• Nos plus belles étincelles

    Nos plus belles étincelles

    De Jamie Mcjuire

    Editions Michel Lafon

    Format broché

    462 pages

    Sortie le 28 février 2019

     

    Résumé : 

    Depuis qu’il a croisé son sourire mélancolique derrière l’objectif de son appareil photo deux ans plus tôt, Elliott n’a jamais cessé d’aimer Catherine. Pourtant, la même année, il a été obligé de quitter la ville, la laissant seule au moment où elle avait le plus besoin de lui…

     

    Aujourd’hui, Elliott rentre enfin et il est bien décidé à reprendre le fil de cette histoire d’amour qu’il n’a jamais oubliée. Mais Catherine ne lui a pas pardonné son départ, et le secret qui pèse sur elle pourrait étouffer à tout jamais l’étincelle de leur amour.

     

     

    L'avis de Nanou : 

    Elliott est un jeune garçon de 11 ans qui passe presque tous ces étés chez sa tante et son oncle. Photographe dans l’âme, il passe le plus clair de son temps à prendre des clichés, jusqu'au moment où son objectif se pose sur une jeune fille de son âge : Catherine. Le temps file et l'amitié très forte qui les unit se transforme en amour. Mais au moment où Catherine a besoin de lui, Elliott est contraint de quitter la ville.

    Deux ans s’écoulent, deux années durant lesquelles Elliott n'a pu se résoudre à oublier Catherine. Désormais de retour, il compte bien expliquer la raison de son absence à celle-ci. Néanmoins, la vie de la jeune femme a bien changé depuis son départ et cette dernière n'est pas sûre de pouvoir lui pardonner.

     

    L'amour est-il plus fort que tout ?

     

    Je m'attendais à une petite histoire d'amour toute simple, mais ce n'est absolument pas le cas.

    Nos plus belles étincelles est une histoire surprenante et sombre.

    La plume de l'auteure est toujours agréable. On se laisse transporter facilement par l'histoire. D’autant que l'intrigue est très bien menée et j'avoue que j'ai cherché pendant toute ma lecture quel pouvait être le fameux secret de Catherine. Jamais je n'aurais pensé à ce qui nous attend, tellement tout est bien ficelé. Pourtant, il m'en est passé des idées par la tête ^^.

     

    J'ai beaucoup aimé l’évolution des personnages, leur passage de l’enfance à l’âge adulte.

     

    Elliott est un jeune homme déterminé, fort et patient. La vie ne lui a pas fait de cadeau, mais son amour pour Catherine est plus fort que tout. Il est prêt à détruire tous les obstacles qui se dresseront entre eux.

    Catherine paraît fragile, effrayée. La vie ne l'a pas épargnée non plus, loin de là, mais elle puise une force en elle qui lui permet de tenir bon, quitte à garder à bonne distance les gens qu’elle aime.

     

    En ce qui concerne les personnages secondaires, j'ai beaucoup apprécié la tante et l'oncle d'Elliott, qui sont présents pour lui et qui le comprennent. D'autres personnages mériteraient bien des baffes par contre.

     

    Même si je m'attendais à une toute autre histoire, j'ai passé un bon moment et je ne regrette absolument pas ma lecture.

     

     

    Je remercie Camille et les Éditions Michel Lafon pour ce service presse.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  Le playboy, tome 2 - Tentation

     

    Juno Publishing

    Parution le 28 mars 2019

    212 pages

     

      

     

    Résumé : play·boy ˈplāˌboi/ 

    Nom : Homme riche passant son temps à s’amuser, à se comporter de façon irresponsable ou étant sexuellement immoral. 

    Synonymes : "Socialite", hédoniste 

    Noah 

    J’ai la belle vie, l'argent, je suis plutôt beau gosse et j’ai toutes les femmes que je veux. 

    Jusqu’à ce que, je la rencontre et mon monde se retrouve sens dessus dessous et elle ne veut rien avoir à faire avec moi.

    Kaleigh 

    Ma devise : Ne jamais revoir le même homme deux fois. J’ai moins de chance d’avoir mon cœur brisé en la suivant. 

    Jusqu’à ce que mes yeux rencontrent ceux du seul homme pour qui je briserai cette règle. 

    Elle pense qu’elle peut s’enfuir. Que je la laisserai partir. 

    Il pense qu’il peut gérer une femme comme moi. 

    Il n’a aucune idée de ce qui l’attend. 

    Un homme qui a déjà tout n’a besoin que d’une seule et unique chose. Une tentatrice. 

    Regardez-moi tenter le Playboy

     

     

     

    Avis de Mélissa : Je tiens à remercier Juno Publishing pour ce service presse que j’ai autant apprécié que le premier tome.

    Cette histoire chevauche celle du premier tome, Le Boss. Bien que j’aie adoré Lauren et Austin et que j’étais contente de les revoir, en lisant ce roman, j’ai eu l’impression de relire le précédent. C’était un peu lourd par moment, je l’avoue.

    Noah, c’est le mec qui vit librement et se donne la mission de coucher avec chaque femme avec qui il entre en contact. Bien sûr, dès qu’il rencontre Kaleigh, il voit sa vie se bouleverser de la plus belle des façons. Il s’aperçoit rapidement que celle-ci est différente des autres femmes, surtout lorsqu’elle lui dit le plus sérieusement du monde qu’elle veut seulement une nuit avec lui et rien d’autre. C’est quand même tout un défi à accepter pour un playboy de sa trempe ! Alors, comment la convaincre de changer d’idée ? Est-ce seulement capable ?

    J’ai beaucoup aimé Noah, en passant par son honnêteté, ses réparties, sa relation avec ses amis et sa vision de la vie. Quant à Kaleigh, elle s’entête depuis toujours de ne pas coucher deux fois avec le même homme. Son style de vie végane est particulier, de même que ses piètres talents culinaires, mais sa dévotion envers sa sœur n’a pas de limite. Charmant !

    Tout comme le précédent, l’humour est ultra présent. J’ai souvent rigolé pendant ma lecture. Les échanges entre divers personnages sont souvent comiques, rendant le texte plus léger. Oh ! Il ne faut pas que j’oublie de parler des nombreuses scènes torrides… ouf ! Si j’avais lu ce roman dehors, je suis sûre que la neige autour de moi aurait fondu ! Sans blague… 

    Bref, je recommande cette lecture haut la main. C’est vraiment le livre sans prise de tête : pas de drame, ni de violence et de tricherie. Tout finit par s’arranger, c’était vraiment agréable.

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Interview décalée de Lucie Barnasson

     

    Bonjour Lucie, ravie de te retrouver chez Lecture mania 

     

    Qu'écoutes- tu en ce moment ?

    Le dernier album de Muse et la BO de « A star is born »

     

    La personnalité que tu rêverais de rencontrer ?

    Chris Hemsworth (pour raison personnelle mdrrr). Non sans rire, en ce moment j’aimerais rencontrer Lena Headey (qui joue Cersei Lannister dans la série Game of thrones) parce que j’adore son personnage et je voudrais juste lui faire un méga câlin

     

    Ta plus grande fierté ?

    Mes enfants

     

    Ton plus grand regret ?

    Avoir été si niaise ado

     

    Ta devise ?

    Tu m’aimes pas, tant pis, tu as le droit d’avoir des goûts de merde

     

    Le meilleur conseil qu'on t’ait donné ?

    Ne pas t’occuper de ce que pensent les gens

     

    Ton petit plaisir un peu honteux ? 

    Être contente que ma famille sorte sans moi pour être tranquille et pouvoir manger des cochonneries en regardant la télé

     

    Qu'as-tu fait de plus fou dans ta vie ?

    Mon premier tatouage. Je suis arrivé chez le tatoueur avec ma petite idée, sans rendez-vous. Il m’a tatouée de suite… pas de temps de réflexion

     

    Tu es invité à une soirée déguisée, quel costume choisis-tu ? 

    La dernière que j’ai faite j’étais déguisée en Lady Gaga

     

    Quel est le plus beau cadeau que tu aies reçu ?

    C’est un peu un cadeau de nous «(mon mari et moi) à moi mais c’est ma maison

     

    Quel est le pire cadeau que tu aies reçu ?

    Un « pshitt pshitt » de sac pour mettre du parfum, mais sans parfum dedans

     

    À quoi penses-tu avant de t’endormir ? 

    En ce moment, à Destinés 3

     

    Que fais-tu pour te défouler ? 

    Je vais courir

     

    Un défaut que tu ne supportes pas chez les autres ? 

    Les gens qui sentent mauvais (sérieux c’est pas compliquer à arranger quoi ! )

     

     

    Raconte nous une blague pas drôle mais qui te fait rire ? 

    Qu’est-ce qui fait « zzzb zzzb » ? une mouche qui vole à l’envers

     

    Quelle est ta chanson de la honte ?

    Maya l’abeille : « cetteuuuu petite abeille porte le nom de mayaaaaaaa »

    sinon je peux vous faire « libérééééééeeee, délivrééééeeee »

     

    Qu'emporterais-tu sur une île déserte ?

    Mike Horn

     

    Le meilleur moment de ta journée ?

    Le repas du soir, quand on mange tous les quatre en se racontant nos journées.

     

    Que dis-tu quand tu te cognes un orteil ?

     

    Ahhhhh la putain de sa race de meeeeeeerde !!!

     

     

    Ciné ou télé ?

    Les deux mais la télé c’est moins cher donc…

     

    Bain ou douche ?

    Douche

     

    Pantalon ou jupe ?

    pantalon

     

    Talon ou basket ?

    basket

     

    Sucré ou salé ?

    les deux

     

    Slip ou caleçon ?

    caleçon

     

    Pyjama ou nuisette ?

    pyjama

     

    Hamburger ou pizza ?

    MacDooooooo

     

    Livre papier ou ebook ?

    papier

     

    Jour ou nuit ?

    jour

     

    Ville ou campagne ?

    campagne

     

    Chien ou chat ?

    les deux

     

    Tu préfères avoir un cou de girafe ou ne pas avoir de cou du tout, tes yeux sont au niveau de ton thorax ?

    cou de girafe

     

    Tu préfères faire partie de la Justice League ou faire partie des Avengers ?

    les Avengers (je veux rencontrer thor !!!!!!!!!!!)

     

    Sa page facebook : ici

    Son roman : 

    Interview décalée de Lucie Barnasson

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Ash Princess

    Auteur : Laura Sebastian

    Format numérique

    388 pages

    Sorti le 05/09/2018

     

    Résumé : Theodosia avait six ans quand son pays a été attaqué, et quand sa mère, la reine du Feu, a été assassinée sous ses yeux. Dix ans ont passé. Dix ans à vivre sous le joug du Kaiser, ses tortures incessantes, son régime de terreur. Dix ans qu’elle n’a pas prononcé son véritable nom. Theodosia s’appelle maintenant Thora, princesse de Cendres.

    Le jour où le Kaiser la force à exécuter son dernier allié, celui qu’elle voit comme son unique chance de survie, Theodosia ne peut plus ignorer sa rage vengeresse. Elle se lance dans une intrigue où la séduction cache des crimes de sang, où les amitiés ne servent plus qu’à une chose : regagner son pouvoir.

    Incapable de déterminer à qui elle peut vraiment se fier, Theodosia va apprendre jusqu’où elle est prête à aller pour venger sa mère, regagner son peuple et reprendre son titre de reine.

     

    Avis de Chloé :

     

    Ça faisait bien 2 mois que j’avais ce roman dans ma PAL mais que je ne me décidais pas à le lire (grosse peur d’être déçue vu que le résumé m’avait beaucoup emballé). Mais finalement je m’y suis mise et, écoutez, je l’ai dévoré et lu d’une traite !

    L’histoire commence en effet avec Théodosia, appelée Thora par la cour la retenant prisonnière et Théo par ses amis. On la découvre subissant sa vie du mieux qu’elle le peut, cherchant partout de l’espoir et une raison de continuer à survivre.

    Cependant, elle va se retrouver au pied du mur lorsque le dernier espoir qu’il lui restait est exécuté. A partir de ce moment-là, la vraie personnalité de Théo (personnalité qu’on voyait apparaitre par moments, dans sa pensée) va ressurgir et Théo va finalement se décider à incarner son propre espoir : si la vie s’est décidée à lui refuser toute échappatoire ou toute vengeance, ce sera Théo elle-même qui se l’accordera !

    On découvre alors dans toute sa splendeur la force de caractère de Théo, sa détermination et son désir de vengeance. Mais on découvre aussi toute la gentillesse qu’il y a en elle, gentillesse qui peut rapidement se révéler être un obstacle à ses projets.

    L’auteur a très bien retranscrit les sentiments de Théo : tous les doutes et les conséquences que peuvent engendrer certaines situations, le regret après certaines actions ou encore la culpabilité. Une vengeance, ça n’est pas si facile et on n’en sort jamais indemne.

    D’ailleurs, l’entourage de Théo va beaucoup jouer dans ses sentiments et décisions, chaque personnage a ainsi une utilité mais surtout une ambivalence pas forcément prévisible. L’auteur ne tombe donc pas dans le piège du « les méchants veulent tuer la gentille parce qu’ils sont méchants » (si ça vous rappelle un certain sketch des inconnus, cœur sur vous) et inversement, les « gentils » ont leur part d’ombre.

    Le seul défaut qui m’a dérangé dans ma lecture c’est le triangle amoureux qui s’installe (avis totalement personnel, franchement j’en ai un peu trop eu des triangles amoureux, j’en ai un peu ras la casquette).

    Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce 1er tome de fantasy et je lirai avec plaisir le 2ème dès qu’il sortira.

    Pin It

    votre commentaire
  • Un conte de fées moderne, tome 4 : Un chevalier dans l’âme

     

    Juno Publishing

    Publication le 21 février 2019

    268 pages

     

     

     

    Résumé : Librement inspiré de la légende de Camelot, Un chevalier dans l’âme raconte l’histoire du chevalier de théâtre, Colt Lane, qui rencontre Verity Gwynn, sa véritable chance, au pire jour de sa vie. Expulsés de chez eux, Verity et son frère ayant des besoins spéciaux, Ryan, doivent trouver un emploi ou ils risquent d’être séparés. Colt, qui est la chose la plus éloignée possible d’un chevalier blanc dans la vie réelle, vient à leur secours, cimentant rapidement sa place dans le cœur de Verity.

     

    Colt a de sombres secrets profondément enfouis qui dissimulent son sourire et maintiennent ses yeux baissés, ce qui lui permet de tenir les gens à distance… jusqu’à ce qu’il rencontre Verity, qui semble immunisée contre ses manières rudes et taciturnes. Plus il passe de temps avec elle, plus il aspire à sa douceur dans sa vie et à devenir le chevalier à l’armure brillante dont elle a désespérément besoin. Certain qu’il la perdra si elle apprend la vérité sur son passé, il doit décider s’il peut lui faire confiance avec le sien afin de bâtir un beau lendemain.

     

     

    Avis de Mélissa : Tout d’abord, je tiens à remercier Juno Publishing pour leur confiance avec la transmission de ce service presse. Ayant adoré le premier tome, j’étais plus qu’enthousiasme de lire le second. Bien que celui-ci soit légèrement en dessous du premier, j’ai quand même apprécié ma lecture.

    Dans la version moderne de La légende de Camelot de Katy Regnery, nous faisons connaissance de Verity et de son frère Ryan, qui a des besoins spéciaux. Ils viennent d’être expulsés de leur chambre et ne savent pas où aller, n’ayant pas un sou en poche. Si elle ne veut pas être séparée de son frère, Verity doit trouver rapidement du travail, mais elle ne sait pas comment faire étant donné sa nouvelle situation. Apparaît alors Colton, tel un chevalier sauveur des gens en détresse, et il les invite temporairement chez lui, et leur trouvera même un travail ! 

    Colton traîne un lourd passé et la seule personne qu’il lui reste est sa cousine qui a aussi besoin de soins spéciaux. Il éprouve aussi des difficultés au niveau de la gestion de sa colère et comme il n’est pas très beau, il est sûr de rester seul jusqu’à la fin de ses jours. Mais Verity ne le voit pas ainsi et sa présence dans sa maison lui fera voir la vie sous un autre jour, lui donnant l’espoir en des jours meilleurs.

    Malgré tous ses défauts, Colton est un homme bon avec ceux qu’il aime. Ryan est juste adorable, ainsi que la plupart des personnages secondaires. Mais pas tous ! Ce roman offre un large éventail d’émotions : la crainte, l’espoir, l’émerveillement, la tristesse et la frustration face à l’injustice dans certaines situations. C’est une très belle romance, douce et à la fois déchirante. Ç’a été un très bon moment de lecture.

     

     

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires