• Seconde chance

    Auteur : Enel Tismaé

    Editeur : Editions Sharon Kena

    Format numérique

    206 pages

    Sortie le 16 janvier 2018

     

    Résumé :

    Cameron Woodrof est un fils à papa. Héritier d’un empire colossal, il ne pense qu’à faire la fête. Trop sans aucun doute. Jusqu’au jour où, ivre mort au volant, il cause un accident qui manque de tuer une enfant.

    Ses parents décident alors de l’envoyer à l’autre bout du pays. Loin des night-clubs de Los Angeles, sa tante, chez qui il vit désormais, l’oblige à endosser une fausse identité. Pour lui, fini le luxe, la fête, les filles et les paparazzis. Bonjour le travail, les études et les contraintes de « monsieur tout le monde ».

    Tout ça sous la vigilance sans faille de Catherine Armand. Alias le tyran sexy en talon aiguille.

     

    Avis de Mely :

    Un grand merci aux éditions Sharon Kena pour ce service presse et pour leur confiance.

    Je connaissais Enel Tismaé pour avoir lu le tome 1 de sa duologie Rédemption et j’étais pressée de la retrouver dans un nouveau registre.

    Changement de vie pour Cameron Woodrof après avoir failli tuer une jeune fille après une énième soirée bien arrosée. Grâce à ses parents, il parvient à échapper au pire, mais doit exécuter sa peine chez sa tante, espérant qu’être loin de Los Angeles lui sera bénéfique.

    C’est là qu’il rencontrera Catherine, un personnage étant aux antipodes de Cameron. C’est une jeune femme qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense, qui a un sacré caractère et qui ne laisse pas marcher sur les pieds malgré sa petite taille.

    Ce sont deux personnages qui vont se trouver, se chercher, apprendre à se connaître et qui m’ont fait souvent rire avec leurs échanges. L’évolution de leur relation va prendre du temps, va se développer lentement, et c’est un point que j’ai grandement apprécié. Tout comme le fait que Cameron ne va pas changer de comportement tout de suite. J’ai vraiment aimé cette touche de réalisme.

    Tout comme l’attitude de Cameron, l’histoire avance lentement et garde une pointe de réalité. La présence de certains personnages secondaires, comme la petite Morgane, apporte un énorme plus. La romance reste au second plan pour que le lecteur reste concentré sur l’évolution du personnage de Cameron.

    Une jolie petite romance très sympathique qui nous fait passer un bon petit moment de lecture.

     


    votre commentaire
  • Escort, tome 1 : La règle de Gabriel

    Auteur : Sloane Kennedy

    Editeur : Juno Publishing France

    Format numérique

    153 pages

    Sortie le 18 janvier

     

    Résumé :

    Tu disais que tu voulais de la normalité, Gabe. Riley est ta normalité.

    Après presque dix ans de travail au noir comme escort professionnel, Gabriel Maddox est doué pour donner aux femmes les plaisirs interdits dont elles rêvent. Elles n’ont pas besoin de savoir que quelque chose en lui meurt un peu chaque fois qu’il le fait ou que son besoin désespéré d’argent est la seule raison pour laquelle il ne peut pas s’en aller. Elles ont seulement besoin de savoir que pour obtenir ce qu’elles veulent, elles doivent respecter ses règles.

    Riley Sinclair repart à zéro. Elle a quitté le Texas aride et poussiéreux, ses parents ultra conservateurs, fanatiquement religieux et son fiancé infidèle et mesquin afin de commencer une nouvelle vie à Seattle. Mais un regard à Gabe, son nouveau voisin incroyablement séduisant ramène toutes les insécurités auxquelles elle essaie d’échapper.

    Gabe ne peut qu’offrir du plaisir à Riley, mais lorsqu’elle découvre que son apparence parfaite dissimule quelque chose de terriblement brisé à l’intérieur, osera-t-elle risquer son coeur afin de lui donner ce dont il a besoin ?

     

    Avis de Mely :

     

    Je souhaite remercier les éditions Juno Publishing France via NetGalley pour ce service presse et leur confiance.

    J’avoue que je suis toujours un peu réservée quant aux histoires avec des Escorts, mais Valérie des éditions Juno m’a convaincue de le lire et je la remercie de cette belle découverte.

    Dès les premières pages de l’histoire, j’ai senti que l’histoire allait être un peu sombre. Gabriel est Escort, mais il déteste ça, il réagit même violemment suite au dégoût qu’il ressent à tout ça. Sa mère ne l’aide absolument pas et n’hésite pas à le voler. Le passé de Riley n’est pas vraiment mieux : elle a décidé de fuir ses parents d’apparence ultra conservateurs, mais qui mentent à tout le monde, et son fiancé malveillant.

    Gabriel et Riley finissent par se rencontrer, étant voisins de palier, et vont apprendre à se connaître. Mais Gabriel se montre un peu réticent, pensant qu’il ne mérite pas la jeune femme à cause de ce qu’il fait. C’est un personnage un peu « contradictoire » dans le sens où il se voit comme quelqu’un qu’on ne devrait pas côtoyer, mais il se révèle être un homme bon, protecteur et au final, il est vraiment très attachant. Même chose pour Riley. On s’attache beaucoup à elle à cause de tout ce qu’elle a vécu et son envie de changer de vie. Riley est l’image même d’une femme forte qui veut tout recommencer à zéro.

    L’histoire est assez courte, à peine 150 pages, mais je n’ai pas eu l’impression qu’il y a eu d’oubli ou que j’ai eu l’impression qu’il manquait quelque chose. Certes, il n’y a pas de longs descriptifs comme certains pourraient aimer, néanmoins on rentre tout de suite dans l’histoire et l’auteur a quand même su aborder les sujets principaux avec justesse. Il n’y a pas de pause, de longueur, au contraire, les pages défilent et on se laisse prendre par l’histoire.

    La règle de Gabriel a été une agréable surprise de par ses personnages attachants et aux passés sombres, par l’histoire et le lien qui se créait entre nos deux héros et par la plume de Sloane Kennedy que j’ai découvert avec ce livre.


    votre commentaire
  • L'ombre du passé

    Auteur : Chrys Galia

    Editeur : Librinova

    Format numérique

    332 pages

    Sortie le 20 décembre 2017

     

    Résumé :

    Amis d'enfance, leurs routes se sont séparées bien trop tôt. Lorsque Steve fait irruption, 13 ans plus tard, dans la boutique fantôme d'Allison, la jeune femme y voit un signe du destin. Loin de partager son sentiment, Steve a changé, sa rancune est tenace.

    Il n'est là que pour honorer une promesse, et il s'en passerait bien. Revenir dans ce village qu'il déteste est une épreuve, revoir Allison aussi !

    Pourquoi lui en veut-il autant ?

    Parviendra-t-elle à briser la carapace qu'il s'est forgée ?

     

    Avis de Mely :

     

    Je souhaite remercier chaleureusement l’auteur pour ce service presse et sa confiance.

    Je vais commencer par parler du seul point que j’ai le moins « apprécié », on va dire : les deux personnages principaux, mais plus particulièrement, l’héroïne. Je ne sais pas si je peux dire que je ne les ai pas appréciés, mais je les ai trouvés parfois tellement exaspérants qu’ils m’ont souvent fait lever les yeux au ciel. Chacun a ses propres raisons de réagir comme ils le font, mais je crois bien avoir lâché un « bon sang, parlez-vous une bonne fois pour toutes ! » à un moment du récit. C’est surtout Allison que j’ai le moins appréciée. Néanmoins, comme je l’ai dit, c’est le seul point qui m’a chagrinée et ce n’est que mon ressenti.

    Certains personnages secondaires m’ont intriguée jusqu’au bout, et j’ai été épatée par ce que l’auteur avait mis en place, les relations et des faits que je n’aurais pas vraiment imaginés. J’ai supposé plein de choses, mais j’ai eu faux jusqu’à la fin.

    Je me suis plongée dans l’histoire et dans le thème abordé qu’est le harcèlement scolaire, un sujet qui peut toucher n’importe qui et qui est vraiment d’actualité. J’ai réellement ressenti la peine, la souffrance et la colère de Steve. L’auteur a su jouer avec mes émotions et je n’ai pu m’empêcher de réagir en lisant certains passages du passé de notre personnage.

    Malgré un attachement difficile envers Allison, j’ai été captivée par l’histoire, le thème abordé et ses conséquences. Divers ingrédients comme une romance, des personnages intrigants, des éléments prenants et déroutants sont bien présents pour nous faire passer un bon moment de lecture.


    votre commentaire
  • Le cycle des morts

    Auteur : Catherine Bolle

    Editeur : Rise Editions

    Format numérique

    283 pages

    Sortie le 15 janvier 2018

     

    Résumé :

    Quand l'amour est plus fort que la mort...

    Dévastée par le décès d’Antonin, Alison retourne sur les lieux du drame, au camping qu’ils aimaient tant. Alors, un concours de circonstances permet aux deux amants de se retrouver dans l’enceinte d’un fort qui sert de passage vers l’au-delà. Elle découvre ainsi qu’une revenante du Moyen Âge cache un terrible secret auquel Antonin est lié malgré lui. Dès lors, Alison, de plus en plus attirée par la mort, se voit confrontée à un double danger : la jalousie maladive de cette femme prête à tout pour garder Antonin à ses côtés et les menaces d’un mystérieux individu déterminé à l’empêcher de faire son deuil.

     

    Avis de Mely :

    Un grand merci à Rise Éditions pour ce service presse et pour leur confiance.

    C’est le premier livre de Catherine Bolle que je lis et j’ai vraiment été surprise par cette histoire, et l’ai été encore plus quand j’ai appris que c’était son premier livre publié.

    Le résumé a attiré mon attention et la couverture m’a légèrement intriguée, car je l’ai trouvé assez mystérieuse et en adéquation avec la quatrième de couverture.

    Dès le début, nous rencontrons une succession de personnages grâce à leurs points de vue. Si je me suis demandé pourquoi on découvrait tous ces personnages, j’ai rapidement compris qu’il y avait une bonne raison derrière tout ça, que les histoires de ces personnages étaient liées d’une manière ou d’une autre, même si ce n’était pas flagrant au début.

    J’ai été entraînée dans le monde des limbes et de la réincarnation très facilement. D’abord, c’est un thème qui m’a toujours intéressée, que j’aime lire ou regarder – en documentaire ou en série – et j’ai été curieuse de voir ce que l’auteur allait en faire. Je me suis parfois demandé ce qu’il y avait après la mort (je crois qu’on s’est tous posé au moins une fois cette question) et découvrir une facette possible grâce à cette histoire a été vraiment attrayant.

    Pour certains, ce livre pourra se révéler complexe par la multitude de personnages, les souvenirs du passé mêlés au présent, le nombre de détails, mais tout cela est réellement étroitement lié. Rien n’est laissé au hasard, par exemple, l’utilisation du « tu » par Austin quand il parle d’Alison.

    Aimant beaucoup ce genre d’histoire, je suis entrée très rapidement dans l’intrigue, prise par la plume saisissante de l’auteur qui a su me captiver et m’entraîner dans des scènes aussi bien captivantes, tristes, sombres et prenantes.


    votre commentaire
  •  Éditions Montlake Romance 

    Paru le 20 février 2018 

    483 pages

     

    Lu en numérique

     

    Résumé : CC a trente-neuf ans et tout semble lui réussir : elle occupe un poste à responsabilités dans une agence de publicité, vit dans un superbe appartement et a une bande d’amis homos fêtards avec qui sortir tous les week-ends.

     

    Pourtant, un peu comme le Titanic, CC se sent sombrer inexorablement. En réalité, sa vie ne lui convient pas et elle préférerait aller cultiver des navets à la campagne plutôt que de passer sa journée à convaincre les gens d’acheter un jean révolutionnaire à double braguette. Elle rêve de rester blottie chez elle, dans les bras de son (insaisissable) petit ami, plutôt que de jouer à la reine de la nuit dans les bars branchés de Londres.

    Mais rencontrer un homme célibataire et sans vice caché revient à chercher une aiguille dans une botte de foin. CC ne cesse donc de repousser son projet de changement de vie de crainte de se retrouver encore plus seule. Affronter ses démons lui permettra-t-il de rencontrer enfin l’insaisissable petit ami de ses rêves… ou est-il déjà trop tard ?

      

     

    Avis de Mélissa : Je tiens à remercier les Éditions Montlake Romance ainsi que NetGalley pour leur confiance pour ce service presse.

     

    C’était la première fois que je lisais un roman de cet auteur, et je ne suis pas déçue. C’est joliment bien écrit et les phrases sont si bien tournées que ça se lit tout seul.

     

    CC est une sympathique jeune femme âgée de 39 ans, drôle et dotée d’un petit côté cynique. Elle a parfois l’impression que la vie lui file entre les doigts. Avec des journées de travail bien remplies et très stressantes, elle n’a pas le temps de se consacrer à son envie de maternité.  Pas facile ! D’autant plus qu’elle occupe son temps libre avec ses amis gays… Dans de telles circonstances, peut-elle vraiment rencontrer l’homme de ses rêves ?

    Tout au long du roman, nous sommes témoins des tentatives de CC pour trouver le petit ami idéal, ce qui est loin d’être ennuyeux. C’est une histoire sans prise de tête que je vous recommande si vous désirez lire quelque chose de léger et pas compliqué.


    votre commentaire