•  

    Sinners of Saint, tome 4 : Furious

     Éditions Harlequin

    Parution le 24 octobre 2018

    421 pages

     

     

     

    Résumé : Il avait tout prévu. Sauf le désir qu’elle lui inspire.

     

    Bane. Un homme dangereux, impétueux, sans limites. Tout le monde le sait, même Jesse qui, depuis qu’elle s’est fait violemment agresser, s’est complètement coupée du reste du monde. Alors, le jour où elle le croise en sortant de chez son médecin, elle est immédiatement sur ses gardes. Car, elle en est persuadée, cette rencontre n’est pas un hasard. Bane la cherchait. Mais qu’est-ce qu’un homme comme lui, capable d’avoir le monde à ses pieds, peut bien vouloir d’une femme brisée comme elle ? En temps normal, Jesse n’aurait pas tenté de le savoir. Malheureusement pour elle, l’insistance de Bane ne lui laisse guère le choix... 

     

     

     

    Avis de Mélissa : Je tiens à remercier les Éditions Harlequin pour leur confiance et NetGalley pour la transmission. À mon plus grand étonnement, ce dernier tome de cette série que j’ai beaucoup aimé ne m’a pas convaincu et voici pourquoi.

     

    Tout d’abord, j’avais vraiment hâte de lire l’histoire de Bane, vraiment. Mais dès les premières pages, son attitude m’a dégoûtée. Je ne l’avais pas imaginé comme ça. Bien qu’il ait déjà été présenté dans le livre précédent, je ne le pensais pas aussi… connard. Il est grossier, méchant, habitué à obtenir tout ce qu’il veut en un claquement de doigts. Et il couche avec tout ce qui bouge juste pour son avancement personnel. Tout cela m’a déçue, si bien que j’ai même songé à abandonner cette lecture. Mais comme j’avais adoré le reste de la série, j’ai décidé de continuer, mais ma déception m’aura suivie tout au long du livre… 

     

    Bref, Bane a besoin d’argent pour un projet personnel et il accepte un contrat que lui offre le beau-père de Jesse lui promettant plusieurs millions de dollars s’il réussit à la faire sortir de sa maison. Suite à une sévère agression, Jesse est traumatisée et préfère rester cloîtrée entre ses 4 murs pour soigner son cœur brisé. Bane lui donnera le coup de pied nécessaire pour lui redonner goût à la vie. C’est quand même beau l’évolution de leur relation, comment Bane pousse Jesse à s’ouvrir et réapprendre à se faire confiance. C’était ce dont elle avait besoin pour sortir de sa coquille… 

     

    Mais bon, les histoires ne peuvent pas toutes nous plaire ! J’ai tout de même adoré le reste de la série, les amis de Vicious et lui-même étaient vraiment particuliers, c’était même génial, ça faisait changement de ce qu’on est habitués de lire. Cette série était très bien et quand même hâte de lire une autre série de cette auteure.

    Pin It

    votre commentaire
  • Le parfum de nos souvenirs

    Éditions Milady

    Parution le 12 septembre 2018

    506 pages

     

     

    Résumé : Dans l’Angleterre d’avant-guerre, Julianne Westcott enchaîne les bals et ne manque pas de prétendants. Lors d’une visite à son frère placé en institut, elle rencontre Kyle McCarthy, un jeune séminariste irlandais. Malgré les avertissements de sa famille, Julianne tombe amoureuse de Kyle et quitte tout pour se marier avec lui. Mais alors que la guerre secoue le monde et que le Blitz décime l’Angleterre, un tragique accident oblige Julianne à tout abandonner et à se forger une vie nouvelle faite de mensonges. Mais un jour la vérité la rattrapera et elle devra alors faire face à son passé.

     

     

     

    Avis de Mélissa : Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteure d’avoir écrit cette merveilleuse histoire et la maison d’édition Milady de l’avoir traduite. Pour un premier livre, c’est une note parfaite ! J’ai passé un excellent moment de lecture, quasi inoubliable, et c’est sans hésitation que j’ajoute ce livre dans mon top 10 « coup de coeur » 2018. Les émotions dans ce livre sont extraordinaires. On passe du rire aux larmes, de la frustration à l’espoir. Tous les détails sont tellement bien décrits qu’on a l’impression d’y être. C’est aussi une histoire remplie d’amour et de chagrin. 

    L’histoire commence en 1961 et est racontée par Helen, une femme solitaire et triste qui s’apprête à commettre un geste irréparable. Interrompue par une urgence chez le voisin, elle reconnaît le nom du prêtre présent pour les derniers sacrements. Nous sommes aussitôt propulsés 20 ans plus tôt, alors qu’elle s’appelait Julianne et qu’elle vivait dans une famille riche, souvent invitée dans d’innombrables événements sociaux et de charité. Lors d’une visite à son frère jumeau handicapé, elle y rencontre un jeune jardinier duquel elle tombe amoureuse. Or, celui-ci est destiné à la prêtrise et ne voulant pas s’interposer dans son intention, Julianne essaie de l’oublier.

    Lorsqu’ils se retrouvent lors des vacances scolaires, une romance se développe et Kyle finit par demander la main de Julianne à ses parents, mais ceux-ci s’y opposent farouchement. Ce sera l’un des nombreux obstacles que les amoureux auront à affronter au cours de leur vie, dont la 2e Guerre mondiale et le malheur qu’elle a engendré.

    Je recommande cette lecture à ceux qui aiment la fiction historique. Vous serez bouche bée devant ce roman où aucun temps mort ne nous embête. Dès que vous commencerez, vous serez incapable d’arrêter. Et sérieusement, c’est le type de livre qui mériterait une adaptation cinématographique !

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Auteurs : Frédéric Livyns et JB Leblanc

    Format numérique

    366 pages

    Sortie : 14/04/2017

     

    Résumé : Au cœur du massif des Maures, le petit village de Tarsac est le cadre de meurtres sauvages qui font ressurgir la peur et la paranoïa.

    Qui est cet assassin particulièrement retors qui ne laisse aucune trace et semble connaître parfaitement ses victimes ?

    C’est ce que devront découvrir le lieutenant Courtas du SRPJ de Toulon et Martin Fabre, le chef de la police municipale. Cette enquête les confrontera à des croyances révolues sur fond de sorcellerie et à un étrange miroir qui semble être le cœur de l’énigme.

    Mais, dans cette cuvette infernale écrasée par la chaleur, les morts se succèdent à un rythme effréné, et le temps leur manque...

     

    Avis de Chloé :

    En premier je voudrais d’abord remercier Séma Éditions pour ce SP que j’ai globalement bien apprécié.

    J’ai bien aimé ce livre, l’intrigue est bien amenée et je l’ai trouvée assez originale, les personnages sont bien écrits et réalistes.

    Ce que j’ai aussi beaucoup aimé c’est l’atmosphère qu’ont réussi à créer les auteurs, le fait que l’histoire se déroule l’été dans un petit village… C’est un huis-clos qui fait son effet dès le début, on ressent vite cette sensation d’oppression que ressentent les personnages et ça met tout de suite dans l’ambiance par rapport aux meurtres qui s’ensuivent.

    Par contre là où j’ai eu un peu plus de mal c’est par rapport aux personnages. S’ils sont bien écrits, réalistes, j’ai cependant eu du mal à véritablement rentrer dans l’histoire, car je ne me retrouvais pas en eux. Les auteurs ont fait le choix de raconter l’histoire à travers de nombreux personnages (si je compte tous les points de vue du livre il y en a une dizaine minimum) ce qui fait que l’on change assez vite et assez souvent de point de vue et j’ai eu du mal à m’attacher ou compatir avec les personnages comme on peut le faire dans un récit où il n’y a qu’un ou deux points de vue.

    Au niveau de l’intrigue, comme je le disais plus haut, elle est très bien amenée. On découvre petit à petit ce qui se passe dans le village et les informations ne sont dévoilées ni trop tôt ni trop tard (et d’ailleurs c’est là que le fait de changer souvent de personnage a été utile : pour découvrir ce qui se passe et qui est le responsable des meurtres).

    Mon seul regret est peut-être le fait que certains aspects n’aient pas été plus développés, notamment le rapport du lieutenant Courtas avec la mort, qui aurait pu être très intéressant à développer.

    Je retiendrai donc que ce thriller fantastique a quelques défauts, mais qui sont facilement oubliés grâce à l’intrigue et à l’écriture des auteurs.

    Pin It

    votre commentaire
  • Le sang des Sauvages, tome 1 : Savage Task

    Auteur : Farah Anah

    Editeur : Black Ink Editions

    Format numérique

    Sortie : 1er octobre 2018

     

    Résumé :

    La jeune Sanaé touche à son but ultime : intégrer la Savage Task, unité d’élite de Celestia, vouée à l’extermination des Sauvages.

    Ce peuple primitif sème la mort et la désolation, surgissant de la forêt pour décimer les Celestiens lors de raids sanglants.

    Sa croisade se heurte à un obstacle de taille : un guerrier, implacable, dangereux, qui ne tolère aucune distraction, pas même cette attirance aussi irrésistible qu’incompréhensible qui les lie.

    La haine, le désir, l’amour et la violence s’entremêlent jusqu’à ce que la combattante puisse entrevoir la face cachée du monde au travers de deux yeux dorés.

    Le destin cruel se joue de Sanaé, mais son histoire peut-elle dépasser une haine ancestrale ?

     

    Avis de Mely :

    Je crois que c’est la première fois que j’ai autant de mal à écrire un avis dessus, à essayer de trouver les bons mots pour exprimer ce que j’ai ressenti lors de ma lecture sans pour autant être brutale et méchante envers l’auteur et la maison d’édition. Je ne peux pas non plus mentir sur mon ressenti, car le but de donner un avis sur une lecture est d’être objectif et ne pas dire que j’ai adoré alors que ce n’est pas vrai. À quoi cela servirait-il alors ?

    J’ai bondi sur cette lecture après avoir lu le résumé. J’adore la fantasy, donc quand une auteure écrit sur ce thème, je n’hésite pas trop longtemps. Toutefois, je me suis vite rendu compte que ça n’allait pas être aussi facile que ça.

    Je tiens à préciser que ce n’est que mon avis, et que le livre a connu énormément de retours positifs sur le net et sur la blogosphère. Donc il ne faut pas que vous vous appuyiez seulement sur ma chronique. Si ça se trouve, vous allez adorer, c’est pour ça que vous devez fouiller sur divers sites et vous faire une idée.

    L’idée de base est très bonne ; une guerre entre deux peuples, les Celestiens et les Draoniens (ou Sauvages). Nous apprenons que les conflits durent depuis des années et qu’aucun ne se fait des cadeaux. J’ai beaucoup aimé le prologue qui introduit le personnage principal, Sanae, ainsi que les personnages secondaires très importants à notre héroïne. On comprend alors ses futures motivations.

    C’est là que j’ai rencontré des petits problèmes. Avec Sanaé, fait. Je n’ai pas réussi à accrocher à ce personnage, du début jusqu’à la fin. J’ai tellement de mal avec ce personnage que je n’ai pas réussi à suivre l’intrigue et à sauter des pages, pour au final, passer directement à la fin afin de voir si elle avait changé et connaître la fin de ce tome 1. Certains vont trouver ça ridicule de laisser tomber à cause d’un personnage, mais pour moi, c’est l’un des points clés pour que j’aime une histoire. C’est avec le personnage principal que nous vivons une histoire, donc si ça passe mal dès le début, il m’est très difficile de savourer une intrigue, même si elle est très bonne.

    J’ai trouvé Sanaé très immature malgré ce qu’elle a vécu. J’apprécie beaucoup les femmes qui sont des fortes têtes, mais là, c’était trop. À tel point que je l’ai trouvée très irrespectueuse. Elle a la chance d’intégrer la Savage Task, une sorte d’équipe d’élite qui a un rôle très important. Au début, j’ai apprécié sa témérité quand elle a appris qu’elle n’intégrerait pas et qu’elle a tout fait pour que certains changent d’avis. Puis c’est là que j’ai commencé à ne pas comprendre son attitude. Au bout d’un moment, ses réflexions, son attitude impulsive, son irrespect ont eu raison de moi, et j’ai fini par ne pas apprécier du tout ce personnage. Elle m’a vraiment agacée.

    Quand je me suis rendu directement à la fin (4 chapitres avant, plus précisément), j’ai trouvé que certaines choses n’avaient pas été assez développées comme les coutumes draoniennes. On a un aperçu de certains points à la fin, mais c’est très vite occulté par l’histoire. C’est aussi à ce moment-là que j’ai trouvé Sanaé « faible » dans ses décisions vis-à-vis de Leith (je ne peux pas vraiment vous le présenter vu que je n’ai pas lu grand-chose sur lui…) Elle apprend une chose qui la met en rage (je peux la comprendre), car cela va à l’encontre de ses croyances, et il suffit d’un contact de lui pour qu’elle oublie tout ce qu’elle s’était juré de ne pas faire.

    Comme je l’ai dit, ce n’est que mon avis sur cette histoire. Je ne pense pas avoir vu un commentaire négatif sur Le sang des sauvages, donc vous apprécierez sûrement cette histoire. Comme dit l’expression : les goûts et les couleurs, on ne discute pas. J’ai adoré des séries (comme Kate Daniels…) alors beaucoup n’ont pas réussi à finir le tome. Il est donc important que vous vous fassiez votre propre idée sur ce tome 1.

    Je remercie la maison d’édition pour ce service presse et NetGalley pour la transmission.

    Pin It

    votre commentaire
  • Dark Initiation

    De Laura Black

    Éditions Addictives

    Version ebook

    Pages : 483 pages

     

    Résumé 

    lle s’ignore, il va la dévoiler...

    Alexei est froid, méthodique et ne se laisse troubler par rien ni personne.
    En tant que tueur à gages pour la mafia russe, les sentiments sont un fardeau et l’amour, une faiblesse.
    Tempérance est associée dans une agence de détectives privés, forte et courageuse… mais aussi timide et réservée.
    Quand elle rencontre Alexei lors d’une mission, elle succombe au charme de ses yeux d’orage et aux promesses de délices qu’il lui offre.
    Seulement, rien ne se fait par hasard dans le monde d’Alexei, et elle pourrait bien être tombée dans le plus dangereux des pièges !

     

    Avis de Fran : 

    Tout d’abord merci aux Editions Addictives et à Laura Black pour ce service presse.

    J’ai beaucoup aimé ce tome 2. Même si l’ambiance est plus noire et intense. Pourtant ce n’est pas mon type de lecture préféré. Mais Laura Black a su me faire découvrir un univers différent que j’ai su apprécier. Parfois sortir de sa zone de confort nous permet de découvrir des pépites que nous n’aurions jamais découvert sinon.

    Le roman est très bien ficelé. L’intrigue est prenante. Encore une fois, l’auteur nous accroche dès les premières pages dans un tourbillon de sensations et d’émotions. Mais aussi des situations et des rebondissements auxquels on ne s’attend pas forcement.

    Coté personnage, on retrouve Tempérance. J’avais déjà adoré ce personnage dans le tome 1, mais là on découvre une facette différente de sa personnalité. Timide et peu confiante, sa rencontre avec Alexei va-t-elle modifier sa vision d’elle-même ?

    Quand a Alexei, tueur à gages, il est beau sexy, a confiance en lui et via son regard, Tempérance commence à se sentir belle Mais qui est-il vraiment ? Et cette histoire est-elle réelle ou se sert-il d’elle ? Pour le savoir, il faudra que vous lisiez le livre car je ne spoilerais pas

    Pour conclure, si vous aimez les romans, avec des enquêtes aux multiples rebondissements, et une romance torride, n’hésitez pas et foncez

    Pin It

    votre commentaire