• Editeur : R-jeunes adultes

    13 février 2020

    broché

    450 pages 

    Rory Power

    Résumé : 

    Une île sauvage, trois amies inséparables, une descente aux enfers.

     

    Voilà bientôt dix-huit mois qu'un mal inconnu, la Tox, a frappé l'île Raxter. Dix-huit mois que le pensionnat pour jeunes filles qui en occupe la pointe a été mis sous quarantaine.
    D'abord, la Tox a tué les enseignantes, une à une, puis elle a infecté les élèves, dont les survivantes portent désormais ses monstrueux stigmates dans leur chair.
    Coupées du reste du monde, cernées par les bêtes mutantes qui rôdent dans les bois alentour et livrées à elles-mêmes, celles qui restent n'osent plus sortir de l'enceinte de l'école. Jour après jour, elles attendent le vaccin que le gouvernement leur a promis.
    Hetty et ses deux meilleures amies, Byatt et Reese, se serrent les coudes malgré les privations, bien déterminées à lutter ensemble jusqu'au bout...
    Plus glaçant encore que Sa Majesté des mouches, un huis clos féminin et féministe qui a fait frissonner l'Amérique de plaisir !

     

    Avis de Nikki :

    La Tox. Un mal inconnu qui frappe l’île de Raxter où est situé un pensionnat pour jeunes filles. Après 18 mois, deux adultes et une poignée d’adolescentes vivent encore reclus dans le bâtiment qui tombe en ruines. Chacune d’elle a été touché d’une manière différente par la Tox et continue de subir des crises régulièrement, se transformant peu à peu en mutante.

     

    Chaque jour, elles prient pour que le vaccin arrive. Quand Hetty est choisi pour faire partie de l’équipe de ravitaillement, elle découvre que certaines choses sont passés sous silence. Et la disparition de Byatt ne va pas arranger les choses.

     

    L’idée principale est bonne. Un groupe de jeunes filles isolées, à la merci d’un mal inconnu, se transformant en mutante et se battant pour survivre. Des secrets, de l’action, des descriptions pointues, un univers glaçant.

    Tout y était, à l’exception, en premier lieu, des personnages. Le roman a deux points de vues qui alterne entre Hetty et Byatt. La première a le droit à davantage de chapitres, ce qui permet de la considérer comme le personnage principal. Pas de chance, je n’ai pas réussi à l’apprécier. Ses questionnements concernant sa relation avec Byatt et sa relation avec Reese m’ont fatiguée. J’ai eu l’impression d’avoir une sorte de triangle amoureux n’ont abouti. Je n’ai pas réussi à comprendre le personnage de Reese, son comportement envers Hetty. Peut-être qu’il aurait fallu des chapitres du point de vue de ce personnage pour l’exploiter à fond ?

     

    Byatt a un caractère intéressant. Grâce à son point de vue, on comprend quelques éléments de son passé et sa vision du monde. Mais encore une fois, ce n’est pas assez abouti.

     

    L’autre problème : la fin. Aussi bien en terme de pages que de dénouement final. J’ai trouvé qu’il y avait un énorme déséquilibre. Le début est long, parfois un peu trop. Il faut beaucoup de pages avant que l’action commence réellement. La fin, elle, me semble bâclée en comparaison. Trop rapide.

     

    Et que dire du contenu. Plus de 300 pages pour que l’histoire se termine de cette manière. J’ai l’impression qu’il n’y a pas de fin. Il reste plein de questions en suspend notamment autour de la Tox.

     

     

     

    En résumé, ce livre aurait pu être bon en tant que premier tome d’une saga. En tant que one-shot, je trouve qu’il reste trop de réponses et qu’il y a un manque d’approfondissement dans les personnages.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Dreamcatcher, tome 1 : Comment sauver une vie

    Juno Publishing

    Publication le 16 avril 2020

    311 pages

     

     

      

    Résumé : Josephine Clark est piégée par un passé poignant qui la hante chaque fois qu’elle regarde dans un miroir et la violence de sa vie de tous les jours qu’elle ne peut fuir.

     

    Ses pensées se tournent de plus en plus vers Evan Salinger, le garçon qu’elle connaissait au lycée. Le garçon qu’ils appelaient le taré. Un solitaire. Un Freak. Le garçon qui semblait savoir des choses que personne ne pouvait savoir. Le temps de quelques semaines, Jo avait trouvé du réconfort en compagnie d’Evan, se faufilant tous les soirs afin de le retrouver à la piscine locale. Dans la froideur de l’eau et la chaleur des bras autour d’elle, Jo avait goûté à quelque chose proche du bonheur.

     

    De cruelles circonstances les ont séparés, et quatre ans après, le doux souvenir de leur temps ensemble se dissout sous les coups de la désormais dure réalité de la vie de Jo. Evan semble être un rêve qui s’estompe… jusqu’à ce qu’il réapparaisse au moment où elle a le plus besoin de lui. Guidés par l’étrange intuition d’Evan, ils s’enfuient de leur petite ville de Louisiane, poursuivis par la police, et Jo commence à suspecter que quelque chose se cache derrière son retour soudain.

     

    En douze jours à travers l’Amérique, de lourds secrets sont révélés, des passés bien enfouis sont mis à jour, et la frontière entre rêve et réalité se brouille alors qu’Evan et Jo se battent pour s’accrocher à leur amour et découvrent qu’il y a plus d’une façon de sauver une vie.

     

     

     

     

    Avis de Mélissa : J’adore cette auteure. Quand j’ai eu l’offre de service presse, je n’ai bien sûr pas été capable de résister et franchement, j’ai passé un excellent moment de lecture. C’est une magnifique histoire d’amour tout simplement captivante. Et l’attraction entre nos héros est intense et en équilibre entre la douleur, le désir, les secrets… et c’est absolument parfait !

     

    Josephine, alias Jo, est une jeune fille traumatisée de la pire des manières et trahie par un oncle en qui elle aurait dû avoir confiance au lieu de se méfier et souffrir. Laissée à elle-même avec sa laide cicatrice, elle tente de survivre et de prendre le contrôle dans un monde méchant qui ne lui laisse pas une seconde de répit. Mon cœur s’est souvent brisé pour elle. Jo est dotée d’une grande force de caractère, et heureusement, car ça en prend pour être capable d’avancer dans la vie malgré ce passé.

     

    Evan, c’est le garçon solitaire, le monstre, le paria de l’école. Abandonné par sa famille biologique, il passe de famille en famille jusqu’à ce qu’il arrive chez les Salinger, où malheureusement, il doit côtoyer des frères adoptifs jaloux qui se mettent à deux pour le détester et lui causer des problèmes. Quand Evan et Jo se rencontrent, l’attraction entre eux devient impossible à combattre. Evan est un magnifique garçon qui ne laisse pas indifférente Jo et plus celle-ci apprendra à le connaître, plus elle tombera amoureuse de lui. De toute façon, c’est impossible que le contraire arrive, Evan est tellement protecteur au grand cœur généreux… Il est tellement une belle personne que c’était d’ailleurs difficile de lire tout ce qu’il lui arrivait et tout ce qu’il encaissait.

     

    Bref, tous les ingrédients sont là si vous désirez une histoire passionnante, captivante et pleine d’espoir. Je vous le recommande chaudement !

    Pin It

    votre commentaire
  • La malédiction des Grimm

    Polly Schullman

     

     

    512 pages

     

     

    Poche

     

     

    Bayard Jeunesse 

     

     

    13 février 2014

     

    Résumé :

    Empruntez la magie... si vous l'osez !

    Elizabeth peine à s'intégrer dans son lycée. Alors, quand son professeur d'histoire lui propose un petit job dans une bibliothèque, elle se dit que ce sera l'occasion de faire des rencontres. Après un entretien pour le moins étrange, la voilà engagée. Elle s'aperçoit aussitôt que le Dépôt n'est pas une bibliothèque ordinaire : pas un seul livre à l'horizon, uniquement des objets. Mais surtout, un mystère plane au sujet d'une collection située au sous-sol et dont personne n'accepte de lui parler : la Collection Grimm. Elle abrite des objets de contes de fées - les bottes de sept lieues, le miroir de Blanche Neige... Quelques-uns disparaissent, et un étrange oiseau géant rôde autour... Quel secret cache cette Collection Grimm qui semble déchaîner les passions ?

    Avis de Nikki :

    Ce roman est le tome 1 d’une trilogie. Mais d’après ma lecture et celle des résumés des tomes suivants, chaque livre se concentre sur une nouvelle histoire. Il est nécessaire, à mon avis, de lire celui-ci pour comprendre les autres, mais pas nécessaire de lire la suite pour avoir la fin de cette histoire.

     

     

     

    Elizabeth a un côté Cendrillon. Une belle-mère et des demi-sœurs horribles, même si au final on en entend presque pas parler et un père qui ne se soucie presque plus d’elle. Elle n’a pas d’ami et se sent seule. Suite à une rédaction sur les frères Grimm pour son professeur d’histoire, celui-ci la recommande pour un job au Dépôt. Une bibliothèque d’un genre différent. Ici, on ne prête pas de livres, mais des objets en tout genre. Et certains d’entre eux font partie de collections spéciales comme ceux qui proviennent des frères Grimm. Elizabeth va découvrir que la magie n’est pas qu’une illusion.

     

     

     

    Ce livre est une belle découverte surtout pour quelqu’un qui aime les histoires des frères Grimm. Les allusions aux histoires sont nombreuses et même s’il y a des notes, quand on connaît pas, cela peut poser problème.

     

    J’ai adoré l’idée du Dépôt. Je n’ai eu aucun mal à m’imaginer ce lieu magnifique et grandiose.

     

    Les personnages sont tous intéressant et j’ai une petite préférence pour Jaya, la sœur de Anjali. Elle est têtue, elle est drôle et loyale. Elle est casse-pied. Une vraie petite sœur en somme.

     

     

     

    L’histoire en elle-même est bonne. Le suspense est tenu jusqu’au bout. La relation amoureuse qui se lit entre deux personnages est sympa à suivre. J’ai tourné les pages à une vitesse folle.

     

     

     

    Il y a tout de même quelques bémols. J’ai trouvé la mise en place longue. On a beaucoup de détails sur le Dépôt. Peut-être un peu trop. J’ai eu du mal avec le final. J’ai ressenti un manque d’équilibre. Je n’ai pas tout compris sur Nulle Part et le personnage de Grâce.

     

     

     

    De plus, dans mon idée, en lisant le résumé, les pièces de la collection Grimm avait un rôle plus important. Je pensais même rencontrer des personnages issus des contes. Rien de tout ça. J’ai été déçu de ce côté-là, mais uniquement parce que mes attentes ne correspondaient pas à l’histoire.

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • À contre-courant

    Juno Publishing 

    Publication le 26 mars 2020

    265 pages

     

     

    Résumé : Avery Dacosta ne s’attendait absolument pas à trouver un manifestant devant son bureau. Surtout maintenant, alors qu’elle est à « ça » de concrétiser un projet sur lequel elle travaille depuis des années : construire un hôtel de luxe sur Playa Vieja, la plage paradisiaque de San Diego.

    Finn Travis, surfeur local et décontracté, lui ne s’attendait pas à se retrouver à la tête de la résistance de Playa Vieja. Il est plutôt écolo tranquille qu’activiste radical. Seulement, l’hôtel d’Avery menace de détruire l’endroit qu’il aime le plus au monde. Pour la première fois de sa vie, Finn décide d’user de son charme pour autre chose qu’attirer sa prochaine conquête.

    Avery a travaillé trop dur pour laisser un hippie joueur de bongo comme Finn briser un futur rêvé. Et son idéalisme naïf lui tape sur les nerfs. Et elle n’est pas la seule à s’énerver. Finn pense qu’Avery est une femme avide, vivant pour le travail.

    Alors qu’Avery et Finn entrent en collision telles les vagues contre la côte, leurs débats deviennent bouillants. Sexy. Torrides. Mais le courant de leur attirance met plus en jeu que leurs valeurs idéologiques. Avery et Finn arriveront-ils à être ensemble sans abandonner ce à quoi ils tiennent plus que tout ?

     

     

      

    Avis de Mélissa : Je remercie Juno Publishing pour ce service presse et la découverte d’une nouvelle auteure, Kathryn Nolan. Dans l’ensemble, j’ai bien apprécié ce roman qui est bien écrit et à deux voix, ce que j’apprécie beaucoup.

     

    On plonge rapidement dans l’histoire, un peu comme un surfeur sur sa vague ! On se fait sans difficulté une image du lieu paradisiaque que doit être Playa Vieja qui risque de changer à tout jamais avec le projet de construction d’un méga gros hôtel. On comprend facilement l’opposition de Finn et il se battra contre ce projet tout simplement farfelu à ses yeux.

     

    Avery est une jeune femme avec beaucoup d’ambition. Son rôle est de convaincre le conseil de ville et la population que la construction de cet hôtel pourrait être la meilleure chose qui soit pour cet endroit, avec son flot de touristes et l’accessibilité à de bons emplois. Cependant, l’opposition est solide avec à sa tête, Finn, et le sexy surfeur ne laissera pas notre femme d’affaires insensible. Ce sera un jeu du chat et de la souris, jusqu’à ce qu’il soit impossible de continuer ainsi. Nous assistons à la montée du désir entre nos deux héros et ça devient vraiment chaud.

     

    Le seul hic quand cela arrive, c’est qu’il y a souvent un enchaînement de scènes chaudes et qu’à la longue, ça devient redondant. C’est malheureusement le cas avec ce roman, alors soyez avertis. Sinon, c’est le développement d’une belle histoire d’amour avec des personnages faciles à aimer. Bref, une belle découverte !

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Se taire ou mourir ?

    400 pages

     

    9 mars 2020

     

    Nathan

     

    Karen M.McManus

     

    Broché

     

     

     

     

     

    Résumé

     

    Ellery et Ezra, soeur et frère jumeaux de 17 ans, s'installent à Echo Ridge pour vivre avec leur grand-mère.
    La petite ville est connue pour avoir été le théâtre de deux meurtres inexpliqués en 20 ans, dont la tante des jumeaux. À Echo Ridge, chacun semble avoir ses secrets... C'est ce que découvre Ellery lorsqu'une de ses amies disparaît à son tour. Elle décide de mener l'enquête, déterrant par mégarde des indices sur les précédents meurtres…

     

     

     

    Avis de Nikki :

     

     

     

    Ellery et Ezra doivent s’installer chez leur grand-mère qu’ils ne connaissent pratiquement pas durant quelques mois. Le temps pour leur mère de suivre une cure suite à la décision d’un tribunal.

     

    Alors qu’ils arrivent juste en ville, le corps d’un professeur du lycée est découvert sur la route. Accident ou non ? Il faut dire qu’Echo Ridge a une réputation tragique. La tante d’Ellery et Ezra, Sadie, a disparu adolescente et quelques années plus tard, une jeune fille, Lacey, à été retrouvé morte dans l’enceinte Murderland, le parc d’attraction de la ville.

     

     

     

    Et quand Brooke, une amie d’Ellery, disparaît après une soirée, les mauvais souvenirs reviennent hanter la ville.

     

     

     

    L’histoire se déroule de deux points de vue. Celui d’Ellery, une jeune adolescente qui retourne vivre dans la ville natale de sa mère. Elle est passionnée par les histoires policières et tente de résoudre les mystères entourant Echo Ridge, quitte à se mettre en danger.

     

    Et celui de Malcolm, le frère de Declan qui été le principal suspect dans le meurtre de Lacey.

     

     

     

    J’ai déjà lu un autre roman de cette auteure. J’avais apprécié et je dois dire que celui-ci est un cran au dessus.

     

    Je me suis facilement mise dans la peau d’Ellery pour jouer au détective et suivre les différentes pistes. Declan est-t-il responsable de la disparition de Brooke ? Daisy, la sœur de Mia, qui est de retour en ville, agit bizarrement, pourquoi ? Qui se cache derrière les menaces envers les princesses du bal ? La disparition de Brooke a-t-elle quelque chose à voir avec le meurtre de Lacey et la disparition de Sadie ?

     

     

     

    La nature méfiante d’Ellery va remettre en question chaque élément, chaque indice et ses nouvelles relations risquent d’en pâtir. Surtout celle qu’elle noue avec Malcolm.

     

     

     

    Un seul bémol, l’orientation sexuelle d’Ezra et Mia. On apprend rapidement que le premier est attiré par les garçons et la deuxième est bisexuelle. En soit, cela ne me gêne pas. Je trouve juste cela inutile dans ce contexte, car il n’y a aucune utilité dans l’histoire. J’ai eu juste l’impression que cet élément servait à remplir des quotas.

     

     

     

    Un thriller jeunesse mené à la perfection. Une fin logique et inattendu sur quelques points. Une des révélation assez facile à deviner, mais peut-être pas pour tout le monde.

     

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires