• Bonjour Gwen et bienvenue chez Lecture-mania

     

    • Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Bonjour à tous et toutes. Je m'appelle Gwen (logique !) 41 ans. sudiste de naissance mais celtique d'origine et de cœur, je suis l'heureuse maman de jolie Princesse et petit Homme et l'épouse comblée de l'Homme, le chef de ma dreamteam. J’adore pêle-mêle la culture celtique, le foot, les penne al pesto, l’Histoire, ma tribu dreamteam et les journées fou-rires !

    Interview de Gwen Delmas

    • Depuis quand écris-tu ?

    Depuis le millénaire dernier. On ne rigole pas, c'est vraiment ça ! J'écris depuis que je sais tenir un stylo ou presque. Des poèmes, des contes, des petits romans. J'ai passé le turbo à l'adolescence. Rien de mieux pour faire passer un cours de physique que de mettre par écrit les histoires qu'on aimerait lire. J'ai continué à écrire à rythme variable pendant des années. Mais à l'aube de mes 40 ans, mon mari m'a lancé un défi. Le tatouage dont je rêvais ou l'aventure de l'édition. Or pour le moment, mon caractère douillet n'est pas prêt au tatouage. J’ai confié ce rêve à Héloïse ….

     

    • Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    C'est très variable. Parfois juste quelques minutes, en fonction du planning de mon travail « officiel » mais en période de grande inspiration ou de fin de rédaction, je ne compte pas les heures. Le record sur une journée est montée à 9 heures en une journée sur le final de Perfect boss. Mais par contre, il se passe rarement une journée sans que j’écrive, sur le projet en cours, sur des idées futures, des bribes, des bonus, tout ce qui passe dans mon cerveau.

     

    • Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    Oh oui ! Et à peu près à n’importe quelle heure. J'ai des fichiers sur mon portable, je griffonne sur des brouillons, je sature mon dictaphone de bribes de texte.

     

    • Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    J'écris essentiellement sur mon PC, un peu sur mon portable. Le papier n'est que mon support de secours. Et pendant l’écriture de Perfect boss, l’Homme m’a offert un dictaphone. Je crois qu’il en avait assez que je retourne allumer le PC ou le téléphone au milieu de la nuit pour cause d’idée pressante.

     

    • D’où te vient l’inspiration ? 

    Très bonne question. Je ne sais pas vraiment. Une idée germe, puis une autre, ainsi de suite.

     

    • Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    C’est très variable. Tout dépend de mon temps libre, de mon inspiration, d’une éventuelle deadline. Pour Noël toi et moi, j’ai mis sept semaines, avec un très gros rush dans les dix derniers jours. Pour Perfect boss deux mois et demi. Pour le projet sur lequel je suis en ce moment -nom de code etm ou bb3-, je suis dessus depuis le mois de janvier.  Et je me rends compte que sans deadline je suis un peu moins efficace.

    Mais surtout, pour bb3, je tente l’aventure de la bêta lecture. Je l’avais amorcée avec Perfect boss. Là j’ai deux fées talentueuses et bienveillantes qui relisent, éclairent, conseillent. Quelle stimulation ! Pas plus tard qu’hier, l’une de mes fées m’a signalé quelque chose qui lui posait souci. On en a parlé à trois, réfléchi, agité nos neurones, … résultat, un chapitre en réécriture et je crois que ça va être un super chapitre.

     

    • Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Je n’aime pas partir dans l’inconnu. J’ai besoin de me raccrocher à du concret. J’écris souvent sur des éléments, des lieux, des domaines, que je connais à la base. Hors de question d’être dans le flou, dans l’incohérent. C’est l’une des raisons pour lesquelles je ne parviens pas à me lancer dans les Historiques. Je sais comme je peux me gâcher un film pour une erreur manifeste ! Mais même ainsi, j’ai besoin d’aller vérifier des détails, des horaires de train, le visuel de Montmartre illuminé, etc. D’ailleurs, j’aime avoir des visuels sous les yeux. Pour Perfect boss, j’ai écrit toute une scène référence avec sous les yeux des vues du Grand Palais, pour m’imprégner du décor.

    Interview de Gwen Delmas

     

     

    • Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Je vis en musique, donc évidemment, j’écris en musique. J’ai des playlists coups de cœur. Pas forcément des musiques en lien avec l’ambiance de la scène en cours. Par contre, pour Noël toi et moi, la dernière soirée en musique, les titres retenus, Creep, Muse, etc, c’est ma base. Et dans perfect boss, j’avais écrit toute une scène de karaoké live avec des titres références. Peut-être un bonus à découvrir bientôt.

     

    • Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    J’ai un plan de travail préparé. Souvent sous forme de frise -ça, c’est pour l’historienne en moi. Le déroulé y est inscrit. Je m’y tiens. Après, je ne m’interdis pas de modifier le déroulement, d’ajouter telle scène, d’en supprimer une autre, de changer totalement la tonalité d’une troisième.

    Après, un scoop, très souvent, je n’écris pas mon livre de façon linéaire. Pour les deux publiés, j’avais rédigé les scènes clefs presque dès le départ. La Saint Valentin de Carla, la révélation de Noël.

     

    • Noël, toi & moi est sortie en fin d'année chez les Éditions Addictives. Peux tu nous parler de ce roman ?

    C’est une comédie romantique de 300 et quelques pages dans sa version numérique, que j’ai écrite cet été et proposée directement aux Editions addictives. J’ai adoré me confronter à cette aventure et partager, enfin, mes textes. C’était la première fois, (à l’exception de deux de mes meilleures amies qui ont lu mes premiers textes, l’une il y a vingt ans, l’autre l’été dernier et de deux débuts d’histoires publiés sur Wattpad sous le pseudo de Laracaras13) que je me confrontais vraiment à l’avis de lecteurs.

    Il raconte l’histoire d’Héloïse, une jeune executive woman, libre dans sa vie et dans ses choix, qui cherche le cadeau idéal pour sa sœur qui n’aime rien. Dans sa quête, elle tombe sur Alexandre, piégé par son patron pour participer au réveillon de famille. Un hasard ? Pas tellement. Sa fille aînée rêve de conquérir le beau sudiste.

    Héloïse et Alexandre vont s’offrir une parenthèse sensuelle, un jeu de séduction sans conséquence. Du moins, c’est ce qu’ils pensent.

     

    • D’où t'es venu l'idée d’écrire cette histoire ?

    Pour répondre au défi de mon cher et tendre, j’ai décidé au début de l’été, de participer à un concours. Le thème était large : romance de Noël. J’ai réfléchi quelques heures à ce que j’aimerais lire -c’est toujours comme ça que je démarre- et j’ai démarré sur un concept à contrepied qui a donné au livre son titre d’origine « je hais Noël, … jusqu’à preuve du contraire».

    Je voulais un personnage qui déteste Noël et qu’on allait « convertir » à la magie des fêtes. Or deux raisons gâchent souvent les fêtes. La solitude ou la famille. Alors pour répondre à la question, je précise. Je n’ai pas de problème avec ma famille. Ma sœur n’est pas une Chloé, loin de là et je m’entends très bien avec ma maman, merci ;) Mais là, je voulais une héroïne très forte dans sa vie professionnelle ou amoureuse, mais nettement plus fragile dans ses points vulnérables.

    L’intrigue est arrivée assez vite et tout s’est enchaîné. Les personnages secondaires, les situations, les étapes de narration. Une écriture presque évidente. J’ai laissé tomber le concours (je dépassais de loi la longueur attendue) et j’ai contacté les éditions Addictives.

     

    • Il y a peu est sorti Perfect Boss, peux-tu également nous en parler ?

    Perfect boss est une romance un peu moins légère que Noël toi et moi. C’est une histoire sur le poids que le passé laisse sur nos vies amoureuses, sur les bifurcations que prend la vie et sur la question que beaucoup d’entre nous se sont posées au moins une fois « qu’est-ce qui fonde une histoire d’amour ? Est-ce qu’une alchimie sexuelle, même très forte, est suffisante pour la bâtir ? » Cette réflexion (et ses conséquences sur l’intrigue) a un peu déstabilisé certaines lectrices, j’en ai été navrée. Mais j’assume ce choix.

     

    • Et pour lui, d’où est venu l'idée ?

    Il est venu de plusieurs éléments. D’abord, j’adore le sport. J’en pratique peu, mais je soutiens de près mes escrimeurs d’enfants. Notamment ma princesse épéiste. Et j’avais envie, quitte à choisir d’écrire sur le journalisme sportif (une vocation ratée selon l’Homme), de choisir ce sport-là en particulier. J’aimais la mentalité particulière qu’ont les sportifs de haut niveau, notamment l’empreinte que laisse sur eux les reconversions volontaires ou forcées. Et puis je voulais aussi partir d’un binôme amical fort. D’où Tom et Stephen. Sans compter que je voulais une fratrie fusionnelle et passionnée. Dans Noël, certains se sont demandés si tout allait bien dans ma famille. Laurie et Lilian ont un peu en eux de ma sœur et mon frère. Un amour puissant, une solidarité intense, mais parfois, des engueulades qui font mal, parce qu’on s’aime.

    Enfin, j’avais envie de travailler sur un groupe, avec plusieurs personnages. Un autre binôme était introduit dans la version première de Perfect boss. Mais dans le courant de la relecture, j’ai élagué mon histoire. Pour le moment en tous cas.

     

    • Penses-tu écrire un autre genre que la romance ?

    En fait, j’écris autre chose. J’ai en réserve, dans mes classeurs et mes fichiers des polars. Un thriller très sombre avec un tueur en série qui remet en scène les romans d’une auteure, et un polar, le premier que j’ai mené à bien, un projet en partie en ligne sur wattpad : Fibules et toi. Pour le moment, il est en sommeil, mais j’y reviendrai sans doute un jour. Il a une place à part dans mon cœur. J’ai aussi des envies de fantastique, une histoire de vampires qui marine pour le moment. J’aimerais également creuser mes envies de fantasy. Mais pour ce faire, il faudrait créer un univers. Quand je lis les chroniques des terres émergées de Licia Troisi ou le Porteur de mort d’Angel Arekin, j’ai autant d’admiration que de sueurs froides. Et puis je garde en tête l’idée d’un historique…

     

    • Quel est le personnage (de tes romans) préféré et pourquoi ?

    C’est une question vraiment difficile. Quand j’écris, je m’immerge dans mon personnage. S’il souffre, je verse quelques larmes. Il m’arrive même d’être contrariée sans explication, … ah si, parce que mon personnage est bouleversé ! Donc chacun de ces personnages a un bout de mon cœur. Pour le moment, si on excepte les deux protagonistes avec lesquels je passe mes heures dans bb3, je dirais Stephen.

    Parce que j’aime son tempérament, sa moralité, sa façon de prendre soin de Carla malgré elle. Et puis parce que, pour l’imaginer, je lui ai donné les traits d’un acteur que j’aime, pour plein de raisons, Sam Heughan, le héros de Outlander.

     

    • Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    J’ai moins de mal à répondre à cette question-là. Carla m’a posé des migraines. Parce que je conçois ses choix mais que je n’aurais pas fait les mêmes, parce que j’ai parfois eu envie de la secouer. Et même si je l’adore, elle m’a parfois rendue dingue.

     

    • Quels sont tes autres projets ?

    Outre bb3, je réfléchis à des spinoff : j’ai très envie, et je sais que certaines lectrices aussi, de voir ce que pourrait devenir Chloé, la sœur d’Héloïse. J’ai pour elle un scénario qui me donne très très envie. J’en ai autant pour Tom, le perfect boss, et pour Hugo et Cassandre, deux des collègues de Carla. Mais j’ai aussi très envie de reprendre la base d’« un été pour une vie », le Young Adult que j’ai commencé à publier sur Wattpad, mais dans une version totalement remaniée.

    Sans compter toutes les idées qui germent ça et là et les ébauches plus ou moins avancées qui dorment dans mes disques durs.

    Interview de Gwen Delmas

     

     

    • Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    Je lis beaucoup, et de tout. J’adore les thrillers, la SF, la fantasy, les romans historiques et bien sûr la romance. Selon mes envies, mes humeurs, je passe de l’un à l’autre avec plaisir.

     

    • Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    Au Salon du livre, j’ai désespéré mon banquier -et cassé le dos de l’Homme- en ramenant une dizaine de livres papiers. J’avoue que j’ai pillé le stand des Editions Addictives. En plus d’écrire dans la Luv team, je suis aussi fan fan de leurs auteurs. Aussi, je crois que dans l’ordre chronologique, le dernier broché a été le Wild love de Chloé Wilkox, une auteur aussi talentueuse qu’adorable. Mais lors de ma prochaine virée librairie, je reviendrai avec l’incroyable Inconnu de l’ascenseur de Sophie S-Pierucci. Et en numérique, je crois que c’est No love no Pain d’Angel Arekin.

     

    • Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Là encore, c’est une question terrible ! Alors je triche et j’en choisis plusieurs : Stendhal chez les classiques (mon premier coup de foudre), Robert Ludlum pour l’espionnage, Maxime Chattam pour sa capacité à me faire frémir de peur et à me faire en redemander. En romance, il y en a un joli panel, mais trois d’entre elles savent que je précommande leur livre à peine il est annoncé : Emma Green, par lesquelles je suis rentrée dans la romance à la française et qui sont des femmes en or, Angel Arekin qui a une capacité à me bouleverser quel que soit le héros, le livre ou l’univers. Et Sophie S-Pierucci dont j’ai découvert l’été dernier le superbe Brisé (e) et que je ne quitte plus des yeux depuis. Parce qu’en plus d’être une auteur incroyablement douée pour construire des histoires addictives, c’est une femme fabuleuse, et qu’elle est devenue une amie en or.

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais… 

    Un animal ? Je ne suis pas très « animal » ; je dirais un chien, qui a été mon animal d’enfance

    Une couleur ? Le vert. Un beau vert celtique bien sûr

    Un film ? Un seul ???? Alors ce serait Braveheart. Parce que l’Ecosse, parce que Mel, parce que ….

    Un livre ? Les liaisons dangereuses. Peut-être banal, mais ce que j’ai aimé Valmont !!

    Une sucrerie ? les M&m’s

    Une personne célèbre ? Lucie Aubrac. Pour son esprit de résistance, pour son amour de l’histoire, pour son amour tout court.

    Une fleur ? La rose, blanche ourlée de rouge, ou le chardon, parce que l’Ecosse ?

    Un de tes personnages ?  Héloïse, forte en dehors, guimauve en creusant un peu.

    Une saison ? L’été. Les vacances, les pêches et les melons, les apéros entre amis, … l’été, indiscutablement

    Une chanson ? Décidément vous êtes rudes. S’il n’y en avait qu’une : With or without you de U2

    Un objet ? mon claddagh. Mon anneau de fiançailles, celtique, sans doute mon premier futur tatouage

     

    Interview de Gwen Delmas

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Merci d’avoir lu ma première expérience dans ce type d’exercice. Il est finalement plus facile de se cacher derrière ses personnages. Merci infiniment de l’accueil que vous leur avez réservé. J’espère que notre aventure continuera longtemps.

     

    Ses romans :

    Interview de Gwen Delmas

    Sa page Facebook : Ici

    Son blog : Ici


    votre commentaire
  • Interview de Nelly M.C Auteur

    Bonjour Nelly M.C et bienvenue chez Lecture-mania

     

    • Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

     

    Coucou Lecture-mania, alors je m'appelle Céline et je vais avoir 16 ans le 25 avril. Je vis dans le 62 c'est-à-dire dans le Pas-De-Calais avec ma famille.

     

    • Depuis quand écris-tu ?

     

    J'écris depuis 3 ans sur Wattpad.

     

    • Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

     

    Par semaine je dirais ¾ jours, puisque je varis avec les corrections de mes autres tomes.

     

    • Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

     

    Oui, immédiatement. Je prends ce que j'ai sous la main, que se soit une feuille qui traine par ci par là ou mon téléphone, il faut que je note mon idée sinon elle part durant les minutes qui suivent.

     

    • Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

     

    Sur un carnet dédié à l'histoire que j'écris au moment même et ensuite je le recopie sur Wattpad et OpenOffice.

     

    • D’où te vient l’inspiration ? 

     

    Le plus souvent, de mes rêves. Ou il peut arrivé qu'une idée me vienne d'un simple détail ou d'une simple discussion.

     

    • Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

     

    Plusieurs mois, plus précissement je dirais 5/6 mois.

    Interview de Nelly M.C Auteur

    • Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

     

    Cela dépend du sujet, si c'est un monument oui mais la plupart du temps non je ne fais pas beaucoup de recherche.

     

    • Écoutes-tu de la musique en écrivant ?

     

    Non, cela me déconcentre. Généralement si je mets de la musique pendant que j'écris, je finis par chanter et ne plus écrire.

     

    • Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

     

    Je l'a connais déjà en entier, tout est prévu mais il se peut que quelques changement se passe durant l'écriture.

     

    • On peux retrouver tes histoires, sur la plate-forme Wattpad. Penses tu essayer de trouver une maison d'éditions ?

     

    C'est ce que j'essaye en ce moment, j'ai contacté plusieurs ME, j'attends leurs réponses, si cela n'abouti pas, je pense me lancer dans l'auto édition pour cette saga.

     

    • D’où t'es venu l'idée d'écrire ta série « Bad Boy » ?

     

    En lisant d'autres histoires sur les Bad Boys, j'ai voulu écrire mon roman et les idées sont venues d'elle-même.

    Interview de Nelly M.C Auteur

    • Peux tu nous en parler, pour nous la faire découvrir ?

     

    Bien sûr. Mon roman parle d'une fille, Léna, qui a été abandonnée par son père. Elle vit avec sa mère et son frère, Léna n'a plus confiance en personnes sauf ceux qu'elle connait. Puis elle va remarquer Justin Black, ce garçon l'intrigue mais pour une raison inconnu, Cameron son frère, lui interdit d'aller lui parler. Mais Léna veut savoir pourquoi et cette curiosité va ne lui apporter que des problèmes. Elle va comprendre que ceux qu'elle connait, ne sont pas vraiment ceux qu'ils prétendre être et faire des découvertes qui vont mettre sa vie en danger.

     

    • Quel est ton personnage (de tes romans) préféré et pourquoi ?

     

    Léna, sans aucune hésitation. Parce que je me représente en elle, la plupart des choses qui lui arrive vienne de ma vie réelle donc je n'ai pas de difficulté à décrire ce qu'elle ressent. Léna est celle que je rêve d'être.

     

    • Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

     

    Justin. J'ai toujours du mal à me mettre dans la peau du garçon en général, que ce soit sur le plan psychologique ou autres choses, je passe beaucoup plus de temps à essayer de formuler au mieux mes phrases quand cela concerne ce personnage.

     

    • Quels sont tes autres projets ?

     

    Oulà, j'en ai beaucoup, j'ai une douzaines d'idées de roman qui n'attendent qu'à être écrit mais j'attends d'avoir finit cette saga avant de commencer un autre projet.

    • Quels sont tes genres de lecture préférés ?

     

    La New Romance. Je ne suis pas trop attiré par les autres genres littéraires.

     

    • Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

     

    Another story of Bad Boys, tome 1 et 2.

     

    • Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

     

    Anna Todd et Cynthia Havendean, j'espère être aussi talentueuse qu'elles un jour.

    Interview de Nelly M.C Auteur

    Ton portrait chinois en 10 questions :

     

    Si tu étais… 

     

    Un animal ? Un Chien.

     

    Une couleur ? Le bleu.

     

    Un film ? Narnia, l'univers de ce film est vraiment magique.

     

    Un livre ?After.

     

    Une sucrerie ? Euh, le chocolat ça compte ?

     

    Une personne célèbre ? Anna Todd, je n'en vois vraiment pas d'autres.

     

    Une fleur ? Une orchidée.

     

    Un de tes personnages ? Léna.

     

    Une saison ?Le printemps.

     

    Une chanson ? Mohombi - Bumpy Ride

     

    Un objet ?Un carnet d'écriture.

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

     

    Je vous adores, vous me lisez depuis mes débuts, je rencontre tout les jours de nouvelles lectrices et parler avec vous des mes romans est un moment vraiment agréable. Je vous remercie du fond du cœur pour votre soutien et de vos petites menaces de mort quand un passage vous énerve ^^. J'espère que mes romans à venir vous plairont toujours autant.

     

    Bisous **

     

     

    Sa page facebook : Ici

    Sa page Wattpad : 


    votre commentaire
  • Interview de Alessia Jourdain

     

    Bonjour Alessia et bienvenue chez Lecture-mania

     

     

    • Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Maman d’une petite fille d’un an et quelque, je vis dans la région stéphanoise. J'ai toujours adoré lire, et même écrire, mais j’ai développé une passion pour le sport à l’adolescence et j’ai laissé un peu tout ça de côté.

     

    • Depuis quand écris-tu ?

    J’écris depuis septembre 2016 (je ne remonte pas plus loin lol, pourtant j’écrivais déjà quand j’avais une dizaine d’années.)

     

    • Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    C’est complètement aléatoire. Parfois huit heures dans la journée, parfois deux dans la semaine. Tout dépend du temps que j’ai et de l’inspiration.

     

    • Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    Oui… C’est pour ça que j’ai encore cinq ou six projets à venir (Je m’épuise toute seule… ! lol)

     

    • Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Pour les notes, des carnets, sinon, ordinateur.

     

    • D’où te vient l’inspiration ? 

    Du quotidien, de mes rêves… Parfois je me réveille avec une nouvelle idée. Ou je lis un truc dans un journal et ça dévie sur une nouvelle idée ! Tout va bien lol !

     

    • Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    Ça dépend. Mais souvent, de la conception à la mise en ligne finale, il faut compter plusieurs mois (au moins huit semaines je dirais). Mais tout dépend su temps qu’on a, du type de roman, si c’est un polar, ou un roman autre, et que du coup on n’a pas le même boulot de recherche à faire.

     

    • Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Tout dépend. Pour mes premiers, un peu, sur la maladie, les lieux. Et pour le dernier, beaucoup plus !

     

    • Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Oui, oui, ouuuuuuiiiiiiiiii !!

     

    • Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ?

    En principe, j’ai ma trame. Je sais d’où je pars et où je veux aller. J’ai un cheminement en tête (enfin, sur papier), mais souvent de nouvelles choses se greffent au fur et à mesure.

    • Le 2éme tome de ta série « Back to you » publié chez Something Else Editions, est sortie il y a un tout petit peu plus d'un mois. Est-ce que la « pression » est retombée ^^ ?

    J’ai le droit de dire que je n’ai pas beaucoup stressé ? Bien entendu, comme toute sortie, j’ai eu un peu la pression du jour de sortie. Mais j’avoue, vu qu’un autre sortait quelques semaines après, j’ai eu la tête bien occupée, donc peu de temps pour stresser !

     

    • Peux-tu nous parler de cette série ?

    J’ai écrit Back To You 1 quand j’étais enceinte de ma fille. BTY 2 aussi d’ailleurs. C’est allé très vite, puisqu’en trois semaines max, chaque tome était écrit. Il a fallu faire un gros boulot de relecture et correction dessus, bien entendu. Mais l’écriture en elle-même a été assez rapide.

    On retrouve Benjamin et Camille, deux amis qui s’aiment profondément, d’amitié, bien entendu, et qui sont séparés parce que Ben a une opportunité aux Etats Unis. Il se passe certaines choses dans sa vie, qu’il tait à Camille et préfère couper les ponts. Sauf qu’il va revenir. Et pas seul. Et que Camille lui en veut à mort… Et je n’en dis pas plus sinon je vais spoiler MDR !

     

    • On peux également te retrouver en auto-édition avec « C’était écrit » et Always and Forever. Pourquoi ce choix ?

    C’était écrit est assez particulier pour moi. Il me touche directement. J’ai eu besoin de fermer cette page. Il a aussi été écrit rapidement et j’ai eu envie de le sortir. De me lancer. D’où sa parution en AE.

    Quant à Always & Forever, l’idée, je l’avais en tête depuis plus presqu’un an. Et je ne voulais pas attendre encore un an pour le sortir en AE.

    J’aime aussi l’aspect libre de l’autoédition. On publie quand on veut, on a le choix de la couverture, du titre. Je n’ai pas du tout à me plaindre de ça chez SEE, mais certaines ME ne sont pas aussi cool.

     

    • Peux tu également, nous parler de ces 2 romans ?

    C’était écrit est très personnel. C’est l’histoire de Juliette, qui retrouve son passé. Passé qu’elle n’a pas vraiment oublié, même si elle n’y pense pas à longueur de journée. Mais à l’approche de son mariage avec David, elle recroise son bel Alberto… Et tout va basculer. C’est un roman de fin de vacances, à lire pour prolonger l’été.

    Always and Forever, c’est pas pareil. Pas aussi cool que C’était écrit. Ava reçoit une mauvaise nouvelle qui chamboule la vie qu’elle avait imaginée. Et surtout, du jour au lendemain, elle se retrouve plongée au cœur d’une aventure pleine de danger et de mystère. Tout ce qu’elle savait jusque-là n’est plus valable…

     

    • Quel est ton personnage (de tes romans) préféré et pourquoi ?

    Benjamin de Back To You. C’est LE meilleur ami qu’on aimerait avoir. Il est loyal, fidèle, fait passer sa meilleure amie avant lui, il est doux, romantique, mignon, sexy, prévenant, attentionné et attendrissant. Bref, le mec parfait !

    • Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    Ava et Finn, parce qu’il ne fallait pas que je sois redondante dans leurs ressentis. Finn parce qu’il a fallu que je fasse beaucoup de recherches. Juliette, parce qu’il fallait que je reste distante de moi-même.

     

    • Quels sont tes autres projets ?

    Back To You 3 sortira en octobre chez SEE, de même qu’un nouveau roman, un peu plus profond, en janvier 2019.

    Un projet en cours pour cet été, et encore cinq ou six en tête et à écrire !

     

    • Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    La romance, mais soit à suspense, soit toute belle toute rose.

     

    • Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    Et puis un jour Dans les yeux d’une autre, de Ludivine Delaune. Une petite pépite !

     

    • Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    J’ai beaucoup Colleen Hoover, Abbi Glines, Christina Lauren aussi. Mais je trouve que leurs derniers romans manquent d’âme et son trop « commerciaux ». Sinon, Battista Tarantini !

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais… 

     

    Un animal ? Un chat

     

    Une couleur ? Bleu

     

    Un film ? Love Acutally

     

    Un livre ? Ça a commencé comme ça, Angela Morelli

     

    Une sucrerie ? De la réglisse

     

    Une personne célèbre ? Pas facile… Emma Gonzalez, cette étudiante survivante de l’attaque armée à Parkland, en Floride, qui se bat contre la vente d’arme non contrôlée.

     

    Une fleur ? La pivoine

     

    Un de tes personnages ?  Camille

     

    Une saison ? L’été

     

    Une chanson ? It’s my life, Bonjovi 

     

    Un objet ? Une balance de cuisine

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

     

     Merci. Sincèrement, du fond du cœur. Parce que sans vous, nous ne sommes rien. Donc merci de nous lire, de nous acheter, de nous commenter, de nous féliciter… Merci profondément.

     

     

    Sa page facebook : Ici

    Achetez ses romans : 

     

    Interview de Alessia JourdainInterview de Alessia JourdainInterview de Alessia JourdainInterview de Alessia Jourdain


    votre commentaire
  • Interview de Laurent Pocry

     

    Bonjour Laurent et bienvenue chez Lecture-mania

     

     

    •  

      • Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

        Bonjour à toutes et à tous. Je suis né à Amiens en 1960. Mes parents travaillaient dans une librairie. Après avoir passé un CAP de coiffeur, je suis entré en gendarmerie à 19 ans, car depuis toujours, je suis un fana de montagne et je voulais faire du secours en montagne. J'ai commencé dans le massif vosgien (versant alsacien) ; puis dans les Alpes. Je suis marié depuis bientôt 34 ans. Nous avons 2 filles. Deux petits-enfants renforcent maintenant la famille. Je suis maintenant en retraite et j'habite en Savoie. Mes passions : la montagne et l'écriture.

       

      • Depuis quand écris-tu ?

        Depuis une dizaine d'années.

         

       

      • Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

        Beaucoup trop de temps selon ma femme (lol), sans compter les recherches pour étayer mes romans.

         

       

      • Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

        J'ai toujours un bout de papier sur moi (ainsi que sur ma table de nuit)

         

       

      • Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

        Sur Ordi chez moi et sur du papier en vacances (aucun support informatique, ni Internet, ni email en vacances. Je coupe tout)

         

       

      • D’où te vient l’inspiration ? 

        Ça vient comme ça. Beaucoup la montagne, puisque je l'ai pratiqué avec mon travail et je continue encore aujourd'hui, mais plus tranquillement.

         

       

      • Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

        Ça dépend. Mes romances ont été écrites en 3 mois. Mes polars entre 6 mois et un an.

         

       

      Interview de Laurent Pocry

      • Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

        Aucune recherche pour mes polars montagnards, les reliefs étant un milieu que je connais bien. Par contre, pour mes romances, notamment "Fashion week", j'ai dû contacter des parfumeurs, des casteurs et des photographes de mode. C'est toujours intéressant de discuter avec d'autres personnes. Les recherches permettent aussi de visiter des sites interdits au public ou en dehors des circuits normaux. Exemple, pour mon polar pour ados " L'ange pleureur fait son cirque " j'ai eu l'occasion de visiter le cirque d'Amiens (un cirque "en dur" comme celui de Paris), je suis même monté sur le toit. Le visiter entièrement m'a permis de rajouter des scènes. J'ai aussi visité de fond en comble un ancien fort pour la rédaction de " La valse des cadavres ".

         

       

      • Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

        Jamais. D'ailleurs, comme je dis tout le temps, hormis le classique, j'ai une culture musicale proche de 0 sur l'échelle de Richter.

         

       

      • Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

        Non. J'ai le début et la fin. Mes personnages forgent l'histoire au cours de l'écriture. J'écris parfois sans savoir ce que je vais rédiger à la page suivante. D'ailleurs si d'autres auteurs font de même, faites-moi signe, ça me rassurera (lol)

         

       

      • Auteur de romans policiers régionaux, tes polars sont centrés sur la montagne. Pourquoi ce choix ?

        Bien que je ne sois pas originaire d'un département de montagne, celle-ci est mon milieu. J'ai commencé à crapahuter à 11 ans ; par la suite j'en ai fait ma profession. Je pratique l'escalade et l'alpinisme, rando estivale, je fais également du ski de rando et de temps en temps de l'alpin. Je passe au minimum une journée par semaine en montagne. Bref, c'est ma drogue.

         

       

      • On peut également retrouver ta plume dans la romance érotique. Est-ce un genre que tu as toujours voulu écrire ?

        Non. Des maisons d'édition cherchaient de la romance. J'ai écrit " Fashion week " pour m'amuser. J'ai été surpris de recevoir deux contrats de deux maisons différentes. J'ai choisi " Rebelle ", puis j'ai écrit " J't'aimerai jamais gadjo"

       

      • Si tu devais choisir un seul de tes romans, lequel choisirais-tu ?

        " Ça va m'occuper ! ". Peut-être parce qu'il a obtenu le 1er prix " Les Plumes Grenobloises " et a été finaliste au prix " Moncey " (prix de la gendarmerie nationale)

         

       

      • Aimerais-tu d'essayer à un autre genre ?

        J'ai des idées, mais rien de concret pour l'instant.

         

       

      • Quel est le personnage de tes romans préféré et pourquoi ?

        Christian, le héros de " Ça va m'occuper ! ", de " Ca r'commence ! " et " Dérapage à Noël " (Parution dans deux mois de ce dernier, chez " Coëtquen ", mon éditeur habituel) Pourquoi ? Il baguenaude en montagne et se tire d'aventures parfois difficiles.

         

       

      Interview de Laurent Pocry

      • Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ? Anjie la gitane dans "J't'aimerai jamais gadjo ". Le milieu des gens du voyage m'est totalement inconnu. Mais l'écriture m'a beaucoup amusée.

         

       

      • Quels sont tes autres projets ?

        J'ai commencé un autre polar (sans montagne cette fois).

       

      • Quels sont tes genres de lecture préférés ?

        Je lis de tout, sauf la SF et la littérature où les fées et autres personnages extraordinaires sont présents (je dois être trop cartésien).

         

       

      • Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

        Je n'en achète jamais, mais j'en lis 3 ou 4 par mois (il y a dans mon village une boite à livres (plus de 1500 bouquins tournent régulièrement.) En fait, cette " boite " est un ancien lavoir.

         

       

      • Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

        Idelfonso Falcone, Ken Folett et quelques autres auteurs, sans oublier Uderzo et Goscinny pour Astérix !

       

       

      Ton portrait chinois en 10 questions : 

        

      Si tu étais… 

       

      Un animal ? Un loup

       

      Une couleur ? Le jaune

       

      Un film ? La grande vadrouille.

       

      Un livre ? Une bibliothèque entière pour être certain de ne pas me tromper.

       

      Une sucrerie ? Un berlingot

       

      Une personne célèbre ? Le Grand Charles (Là, je suis prétentieux !!!)

       

      Une fleur ? Du lilas

       

      Un de tes personnages ? Si c'est un personnage célèbre, j'admire Léonard De Vinci ou un personnage de mes romans ? Christian.

       

      Une saison ? L'hiver

       

      Une chanson ?  Aucune idée

       

       

      Un objet ? Entre mon piolet ou l'une de mes paires de skis, je n'en sais trop rien.

       

       

      Un dernier mot pour tes lecteurs ?

      D'abord un grand merci à ma femme, sans qui mes romans ne seraient pas ce qu'ils sont. Ses avis sont toujours pertinents et elle me corrige mes fotes, heu mes fautes.

      Je remercie aussi les lectrices et les lecteurs pour l'intérêt qu'ils me témoignent ; sans eux un auteur n'est rien. J'apprécie particulièrement nos rencontres lors des Salons du livre. Et merci également pour l'intérêt que vous m'avez témoigné pour cet interview.

     

    Sa page facebook : Ici

    Achetez ses romans : 

     

    Interview de Laurent PocryInterview de Laurent PocryInterview de Laurent PocryInterview de Laurent PocryInterview de Laurent PocryInterview de Laurent PocryInterview de Laurent PocryInterview de Laurent Pocry


    votre commentaire
  • Interview de Maddy Facchin

     

    Bonjour Maddy et bienvenue chez Lecture-mania

     

    • Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Je m’appelle Maddy, j’ai 27 ans et je suis amoureuse des mots. J’ai donc suivi cette ligne de vie dans mes études et ai fait un bac littéraire, option théâtre. Après le lycée, je suis devenue libraire, partageant mon temps entre la lecture et l’écriture. Je suis une grande rêveuse, romantique et très gourmande.

     

    • Depuis quand écris-tu ?

    J’écris depuis que je suis toute petite, j’adore inventer des histoires.

     

    • Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    Pas autant que je le voudrais mais, minimum une heure par jour. L’idéal c’est quand je peux écrire toute une journée. Le rêve !

     

    • Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    Toujours. J’ai des tonnes de carnets.

     

    • Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…)

    La plupart du temps, je commence à écrire l’histoire sur un carnet, je structure la trame et détaille mes chapitres. Après, j’écris sur l’ordinateur.

    Interview de Maddy Facchin

     

    • D’où te vient l’inspiration ? 

    De mon environnement. Tout m’inspire. Ça peut être une phrase dans un livre ou une chanson. Un rêve. Un paysage. Une conversation. Parfois c’est un sentiment ou une pensée. Tout.

     

    • Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    Je peux mettre un mois à écrire un livre comme un an. Mais, en général, je dirai six mois.

     

    • Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Ça dépend des thèmes de mon histoire mais, oui, la plupart du temps.

     

    • Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Oui. Sauf quand je corrige, là je préfère le calme absolu.

     

    • Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    C’est rare que j’improvise. J’aime bien savoir où vont mes personnages. De plus, la scène finale est souvent une des premières qui me vient à l’esprit quand j’ai une nouvelle idée de roman. Après (et c’est une des raisons qui fait qu’écrire est vraiment génial et jamais ennuyeux), il arrive que le plan de l’histoire change en fonction de l’évolution des personnages. Ils peuvent en faire qu’à leurs têtes. Il y a donc parfois des surprises.

     

    Interview de Maddy Facchin

     

    • Peux tu nous parler de ta série fantastique« Naphara » éditée chez Rebelle Éditions ?

    Naphara est l’histoire de Luna, une jeune fille introvertie qui ignore qu’elle est maudite par Lucifer. Son ancêtre ayant aimé un démon au début de l’ère du temps. Elle est destinée à connaître l’amour, à le perdre et mourir en donnant naissance à une petite fille qui vivra la même chose. Depuis que cette malédiction existe un ange gardien essaye de la briser; Eric Lucan. Il est un soldat mais aussi un ange qui ne doit pas se montrer à sa protégée, c’est la loi du Ciel. Mais Éric ne va pas pouvoir résister à l’envie de connaître Luna et il va tomber amoureux d’elle, réveillant la colère de Lucifer. Ainsi que celle des anges. Bouleversant la vie de Luna et la plongeant dans un monde où les anges et les démons existent.

     

    • Actuellement, 2 tomes sont sorties. Combien en comportera la série ?

    • 3. Le dernier tome devrait sortir très bientôt.

    • Divine Attraction, ta saga, romance paranormales et érotiques publié chez NL Éditions,comporte également 2 tomes pour le moment . Peux tu nous dire combien elle en comportera en tous ?

    Divine Attraction comportera minimum 5 tomes. Après, je m’amuse beaucoup à réécrire les mythes grecs donc je suppose qu’il pourrait y en avoir plus. Tout dépend de mon éditeur.

     

    • Peux tu nous parler de cette saga aussi ?

    Divine Attraction est une série de romances paranormales, des histoires assez courtes, mettant en scène des dieux de la mythologie grecque plongés dans notre monde actuel. Tout tourne autour d’un grimoire de magie, un vieux manuscrit oublié de tous mais qui est utilisé par les dieux pour punir injustement des âmes innocentes. La seule façon de pouvoir être libéré de ces pages est si votre âme sœur touche le grimoire. Dans le premier tome, une libraire retrouve ce grimoire perdu, découvrant son âme sœur sous les traits de Vincenzo Greco, ancien esclave du dieu de l’Amour. Il veut alors libérer toutes les âmes damnées par les dieux.

     

    • Quel est le personnage de TES romans préféré et pourquoi ?

    C’est vraiment une question difficile. J’aime tous mes personnages, surtout mes héroïnes. Je leur donne toujours une petite partie de moi. Mais je dirai Luna dans Naphara. On a cette même passion pour l’écriture et la lecture.

     

    Interview de Maddy Facchin

     

    • Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    Je m’amuse toujours beaucoup à créer des personnages, leur inventer une vie et une personnalité. Je n’ai donc pas encore eu ce problème. Pour moi c’est un jeu assez facile.

     

    • Quels sont tes autres projets ?

    Rebelle Éditions va publier ma première trilogie Entre Amour Et Enfer, un young adult vampirique. Le tome 1 a été publié en 2012 par Édilivre. Je vais donc retravailler les textes. J’aimerais aussi beaucoup finir mon roman feel good que j’ai commencé l’année dernière et qui se nomme Anonyme-Heart. Et, j’ai aussi un gros projet de réécriture de contes sur lequel je dois m’atteler.

     

    • Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    J’adore le fantastique, l’historique et la romance.

     

    • Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    Je viens d’achêter Golem de Peter Ackroyd.

     

    • Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    J’adore William Shakespeare, Victor Hugo, Jane Austen, Gena Showalter, Maria V Snyder, Maya Banks et Nalini Singh.

     

    Interview de Maddy Facchin

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais… 

     

    Un animal ? 

    Un écureuil.

    Une couleur ? 

    Le rose poudré.

    Un film ? 

    À tout jamais, une histoire de Cendrillon.

    Un livre ?

    Tristan & Iseult

    Une sucrerie ? 

    Du chocolat.

    Une personne célèbre ? 

    Jane Austen.

    Une fleur ? 

    Une rose rouge. J’adore les roses.

    Un de tes personnages ?  

    Difficile… Je pense que je serai Luna.

    Une saison ?

    L’hiver.

    Une chanson ? 

    L’histoire Éternelle du Disney La Belle & La Bête.

    Un objet ? 

    Une plume d’encrier.

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Merci de me suivre et de votre soutien. Vous m’apportez tellement. J’adore partager avec vous mes univers. Merci d’être vous <3

     

    Sa page facebook : Ici

    Son blog : 

    Achetez ses romans : Par ici

     

    Interview de Maddy FacchinInterview de Maddy FacchinInterview de Maddy FacchinInterview de Maddy FacchinInterview de Maddy Facchin


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique