• Interview de Aurore Doignies

     

    Bonjour Aurore et bienvenue chez Lecture-mania

     

    Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Bonjour.

    Je suis Belge et je vais sur mes trente-deux ans. Je travaille en libéral, comme orthophoniste, et je suis accro au café.

     

    Depuis quand écris-tu ?

    Depuis quasiment toujours. Je changeais déjà la fin de certaines histoires qui ne me plaisaient pas, étant enfant. L’écriture est cependant devenue quelque chose d’important, en ce qui concerne le temps que je lui consacrais alors, vers mes treize/quatorze ans.

     

    Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    C’est difficile à dire, même si j’écris chaque jour. En fonction de la fatigue de la journée, cela va d’un minimum de 30 minutes (pour les pires journées) à près de 8 heures si je suis libre d’écrire (lors de congé, par exemple).

     

    Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    En général oui, si je m’en souviens une fois que j’ai l’occasion d’avoir un stylo et un carnet sous la main !

     

    Interview de Aurore Doignies

     

    Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Pour écrire, l’ordinateur. Par contre, j’utilise régulièrement un cahier pour les lignes temporelles à respecter, dans les romans policiers notamment. J’emporte également un carnet lors de mes voyages, pour y faire des esquisses ou y jeter des notes à utiliser dans des romans « à venir ».

     

    D’où te vient l’inspiration ? 

    Très bonne question ! Parfois tout démarre d’un cauchemar, d’autre fois c’est une musique qui me « parle » et m’inspire une histoire, d’autres fois encore c’est une simple image. L’inspiration est partout, en fait. C’est un peu comme pour les Droits Miranda : « tout ce que vous direz pourra être retenu… » et finir dans un de mes livres !  

     

    Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    Entre six mois et un an, selon le cas. Travail oblige !

     

    Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Pour les enquêtes policières, oui. J’ai des tonnes de bouquins en anglais et français, sur les sujets dont je parle dans la série « Brigade des Vols et Homicides », notamment.

    Pour la bit-lit, non, j’utilise mes connaissances sur les mythologies diverses surtout.

     

    Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Toujours.

     

    Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Habituellement, j’ai une idée qui fait tilt pour un début d’histoire, avec des personnages qui s’imposent à moi. En général, je pars de là et je les laisse me guider dans leurs histoires au fur et à mesure. Il arrive que mes personnages et moi nous nous battions un peu pour leur futur, mais cela finit souvent par un consensus. Dans le cas contraire, j’envisage les raisons possibles du blocage et je trouve une solution qui satisfait tout le monde.

     

    Le dernier tome de ta série «  Entre ses griffes » est sorti en avril, pas trop dur de laisser tes personnages ?

    Absolument pas ! Comme je le disais encore il n’y a pas si longtemps, la bit-lit et moi, c’est fini. Cela n’a jamais été mon plus grand amour en littérature : si je peux faire une comparaison, écrire sur ces thèmes était plutôt une réaction allergique à un livre lu ou un film vu qui m’aurait fait lever les yeux au ciel.

    J’avais décidé de publier « Entre ses griffes » suite à un vote de mon lectorat, sur mon blog, voici quelques années. Retravailler l’histoire originale pour en faire cette série actuelle m’a totalement fait comprendre que j’avais dépassé le stade où je pouvais avoir envie d’écrire encore dans ce genre (que j’évite, d’ailleurs, maintenant, totalement au cinéma !). Donc les laisser a été un soulagement, en fait.

    Interview de Aurore Doignies

     

    Si tu devais nous la résumer en 3 mots ?

    Bit-lit à suspense léger.

     

    D’où t'es venu l'idée d'écrire « La meute des Howling Wolves » ?

    L’écriture de ce roman remonte déjà à un bail, car je l’ai fini en 2013 ! Je venais de finir l’écriture d’un roman qui m’avait complètement vidée, émotionnellement parlant, et j’avais besoin d’un récit moins poignant, plus amusant aussi : sortir du roman réaliste pour replonger dans la bit-lit était donc une façon de souffler, à l’époque. Et je pense que Ty m’est venu en tête car il me ressemble sur bien des points, il m’a permis de retrouver une certaine stabilité après un personnage terriblement tourmenté.

     

    Peux-tu nous parler de l'histoire ?

    Dans cette histoire, il y a plusieurs couples, mais il y a surtout Ty qui a été élevé par des chasseurs dans la haine des garous, et qui va finir par comprendre qu’il a été dupé et qu’il a commis des horreurs au nom d’une sorte d’extrémisme. Au fil des pages, il va certes tomber amoureux, mais cela ne va pas être facile pour autant. Je voulais parler à travers ce roman de la difficulté d’accepter son passé, ses actes, et d’aller de l’avant en cherchant à s’améliorer et à devenir meilleur.

    Je pense que ce n’est pas un récit à lire si on espère trouver une « romance habituelle », car on risque de ne pas y trouver ce qu’on y cherche.

     

    Ces 2 séries parle entre autres de métamorphes, est-ce un sujet que tu aimes particulièrement ?

    Pas du tout. Mais cela permet de se changer les esprits, après avoir plongé dans la maladie mentale ou les horreurs de la guerre avec d’autres récits.

     

    Pour « Brigade des vols et homicides » pas de métamorphe, mais des policiers.

    Le tome 2 est sorti en mars, mais peux-tu nous dire combien de tome va comporter la série ?

    Trois. Je suis d’ailleurs en train de plancher sur le dernier volet de la série.

     

    Peux-tu nous dire de quoi parle cette histoire ?

    Chaque tome traite d’enquêtes différentes, donc il est difficile de résumer cette série à une seule histoire, même si on retrouve les personnages dans tous les tomes. Dans le tome 2, on découvre nos trois héros principaux (Jo, Ash et Trey) en plein changement dans leur vie sentimentale, et il leur tombe dessus une enquête compliquée, avec un risque d’attentat terroriste. Au fil des pages, des amours se défont et se font, des relations s’intensifient et l’enquête est menée avec l’aide d’autres collègues…

     

    Qui pour toi, pourrais représenter tes personnages ?

    Sophia Bush pour Joan Reynolds, Eoin Macken pour Ash Whitaker et Donnie Lewis pour Trey Hatchett, entre autres. Pour les images, il y a une galerie sur mon blog 

     

    Dans tous tes romans, quel est celui que tu as eu le plus de mal à écrire ?

    « La malédiction du jaguar », le dernier tome d’Entre ses griffes.

     

    Auteure de romans M/M, pense tu essayer le M/F ?

    Je ne suis pas une auteur de romans M/M au sens strict, vu que j’ai d’abord publié un roman fantasy MF, en 2009, et que j’ai un stock de MF écrits datant de bien avant que je ne me lance dans le MM. Je suis juste plus connue pour ce dernier, car j’ai été publiée en MM depuis et que je jugeais mes romans MF trop mal écrits pour les laisser sur le net, lorsque j’ai ouvert mon blog MM il y a près de dix ans, mais je suis polyvalente.

    Par ailleurs, dans le tome 1 de la « Brigade des Vols et Homicides », nous avons un trio MFM, même si Jo finit par quitter les garçons dans le tome 2. 

    Cependant, oui, je songe à du MF pour une série spin-off à une saga très attendue par mon lectorat. Reste à voir si cela intéressera ou pas une maison d’édition lorsque cela sera écrit.

     

    Quels sont tes autres projets ?

    La correction des quatre tomes originaux de la saga des Lessik, que mes lecteurs me réclament à cor et à cris depuis des années maintenant, ainsi que celle de « Traqués ».

    Une fois cela fait, j’envisage comme je le disais plus haut un spin-off aux Lessik, plutôt MF, et une série de style SAS de Gérard de Villiers, avec une paire d’espions qui nous feront voyager.

    J’ai encore tout un tas de projets supplémentaires, mais ce sont déjà là les principaux 

     

    Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    Principalement les policiers et les thrillers, ainsi que la fantasy.

     

    Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

     

    La Terre des Morts de Jean-Christophe Grangé.

    Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Tom Clancy, Jonathan Kellerman, Jean-Christophe Grangé.

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais… 

     

    Un animal ? Un loup.

    Une couleur ? Le noir.

    Un  film ? « Le vent se lève » de Ken Loach.

    Un livre ?Croc-Blanc de Jack London.

    Une sucrerie ? Les cerises citriques (gentiment appelées par chez moi « Couilles de singe »)

    Une personne célèbre ? Amélia Earhart.

    Une fleur ? Une églantine.

    Un de tes personnages ?  Trey Hatchett.

    Une saison ?L’automne.

    Une chanson ? « Nothing Else Matters » de Metallica.

    Un objet ? Un stylo.

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Merci aux nouveaux d’avoir laissé leur chance à mes héros. J’espère que mon univers vous aura plu.

    À mes anciens lecteurs, merci d’être toujours présents et de m’encourager pour la suite des séries. Je vous embrasse !  

     

    Sa page facebookIci

    Son blog

    Achetez ses romansPar-ici

     

    Interview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore Doignies


    votre commentaire
  • Royal Cat

    Auteur : Mylène Ormerod

    Editeur : Dreelune Editions

    Format numérique 

    360 pages

    Sortie : 27 avril 2018

     

    Résumé : 

    L’inspecteur Arik vient d’être transféré à un nouveau poste. Son supérieur est formel: c’est sa dernière chance dans les forces de l’ordre. Son tempérament fougueux et irresponsable lui a presque valu une mise à pied définitive. Alors, cette fois-ci, il s’est promis de ne plus faire de zèle. Mais voilà que la belle Aneria et son chat disparu débarquent dans sa vie et bouleversent tous ses plans. Ce qui ne devait être qu’une banale histoire de chat perdu se transforme vite en véritable cauchemar. Il s’engouffre dans les rues noires de la ville, se perd dans ses plus sombres travers. Sur les traces d’une menace terrifiante, l’inspecteur Arik arrivera-t-il à protéger Aneria ? Un roman trépidant qui plaira aux amoureux des chats et aux amateurs de polars.

     

    Avis de Mely :

    Je tiens à remercier l'auteur pour ce service presse et cette petite lecture bien sympathique.

    J'aime bien me lancer de temps à autres dans une petite histoire qui mêle romance et intrigue policière, et quand un chat s'ajoute à ce petit lot, il ne me faut pas grand-chose pour que je craque et me lance dans cette petite aventure. 

    Bon, je dois avouer que j'ai eu beaucoup de mal avec l'héroïne, Aneria. Au début, je la trouvais marrante avec son chat qui a disparu. Je l'ai même trouvée touchante quand on la voit tellement affectée par la disparition de son animal domestique. Mais lors de certains événements, je n'ai pu m'empêcher de lever les yeux au ciel et de soupirer face à certaines de ses décisions. Je dois souligner le faire qu'Aneria est une jeune femme qui sait ce qu'elle veut et qu'elle ne laisse personne lui dicter sa conduite. Elle se fiche de ce que les autres pensent d'elle et vit sa vie comme elle l'entend. 

    Arrive alors le petit nouveau de service, Arick, qui, lui, m'a fait littéralement craquer. Si au départ, l'affaire de la disparition du chat d'Aneria lui semble totalement absurde, il n'en reste pas moins très professionnel dans son travail et veut montrer à son chef qu'ils peuvent compter sur lui. Je me suis vite attachée à lui. 

    Il en est de même pour tous les personnages secondaires qui gravitent autour de nos héros : Olof, Misty, Lagun... Ils ont tous un rôle principal et envers nos personnages principaux. Olof sert de père de substitution pour Aneria, Misty (que j'ai adoré les passages de son point de vue ! ) qui sert d'ancre pour sa maîtresse et Lagun qui est son meilleur ami. 

    J'ai été surprise de la tournure de l'histoire durant ma lecture. Après avoir lu le prologue, puis le chapitre 1, je me suis demandée quel était le lien entre les faits du prologue et le début de l'histoire dans le premier chapitre... heureusement, j'ai eu mes réponses au fur et à mesure. J'avoue qu'à un moment, je me suis dit "déjà", pensant que l'intrigue était terminée, mais non ! L'auteure avait encore quelques surprises pour le lecteur et franchement, j'ai dévoré la seconde partie de l'histoire, me demandant si ces personnages allaient s'en sortir... 

    Au final, j'ai passé un bon petit moment de détente. Malgré quelques points qui m'ont laissée un peu mitigée (comme certaines actions d'Aneria), j'ai savouré ces quelques heures de lecture qui m'ont permise de m'évader un peu. 

     


    votre commentaire
  • Temps de lune, tome 3 : L'affrontement des meutes

    Auteur : Céline Mancellon

    Édition : Collection Infinity

    Parution : 13 juin 2018

    Format : Numérique

    Pages : 658

     

    Résumé:

    Accompagnés de quelques membres, Beth et Cahl se précipitent au Domaine Swan pour secourir leurs compagnons des griffes d'une meute de loups Déviants surnommée la "Horde", et ce, même si c'est sur le territoire d'Alek, le sorcier qui les observe depuis son trône en déclin

    Sauf que, une mésaventure pourrait bien en cacher une autre ! Parviendront-ils à s'en sortir sans y laisser trop de crocs ?

    A l'heure des grandes décisions et des alliances, notre duo explosif ne souhaite qu'une chose : obtenir la paix, et pour cela, l'affrontement est inévitable…

     

    Avis de Mirachou :

    Comme on dit : plus c’est long plus c’est bon. Céline Mancellon nous l’a prouvé avec son tome final de Temps de lune, l’affrontement des meutes. Une petite pépite remplie d’actions, de passion, d’humour et faut l’avouer, de conneries !!! Je ne compte même pas le nombre de fois où je me suis pliée de rire pendant ma lecture. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la plume de l’auteure, maîtrisée, fluide, pleine d’ironie et pourtant totalement crédible. Elle m’a fait complètement voyager dans l’univers de ses Loulous ! Je suis bien trop triste de les quitter nos héros. Et je ne sais jamais si je dois remercier les auteurs talentueux ou leur en vouloir pour ça !

    Que dire de Beth ? Elle reste jeune, mais son évolution est visible et nous permet de nous accrocher à son personnage. Ce n’est pas forcément le genre d’héroïne que j’apprécie en général, mais elle est tellement réussie que je n’ai pu que m’attacher. Je suis un peu déçue du manque de développement de son côté kitsune qui m'avait intrigué.

    OH MY GOD !! CAHL !!!!! Mon Dieu il est juste merveilleux, plein de défauts mais parfaitement imparfait ! Je peux affirmer que c’est un de mes personnages masculins préférés. Chapeau à Céline pour son travail. J’aime son intelligence effrayante, son charme, sa passion, son assurance, son côté sombre, tout bonnement exceptionnel. Il nous est dévoilé au compte-goutte, et chaque facette n’a fait que me le rendre plus... MIAM, il n’y a pas d’autres mots !

    Un autre point positif au développement de leur relation, même si l’attirance était directe, l’amour non, et assister à l'éclosion de leurs sentiments, la confiance, la tendresse, a largement intensifié ce maelström d’émotions que je me suis pris en pleine face.

    Je suis tout de même triste pour Koran et Erwan, même si pour ma part, depuis le début, c’est Cahl qui remporte haut la main. Ils sont suffisamment développés comme personnage secondaire pour s’attacher à eux.

    L’action est largement au rendez-vous. Nos Loulous en voient de toutes les couleurs, l’intrigue arrive à sa fin et les réponses à nos questions tombent.

    Les petits bémols pour moi sont tout d’abord l’arrivée des ombres Brumeuses, car même si elles se marient très bien à l’histoire et nous promettent un crossover super, on ressent tout de même le fait qu’ils n’étaient pas prévus au début de l’écriture, c’est une sensation dure à partager mais c’est ce que j’ai ressenti. Et ensuite j’ai été un peu déçue par la fin, il m’a manqué une scène d’intensité Beth/Calh, ce qui m’a laissé sur ma faim ! Mais bon, cela n’enlève en rien la qualité de ce livre tant attendu et j’ai passé un excellent moment.

    Sinon que dire à part foncer ! Vous ne l’avez pas encore lu ? Alors plus d’excuses et allez vous régaler avec nos Loulous préférés !


    votre commentaire
  • Indéniablement toi

    Indéniablement toi

    de Jewel E.Ann

    chez Juno Publishing

    sorti le 07/06/18

     

    Résumé :

     Un chien déjanté, un vétérinaire étrange, un garçon de piscine sexy et nu, et un mois en Californie pour se faire des amis, tomber amoureuse et jouer avec le destin.

     

    Qui est payé pour sortir le chien et se prélasser au bord de la piscine toute la journée ? Sydney Montgomery, conservatrice de musée en devenir et gardienne de maison professionnelle, voilà qui !

     

    Lorsque sa tante et son oncle recherchent quelqu’un pour garder leur maison et leur chien à Palo Alto, pendant un mois, Sydney ne peut pas refuser cette occasion de se rapprocher de sa sœur qui est à Los Angeles. En l’espace de vingt-quatre heures après son arrivée, Sydney se retrouve à nettoyer les besoins dégoûtants du chien, à amener un cabot peu coopératif chez un vétérinaire séduisant, mais quelque peu particulier, et à être sauvée du fond de la piscine par le nettoyeur nu de ladite piscine.

     

    Avis de Fred :

     

     Je tiens à remercier Juno Publishing qui m'a permis de découvrir ce roman en SP.

     

    A la base, ce service presse n'était pas un choix de ma part. C'est ma big boss Nanou qui me l'a donné sans m'avertir LOL. Je ne le remercierai jamais assez de m'avoir permis de lire une telle merveille.

    L'histoire nous happe dès le début et nous embarque dans un grand huit émotionnel. J'ai d'ailleurs pleuré plus d'une fois au dernier quart de ma lecture.

     

    Nous suivons les aventures de Sydney qui est une jeune femme indépendante, courageuse, bonne vivante mais surtout très réfractaire à l'amour. Elle s'est donné un but ultime à accomplir professionnellement et rien ni personne ne la détournera de ce chemin qu'elle s'est tracée. Surtout pas Lautner, ce jeune homme beau comme un dieu au regard de braise qu'elle apprend à connaître.

    Lui, est complètement fou d'elle et il va faire son maximum pour qu'elle ne parte pas à la fin de son séjour. Mais il va tomber sur un mur, car même s'ils se rapprochent de plus en plus l'un de l'autre, la détermination de la jeune femme restera intact.

    Cette romance est un petit bijou. Les personnages, qu'ils soient principaux où secondaires sont très bien ancrés dans l'histoire. Les pauvres vont passer par toutes sortes d'émotions pas toujours heureuses. L'auteur est une sadique avec eux LOL !!!

     

    Le texte est intense et profond, l'histoire se déroule dans une fluidité remarquable. 

    Alors que je n'avais pas spécialement été interpellé par la couverture ni par le synopsis, ce roman fut vraiment une réelle, bonne, agréable surprise à mes yeux.

     

     

     

    L'avis de Nanou :

     

    Je vais commencer par vous avouez, que le 1ere chose qui a retenu mon attention sur ce livre est la couverture que je trouve MAGNIFIQUE . A la lecture du résumé, je me suis dis, voilà une histoire qui va me plaire et hop ni une ni deux, Indéniablement toi, était dans ma liseuse.

     

    Sydney, jeune étudiante en histoire de l'art, rêve de devenir conservatrice dans un musée et rien ni personne ne pourra la détourner de son objectif. Mais les études coûte cher, elle décide donc de les mettre en suspend pour le moment, afin de travailler, en gardant des maison pendant l'absence des locataires et de mettre de l'argent de coté.

    Lorsque sa tante lui annonce, qu'elle et son oncle, partent pour 1 mois et recherche quelqu'un pour garder leur maison, ainsi que leur chien, Sydney saute sur l'occasion, surtout que cela la rapprochera de chez sa sœur.

    Mais alors qu'elle pensait passer un mois tranquille, la voilà à nettoyer constamment les besoin du chien, à faire la connaissance d'un vétérinaire qui ne cache pas son intérêt pour elle et d'un garçon de piscine, beau comme un dieux avec des « foutus yeux de méduse « qui a une façon étrange de faire son travail.

    Quand le destin décide de pointer le bout de son nez, avenir tracé ou pas, Sydney va voir sa vie changer

    MAGNIFIQUE !! Voila le mot qui me vient directement après avoir fini ma lecture.

     

    Je pensais lire une romance sympathique,comme on en lis tout les jours, mais du tout,

    l'auteur nous entraîne dans un maelstrom d'émotions du début à la fin de l'histoire.

    Une fois commencer il est impossible de s’arrêter tellement cette lecture est addictive.

    On ne peux que suivre Sydney, fasse à son destin. Va t-elle poursuivre son rêve ? Va t-elle ouvrir son cœur ? Va t-elle oublié son passé et prendre en main son présent ?

    Tant de question, vont nous trotter en tête pendant tout le récit.

    Sydney, est une jeune femme forte et indépendante. Elle reste déterminé à poursuivre son rêve quitte à passer à coté de l'amour. Même si par moment, sa détermination s’effrite, au contact de Lautner, elle reste fidèle à elle même et ne change pas d'objectif.

    Lautner,est le jeune homme parfait. Beau, aimable, drôle, attachant, patient, on ne peux que succombé devant un homme pareil. Mais malgré ses tentatives, la belle Sydney, ne lâche rien.

    Indéniablement toi, est une histoire qui parle de destin. On peux avoir tout planifier, gérer sa vie se A à Z, si le destin s'en mêle, tout peux basculer du jour au lendemain.Et c'est ce qu'il va arriver pour Sydney et Lautner.

    Ils vont devoir faire des choix et vivre avec, mais ne dit on pas que l'amour est plus fort que tout ?

    Je ne peux que vous conseillez de lire ce roman, qui à était un véritable coup de cœur et je remercie Juno Publishing France pour ce service presse.

    Personnellement, je serais présente dès la sortie d'un nouveau roman de cette auteure.

     

    Notes 5/5

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    La fille d’encre et d’étoiles

    La fille d’encre et d’étoiles 
    Kiran Millwood Hargrave 
    Edition Michel Lafon
    14€95
     
    Résumé 

    " Chacun de nous porte sur sa peau la carte de sa vie, dans sa façon de se mouvoir et même dans sa façon de grandir " 

    Alors qu'il est interdit de quitter l'île de Joya, Isabella rêve des contrées lointaines que son père a un jour visitées et cartographiées. Quand sa meilleure amie disparaît, Isabella est résolue à faire partie de l'équipe de recherches. Guidée par une carte ancienne, appartenant à sa famille depuis des générations, et par sa connaissance des étoiles, Isabella prend part à l'expédition et navigue dans les dangereux Territoires Oubliés. Mais sous leurs pas, un mythe féroce s'agite dans son sommeil...
     
    Avis de Lysaline 
     
    Quand j’ai reçu ce livre, tout d’abord, j’ai été surprise. Il est tout petit, c’est un moyen format. Passé la surprise, le livre en lui même est magnifique ! Un bel objet-livre. Les chapitres sont tous décorés, Les cartes colorés, et la couverture magnifique !
    Merci aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat, je l’attendais avec impatience.
     
    Je ne sais pas si c’est parce que je m’attendais à autre chose, ou si les avis élogieux (sur la tranche du livre, et sur le net), mais je n’ai pas été plus emballé que ça ! J’ai même été déçue :(
    Je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire, l’univers n’est pas assez exploité à mon goût. L’action, bien qu’elle soit présente, ne m’a pas transporté. J’ai lu certains passages en diagonale tellement je n’étais pas dedans.
    L’héroïne m’a énervé plus qu’autre chose.
    Seul point positif, de mon point de vue, c’est l’histoire qui est assez originale, on n’en lit pas tous les matins.
     
    Bref, vous l’aurais compris, je n’ai pas aimé ce livre :( Dommage, je m’attendais tellement à l’apprécier, mais je suis passé à côté. À vous de vous faire une idée en le lisant à votre tour !

    votre commentaire