• Accueil

    Présentation de Lecture-mania

     

     

    Lecture-mania, plus qu'un blog ! C'est une passion entre amies, les livres ont une place à part dans nos cœurs. Lire, c'est s'évader. Passons aux présentations des blogueuses.

     

     

    Nanou :

     

    Alors, alors, que dire à mon sujet ? À la base, grande fan de Bit-Lit, je me suis diversifiée il y a quelque temps. Depuis, je lis également de la romance, de la dystopie, du young adult, et surtout du new adult . Bref, presque tout sauf les thrillers. Cela me permet de m’évader et de souffler de ma vie quotidienne qui est bien remplie avec 3 puces à la maison. Autant la lecture est un réel plaisir pour moi, autant j'avoue que pour les chroniques, c'est une autre histoire. Alors à la lecture de celles-ci, soyez indulgent(e)s lol. J’espère que grâce à l'équipe , vous découvrirez des petites merveilles. 



    Lysaline :

    Jeune maman de 31 ans, j'ai toujours aimé lire (bon ok... Que depuis l'âge de 12 ans avec la lecture de Harry Potter). Depuis on ne m'arrête plus...
    Ma PAL est immense (genre 50 livres... Bon ok ok 100 ! Quoiii ? Parce qu'il faut dire la vérité maintenant ? Puffff... Plus de 300... Ah ah !)
    J'aime sentir les livres, les toucher... Ça fait genre la psychopathe LOL Je préfère rester des heures dans une librairie plutôt que faire les boutiques de vêtements (faut d'ailleurs me traîner pour y aller... Je déteste ça, je n'y vais que quand je n'ai plus le choix...)
    Bref, j'aime lire et j'aime ma fille.



    Mélissa :

    Je suis la canadienne du blog et j’habite à Québec. Je suis la maman d’un grand garçon de 11 ans et mon métier est secrétaire. Entre deux poutines, du sirop d'érable et mes lamentations annuelles sur le maudit hiver frette et trop long, je lis !

    Alors oui, j’ai toujours aimé la lecture, mais c’est la série Twilight qui m’a redonné le goût de lire, car pour des raisons obscures, j'avais abandonné tout ça. Mais depuis, je n’arrête plus ! Mes préférences littéraires vont de la romance, du YA au new adult et j’aime beaucoup l’époque historique. Il m’arrive parfois de lire du bit-lit, mais il faut que ce soit plus qu’excellent, sinon je passe.

    Un peu comme Nanou, la lecture pour moi est une façon de me libérer de la réalité de la vie quotidienne et de rêver, que ce soit à l’époque de ma lecture ou aux beaux mecs ultra sexy qui me donnent chaud. J’aime beaucoup écrire des chroniques et participer à la vie de ce blog est une belle découverte que j’aime beaucoup.

     

    Mely:

    Je m'appelle Mélanie (le pseudo est donc logique...) je viens d'avoir 26 ans. Je suis une grande passionnée de lecture depuis que je suis toute petite ! Selon ma mère (car j'étais trop jeune pour m'en souvenir) je lisais déjà alors que je... Non, je ne vais pas préciser ! Bref, à 2 ans, j'avais déjà un livre dans les mains. Mais ma passion pour la lecture s'est renforcée grâce à Harry Potter dont j'ai lu le premier tome quand j'avais 10 ans.

    Je lis énormément en anglais, je posterai quelques avis de mes lectures VO (je sais que certains ne lisent pas en anglais, mais peut-être que d'autres si ?) afin de vous faire partager quelques pépites peu connues ou des sorties de mes séries chouchous (Hein ? Chanceuse, moi ? Meuh nonnnn ! Un petit peu alors lol)

    Sinon, je suis aussi une grande de musique, notamment de K-Pop (K-Pop ? C'est quoi ce truc ? Je vous mets la plus connue : Gangnam Style de Psy, ça vous dit quelque chose ? ;) ) Sinon, je fais un peu de traduction à mes heures perdues ^^



     Fred :

    Coucou, moi c'est Frédérique ou Fred. Je sais ça fait mec mais je m'y suis faite après 29 ans et des brouettes de quelques années de plus ;-) !!! Contrairement à mes comparses hihi, j'ai découvert la lecture très tard. Suite au 1er film de Twilight (non je n'en ai pas honte lol). Je voulais connaître la suite de leurs aventures, mais si je la voulais fallait bien me mettre à lire, car attendre les films 1 an, très peu pour moi !! Et c'est comme cela que je suis tombé dans les romans....uniquement de la bit-lit au début, puis vint la fantasy, la romance etc.....Je suis complètement accro à ma liseuse. moi qui ne voulait entendre parler que de papier avant, je ne pourrai plus me séparer de ma tablette qui me suit un peu partout, jusqu'au toilettes (bon ok on oublie ce dernier point svp).....voilà, c'est moi ;-

     

    Fran :

    Buongiorno je m'appelle Francesca, j'ai 35 ans. J'habite au milieu des montagnes, ce qui me permet l'hiver de profiter de la cheminée, du chocolat chaud avec un bon livre. Je pense que dès que j'ai posé pour la première fois les yeux sur un livre, je suis devenue accro. J'ai toujours un livre sur moi, voire 2 ou 3, voire 250 sur liseuse. Je ne peux pas vivre sans. MA PAL explose, mon mari doit construire une extension à la maison pour mettre tout mes livres.;-). Je lis en Français et en Italien. Voilà.

     

    Chloé : 

     

    Jeune étudiante sudiste de 22 ans, je suis fan de soleil, de farniente et de lecture (tout le monde s'y attendait non à celle-là non ?)
    J'aime lire et je lis depuis que j'ai pu le faire toute seule. Fan de fantastique depuis toujours, ma première grosse série (vers mes 10 ans) a été Eragon et je n'ai vraiment plus décroché des livres depuis.
    Au fur et a mesure que je grandissais, mes goûts se sont élargis et je suis tour a tour allée vers du New adult, de la bit-lit, de la romance historique et de la dark fantasy (qui colle remarquablement bien avec mon amour du rock et du métal ).
    Bref aujourd'hui je suis restée dans ces styles et le blog me permet de vous faire découvrir mes pépites et de découvrir les autres.

     

  • La tueuse au Katana

    La tueuse au Katana

    De Delman

    Chez Plumes du web

    Sortie le 27 juin 2019

     

    Résumé :

    Pour Elle, jeune femme au passé trouble, sa mission est sacrée : débarrasser la Terre des Yonis, créatures surnaturelles qui vivent au sein de la population. Dotée de réflexes singuliers, armée d’un katana et poussée par la haine viscérale qu’elle éprouve à l’égard de ces êtres, rien ni personne ne semble pouvoir l’arrêter.

    Pourtant, tout change quand elle croise la route de Koan, un personnage étrange et attirant, nanti de pouvoirs incroyables. Un adversaire de taille pour la jeune femme d’autant qu’il semble connaître son passé et… deviner ses faiblesses.

     Prendra-t-elle le risque de pactiser avec l’ennemi pour découvrir ce que cachent les visions troubles de son passé ?

    Résistera-t-elle à l’attirance qui la pousse vers Koan en dépit de leurs différences ?

    Les conséquences pourraient être terribles…

     

    Avis de Fred : 

     

    Je tiens à remercier les Editions Plumes du Web qui m'ont permis de découvrir cette fabuleuse auteur à travers un roman coup de coeur.

    Je dois bien avouer qu'il y avait longtemps que je n'avais pas été emballée à ce point par un roman. Dès les premiers mots nous sommes happés dans l'histoire. 

     

    Elle ou "Kira par la suite" est une jeune femme qui vit au sein d'une société secrète qui chasse les Yonis. Ces êtres non humains dotés de capacités exceptionnelles. Nous découvrons une héroïne qui n'a pas de passé, son amnésie concernant la première partie de sa vie la rend taciturne et solitaire. Ce qui fait d'elle, la plus puissante des chasseurs que la société a, elle a une réputation à tenir, elle est la tueuse au katana.

    Mais que faire le jour ou elle tombe sur plus fort qu'elle ? Elle n'était jamais tombé sur un Yonis aussi puissant et alors qu'elle se croit finit, cet être va bouleverser son monde.

    Au contact de Koan, les révélations tombent. Et si sa vie n'était qu'un mensonge !!! Notre héroïne va de surprise en surprise jusqu'à LA révélation qui va lui faire prendre un tournant inattendu. 

     

    La plume de l'auteur est extraordinairement addictive. J'ai été en apnée du début à la fin.L'intrigue est menée d'une main de maître. Les personnages principaux sont bien définit, les secondaires sont attachants pour certains. Elle nous tient en haleine et nous affame avec des réponses qui arrivent par parcimonies. On en redemande !!!

    J'attends avec impatience le T2 maintenant....hein ? quoi ? On me glisse dans le creux de l'oreille, qu'il s'agirait d'un one shot. NON NON NON !!!! il y a une très belle porte d'ouverture à la fin du roman pour espérer un 2ème, alors je lance un appel désespérée à Delman, ne nous laisse pas sur cette fin stp.

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Avec accord de la maison d'édition, nous nous proposons de découvrir le prologue de la série d'Urban Fantasy de l'auteure Sloane Murphy. 

    La descente de Sloane Murphy - chapitre 1

    ADDIE

     

    Je marche avec les autres, une main au creux de celle de Livvy, mon sac à dos sur les épaules. Nous venons de descendre de la navette pour l’Académie. C’est tellement grand, mais je sais que je vais adorer la vie ici. C’est tellement vert, pas comme la Nurserie. Je n’ai jamais connu que la Nurserie et je suis impatiente d’enfin la quitter – même si j’espère pouvoir encore partager une chambre avec Livvy, c’est ma meilleure amie. Il n’y a pas grand monde dans ma vie, mais elle a toujours été ma meilleure amie et le sera toujours.

    — Addie, tu ne trouves pas cet endroit magnifique, On dirait un château de princesse ! Nous pourrions fêter tes huit ans dans la forêt ! Ce serait comme dans ce livre que M. Montgomery nous a lu l’année dernière, Le Jardin Secret ! pipe Livvy. 

    — C’est vrai ! Je me souviens que Miss Evie nous parlait d’endroits du Vieux Monde comme celui-ci, mais je n’aurais jamais pensé que nous aurions la chance de vivre un jour dedans !

    Miss Evie nous avait tout appris sur le Vieux Monde et la manière dont les humains géraient tout avant LÉpidémie. Après ça, il n’était resté que les personnes immunisées et le Vieux Monde s’était lentement écroulé. C’est là que la Guerre des Ténèbres avait eu lieu.

    Après une bataille sanglante, les Faes avaient remporté la victoire et c’étaient elles qui contrôlaient tout. Le Roi des Démons avait été exilé aux confins du monde, son armée détruite par les Faes et les Vampyres. L’Histoire Alternative est l’une de mes matières préférées. Je pense que Miss Evie me manquera, elle était amusante.

    On nous mène tous jusqu’à un hall avant de nous tendre un sac. Le mien et celui de Livvy sont noirs, mais il y en a aussi des rouges, bleus et blancs. Je vois des gens de ma Nurserie, mais nous ne sommes pas les seuls à être arrivés avec la navette. J’ai entendu Maitresse Ella parler, avant le départ de notre navette, du nombre d’enfants humains comme moi, venant de cinq nurseries différentes, qui allaient rejoindre l’Académie. Comme quoi nous allions « prendre le pas sur les espèces encore une fois ». Je ne sais pas ce qu’elle voulait dire, mais cela n’avait pas eu l’air de lui faire plaisir, c’est le moins qu’on puisse dire ! 

    La Directrice s’avance sur l’estrade devant le hall. C’est une Fae. Les Directeurs le sont toujours. Même si je ne l’avais pas appris plus tôt, j’aurais pu le deviner. Ses longs cheveux bruns étincellent sous la lumière et ses yeux violets brillent si fort qu’ils semblent luire comme des lucioles. Une Fae, sans le moindre doute.

    Derrière elle, assis à une longue table, se trouvent les Chefs des huit maisons vampiriques. On les appelle simplement « les Huit » et ils sont responsables de la protection de notre monde. Je suis un peu nerveuse de tous les voir ici. Il n’y a que deux maisons qui veillent sur notre coin du monde, les autres ont donc dû faire un long voyage pour être ici aujourd’hui. Je ne pensais pas que ce serait si important. Le rôle principal des Huit est de protéger les quatre familles royales féeriques. C’est la famille Valoire qui nous dirige ici, les Maisons Bane et DeLauter sont les deux maisons vampiriques qui les protègent et veillent sur nous. L’une des Gardiennes met le pied sur le podium devant la salle et se racle la gorge pour nous faire taire.

     — Bienvenue, jeunes gens, dans votre nouvelle demeure. Bienvenue. Cet endroit ne ressemblera pas à votre précédent foyer. Il n’y sera pas question de rires et de jeux. C’est ici que vous apprendrez et ici que vous serez évalués pour les dix prochaines années. Ici que nous vous préparerons au monde réel. Vous apprendrez l’histoire, pas seulement de votre espèce, mais aussi celle des Faes et des Vampyres et oui, également celle des Démons – et de la terrible guerre qui façonna le Nouveau Monde. Vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir, y compris comment vous défendre vous et ceux qui vous entourent. Aucune paresse ne sera tolérée, tous ceux qui ne travailleront pas seront punis. Vous pouvez remarquer que vous portez tous différentes couleurs – ce sont les couleurs de votre maison. Ne décevez pas vos maisons, ce sont maintenant vos frères et sœurs. 

    » Maintenant, suivez vos responsables de maisons, ils vous mèneront jusqu’à vos dortoirs. Prenez la journée pour défaire vos valises et vous connaître. Vos emplois du temps seront sur vos oreillers. Demain, une nouvelle page de votre vie commencera.

    Des conversations animées éclatent dans le hall et Livvy me tire la main d’excitation. Tout le monde se met en mouvement. Puis l’un des Huit s’avance. Je ne peux m’empêcher de le fixer, il est si différent des autres Vampyres que j’ai croisés. Il a des cheveux plutôt longs, mais pas assez pour toucher ses épaules ; bruns, qui tombent devant ses yeux. Ce sont les yeux les plus bleus que j’aie vus de toute ma vie. Son regard froid et pénétrant est inquiétant. J’espère sincèrement ne jamais avoir à lui parler. 

    Sa voix emplit tout à coup la salle et elle est aussi froide que ses yeux.

    — Les enfants, mon nom est Xander Bane, je suis à la tête de la Maison Bane. Ces dix prochaines années pourraient bien être les plus importantes de votre vie alors, ne les gâchez pas. 

    Il semble prononcer ses mots différemment de tout le monde, comme l’un des Gardiens de la Nurserie qui disait venir d’Angleterre.

    — Prenez le temps de vous améliorer, d’apprendre notre histoire et comment ne pas reproduire les erreurs de ceux qui vous ont précédés. Les décisions que vous prendrez ici auront des répercussions sur le reste de votre vie. Vos évaluations détermineront ce que vous ferez du temps qui vous est imparti sur cette terre. En tant qu’humain, ce temps est bien plus court que pour nous, ce qui le rend d’autant plus spécial. Essayez autant que possible de faire la différence. 

    Sa voix résonne dans le hall. Nous nous tenons si silencieux qu’on aurait pu entendre une aiguille tomber après ses mots.

    — Souvenez-vous de ce jour. Cela pourrait être celui qui fait la différence. Vous pouvez y aller.

    Il recule et le hall s’anime tout à coup quand tout le monde se dirige vers sa maison respective. Je suis dans la Maison Noire avec Livvy, merci, mon dieu ! Je ne sais pas ce que je ferais sans Livvy. C’est ma Livvy ! 

    Une fois arrivés à la salle commune, on nous divise en quatre groupes et nous sommes entraînés dans différents couloirs par la responsable de la Maison Noire. Elle s’appelle Gardienne Kaylee et semble plutôt gentille. Livvy se cramponne à mon bras. Je pense qu’elle a aussi peur que moi qu’on nous sépare. Je ne pense même pas être capable de m’endormir si elle ne se trouve pas dans la même chambre que moi. Ce serait juste… bizarre.

    — Ce seront vos dortoirs toute la durée de votre séjour à l’Académie, dit Gardienne Kaylee. Ces chambres et cette salle commune seront votre foyer. Respectez-les. À part ça, vous pouvez les décorer comme bon vous semble. Vous partagerez les chambres, deux par chambre. Vos noms sont sur les portes. Je vous laisse déballer vos affaires et faire connaissance. Vous ne serez peut-être pas placés avec quelqu’un que vous connaissez, profitez-en donc pour apprendre à vous connaître. Demain, le travail commence, conclut-elle avant de nous laisser trouver nos chambres.

    Livvy s’agrippe à ma main alors que nous errons dans le couloir, à la recherche de nos noms. Nous arrivons devant les trois dernières portes, l’une d’entre elles mène à la salle de bains commune, deux autres à des chambres. Nous crions de joie en même temps – nous sommes ensemble ! Oui ! Ouvrant rapidement la porte, nous entrons. C’est tellement grand ! La grande fenêtre donne sur la forêt derrière l’Académie et je sais déjà que je passerai des heures à la contempler depuis l’adorable banquette installée devant. Il n’y a pas beaucoup de meubles, juste un lit, qui est heureusement plus grand que celui de la Nurserie, et un bureau flanqué d’une chaise, bien qu’il y ait une télévision. Nous avons notre propre télévision ! J’adore l’Académie. 

    Livvy s’approche de la banquette couverte de coussins et s’enfonce dans l’alcôve en demandant :

    — Je peux avoir le lit de gauche, Addie ? Comme avant ? 

    Ses grands yeux verts me fixent et je ne peux rien lui refuser. J’ai toujours eu l’impression d’avoir à veiller sur elle. Elle est si petite – encore plus petite que moi.

    — Bien sûr, Livvy. Tu peux avoir tout ce que tu veux.

    Elle jette un coup d’œil par la fenêtre et je sens littéralement sa bonne humeur retomber.

    — Pas tout, dit-elle.

    Ses yeux pleurent et je la prends dans mes bras. Je sais que la journée a fait remonter en elle le souvenir de ses parents. Ils sont morts l’année dernière, la laissant sans personne d’autre que moi. J’étais triste à leurs morts : ils étaient comme des parents pour moi. Ils m’avaient donné l’impression d’être choyée et puisque mes propres parents ne m’avaient pas assez aimée pour me garder, c’était agréable. Mais j’ai appris très tôt que les gens partent toujours. Le jour de la mort des parents de Livvy, je me suis jurée de ne pas l’abandonner, de toujours la protéger contre les gens cruels de ce monde.

    Au moins, nous serons toujours là l’une pour l’autre. Tu es ma sœur et ma meilleure amie.

    — Promis, Addie ?

    — Je le jure, Livvy. Je veillerai toujours sur toi.

    Un coup à la porte annonce l’arrivée de deux garçons dégingandés. Ils se tiennent, mal à l’aise, dans l’embrasure quand j’ouvre brusquement. L’un est plus grand que l’autre. Il est surmonté de cheveux d’un blond cendré et à l’air de préparer un coup. Le plus petit a les cheveux châtains et les yeux d’un vert sombre, qui pétillent dans la faible lumière.

    — Salut, dit le plus grand. Moi, c’est Tyler et lui, c’est, Logan. Nous avons la chambre en face du hall et nous avons décidé que nous devrions tous être amis. Après tout, il faut bien veiller sur les filles, lance-t-il, apparemment fier de lui.

    Logan aurait certainement préféré se trouver n’importe où ailleurs dans le monde.

    — Oh, vraiment ? le réprimandé-je. Parce que je crois que les filles peuvent très bien se débrouiller toutes seules, merci bien. Peut-être que nous ne voulons pas être vos amies. 

    Je croise les bras et lui tire la langue.

    — Addie ! Ne sois pas aussi impolie ! Je suis désolée, Tyler, Logan. 

    Livvy me regarde comme si je venais de lui voler le dernier cookie de la maison. Crétins.

    — Argh, d’accord. Entrez. Je suppose que nous pouvons être amis, dis-je, boudeuse. Moi, c’est Adelaide et elle, c’est Olivia, mais vous pouvez m’appeler Addie et elle, Livvy. Si on lui fait du mal, je mords. 

    Je les fixe pour qu’ils comprennent que je suis sérieuse. Je n’ai pas peur d’eux – je n’ai peur de personne.

    Logan laisse tout à coup échapper un compliment.

    — Tu as vraiment de jolis yeux. Je n’en ai jamais vu comme ça !

    Je ne comprends pas où il veut en venir.

    — Et ? dis-je.

    — Rien. 

    Il rougit si fort que je sens presque la chaleur qui émane de lui.

    — Désolé d’avoir dit ça, bredouille-t-il.

    Tyler rit et se jette sur le canapé abîmé que j’avais à peine remarqué, coincé dans un coin sombre. Logan reste debout dans l’embrasure de la porte, visiblement mal à l’aise, jusqu’à ce que Livvy le fasse entrer et l’assoit sur le sofa à son tour. Mince, ces garçons vont vite devenir casse-pieds. Ne voulant pas m’installer trop confortablement, je m’assois par terre et leur demande de nous parler de leur Nurserie. Tyler nous raconte qu’il veut faire partie de La Garde Rouge quand il sera plus grand, comme son père, et qu’il veut pouvoir nous protéger des Démons et des Ombres. Je pense que j’aimerais bien faire partie de La Garde Rouge moi aussi. Comme ça, je pourrais tenir ma promesse envers Livvy et toujours la protéger. Les Démons et les mauvais Vampyres me font peur, mais c’est le rôle de l’Académie de nous apprendre à les combattre.

    — Moi aussi, je veux faire partie de La Garde Rouge quand je serai grande ! annoncé-je.

    Livvy semble horrifiée, tout comme Tyler.

    — Mais tu es une fille ! dit-il.

    Ma déclaration rend Livvy nerveuse.

    — Addie, cela semble vraiment dangereux. Tu devrais peut-être plutôt devenir professeure, c’est ce que je veux faire, comme ma maman.

    — Nan, j’ai décidé. Je veux entrer dans La Garde Rouge. Tu vas voir. Je te montrerai que je peux le faire ! crié-je presque.

    Je déteste qu’on me dise que je ne peux pas faire quelque chose, cela me donne juste plus envie de le faire. Je leur prouverai qu’ils ont tort. Cet idiot de Tyler. Ce n’est pas parce que je suis une fille que je ne peux pas faire partie de La Garde. Je veux dire, oui, d’accord, il n’y a aucune fille pour l’instant, mais ça ne veut pas dire que je ne peux pas changer les règles. 

    Pour acheter ce titre : 

    Amazon: https://amzn.to/2FhIPoW
    Juno: http://bit.ly/2WRPGf7
    Kobo: http://bit.ly/2RnTKSV
    7switch: http://bit.ly/2xaJmoB

    Pin It

    votre commentaire
  • La Fille des Deux Mondes tome 2 :  Deux pieds sous terre

    La fille des deux mondes

    Tome 2 : Deux pied sous terre

    De C.C. Hunter

    Editions Michel Lafon

    267 pages

    Sortie le 25 avril 2019

     

     

     

    Résumé :



    Je m'appelle Riley Smith, j'ai dix-sept ans, et je vais mourir. Un comble pour une adolescente qui communique avec les morts. D'autant plus qu'elle les aide à accomplir leurs dernières volontés pour accéder à l'au-delà. Mais la jeune fille n'aurait jamais imaginé devoir aider le fantôme d'un criminel...Alors qu'elle plonge dans les bas-fonds de la ville, les morts comme les vivants se font de plus en plus dangereux. Seul Hayden, son confident, le mystérieux esprit coincé entre la vie et la mort, peut venir à son secours...S'il la pardonne d'avoir découvert son secret...

     

     

    L'avis de Nanou :

     

    Tout d'abord, je remercie les Éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

    J'avais adoré le tome 1 et étais impatiente de pouvoir lire la suite avec ce deuxième opus.

     

    Nous retrouvons donc, Riley, perturbée d'avoir dit à Hayden d'aller vers la lumière, maintenant qu'elle sait qui il est réellement.

    Elle décide donc de tout faire pour qu'il se batte et vive, mais Hayden en colère contre elle ne lui facilite pas la tâche.

    Un nouveau fantôme, ex-détenu, fait également son apparition et lui demande de l'aide. Il a besoin de Riley pour sauver sa petite fille de 6 ans en attente d'une greffe. Mais pour réussir à la sauver, notre héroïne va se mettre en danger et faire face à un criminel.

    Elle doit également affronter son père qui refuse d'admettre son alcoolisme, sans oublier les découvertes qu’elle fait sa mère.

     

    Ce deuxième tome est hypnotique !

     

    L'auteure ne nous laisse aucun répit, tout s’enchaîne à grande vitesse ! On ne peut que poursuivre notre lecture tellement on est happé par l'histoire.

    Sa plume est toujours aussi addictive et légère, l'intrigue est bien rythmée, les rebondissements nombreux et les révélations surprenantes.

    Ce deuxième opus est plus sombre, plus triste. Riley est vraiment mis à rude épreuve, mais sa combativité va prendre le dessus et elle ne va rien lâcher.

    On en apprend un peu plus sur certains personnages et d'autres font leurs apparitions.

    J'ai beaucoup apprécié le personnage de la mère de Hayden. Cette femme, qui continue à se battre pour son fils, alors même que les médecins n'y croient plus.

     

    C.C. Hunter m'a encore conquise avec ce tome qui est un véritable coup de cœur. Maintenant, il n'y a plus qu'à attendre la sortie du tome 3 surtout que la fin est plus que Grrrrr.

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Une plume dans le désert tome 3

    Une plume dans le désert 

    Tome 3

    De Aryabella Connors

    Lips & Co Editions

    Collection Lips & Roll

    Format broché

    432 pages

    Sortie le 29 avril 2019

     

     

     

     

    Résumé :



     « J’ai l’impression que tout le monde me regarde. Je suis encore aux aguets, je scrute la silhouette de chaque personne que je croise, détaillant sa tenue à la recherche d’une arme cachée, et me rends compte à chaque fois que cette manie n’a pas sa place ici. Je dois trouver un moyen de m’y faire, à ce calme, cette paix, cette liberté… »

    À peine de retour sur le sol américain, Maxynne se retrouve confrontée à Brooster, son « fiancé », qui entend bien récupérer sa promise. Sebastian étant toujours en Libye, l’attente de son retour semble interminable à la jeune femme perdue entre l’amour et la raison.

    Quand les autres soldats reviennent enfin, elle constate avec effroi qu’il n’est pas parmi eux, présumé mort dans un crash d’hélicoptère. Mais pour Maxynne, c’est inenvisageable ! Une sorte de lien la pousse à croire que son lieutenant est toujours en vie.

    La tristesse aurait-elle cédé la place à la folie ? Ou doit-elle continuer à espérer ?

    En plus de ce deuil intolérable et de l’étau des responsabilités qui se resserre, la belle infirmière va recevoir une nouvelle qui pourrait bien tout chambouler…

     

    L'avis de Nanou :

     

    Après 11 mois passés en Lybie, Maxynne retourne chez elle. À peine arrivée à l'aéroport, la voilà confrontée aux Panthaliens ainsi qu’à Brooster. Ces derniers comptent bien la ramener à la raison et tenir leurs engagements. Mais la jeune femme entend mener sa vie comme bon lui semble, et leur fait savoir. Si les Panthaliens, finissent en apparence par lâcher prise face à sa détermination, ils sont prêts à employer tous les moyens pour parvenir à leurs fins.

    Le retour à la vie civile est loin d’être facile pour elle. Maxynne attend patiemment le retour de Sébastian afin qu'ils puissent concrétiser leurs projets.

    Mais tout tombe à l'eau lorsqu'elle apprend que Sébastian est présumé mort à la suite d'un crash d’hélicoptère. Pour Maxynne, c'est impossible que Sébastian soit mort. Il est vivant, quelque part, elle en est sûre et certaine et elle compte bien tout faire pour le retrouver.

     

    Ce troisième et dernier tome conclut parfaitement cette série.

     

    La plume de l'auteure est toujours aussi addictive et fluide. Encore une fois, on entre dans l'histoire dès le début et on ne peut que poursuivre notre lecture jusqu'à la fin tellement l'intrigue est bien menée.

    Les rebondissements sont nombreux et certaines révélations surprenantes.

    Les personnages sont toujours aussi attachants et leurs émotions si bien décrites qu'on pleure, rie, aime avec eux.

     

    Aryabella Connors ne ménage ni ses personnages ni ses lecteurs dans ce dernier opus, mais clôture cette série magnifiquement.

     

    Je remercie Lips & Co pour ce partenariat et leur confiance

     

    Acheter le roman : Ici

    Pin It

    votre commentaire
  •  Wild Rush, tome 1 : Heavenly Illusion

    Auto-édition

     

    Parution le 30 juin 2019

     

    360 pages

     

     

     

    Résumé : Lara a fait le choix de mener le reste de son existence comme elle l’entend, même si cette décision brutale anéantit ses proches. 

     

    Sa rencontre improbable avec Baxter, guitariste du groupe Wild Rush, pourrait néanmoins changer la donne. 

     

    Une inattendue soif de vivre, de changement et d’amour s’empare de Lara, tandis qu’elle chamboule l’univers tout entier du musicien. 

     

    Jusqu’à ce que tombe le masque, et que la réalité les rattrape. 

     

    Entre amitié, musique et sentiments, l’amour a-t-il sa chance face au destin ?

     

     

     

    Avis de Mélissa : Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteure pour sa confiance. J’ai été très contente d’avoir été sélectionnée pour obtenir ce service presse, le résumé étant des plus tentateurs. Et franchement, je n’ai pas été déçue, loin de là ! J’en veux encore et j’ai drôlement hâte de lire la suite.

    Lara est une jeune femme déterminée qui déteste les hôpitaux qu’elle n’a pas le choix de fréquenter sporadiquement. Suite à un résultat d’examen, elle décide que c’est terminé la souffrance. Elle choisit de vivre sa vie à fond pendant que tout va bien et tant pis pour le reste. Et ce, même si sa décision affecte grandement sa famille. 

    Quant à Bax, il est un jeune guitariste qui fait partie d’un groupe de musique en pleine effervescence. Au seuil du succès, sa route croise celle de Lana, et dès le premier regard, il devient comme subjugué par cette jeune femme. Il décide donc de voir jusqu’où les choses pourraient aller entre eux.

    Ni l’un ni l’autre n’aurait pensé que leur rencontre allait déboucher sur un tel coup de foudre. La résistance est futile, Lana le comprendra bien assez tôt, même si elle hésite à aller de l’avant avec ce beau garçon. Mais au fil des jours, leur amitié cède à plus, beaucoup plus, et une très belle histoire d’amour se développe entre nos jeunes héros. C’est juste magnifique, tendre, ils s’aiment d’un amour pur et unique.

    Les autres personnages, dont les membres du groupe, ont tous leur petite touche magique. D’ailleurs, j’ose espérer que l’auteure nous offrira leur histoire. Il y a aussi Josie, la cousine de Lana qui joue un rôle important dans la vie de Lara et que j’ai beaucoup appréciée. J’espère que l’avenir s’annonce meilleur pour elle, surtout sur le plan amoureux. 

    L’auteure a une plume extraordinaire et le lecteur parvient à se laisser transporter par ses mots magiques. Le fait que l’histoire est majoritairement racontée à deux voix nous permet de savoir ce qui se passe dans la tête de nos héros, chose que j’apprécie toujours énormément. Bien que j’aie souvent espéré autre chose, souhaitant tout bas que la situation pourrait changer pour combler mon éternelle âme romantique désirant toujours plus, l’histoire est bien menée, bien expliquée et on ferme le livre pas trop frustré. Mon petit cœur se demande qu’elle sera la suite pour notre petit Bax. Je ne peux que lui souhaiter le meilleur… 

    Franchement, je vous suggère de lire ce roman, vous ne serez certainement pas déçu !

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique