• Auteur : Amanda Bayle

    Editions Cyplog

    Format numérique

    407 pages

    Date de sortie : 6 novembre 2018

     

    Résumé :

    Une troisième guerre mondiale éclate et menace d’annihiler toute forme de vie terrestre. Dans ce chaos total, un groupe de créatures sort du silence : les Immortels. En quelques mois seulement, ils mettent fin au conflit et prennent le pouvoir.

    Sept ans plus tard, dans ce monde dévasté, Ève, une jeune femme meurtrie et endurcie par la guerre, tente de trouver sa place. Un seul mot la guide : survivre. Pour y parvenir, elle évite à tout prix de croiser la route des Immortels, des monstres à ses yeux.

    C’est sans compter avec l’arrivée d’un vampire : Luderik Frodeson. Cet Immortel puissant, terrifiant et orgueilleux va totalement bouleverser sa vie en décidant de faire d’elle sa future Compagne.

    Parviendra-t-elle à échapper à ses griffes ? Ou verra-t-elle ses convictions s’envoler au rythme des épreuves qu’ils vont traverser ?

    Dans un monde où règne l’anarchie, leur différence sera peut-être leur plus grande force.

     

    Avis de Mely :

    La Terre que nous connaissons n’existe plus : depuis la Troisième Guerre mondiale, les gouvernements sont tombés, des créatures que l’on ne voit que dans des livres et des mythes surgissent de l’ombre et dominent l’espèce humaine, et tout cela en quelques mois. Nous voilà plongés dans un monde futuriste post-apocalyptique, mais pas si surréaliste que ça quand nous voyons certains événements de nos jours…

    J’ai sauté sur cette lecture lorsque j’ai lu son résumé et imaginé ce que cette histoire pouvait proposer. Ce livre présente différents genres que j’aime beaucoup lire comme le post-apocalyptique ou l’Urban Fantasy et j’ai tout bonnement dévoré les pages. Il m’a été très difficile de lâcher ma tablette et les 407 pages ont été englouties en deux jours. Preuve que j’ai apprécié, non ?

    L’auteur nous fait découvrir le monde dans lequel vivent Ève et la petite bande de façon originale je trouve : grâce à des articles de journaux qui dépeignent chaque événement entraînant la fin de l’ère que nous connaissons et ce nouveau monde brutal et sauvage où il est important de survivre à n’importe quel prix. Violence, vol, et survie sont vraiment les mots-clés de cette histoire. Il n’y a rien de gentillet dedans et l’on le remarque dès le début, quand on lit qu’Ève et son amie vivent dans un squat, les ressources naturelles sont rares, des groupes se forment (des nomades, par exemple), certains humains essayent de se serrer les coudes et survivre.

    Ève est une jeune femme qui a survécu (c’est un mot très important dans cette histoire) au massacre de sa famille et qui survit comme elle le peut. Elle a du caractère et une volonté de fer malgré tout ce qu’elle a vécu et j’ai aimé ce côté chez elle, encore plus quand elle a rencontré Luderick. Elle n’hésite pas à montrer les dents (d’humaine) même si la situation demanderait plutôt de rester discret et c’est cette attitude qui a attiré Luderick, un Immortel si vieux qu’il a oublié certains moments de sa vie.

    Luderick et sa bande de vampires parcourent le monde à la recherche de leurs « compagnes » et tomberont sur Ève et Lise. C’est un Immortel qui a l’habitude de se faire obéir, aussi le comportement d’Ève le distraie, voire l’attirer jusqu’à ce qu’il ressente un côté protecteur envers elle, quitte à se fâcher avec ses compagnons. Ève lui apporte une certaine nouveauté, ou fraîcheur et il en est presque subjugué par moment. Nous avons le droit à des échanges drôles et tordants entre ces deux personnages.

    Ce qui m’amène à parler d’un point central de l’histoire : la romance. Si l’histoire se passe sur un fond post-apocalyptique et fantastique, il n’en reste pas moins que la romance reste quand même l’un des thèmes importants. Ce que j’ai apprécié ici, c’est que ce n’est pas le coup de foudre au premier regard (Dieu, merci !) Au contraire, leur relation met du temps à se mettre en place et c’est parfaitement logique avec le contexte. Tous les deux vont lutter contre l’attirance qu’ils ressentent l’un envers l’autre, surtout Ève qui refuse d’avoir le moindre lien avec Luderick. J’ai savouré les petites piques et les échanges, puis les interactions plus « intimes » quand les choses sont passées à l’étape suivante.

    J’ai vraiment aimé le monde créé par l’auteur ainsi que le petit groupe de personnes que nous suivons qui ont des caractères bien différents les uns des autres. Si parfois j’avais envie de secouer quelques personnages, j’ai pris plaisir à les voir grandir (surtout les filles) et voir des changements au sein du groupe. Les personnages ainsi que le lecteur voyagent dans le monde, entre la Bretagne, un court passage à New York, puis un stop longue durée à La Nouvelle-Orléans, le dépaysement est presque total. Les informations arrivent au fur et à mesure et je n’ai pas eu l’impression d’être submergée par tout. C’était vraiment intéressant de comprendre la hiérarchie présente chez certaines espèces, leur mode de vie… L’histoire ne manque pas de peps non plus ; une petite touche d’action au début, quelques cours d’histoire et d’apprentissage sur les Immortels, les ennemis, les rebondissements, les spéculations, encore de l’action… certains trouveront peut-être des longueurs, mais je n’ai pas eu cette impression.

    En bref, c’était le premier roman que je lisais d’Amanda Bayle et ça ne sera pas le dernier, croyez-moi. Ce premier tome est un quasi coup de cœur et même si la fin n’est pas ouverte comme l’on peut voir dans d’autres séries sur plusieurs tomes, je suis quand même resté un peu sur ma faim en quelque sorte. Avec tout ce que l’on a découvert dans ce tome, il y a vraiment matière à développer ! J’ai plus que hâte de lire le tome 2 et je me retiens de ne pas aller harceler l’auteure pour connaître la date de sortie !

    Un énorme merci aux éditions Cyplog pour ce service-presse et leur confiance !

    Pin It

    votre commentaire
  • Blackie, tome 1

    Auteur : Cora Lee

    Editions lips & co

    Format numérique

    Sortie 05/10/18

     

    Résumé :

    Un voyage en Islande ? Chouette ! Mais faut-il vraiment se réjouir quand c’est pour y vivre ? Sunday passe ainsi de Los Angeles à une bourgade islandaise perdue dans la verdure. Dure acclimatation pour cette jeune femme haute en couleurs.

    Heureusement son charmant voisin, Saxi, est là pour la guider. C’est que les règles qui régissent ce village sont étonnantes, et elle sent bien que les étrangers n’y sont pas les bienvenus. Que cachent les habitants par leurs traditions très strictes ?

    Cela aurait-il un rapport avec le loup qui la retrouve tous les soirs pour aller courir avec elle ? Étrange rencontre quand on sait que l’Islande n’abrite normalement pas un seul de ces animaux…

    Sunday devra protéger ses propres secrets, et pour y parvenir cerner ceux de ses voisins.

     

    Avis de Fred

    Je tiens tout d’abord à remercier les Editions Lips&Co pour ce SP.

    J’ai reçu ce SP par pur hasard. Je suis une très grande fan des histoires où il est question de loups garous, alors quand ma Top-chef Nanou me l’a proposé, j’ai tout simplement dit oui.

    Franchement j’en suis très heureuse, car cela a été un très bon moment de lecture. L’histoire qu’a créée l’auteure est vraiment plaisante, et malgré le fait qu’il n’y ait pas réellement de suspens ou de grand bouleversement, la magie a opéré. Pour moi en tout cas, Cora Lee a su me happer.

    Nos protagonistes sont intéressants. Sunday est une jeune fille assez courageuse et qui sait ce qu’elle veut. Elle va affronter le secret de Saxi sans peur.

    Saxi lui est un jeune homme qui partage son corps avec une entité. Les deux personnalités vont d’ailleurs très vite repérer et s’attacher à la jeune fille.

    Il n’y a pas vraiment d’obstacle à leur histoire, mais personnellement cela ne m’a pas gênée, puisque j’étais plongée dans ce roman.

    En revanche, un très gros bouleversement arrive à la toute fin et je veux et j’exige le T2 maintenant LOL.

    Donc vous l’aurez compris. Ce roman est un roman fantastique des plus classiques, écrit avec une plume d’un style très simple, sans fioritures, et malgré tout, l’auteure a su me garder prisonnière de son histoire du début à la fin.

    Pin It

    votre commentaire
  • Blessures secrètes, tome 1 : Ouvre-toi

    Auteur : Sana Taylor

    Editeur : Sharon Kena

    Format numérique

    292 pages

    Date de sortie : 9 octobre 2018

     

    Résumé :

    Shelby est une jeune fille réservée, enfermée sur elle-même, entourée d'un cercle d'amis distincts qui la protège comme un bouclier. Elle cache un terrible secret.
    Matys est son contraire. Il s'affirme, ose, va vers les gens. 
    Tout les oppose. Rien n'aurait pu prédire qu'ils se rencontreraient et s'attacheraient l'un à l'autre.
    Rien, sauf un stupide pari...

     

    Avis de Mely :

    Spencer décide de langer un pari à Mathys ; séduire Shelby. Spencer veut à tout prix coucher avec Mathys et n’hésite pas à corser les choses en lui proposant de coucher avec une fille timide, voire craintive à première vue. Néanmoins, cela ne va pas empêcher le jeune homme à relever le défi, encore moins après que Shelby l’a repoussé lors de sa première tentative. L’attitude timide de la jeune femme et ses amis qui la protègent l’intriguent de plus en plus et il fera tout ce qui est possible pour entrer dans ce cercle très fermé.

    Qui est Shelby ? Tout comme Mathys, j’ai été intriguée par cette étudiante en Lettres qui n’interagit qu’avec ses amis. Elle ne laisse personne d’autre l’approcher d’elle, aussi bien physiquement que mentalement. On comprend tout de suite qu’elle cache quelque chose, mais quoi exactement ? Et l’auteur joue avec ce secret, car elle distille les informations au compte-gouttes, ainsi elle nous tient en haleine en quelque sorte puisque, comme Mathys, nous ne pouvons faire que des suppositions sur ce qui lui est arrivé. Au fur et à mesure, j’ai compris que ce n’était pas joli joli, mais impossible de résister à cette envie macabre de savoir pourquoi.

    C’est un peu ce que ressent Mathys quand il cherche à s’approcher de Shelby pour réussir son pari. C’est un jeune homme qui aime bien jouer et qui compte bien relever le défi de Spencer, car il ne veut surtout pas coucher avec elle. Au début, il m’a paru un peu froid, surtout après le premier rejet de Shelby. Mais par la suite, il s’est montré insistant, ne voulant pas baisser les bras. C’est grâce à ses nombreuses interactions, certes courtes, que nous découvrons une autre facette de l’étudiant. Lui aussi cache un côté fragile depuis sa rupture avec son ex-petite amie deux ans plus tôt. Encore une fois, les apparences peuvent bien être trompeuses, surtout au début. On ne peut que soutenir Mathys dans son envie d’aider Shelby à s’ouvrir à lui et à vivre enfin sa vie.

    Je dois avouer que j’ai été un peu perdue avec les deux cercles d’amis entourant nos deux héros, mais après quelques échanges, j’ai réussi à les dissocier et à les apprécier. Oui, bon, sauf Spencer… Chacun d’eux a vraiment un rôle dans cette histoire. Ce ne sont pas simplement des amis juste pour qu’ils fassent de la figuration, si vous voyez ce que je veux dire ? Certains auront peut-être plus d’importances que d’autres à mesure que l’histoire avance, mais l’auteure ne les a pas vraiment laissés sur la touche et certaines situations m’ont bien fait rire.

    J’ai beaucoup aimé l’histoire dans son ensemble même si j’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs : parfois, il ne se passait pas grand-chose et l’intrigue n’avançait pas vraiment. Généralement, je préfère quand on reste centré sur le couple principal, mais j’ai vraiment apprécié l’ajout des points de vue des amis et d’autres personnages, car cela nous permet d’apprendre certaines choses et de comprendre certaines situations. L’histoire est un peu longue (d’où le sentiment de longueurs que j’ai ressenti parfois), mais le style de l’auteur est simple et facile à lire et il m’a été facile de m’attacher aux personnages, et surtout pour l’un des personnages secondaires.

    En bref, j’ai beaucoup aimé ce tome 1 qui marque la rencontre entre Shelby et Mathys et le début de leur relation. On voit combien c’est difficile pour la jeune femme et l’auteure joue sur les émotions de son personnage. Le duo est entouré de personnes vraiment attachantes et qui sont plus que des amis pour moi ; ils forment presque une famille. Même si ce n’était pas toujours régulier et qu’il y avait quelques longueurs, j’ai vraiment envie de connaître la suite et de savoir comment tout cela va se terminer, surtout avec la fin de ce tome 1…

    Un grand merci aux éditions Sharon Kena et à Aurélie pour ce service presse !

    Pin It

    votre commentaire
  • Love nEver dies

     

    Auteurs : Ludivine Delaune & Delinda Dane

    Editeur : Something Else Editions

    Format numérique

    219 pages

    Date de sortie : 25 septembre 2018

     

     

    Résumé :

    "Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour sauver un être cher ?

    Everly Hastings, fille d’un richissime homme d’affaires et maman célibataire, n’aurait jamais cru en arriver là...

    Lorsque la vie ne tient qu’à un fil, l’espoir est tout ce qui lui reste. Elle ne reculera devant rien, allant même jusqu’à flirter avec l’illégalité...

    Puisque son unique chance de sauver son fils, c’est lui... Malcolm Blake. Deux mètres de testostérone, désagréable, grossier, cet ancien des forces spéciales ne pense qu’avec son entrejambe et... son flingue.

    Entre eux, c’est le choc des titans, un combat où tous les coups sont permis.

    Venez découvrir une aventure humaine à couper le souffle où l’amour ne meurt jamais..."

     

    Avis de Lili :

    Tout d’abord, un grand merci à  Something Else Éditions pour ce service presse.

    Everly a 17 ans quand elle se fait violer par plusieurs hommes et de ce drame naîtra sa rédemption, son petit Luck. 7 ans plus tard, elle va tout mettre en œuvre pour trouver la chose qui sauvera son fils de la mort : « un poumon ».

    Son seul espoir se nomme Malcolm Black, ancien membre de la Navy, joueur occasionnel de poker et qui n’a pas sa langue dans sa poche, reconverti en chercheur « légal » d’organe afin de pouvoir payer les frais médicaux pour sa fille qui souffre d’une malformation cardiaque.

    À deux, ils entreprennent un voyage pour rejoindre le Suriname afin de trouver le poumon qui permettrait à Luck de vivre comme tous les petits garçons. Entre espoir, tension et rapprochement, une course contre la montre est lancée ... Arriveront-ils à temps ?

    J’ai d’abord apprécié le thème qui, en tant que maman, m’a beaucoup touchée. Que ne ferait-on pas pour nos enfants ? » l’histoire est bien menée, l’écriture est plutôt fluide et on se laisse happer au fil des chapitres par cette histoire qui pourrait être un jour notre réalité.

    Une grande partie de l’intrigue tourne autour du périple que traversent Everly et Malcolm pour rejoindre le Suriname où ils espèrent pouvoir récupérer le sésame qui permettra à Luck de vivre. On a droit aussi à quelques flash-backs qui retracent la conception et la naissance de Luck, mais également sur le passé de Malcolm qui nous permettra de mieux comprendre son caractère et son besoin de gagner à tout prix de l’argent, peu importe les moyens employés.

    Ce livre écrit à 4 mains nous fait découvrir deux personnages, deux parents abimés par la vie, mais qui tente l’impossible pour offrir un avenir à leurs enfants. Seul petit bémol pour moi et mon envie d’en savoir toujours plus, je trouve que la fin n’est pas assez développée par rapport au reste de livre, j’aurais aimé quelques chapitres de plus sur Everly et Luck à leur retour du Suriname.

    Un grand bravo à ces auteures pour cette magnifique histoire et pour le bon moment qu’elles m’ont fait passer.

    Pin It

    votre commentaire
  • Mathilda Shade, livre 1 : Muladhara

    Auteur : Liz.E.Myers

    Editeur : Librinova

    Format : Ebook (broché à la demande)

    421 pages

    Sortie : 29 août 2018

     

    Résumé :

    Infirmière à l’hôpital de Portsmouth, Mathilda Shade se bat contre des créatures malfaisantes à ses heures perdues. Elle ne craint rien ni personne : ses capacités physiques et sensorielles surdéveloppées font d’elle une adversaire redoutable. Mais le jour où elle fait la connaissance du docteur Montgomery, son existence bascule.
    Poursuivie par de mystérieux individus qui souhaitent sa mort, Mathilda n’a d’autre choix que de mettre tout son pouvoir énergétique au service de ses combats. Apparaît alors Anton, un switch mi-homme, mi-loup, qui, pour une raison qu’elle ignore, décide de la prendre sous son aile.C’est au moment où ces événements s’imposent dans la vie de Mathilda, que l’humaine doit choisir son camp… 
    Découvrez le premier tome d’une saga captivante et remplie d’énergie !

     

    Avis d’Ophteria :

    Muladhara…Tout commence par le titre de ce premier tome. En effet, la série Mathilda Shade se déclinera en 7 livres, en référence aux 7 chakras …

    Muladhara, ou le chakra racine …le commencement, les liens, le guerrier ..Le ton est donné dès les premiers mots.

     

    Après que l’éveil ait zébré le monde de milliers d’aurores magiques y déversant les créatures les plus fantaisistes, mais pas forcément les plus gentilles- Mathilda Shade, humaine de son état, a réussi à survivre tant bien que mal, de galère en galère, de combat en combat, de ville en ville...

    Installée dans la ville de Portsmouth où elle exerce comme infirmière, Mathilda use de ses dons d’empathe et de sa connexion aux énergies pour apporter réconfort et écoute à ses patients, les accompagnant parfois même dans leur passage vers la mort. Son caractère peu amène et anticonformiste lui octroie cependant une vie sociale quasi inexistante ...sans parler de sa vie amoureuse…

    L’arrivée du séduisant docteur Montgomery va bousculer son quotidien d’autant que ce dernier semble lui porter un intérêt tout particulier, suscitant la jalousie et l’incompréhension de ses collègues féminines ! Prévenant, attentionné, curieux, charmeur, ce nouveau venu perturbe Mathilda et ne la laisse pas indifférente non plus malgré sa volonté de rester indépendante …

    L’univers bien décidé à ne pas la laisser en paix, Mathilda ressentant la douleur d’un ami (loup ), s’engage dans un combat féroce face à des métamorphes, quitte à risquer sa propre vie pour le protéger. Qu’elle puisse offrir sa vie pour sauver un être surnaturel, ne passera pas inaperçu et Mathilda va se retrouver propulsée au sein de la communauté surnaturelle, composée de switchs, sorciers, métamorphes…où sa rencontre avec un mystérieux loup noir va bouleverser ses certitudes, ses sens et son quotidien…

    Ses aptitudes au combat et ses dons vont la plonger au cœur d’une intrigue dont personne ne sortira indemne.

     

    Mathilda, est une indigo maniant les énergies et une empathe très douée, une guerrière forte aux pouvoirs illimités dont les origines sont assez floues.

    Une héroïne très badass, à l’humour décapant et au franc-parler pas très politiquement correct...

    Cela me fait penser à une certaine Kate…

    Son apparente froideur cache cependant une réalité profonde et un grand cœur, une héroïne prête à tous les sacrifices pour aider et protéger ceux qu’elle aime jusqu’à se retrouver au milieu de la tempête

    L’on découvre une femme très forte, indépendante, qui aime se battre, en proie au doute, cherchant à lever le mystère sur l’origine de ses pouvoirs ...malgré cela son cœur guimauve, ses doutes, ses interrogations de filles la rendent plus humaine et proche de nous ..

    Gravitent autour de Mathilda des personnages masculins hauts en couleur et so sexy ,ce qui ne gâche pas le plaisir.

    Anton, le loup noir sombre et taciturne qui fait tourner la tête à Mathilda (et la nôtre aussi !), Gordon, le jeune switch qui se révèle être un ami sincère et fidèle, Archibald, métamorphe de son état, le confident fort et sensible auquel on s’attache dès les premières pages, Caleb le beau motard au sourire d’ange et Chris, le jeune sorcier dragueur à l’humour piquant qui se révélera au fil de l‘histoire.…

    Les « hommes de Mathilda » sont indéniablement forts et beaux (autant se faire plaisir), mais leurs personnalités laissent leur empreinte au fil des pages, chacune dans un style différent, mais il nous est impossible de rester indiffèrent et de ne pas nous attacher à eux

    Les femmes ne sont pas en reste avec la présence de Mamie grenouille, chef de clan aussi douce et retors qu’une hygiène, et Déana…magnifique sorcière rousse que l’on aime détester dès les premières lignes.

     

    J’ai beaucoup aimé ce premier tome, et me suis vraiment attachée aux personnages, leurs différences se rassemblent autour de Mathilda et cela crée au final une certaine osmose et rend leurs échanges très drôles et intéressants.

    On rit, on pleure, on s’énerve, on porte chaque coup avec Mathilda.

    La lecture est facile, l’on s’immerge vraiment dans l’histoire, et ce dès la première page …

    Une fin qui appelle un second tome tant l’épilogue remet nos certitudes en cause...

    Laissez-vous embarquer dans l’univers décapant de Liz.E.Myers!

    Pin It

    votre commentaire