractère vont lui permettre de s'adapter même si cela reste difficile par moment.

    Maxynne, Ellen et Charlotte vont se lier d'amitié avec un groupe de soldats et profiter de quelques soirées pour oublier la guerre et ses atrocités. Mais la réalité va vite les rattraper. Ces moments de légèreté vont engendrer des rapprochements. Certaines amitiés vont progressivement évoluer.

    Maxinne est troublée face au lieutenant Huppers. Cet homme est déterminé à la charmer et ne cache pas son attirance pour elle, ce qui la perturbe, car elle n'a jamais ressenti cela, et les doutes commencent à l’assaillir.

    Maxinne va devoir faire un choix. Fera-t-elle le bon ?



    Waouh !!! Voilà le premier mot qui me vient à l’esprit à la fin de ma lecture.

    J'adore les romans qui portent sur l'armée et j'ai été complètement conquise par celui-ci.

    L'auteure nous embarque dès les premières lignes dans cette histoire passionnante. Sa plume est addictive, prenante, sans fausse note. Elle nous entraîne dans son univers et nous tient en haleine du début à la fin.

    Maxinne est très attachante. C'est une jeune femme forte, déterminée et toujours disponible pour les autres, quitte à faire passer leur bonheur avant le sien. Mais dans le désert libyen, elle va découvrir l'amitié, l'entraide et l’amour. De sorte que toutes ses certitudes vont voler en éclats.

    J'ai beaucoup apprécié le personnage du lieutenant Huppers Sébastien. C'est un bel homme, charmant, déterminé et qui sait ce qu'il veut ! Ce qu'il veut, c'est Maxinne et il compte bien l’obtenir.

    Les personnages secondaires sont également très attachants. J'ai adoré leur moment en groupe.

    On parvient facilement à s'identifier à eux. Malgré les lieux où ils se trouvent et les horreurs qu'ils voient, ce sont des gens comme tout le monde qui n’aspirent qu’à vivre en paix, trouver l’amour et le bonheur.

    À travers les coutumes et ses descriptions si précises et réalistes, l'auteure a réussi à m'immerger dans le monde des GI.

    Les émotions sont très présentes dans ce roman poignant et montent crescendo. On passe de la tristesse à la joie, de la peur à la gratitude, du rire aux larmes… Pas une émotion ne nous est épargnée tout le long du récit.



    L'auteure m'a complètement conquise et captivée avec ce roman. J’ai plus que hâte de pouvoir découvrir la suite de l'histoire !

    Si vous aimez les histoires addictives, captivantes, réalistes qui vous prennent aux tripes, n'hésitez pas à succomber à « Une plume dans le désert », vous ne serez pas déçu(e)s.



    Je remercie les Éditions Lips & Co pour leur confiance et ce service presse.

     



    Acheter le romans : Ici

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    L'amour en cage, tome 1 : Maux d'amour

    Juno Publishing

    Publication le 21 mars 2019

    242 pages

     

      

     

    Résumé : Même si elle ne se battra pas pour nous, j’irai au combat pour elle… 

     

    À l’intérieur de la Cage, je n’ai peur de rien. Je suis chez moi, dans mon élément, infligeant de la douleur aux hommes entraînés pour m’en infliger. Je les fais se soumettre, je les mets KO, je les mutile, car c’est eux ou moi. 

     

    En dehors de la Cage, ma seule faiblesse est une femme d’un mètre soixante, avec une putain de classe, que j’ai aimée pendant presque toute ma vie. Elle est celle qui me met à genoux, qui emplit mes bras, mon cœur et bientôt mon lit. Elle me rend imprudent. Versatile. Je bois trop, et j’essaie plus que tout de ne rien ressentir – tout cela à cause d’elle. 

     

    Frankie De Rosa est à moi, ma meilleure amie. Je ne la mérite pas encore, mais je ne laisserai personne me la prendre. Elle sera le plus grand combat de ma vie, mais elle en vaut la peine. 

     

    L’amour fait mal, mais c’est le cas de tout ce qui se mérite, n’est-ce pas ? 

     

    Je suis Deacon « The Hitman » Love – Bienvenue dans la cage.

     

     

     

    Avis de Mélissa : Je tiens à remercier Juno Publishing pour ce service presse qui ne m’a pas malheureusement pas du tout convaincue. Même si j’étais dans un état de frustration en commençant cette lecture (parce que je n’avais pas vu qu’il y aurait une suite avec les mêmes personnages et que d’habitude, j’attends que la série soit complète avant de la lire), j’avais quand même décidé de mettre de côté ce sentiment et de donner une chance à cette lecture. Mais je me donne une médaille d’or. Pourquoi ? Parce que je me suis rendu jusqu’à la fin et je me demande encore comment j’ai fait !

    Je serai donc brève. Ce qui a ruiné l’histoire, c’est Francesca, alias Frankie, alias la princesse. Sans entrer dans les détails pour ne pas trop spoiler, je n’ai pas aimé son attitude envers Deacon. Il méritait quelqu’un de mieux qu’elle. Par exemple, il lui déclare son amour, et elle ne répond même pas. Bien qu’elle sache très bien les sentiments qu’éprouve Deacon pour elle, elle ne fait rien pour freiner les avances de son ex. Elle utilise même ce dernier pour blesser volontairement Deacon. Et l’autre idiot se laisse manipuler comme une poupée et joue le jeu de la petite garce… Non mais, **** ! 

    C’était trop pour moi. Et puis l’utilisation répétitive du mot « princesse » m’a vraiment tapé sur les nerfs… c’est à croire qu’il n’existe pas un dictionnaire de synonyme sur cette planète ! Mais bon, c’était le premier roman de l’auteure, soyons un peu compréhensif. Maintenant, il ne reste plus qu’à espérer de l’amélioration de ce côté-là pour le suivant… que je ne lirai pas !

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique