• La rose et le bourreau de Patrick Pesnot

    La rose et le bourreau de Patrick Pesnot

     

    Pour lire en grand, cliquer sur les images :) 


    votre commentaire
  • Bonjour Camille et sois le bienvenue sur Lecture-Mania !

     

    1 - Commençons par la petite question traditionnelle : peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Question difficile car compte tenu de ce que j’écris, j’essaie de rester discret et de garder un certain anonymat ! Mais disons pour résumer que je suis un cadre de 45 ans à la vie de famille on ne peut plus classique, une compagne qui partage ma vie depuis 20 ans, deux enfants… Et qui mène en parallèle une autre vie d’écrivain érotique !

     

    2 - Quelles sont tes passions ?

    En dehors de ma passion pour l’écriture et des thèmes que j’aborde dans mes romans je consacre mon temps libre aux voyages, à la photo et à la lecture notamment de livres historiques, politiques ou sportifs.

     

    3 - Depuis quand écris-tu ?

    J’ai toujours écris mais jusqu’à récemment presque jamais de la fiction. Je m’occupais du journal de mon école quand j’étais étudiant, j’ai écrit pour des blogs, des magazines depuis plus de 20 ans, mais plus comme journaliste « amateur » qu’« écrivain ». Dans le domaine de l’érotisme je ne me suis vraiment lancé qu’il y a 2 ou 3 ans même si j’ai retrouvé il y a quelques jours un petit texte que j’avais fait dans ce thème il y a presque 15 ans.

     

    4 - En moyenne, combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    C’est très très variable. Selon mon inspiration, le temps libre que me laissent mon travail, ma famille, mes autres passions. J’écris par vagues et rarement plus d’une ou deux heures de suite.

     

    Interview de Camille Chardon

     

    5 - Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    Ça m’arrive. Je jette des idées, quelques mots à la fin de ce que je suis en train d’écrire, comme un petit réservoir de pistes ou de choses à étudier. Je m’en sers, ou pas !

     

    6 - Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Sur ordinateur. Déjà parce que j’écris très mal avec un stylo ! Et puis parce que j’aime changer des choses, remodeler les phrases. Et ça me permet aussi justement de rajouter des notes, des images, des idées dans le même fichier.

     

    7 - D’où te vient l’inspiration ? 

    Assez rarement de choses lues ou vues, c’est vraiment issu de mon imagination, ou parfois de celles de certains amis. Il y a 3 personnes, des lecteurs à qui je fais lire mes romans au fur et à mesure que je les écris, qui me donnent parfois des idées, des pistes.

     

    8 - Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    55 heures a dû me prendre environ un an. La suite qui sera j’espère publiée m’a pris 4 -5 mois mais le rythme a été à chaque fois très irrégulier. Il y a eu des pauses de plusieurs mois pour « 55 heures ».

     

    9 - Écoutes-tu de la musique en écrivant ?

    J’écoute beaucoup de musique mais pas en écrivant

     

    10 - Quand tu commences à écrire une histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Les trois histoires érotiques que j’ai écrites (55 heures, sa suite et une nouvelle qui sera publiée dans un recueil chez Evidence) ont été improvisées au fur et à mesure. Cela rajoute je trouve de l’intérêt à l’écriture car moi aussi d’une certaine façon je découvre comme les lecteurs l’intrigue au fil des pages ! Mais c’est une « méthode » assez contraignante car cela impose beaucoup de retouches, de relectures et de réécritures pour que le récit soit toujours crédible, homogène, cohérent, réaliste.

     

    Interview de Camille Chardon

     

    11 - D’où t’es venu l’idée d’écrire 55 heures à Paris ?

    C’est une histoire un peu compliquée ! Disons que ce qui se passe AVANT le début de « 55 heures » est autobiographique. J’ai eu une « maîtresse virtuelle » pendant plusieurs années et j’ai imaginé ce qu’il pourrait se passer si nous finissions par nous rencontrer…

     

    12 – Si tu devais décrire ton roman en 3 mots ?

    Dérapage sexuel incontrôlé

     

    13 - Pour tes personnages, est-ce que tu t’inspires des gens de ton entourage ? 

    Camille c’est forcément un peu, beaucoup, moi ! Ensuite dans « 55 heures » Margot est inspirée bien sûr de cette Maîtresse à qui j’ai dédié d’ailleurs le livre et le personnage de la compagne de Camille est un peu le fantasme que je me fais de ma propre compagne. Les autres personnages sont vraiment complètement inventés sauf pour la description physique d’Alexia qui est celui d’une personne de mon entourage.

     

    14 - Quel est le personnage de tes romans préféré et pourquoi ?

    Peut-être justement celui d’Alexia qui devient central dans la suite. Une femme enfant sensible qu’on a envie de câliner !

     

    15 - Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    Peut-être Pierre qui est après Camille le second personnage masculin le plus important du livre car il est très très différent de ce que je suis moi. Je trouve en tant qu’homme qu’il est facile d’imaginer des personnages féminins avec des caractères très variés mais que l’on a tendance à rapprocher tous les personnages de son propre sexe à soi. Mais apparemment Pierre plaît beaucoup à mes lectrices alors je ne m’en suis pas trop mal sorti !

     

    16 - Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    « L’archipel du Goulag » de Soljenistyne

     

    17 - Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Steinbeck, Kerouac et Philip Roth. La trilogie américaine !

     

    Interview de Camille Chardon

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais …. 

     

    Un animal ? Un oiseau (« Margot » va détester cette réponse !)

    Une couleur ? Noir. Je suis daltonien alors au moins le noir je maîtrise !

    Un film ? « Paris Texas »

    Une sucrerie ?Le pain d’épices de ma mère

    Une personne célèbre ? Clint Eastwood

    Un fruit ou un légume ? Des clémentines

    Un de tes personnages ?  Camille !

    Une ville ? Sienne

    Une chanson ?« Thunder Road » de Springsteen 

    Un livre ? « East of Eden » de Steinbeck

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Merci !

     

     

     

    Sa page Facebook : Ici

    Son roman : 

    Interview de Camille Chardon


    votre commentaire
  • Bonjour Caro Lyne et sois la bienvenue sur Lecture-Mania !

     

    1 - Commençons par la petite question traditionnelle : peux-tu te présenter en quelques mots ? 

    Bonjour à tous. Je m’appelle Carolyne. J’ai 32 ans. Je suis maman d’une petite fée gremlins de cinq et demi qui a été diagnostiqué autiste. Je suis donc par la force des choses maman au foyer, ce qui m’a permis au final de replonger dans l’écriture. Je suis une grande passionnée d’animaux du coup, je vis au milieu d’une multitude d’entre eux perdue dans les montagnes auvergnates.

     

    Interview de Caro Lyne

    2 - Quelles sont tes passions ?

    Comme je l’ai dit lors de la question précédente, j’adore les animaux. J’ai trois chats et deux chiens, ainsi que des chèvres, des brebis et des poules (bon elles, elles me font peur). Je nourris également les chats errants au plus grand dam de mon conjoint.

    Interview de Caro Lyne

    Je suis une dingue de télévision, je regarde pratiquement de tout. Cela peut aller des émissions politiques à la télé-réalité. J’ai un gros faible pour le supercross freestyle et surtout pour le catch section raw (je m’inspire d’ailleurs de certains combattants pour mes personnages.)

     

    3 - Depuis quand écris-tu ?

    Depuis l’adolescence. On m’a conseillé d’écrire tout ce que je pensais lorsque mon papa est décédé. Et puis, petit à petit, c’est devenu une drogue. Je n’écoutais pas vraiment en classe, je préférais écrire des histoires déjà très érotiques. J’ai arrêté pendant une dizaine d’année pour y revenir il y a trois ans.

     

    4 - En moyenne, combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    Oula, cela varie en fonction de ma fille. Il y a des jours où je vais pouvoir écrire toute la journée et d’autres où je ne vais même pas pouvoir ouvrir mon ordinateur. Beaucoup écrivent le soir, j’avoue qu’en ce moment c’est mission impossible, je suis trop fatiguée. De plus, mon conjoint travaille énormément alors le soir on en profite pour se retrouver tous les deux.

     

    5 - Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    Oui quand c’est possible, ce qui n’est pas toujours le cas. La majorité de mes idées me viennent en voiture et dans mon bain.

     

    6 - Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Tout ce qui me tombe sous la main. Si je n’ai pas mon ordinateur sous la main, j’écris sur mon téléphone, sur des cahiers et même parfois sur post-it.

     

    7 - D’où te vient l’inspiration ? 

    Pour « Au-delà de l’Asphalte » je me suis principalement inspirée de ma vie. Je m’inspire également de ce que je vois à la télé, d’une chanson, d’une conversation que je peux avoir ou d’une idée qui surgit d’un coup sans prévenir.

     

    Interview de Caro Lyne

    8 - Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    Pour mon premier roman, il m’a fallu deux ans. J’ai dû faire plusieurs pauses car émotionnellement c’était assez dur. Pour celui qui est en cours je l’ai commencé cet été et je pense qu’il sera terminé en novembre.

     

    9 - Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Oui. Je suis incapable de rester dans le silence complet. Il me faut soit la playlist que je me suis créée pour le roman soit la télé en fond.

     

    10 - Quand tu commences à écrire une histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Au début je pense avoir l’histoire en entier et puis au final je dérive toujours. Mon histoire actuelle était au début un feel-good dans ma tête et lorsque j’ai écrit le prologue, il s’est avéré que c’est devenu une dark romance.

     

    11 - D’où t’es venu l’idée d’écrire Au-delà de l’asphalte ?

    De mon histoire personnelle. J’ai pris des morceaux de ma vie et je l’ai modifié à ma guise. J’avais besoin de faire le deuil du décès de mon papa et de tourner la page de mon premier amour. Je n’ai aimé que deux hommes dans ma vie et il n’était pas honnête envers l’homme de ma vie que je continue à penser à un autre.

     

    12 – Nous pouvons retrouver beaucoup d’histoires sur les bikers de nos jours, n’as-tu pas eu peur d’écrire quelque chose de « déjà-vu » dans ce monde ?

    Je ne pensais pas du tout être publiée au départ. J’ai écrit mon roman avec mes tripes. Il y a forcément des similitudes avec des romans traitant du même sujet mais le club n’est pas au premier plan du roman. Il s’agit avant tout d’une quête de la vérité.

     

    Interview de Caro Lyne

    13 - Pour tes personnages, est-ce que tu t’inspires des gens de ton entourage ? 

    Pour mon premier roman oui, je dirais que tous les personnages sont inspirés de protagonistes que j’ai côtoyés ou que je fréquente toujours.

     

    14 - Quel est le personnage de tes romans préféré et pourquoi ?

    Sans hésitation, Darden. Il est le personnage principal de mon roman actuel et je suis totalement dingue de lui. Il n’a pas eu une vie facile et se bat au quotidien pour donner le meilleur à sa sœur. Malgré sa sensibilité, il a une rage et une force que je lui envie.

     

    15 - Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    Kate dans Au-delà de l’Asphalte. Ceux qui me connaissent me reconnaitront en elle. Ce n’est jamais facile de mettre une part de soi aussi importante dans un personnage mais pour faire mon deuil je n’avais pas le choix. J’ai eu envie plus d’une fois de gifler cette Kate tant elle m’énervait mais après tout, j’étais une sale gamine à l’adolescence.

     

    16 - As-tu d’autres projets ?

    Oh oui, ma tête fourmille d’idées. Je me concentre actuellement sur mon roman Hungry Wolves en croisant fort les doigts pour qu’il vous plaise.

    J’ai quelques histoires sous le coude également. Je souhaite également écrire une histoire pour enfants pour les sensibiliser à l’autisme. J’ai également envie d’écrire un recueil de nouvelles et de reverser mes droits d’auteurs pour aider une cause qui me tient à cœur.

     

    Je sais que tu es aussi chroniqueuse chez la Confrérie de Mélyne, donc je vais te poser quelques questions sur ton autre passion ! Commençons par quelques questions faciles :

     

    17 - Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    La Dark Romance et l’horreur.

     

    18 - Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    Un défi de Sessy Fernandez et je me régale à le lire.

     

    19 - Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Emily Brontë, Stephen King, Agatha Christie, Alexandra Gonzalez, Geny H David, Léticia Joguin Rouxelle, Choderlos de Laclos… La liste est longue.

     

    20 – Une petite question mêlant écriture et lecture : vu que tu donnes ton avis sur tes lectures (SP ou personnelles), est-il plus facile pour toi de prendre en compte ou « d’accepter » les avis moins positifs (justifiés, bien sûr) sur ton livre ?

    Je ne sais pas si ça a un rapport mais oui j’accepte les critiques négatives si elles sont justifiées. On ne peut pas plaire à tout le monde et heureusement. J’ai eu des critiques assez difficiles à lire mais elles venaient de haters qui n’avait pas du tout lu mon roman. Maintenant je relativise et me sers des critiques constructives pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Je suis toujours honnête dans mes avis, alors j’en attends pas moins des autres chroniqueurs sur mes écrits.

     

    Interview de Caro Lyne

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

    Si tu étais …. 

    Un animal ? Un chat

    Une couleur ? Le noir

    Un film ? Top Gun

    Une sucrerie ? Une sucette au coca

    Un acteur ou une actrice?  Manu Bennett

    Un fruit ou un légume ? Une tomate

    Un de tes personnages ?  Darden

    Une ville ?  Limerick en Irlande

    Une chanson ? Still lovin you de Scorpions

    Un livre ?  Les hauts de hurle-vent

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Mille mercis pour les retours sur Au-delà de l’Asphalte. Je ne pensais pas être un jour éditée et encore moins qu’on me dise que mon histoire a plu. Lorsque j’ai un petit coup de mou et que le matin je reçois en message me disant que mon histoire leur a plu et que les gens veulent une suite ça me rebooste et me remotive au max. Je suis toute petite dans le monde de la romance mais grâce aux lecteurs et à mon éditrice je prends un plaisir fou à donner vie à mes personnages. Alors encore Merci.

     

    Son livre : 

    Interview de Caro Lyne

     

    Sa page Facebook : Ici

     


    votre commentaire
  • Interview de Zélie Jumel

     

    Bonjour Zélie et bienvenue chez Lecture-mania

     

    Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Bonjour et un grand merci pour cette interview. En général, c’est plutôt moi qui pose les questions (hi). Je m’appelle Zélie. J’ai 29 ans et je suis professeur d’histoire-géographie en Picardie. Je suis passionnée par la lecture, la généalogie ainsi que les voyages à l’étranger.

     

    Depuis quand écris-tu ?

    J’écris de manière structurée et complète depuis environ quatre ans mais j’ai toujours écrit de petits textes ou des poèmes.

     

    Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    J’écris souvent par vague, souvent l’été et quand l’inspiration me vient, mais je ne me force jamais. Je n’écris pas tous les jours, même si j’aimerais beaucoup et mes manuscrits seraient terminés plus vite.

     

    Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    J’essaie, la plupart du temps. J’ai un petit carnet vert où je note beaucoup de choses. J’utilise aussi la fonction bloc-notes de mon téléphone.

     

    Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    J’écris essentiellement à l’ordinateur. Je trouve l’interactivité plus facile et rapide, je peux changer, modifier un passage assez rapidement. Et je déteste réécrire ce que j’ai déjà écrit une fois.

     

    D’où te vient l’inspiration ? 

    De partout et de nulle part à la fois.

     

    Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    J’ai écrit Conte d’Ocitarina en un mois mais j’ai mis un autre mois pour l’améliorer et le corriger.

     

    Interview de Zélie Jumel

     

     

     

    Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Pour la nouvelle « Mouvement de l’esprit », j’ai dû demander un coup de main sur la partie musicale car je n’y connais pas grand-chose. Pour Conte d’Ocitarina, il n’y avait pas vraiment de recherches à faire mais j’ai laissé quelques éléments du Moyen Âge entrer en ligne de compte.

     

    Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Oui, j’écoute un peu de musique en écrivant, cela me permet de m’isoler du monde mais je ne fais pas du tout attention à ce que j’écoute. Je mets un premier titre qui me plaît puis je laisse YouTube me trouver les autres.

     

    Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ?

    J’improvise au fur et à mesure. J’adore ça. Cela amène plus facilement à des blocages aussi. Mais il suffit ensuite d’y réfléchir pour débloquer la situation, parfois en revenant en arrière ou en changeant un détail.

     

    Combien de temps as-tu mis à écrire « Conte d'Ocitarina » ?

    Comme écrit précédemment, j’ai mis à peu près un mois pour l’écriture puis un mois pour la relecture et la correction. J’ai mis à peu près le même temps pour l’autre manuscrit qui est terminé.

     

    Les illustrations dans le livre sont-elles un choix de ta part ou de ta maison d’édition ?

    Les illustrations pour Conte d’Ocitarina ont été réalisées par Corentin Lecorsier avec un cahier des charges de mon fait. Nous avons beaucoup discuté et je suis plus que ravie du résultat.

     

    Que peux-tu nous dire pour nous donner envie de le lire ?

    En général, je donne 5 bonnes raisons de lire ce roman. Le texte du roman est adapté aux lecteurs dyslexiques, tout le monde peut le lire bien sûr à tous âges même sans être dyslexique. C’est eux qui sont aidés par ce moyen. Il y a de superbes illustrations à l’intérieur pour accompagner le texte. C’est un conte, un genre qui revient à la mode ces derniers temps. J’ai fait en sorte néanmoins qu’on y retrouve plusieurs genres littéraires. C’est-à-dire qu’il y a bien sûr les codes du conte mais aussi de l’aventure, de la romance (un peu) et du suspense.

     

    Si tu devais décrire ton livre en 3 mots ?

    Conte, Jeunesse, Aventures

     

    On peux aussi retrouver ta nouvelle « Mouvement de l'esprit » dans le recueil « Tel le Phénix ». Peux-tu nous en parler ?

    C’est mon premier texte publié alors il a une valeur particulière à mes yeux. C’est une nouvelle issue d’un concours Littérature et Musique organisé par Souffle Court Editions tous les ans. Le prénom « Gabriel » et un morceau de musique devaient être inclus dedans.

     

    Quels sont tes autres projets ?

    Je participe à des concours dont j’attends le résultat. J’ai également un autre manuscrit en attente. Et je suis en train d’écrire un recueil de nouvelles sur les voyages que j’ai faits. J’ai d’autres textes en cours (fantasy, romance) mais ils ne sont pas prêts du tout.

     

    Interview de Zélie Jumel

     

    Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    J’adore les romans historiques ainsi que la romance. Je lis aussi beaucoup de fantasy. J’ai commencé avec Harry Potter et je ne peux plus m’en passer maintenant !

     

    Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    Eux sur la photo d’Hélène Gestern, j’ai écrit la chronique sur mon blog : http://les-livres-de-zelie.blogspot.com/2018/08/chroniqueeux-sur-la-photo-dhelene.html 

     

    Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    J.K. Rowling, Jean M. Auel (les enfants de la terre, une saga préhistorique), Margaux Gilquin, Sonia Dagotor, etc.

     

    Ton portrait chinois en 11 questions : 

      

    Si tu étais… 

     

    Un animal ?  Un chien (affectueux et présent)

    Une couleur ? Le rouge ou le bleu turquoise (selon mon humeur)

    Un film ?  Titanic

    Un livre ? Harry Potter (of course)

    Une sucrerie ?  Le chocolat

    Une personne célèbre ?  J.K Rowling

    Une fleur ?  Les pivoines

    Un de tes personnages ?  Jeanne (of course)

    Une saison ? Le printemps

    Une chanson ?  Je ne sais pas !

    Un objet ?  Un livre (of course)

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

     

    Je te remercie pour cette belle interview et j’invite tout le monde à venir faire un tour sur mon site Internet ou ma page Facebook pour découvrir Conte d’Ocitarina, Tel le Phénix et mes prochaines publications. 

     

     

    Sa page facebook : Ici

    Son site internet : 

    Achetez ses histoires : Ici ou 

     

    Interview de Zélie JumelInterview de Zélie Jumel


    votre commentaire
  • Interview de Marie Luny

     

    Bonjour Marie et bienvenue chez Lecture-mania

     

    Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Je suis Marie Luny auteure de romances dans différents styles. Je suis aussi une lectrice compulsive et une mère de deux garçons.

     

    Depuis quand écris-tu ?

    J’écris depuis deux ans et demi maintenant.

     

    Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    Cela dépend du temps que je peux investir dedans, mais en général, j’écris quelques heures par jour.

     

    Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    En général, oui. Je note les grandes lignes.

     

    Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Sur mon ordinateur.

    Interview de Marie Luny

    D’où te vient l’inspiration ? 

    De tout, je puise dans mes souvenirs, dans ma vie de tous les jours.

     

    Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    Cela dépend encore une fois du temps que je peux consacrer à l’écriture mais en moyenne, je mets deux à trois mois pour écrire le premier jet.

     

    Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Non, pas trop.

     

    Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Bien sûr, c’est essentiel pour moi.

     

    Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Je connais les grandes lignes de la trame, je sais où je vais aller mais comment, ça je laisse mon esprit le déterminer au fur et à mesure.

     

    Peux tu nous parler de ta série « Next Step », pour nous la faire découvrir ?

    La saga Next Step et plus particulièrement Check List m’est apparu en rêve. J’ai rêvé du prologue et ça m’a tellement obsédée que je l’ai écrit. Check List met en scène deux amis de toujours. Elles se sont fixées pour but d’effectuer une liste d’actions variées. On va donc suivre ces deux amies à travers le temps et vivre avec elles, leurs désillusions, leurs peurs ainsi que leurs joies. C’est une petite leçon de vie, je pense.

    Interview de Marie Luny

    D’où t'es venu l'idée d'écrire « S.E.V.E.N. » ?

    Hum, de la chanson « Place des grands hommes » de Patrick Bruel.

    Si tu devais nous décrire cette histoire en 3 mots ?

    Réunion, Amitié, Vengeance.

     

    Le mois dernier est sorti le tome 1 de « The Howlers » . Peux tu nous dire combien de tome sont prévu ?

    Dans ma logique, il y en a quatre, un sur chaque membre de la meute mais avec moi, qui sait, ce qu’il peut se passer lol.

     

    Pourquoi avoir choisi d'écrire de la Bit-Lit ?

    C’est mon genre de littérature préféré. J’aime ce qui se dégage de cet univers. J’aime la passion que mettent les personnages dans leurs histoires d’amours. Je trouve que ça prend aux tripes, c’est viscéral, puissant et magnifique.

    Interview de Marie Luny

    Qui as tu imaginer pour représenter tes personnages ?

    Personne, je n’aime pas prendre des personnes connues. Mes personnages sont dans ma tête et je les imagine d’une certaine façon mais j’aime l’idée que chaque lectrice à sa propre vision.

     

    Si tu devais choisir un seul de tes personnages ?

    Tous mes livres confondus ?? Oulah, c’est compliqué ça… Je les aime tous pour différentes raisons. Mais je choisis Amélie de Love Road. Je pense que c’est celle qui me ressemble le plus.

     

    Lequel de tes romans as tu eu le plus de mal à écrire ?

    J’ai rarement du mal à écrire un livre, quand j’en commence un, ça coule tout seul sauf… sauf le tome 3 de la saga Next Step. Je bloque complètement dessus. Je crois que c’est celui qui me fait le plus peur. J’ai une amie qui m’a dit qu’inconsciemment, je ne veux pas l’écrire parce que j’ai peur de ne plus réussir à écrire après. Je crois qu’elle n’a pas tort. Comme Next Step est ma première saga, la finir pour moi, reviendrait à mettre un point final à cette aventure…

    Je sais, je suis bizarre, on ne dira rien !! Lol.

     

    Quels sont tes autres projets ?

    Alors finir, la saga The Howlers, finir le tome 3 de Next Step (oui, je vais y arriver) et puis, j’ai une histoire avec des vampires en tête.

     

    Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    La Bit-Lit sans hésitation !!

    Interview de Marie Luny

    Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    Noir Désir tome 2 et 3

     

    Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Jenifer L Armenthout, je la vénère !!

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais… 

     

    Un animal ? Un chaton

    Une couleur ? Rose

    Un film ? La vie n’est pas un long fleuve tranquille

    Un livre ? Lux

    Une sucrerie ? Une tarte à la myrtille

    Une personne célèbre ? Aucune idée, je dirais Pink

    Une fleur ? Une fleur de Lotus

    Un vêtement ?  Une robe

    Une saison ? L’été

    Une chanson ? Forever Young

    Un objet ? Mon ordinateur

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Un grand merci à vous. Merci de me suivre depuis mes débuts, de partager cette aventure extraordinaire à mes côtés. A très vite, bisous !!

     

    Sa page facebook :  Ici

    Achetez se livres : 

    Interview de Marie LunyInterview de Marie LunyInterview de Marie LunyInterview de Marie LunyInterview de Marie LunyInterview de Marie Luny


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique