• L'éducateur

    Editions Elixyria

    Format numérique

    408 pages

    sortie le 12 juin 2020

     

     

    Résumé:  

    1851,


    Curieuse et rebelle, Marie quitte l’enceinte de l’orphelinat dans lequel elle a toujours vécu. Le Comte John de Kent, l’éducateur du comté d’Ombrage, l’a sélectionnée, ainsi que Jade, autre jeune femme du pensionnat, pour devenir l’épouse du Duc Mac Arthur.

    Dans ce monde où les vampires règnent en maîtres sur les humains, l’existence d’une femme a peu de valeur. Pour autant, Marie se réjouit de découvrir enfin la vie au-delà de ces murs austères. Mais la réalité qui s’ouvre à elle est bien différente de ses espérances.

    Comment va se dérouler son enseignement aux côtés de John, être de la nuit si mystérieusement attirant, mais qui a pourtant droit de vie et de mort sur sa personne ? Qui, de Jade ou de Marie, se verra élue épouse et devra sacrifier liberté, corps et âme au Duc ? Le caractère indocile de Marie va la conduire à des situations cocasses, sur des sentiers dangereux.

    Entre mystères, découvertes, cruauté, passion, obéissance et traditions, plongez dans l’univers ô combien obscur de l’éducateur.

     

    L'avis de Calista:

    Je tiens à remercier les éditions Elixyria pour ce sp. 

    J’ai hésité à lire ce roman. Le résumé ne m’emballait pas plus que cela. J’ai bien fait d’essayer. Cette lecture est vite devenue addictive. J’ai lu ce roman en deux jours. Je pestai à chaque fois que je devais le lâcher.

    L’histoire est un mélange de romance et de fantastique. Je dois dire que les deux sont présents sans l’être trop. Je pense que vous avez du mal à comprendre, c’est difficile à expliquer. La romance devient vraiment présente à la fin de ce roman, le côté fantastique l’est depuis le début, mais à petite dose. L'auteur n'en fat pas le point principal de son récit. Tout tourne autour des deux personnages principaux et de leurs caractères. En temps normal, cela me rebute, mais, pour le coup, ici cela n’a posé aucun souci. Des histoires de vampire, il en existe des centaines. J’ai trouvé celle-ci assez originale. Le seul reproche : j’ai tout de suite deviné qui était réellement John. Les indices parsemés au fil des pages ne laissent aucun doute.

     Les personnages. J’ai aimé le caractère de Marie, curieuse, un brin impertinente. Elle n’a pas froid aux yeux, laisse ses sentiments la guider. John est un être froid, mais non dépourvu d’une certaine sensibilité aux mœurs assez particulières qui nous pousse à vouloir le découvrir. Je n’ai pas été déçue par cet homme charismatique bien au contraire.

     

     

    Ce roman est une pépite. Ne passez surtout pas à côté. Je le recommande vivement. C'est un joli coup de coeur pour moi.

     

     

    Bye Bye Calista

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

     

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Interview de personnage : Ahïn, les chroniques de Nailah et Kalyah de Dyane et Auréline B.

    Pin It

    votre commentaire
  • Liens et sortillèges

    tome 2: La table d'émeraude

    Edition Alter real

    Format numérique

    176 pages

    paru le 01/06/2020

     

     

    Résumé : 

     

    De retour du Japon, les trois sœurs Sorah, Míriel et Hénora n’ont pas le temps de souffler. 
    Elles reçoivent la visite d’un émissaire du royaume des Elfes de Norvège. Rien que ça !
    Il leur annonce une nouvelle catastrophique : la mythique Table d’Émeraude a été dérobée. 
    Artéfact puissant, il ne peut tomber entre de mauvaises mains.
    Elles n’ont pas le choix : elles doivent se lancer aux trousses du voleur, mais celui-ci se montre particulièrement doué pour effacer ses traces. 
    Commence alors une multitude d’épreuves qui les plongeront dans les recoins les plus obscurs de la magie. 
    Heureusement, elles peuvent compter sur Avicenne, le vampire alchimiste, Yato, le messager de la mort, et sur le soutien indéfectible de leur fidèle oncle Jin.
    Et lorsqu’un vieil ennemi d’Avicenne surgit du passé, les sœurs sorcières se rendent compte que leurs aventures au Japon n’étaient que la partie émergée de l’iceberg : les attendent un problème bien plus grand encore, qui pourrait mettre en péril l’équilibre du monde.
     

     

    L’avis de Calista :

     

     

    J’avais apprécié le tome 1, c’est le cas pour ce second opus. La plume de l’auteur reste agréable à lire. Son monde me semble plus travaillé, plus développé que dans le premier tome. Elle traite de mythes peu exploités. C’est un point fort. On se plonge dans une intrigue plus « ambigüe » que dans le tome 1. Elle est rythmée de dangers, de combats, de magie. Un bon mélange pour les fans de fantastique.

     

    Les personnages restent trop « détachés » selon moi. Je n’arrive pas à m’attacher aux sœurs Armaciès, leur côté à vouloir tout contrôler me déroute. Par contre, je suis toujours fan du vampire Avicenne. J’ai adoré découvrir une partie de son passé. C’est un personnage essentiel. Un de ceux qui donne du corps au récit. Yato se dévoile un peu, pas assez selon moi, mais cela me donne envie de le découvrir.

     

     

    Ce roman est parfait pour des jeunes lecteurs. Je recommande ce livre.

     

    Bye Bye Calista

    Pin It

    votre commentaire
  • liens et sortilèges tome 1 le renard à neuf queues

     

    Liens et Sortilèges tome 1 le renard à neuf queues

    Edition Alter Real

    Format numérique

    296 pages

    Date de sortie : 01/02/2019

    Je remercie les édition Alter Real pour ce service press. 

    Résumé:

    Elles ont commis l’irréparable, et maintenant elles doivent payer, logique non ? 

    Sorah, Míriel et Hénora, sœurs et sorcières, ont fait un bond dans le futur en passant de 1618 à nos jours. Elles pensent être tranquilles dans la petite bourgade où elles se sont installées, jusqu’au jour où un visiteur inattendu vient frapper à leur porte. Difficile de refuser d’ouvrir à cet illustre invité : vous avez déjà essayé de dire non à un seigneur dragon, vous ? 

    Avec l’aide de Jín, leur génie protecteur, leur mission est de délivrer une princesse dragon prisonnière d’un recueil de contes mythologiques japonais. Facile, non ? Pas vraiment... Non seulement elles vont devoir combattre des créatures surnaturelles qu’elles pensaient oubliées, mais elles vont également apprendre à leurs dépens que leur voyage dans le temps a engendré de grands bouleversements dans le monde magique, dont certains aux conséquences désastreuses…

    Roman initialement auto édité sous le titre "Les sorcières de Salers". Version revue et corrigée.

     

     L'avis de Calista:

     

    Je vais commencer par vous parler de la couverture. Elle est très agréable, mais je dois dire qu’en lisant l’histoire j’ai trouvé qu’elle ne correspondait pas au roman. Je me retrouve dans un roman de fantastique à tendance fantasy où se mêle créatures mythiques, sorcières et magie (tout ce que j’aime). J’avoue que j’aurais préféré une couverture illustrée. Je trouve que cela correspond mieux au genre.  

     

    Les personnages : les sœurs Armaciès ont un caractère propre doux et tempétueux. Elles sont complémentaires et à la fois indépendantes, mais il leur manque quelque chose pour être attachante.  Avicenne, c’est le personnage que j’ai préféré, un poil arrogant, très railleur, on s’attache rapidement à ce vampire qui n’a pas sa langue dans sa poche. Je suis ravie de le retrouver dans le tome 2. J’espère qu’il aura un rôle un peu plus important. 

     

    En ce qui concerne l’histoire, j’ai beaucoup aimé me plonger dans les mythes chinois (même si les noms sont difficiles à retenir et à ne pas mélanger ). C’est un univers peu exploité et je trouve cela plutôt plaisant à découvrir. Ce qui m’ennuie c’est l’intrigue, je l’ai trouvé assez simple, trop plate malgré les nombreuses actions. Il manquait ce petit quelque chose qui fait qu’on ne puisse devenir accroc. L’histoire des trois sorcières n’est pas assez attachante, selon moi, elle manque de profondeur. Malgré ce mauvais point, j’ai passé un bon moment.

     

    En définitive, c’est une jolie histoire. La plume fluide de l’auteure et le fait que c’est un premier opus pousse maa curiosité et me donne envie de découvrir la suite. 

     

    Bye Bye

    Calista

    Pin It

    2 commentaires
  • À coeurs perdus

    MXM BOOKMARK

    Publication le 10 juin 2020

    360 pages

     

     

      

    Résumé : Partez en Écosse à la découverte d’une romance contemporaine et moderne, dotée d’une touche d’humour et de fantastique.

    Romy est une jeune pâtissière parisienne à qui tout sourit. Alors que tout semble parfait dans sa vie, la jeune femme voit son existence s’écrouler lorsque son fiancé la quitte et qu’elle perd son poste et son appartement. Submergée par la situation, Romy ressent le besoin de s’éloigner de cette vie perdue et de cette ville qui lui rappelle son ex-fiancé. Une petite annonce attire son attention et pourrait bien être l’occasion dont elle rêvait de prendre un nouveau départ.

    Embauchée comme jeune fille au pair, elle prend son envol vers Arran, une petite île perdue sur la côte Ouest de l’Écosse.

    Si Romy espérait pouvoir se ressourcer et trouver la tranquillité lors de ce séjour, c’est raté. Prise au piège entre un séduisant instituteur et un fantôme au caractère bien trempé, le voyage de la jeune femme va prendre un tournant qu’elle n’aurait jamais soupçonné !

     

     

     

    Avis de Mélissa : Ce roman est tout simplement une petite merveille ! Déjà, juste la couverture donne envie de le lire, mais le résumé encore plus ! Je peux dire que j’ai passé un excellent moment de lecture, rêvant aux superbes paysages écossais si bien décrits, sur cette petite île perdue dans l’océan et peuplée par des gens tous plus sympathiques les uns que les autres.

     

    L’histoire tourne autour de Romy, une jeune pâtissière de Paris qui se retrouve du jour au lendemain sans logis et sans travail lorsque son fiancé décide de mettre abruptement fin à leur relation. Un peu perdue, elle part pour l’Écosse comme fille au pair au sein d’une petite famille habitant une superbe maison au caractère, disons… spécial. C’est pour cette raison que beaucoup de gens pensent que Romy fera comme toutes les autres filles qui sont passées avant elle et qu’elle bouclera ses valises rapidement. Mais tout le contraire se produira ! Bien que Romy soit têtue, il y a peut-être aussi ce beau professeur qui ne la laisse pas insensible…

     

    Leur relation se développe petit à petit, et c’est beau. J’ai beaucoup aimé la personnalité d’Alistair. Aussi têtu que Romy, lui aussi a peur de souffrir, ayant vécu une douloureuse séparation auparavant. Mais comme dans toute histoire qui se respecte, il y aura des hauts et de bas, et aussi des remises en question. La peur prédomine et le désir d’éviter de souffrir de nouveau nous fait poser des gestes parfois discutables. Aussi, le petit côté fantastique du roman est vraiment génial et apporte une belle touche. Il est tout simplement impossible de ne pas apprécier Céleste le fantôme. Sa présence est un parfait mélange entre l’imagination et le réel d’une façon tout simplement touchante. Les deux histoires d’amour en parallèle sont belles, très belles. Je m’ennuie déjà des personnages…

     

    Franchement, vous devez absolument lire ce roman dès sa parution et tout comme moi, vous serez touchés par cette histoire. Mention à la plume fluide et magique de l’auteure qui rend ce roman encore plus agréable à lire.

     

    Je remercie les Éditions MXM Bookmark|Collection Infinity pour ce service presse et de nous faire découvrir cette nouvelle auteure très prometteuse. Il est certain que je serai au rendez-vous pour son prochain roman !

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique