• Le voyageur bleu, tome  : Prophétie

    Auteur : Olivia LAPILUS

    Edition : Anyway Editions

    Format : Epub

    Date de sortie : 11 mars 2016

    Nombres de pages : 256

     

    Résumé :

    Que feriez-vous si une prophétie menaçait votre règne ?

    Anos, roi tyran de la planète Catiopé, est prêt à tout pour sauvegarder son trône. Il ne peut laisser quiconque détruire tout ce qu’il a mis si longtemps à bâtir et encore moins freiner sa quête du Voyageur bleu. Rien ne peut se mettre entre lui et sa soif de pouvoir. Rien à part le destin…

     

    L’avis de Fifille :

    Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Anyway Edition pour ce magnifique voyage à Catiopé, en me permettant de lire ce roman.

    Je partais un peu avec un a priori sur ce roman. Pourquoi ? Tout simplement parce que Catiopé est un monde d’une autre dimension complètement différente du nôtre, avec son langage, ses dieux, ses coutumes et autres. Je dois dire que c’est super difficile de faire comprendre et aimer un univers inconnu. J’ai un mot pour décrire ce livre : « SURPRISE ». J’ai été agréablement surprise parce que l’auteur a réussi avec brio à me plonger dans son univers au point où, lorsque j’en étais à la dernière page, j’ai quand même essayé de la tourner pour en avoir un peu plus.

    Dès le départ, on a droit à une brève explication du système de Catiopé. Ce qui est génial même si pour ma part j’ai eu un peu de mal avec la notion de temps au début de chaque chapitre essentiellement celui du premier au second. J’étais un peu perdue, étions-nous dans le passé ou le futur ? Ou est-ce moi qui ai mal compris ?

    L’histoire est bien mise en place, nous avons le roi Anos, un roi tyrannique qui veut tout avoir. Vous voyez un peu le portrait ? Qui est prêt à tout sacrifier pour conserver son pouvoir allant jusqu’à braver le destin. Le truc avec le destin est qu’au moment où l’on veut l’éviter, en fait, on se le prend en plein visage. Le voyageur bleu est basé sur cette simple règle. Ce premier tome nous parle d’une prophétie  que le roi Anos doit éviter. On comprend très vite la prophétie, qui en soi, nous raconte la fin. Alors là, je m’étais fait une idée de l’histoire, mais je me suis trompée au final lool. J’ai été obligée de la mettre à la poubelle puisque je ne m’attendais pas du tout à ça pour la prophétie !

    On suit ces protagonistes dans leur enfance à leur adolescence en passant par chaque étape. Ce sont ces différentes étapes que j’ai trouvé super longues et parfois sans intérêt, des dialogues à n’en point finir. Peut-être aurait-il été mieux de passer directement à l’adolescence ? L’auteur a créé une atmosphère mystérieuse dans ce roman, même si parfois le mystère était un peu trop à mon goût, au point où je ne comprenais vraiment pas où l’auteur voulait en venir. Cet auteur a déjoué mes scénarios plus d’une fois, alors je me dis que mes points négatifs ne le sont pas et trouvent leurs réponses dans le tome suivant…que j’ai hâte de lire (j’espère avoir la bonne déduction cette fois-ci ^^).

     

    3,5/5


    votre commentaire
  • Bonjour Eva , ravi de te voir sur Lecture mania.

     

    Interview de Eva Justine

    1-     Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ? 

    Bonjour. Je suis mariée, j’ai deux fils et je vis actuellement dans le sud-ouest.

    2-     Quelles sont tes passions ?

    Écrire bien évidemment, mais aussi peindre et faire de l’infographie (cela me permet de créer mes couvertures lorsque je suis en autoédition, ou même d’avoir réalisé celle de deux annonces pour un cœur) D’une manière générale tout ce qui touche à l’art me plaît beaucoup. J’aime également lire, voyager, les soirées entre amis et pour ceux qui lisent mes histoires, tous savent que j’aime beaucoup les animaux, car j’y pose souvent l’empreinte de leurs pattes.

    3-     Depuis quand écris-tu ?

    Environ cinq ans. Depuis, j’adore raconter des histoires et j’espère que ce gentil virus ne me lâchera pas, car je m’amuse beaucoup.

    4-     Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    Énormément d’heures, puisque j’ai la chance de ne pas travailler à l’extérieur. Je ne compte pas. L’écriture étant devenue une passion, je m’y consacre le plus possible. Je précise que je n’ayant pas fait d’études littéraires, j’écris, j’efface, je suis très pointilleuse, du coup mes histoires n’avancent pas spécialement vite, mais ce n’est pas grave, je dois être satisfaite du résultat avant de proposer chaque histoire.  

    5-     Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    J’ai depuis deux ans un dictaphone qui m’accompagne partout, puisque les idées peuvent survenir n’importe quand. Je n’ai pas encore trouvé l’interrupteur pour me mettre en mode off, donc j’ai l’esprit sans cesse en ébullition.

    6-     Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Exclusivement ordinateur. J’ai bien essayé la saisie vocale, mais bizarrement, je reviens toujours au clavier. (Les pauvres, je les abîme énormément)

    7-     D’où te vient l’inspiration ? 

    De tout ce qui m’entoure. Une idée peut surgir sans que je m’y attende. Je donne souvent l’exemple à mes amis de cette fois où nous rentrions de vacances avec mon mari. Nous traversions les Corbières et mon regard s’est porté sur les ruines d’un château dans le lointain. J’ai pensé à la difficulté des paysans et des seigneurs à vivre en hiver dans cette région caillouteuse. Dès le lendemain, j’écrivais ma première scène, celle d’un cavalier qui grimpe à dos de cheval un chemin verglacé. Cela a donné deux tomes dont l’action se situe au moyen-âge, le seigneur des Corbières et le seigneur Cathare, qui viendront bientôt à votre rencontre. (Ce sont des HF avec également une histoire MM)  

    8-     Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    C’est très variable. Plusieurs mois en tout cas. Et puis, lorsque je mets le point final,  je laisse reposer mon texte pour le relire plusieurs mois plus tard (le temps d’en écrire un nouveau) Ça me permet de le relire ensuite avec un œil neuf et de pouvoir commencer les corrections etc...

    9-     Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Énormément. Je dois avouer que c’est un vrai plaisir. Je voyage ainsi sans quitter mon fauteuil et j’apprends énormément de choses. Pour Otoko geisha par exemple, j’ai cherché pendant trois heures (oui oui) la couleur d’un habit de cérémonie d’un seigneur selon son rang. J’ai même contacté un responsable toulousain de la culture japonaise pour avoir son avis, parce que je ne trouvais pas de réponse assez précise sur le Net. Je dissémine également des informations dans mes histoires pour rendre les situations crédibles et plus intéressantes pour le lecteur.   

    10-   Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Jamais. Je pense que cela dérangerait ma concentration. J’aime écrire dans le silence. J’écris donc tard et souvent jusqu’à 3h du matin.

    11-   Quand tu commences à écrire une histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Je sème et je vois où cela me mène. Il y a donc beaucoup d’improvisation dans mes histoires, mais je retombe heureusement toujours sur mes pieds ^^. Parfois j’ai juste le nom des héros, ou l’époque. L’envie d’écrire sur un thème précise me pousse à partir à la découverte d’un pays ou d’une région etc…

    12-   3 de tes romans (Deux annonces pour un cœur, Escale surprise et Unité K9) sont sorti en autoédition, pense tu les soumettre en Maison d’édition ?

    Deux annonces pour un cœur est publiées aux Éditions textes gais. Pédro a été le premier à me faire confiance, qu’il en soit remercié. L’autoédition est un choix personnel, donc je pense les laisser ainsi. De plus, je crois que les ME apprécient l’exclusivité des textes donc a priori je ne les démarcherai pas.

    13 -  Pour le moment, tu n’as sorti que des romans M/M. Pense tu resté dans ce registre ou t’essayer au M/F ?

    Je ne bride absolument pas mon imagination et même si vous ne les connaissez pas encore j’ai plusieurs textes dans lesquels il y a deux histoires d’amour (je devrai publier prochainement « Sur ta trace » qui sera une réédition avec un nouvel épilogue. Actuellement, je suis en cours de réécriture d’un SF, puis je reprendrai l’écriture de mon premier HF qui se déroulera au Japon féodal (il se peut même que mes héros croisent dans une scène ou deux ceux d’Otoko geisha)

    14- Otoko Geisha est sorti chez les éditions Milady en avril. Quel a était pour toi la différence entre cette sortie et celles en autoéditions ?

    Le même stress. Chaque sortie fait palpiter le cœur. Mes écrits vont-ils plaire au plus grand nombre ?  On ne peut jamais faire l’unanimité même si on aimerait bien. Otoko m’a permis de rencontrer un plus large public et c’est avec grand plaisir que je fais sa connaissance.

    15- Pour tes personnages, est-ce que tu t’inspires des gens de ton entourage ? 

    Oui, par petites touches probablement, mais mon imagination est suffisamment grande pour créer mes héros de bout en bout. La difficulté consistant à donner à chacun une personnalité bien précise.

    16- Quel est le personnage de tes romans préféré et pourquoi ?

    Question difficile. J’aime tous mes personnages. Ils m’accompagnent tous durant de nombreux mois, alors forcément je m’y attache. J’ai souvent une tendresse particulière pour mes seconds rôles aussi. Lorsque vous rencontrerez mamie Violette ou Mikado vous comprendrez mieux ce que je veux dire. Ce sont deux personnages haut en couleur qui m’ont énormément amusée (mes relecteurs ont d’ailleurs hâte que je publie cette saga en trois tomes)

    17- Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    Je n’ai jamais eu de mal avec un personnage, même s’il est cruel, fourbe etc... Puisque c’est moi qui décide de son caractère. Sans spoiler, je déteste quand même plus que tout tuer l’un de mes personnages. Quand c’est vraiment nécessaire, je pleure comme une madeleine en écrivant la scène et même en la relisant. C’est pour ça que mes histoires sont souvent pleines de tendresse, d’amour et d’humour. Je préfère m’amuser en écrivant que le contraire.

    18- As-tu d’autres projets ?

    Au moins pour les trois ans à venir lol. Actuellement je travaille donc sur mon SF, puis je continuerai avec mon premier HF. Ensuite, je finirai le tome 3 d’une trilogie MM et terminerai un autre MM (actuellement au repos avant ma relecture finale). Après quoi, le temps sera venu de relire et réécrire le tome 2 de mon SF, avant de me lancer dans tout autre chose. L’écriture doit garder sa part de mystère et de magie. On verra bien où celle-ci m’entraînera.

    19- Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    Cela dépend des moments. Généralement, je n’aime pas les livres tristes (ou alors à petite dose) Même si les histoires sont belles, elles ne me font pas rêver. Ma pal est énorme, comme pour la plupart d’entre nous, alors je pioche parfois au hasard et je peux lire quelque chose qui n’est plus du tout d’actualité, mais cela m’est égal. Pour moi, une belle histoire traverse le temps. Je précise également que j’évite généralement de commencer une série, car si je l’adore, je n’aime pas attendre trop longtemps avant de pouvoir lire la suite. Sinon, je ne lis jamais de biographie.

    20- Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    La trilogie le dernier Souffle de Fiona McIntosh qui me faisait envie depuis longtemps (en papier). Habituellement, je n’achète que mes coups de cœur en papier, mais celle-ci me tentait trop. J’espère la lire cet été.

    21- Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Vaste sujet. Disons que pour moi, ceux-là sont des valeurs sûres. Nora Roberts, Pierre Lemaitre et Legardinier. Nicole de Buron me fait rire également. Sinon, j’ai des goûts très éclectiques donc difficile de me limiter à quelques-uns.

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais …. 

     

    Un animal ? Louve

     

    Une couleur ? Violet ou turquoise

    Un film ? Le 7eme élément

    Une sucrerie ? Bonbon acidulé

    Une actrice ? Sandra Bullock

    Une fleur ? Du lilas

    Un de tes personnages ? Incapable de choisir

    Une saison ? Le printemps

    Une chanson ? U2 - With Or Without You

    Un livre ? Mon prochain

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Je ne sais pas si vous me connaissez mieux à la lecture de ces quelques lignes, je l’espère en tout cas. Comme je le dis dans ma biographie, à chaque nouveau livre j’essaie toujours de vous embarquer avec moi dans un voyage différent. J’écris selon mes envies et tant mieux si elles coïncident avec les vôtres, sinon j’espère vous rencontrer un jour ou l’autre au détour de la lecture de quelques pages qui vous auront donné envie de me découvrir. Je communique également facilement avec mes lecteurs sur Facebook. Pour ceux qui suivent ma page auteur, ils savent que j’apprécie de piocher au hasard parmi eux, afin de leur donner un petit rôle dans l’une de mes histoires. C’est quelque chose que j’ai toujours fait et que je continuerai à faire, car c’est amusant et fait plaisir. Une relation auteure/lecteur se bâtit jour après jour, je souhaite donc la bienvenue à ceux qui auront la curiosité de franchir le pas et d’entrer dans mon monde et aux autres, je dirai « ne tardez pas trop, je vous attends ».   

     

     

    Ses romans :

     

    Interview de Eva JustineInterview de Eva JustineInterview de Eva JustineInterview de Eva Justine

     

     

     

     

     

     

     

    Sa page facebook : Ici

    Ou trouvé ses romans :

     


    votre commentaire
  • Croire, tome 1 : Fais-moi y croire

    Auteur : Karen Ferry

    Editeur : Juno Publishing France

    Format : papier

    328 pages

    Sortie : 14 avril 2017

     

    Résumé :

    Parfois, une rencontre fortuite est juste le coup de pouce dont vous avez besoin pour vous libérer de l'obscurité. . . Mon nom est Emma, j'ai 23 ans et je n'ai jamais été embrassée. Je ne suis pas vierge. . . Mais embrasser est trop intime, trop intense, et je ne veux pas de cela – jamais. Cependant, j'aime le sexe, et la plupart de mes coups d'un soir ne semblent pas être dérangés par la partie « pas de baisers ». Puis j'ai rencontré Daniel, qui est un geek et certainement pas le type d'hommes auquel je me serais normalement intéressée. Il est du genre timide, calme, mais avec un sourire si charmant qu'il fait battre mon coeur – une chose que je n'ai jamais connue auparavant. Daniel a ses propres problèmes à résoudre, et je sais que mon coeur endurci ne devrait pas fondre lorsqu'il me regarde. Je ne devrais pas tomber amoureuse de lui non plus, mais d'une façon ou d'une autre, il parvient à détruire mes murs, et j'ai peur. . . car une fois qu'il aura appris mes secrets, il ne voudra plus de moi. Tout ce que je sais, c'est que Daniel me fait ressentir des choses que je n'ai jamais ressenties auparavant – mais oserai-je abattre mes murs et me confier à lui ? Vais-je le laisser être mon premier baiser ? C'est mon histoire, et je révèlerai tout à mon rythme. . . Simplement, ne vous attendez pas à des coeurs et des fleurs. La vie est salissante, et la mienne n'est pas différente. . .

     

    Avis de Mely :

    C’est la première fois que je lis un livre de Karen Ferry et j’ai été transportée par sa petite romance. Cette dernière nous montre que les opposés s’attirent et qu’il faut du temps pour qu’un lien naisse entre deux âmes différentes.

    Emme est une jeune femme indépendante, forte et qui se prouve être une amie d’un grand soutien, qui est là pour ses proches. On apprend rapidement qu’elle cache un secret et même si l’on se doute de quelque chose, cela reste un peu surprenant quant aux personnes impliquées et l’évolution de leurs relations.

    Daniel est le petit nerd de service qu’Emma surnomme BCBG pour sa façon de s’habiller. C’est une personne assez réservée et qu’on apprendra à connaître. Cela change des héros que l’on voit un peu partout maintenant et j’ai réellement craqué pour cet homme extrêmement timide et qui se révélera à Emma et à nous au fil des pages.

    Comme je l’ai dit, j’ai adoré cette romance qui prend le temps de se développer. Rien n’est précipité, tout est doux, et on prend le temps de savourer les fondements d’une relation naissante. Je ne m’attendais pas à cette lecture, je ne m’attendais pas à autant accrocher à cette histoire. L’intrigue ne tourne pas qu’autour d’eux, les amis et la famille forment un ensemble qui s’imbrique facilement à l’histoire principale, et j’ai beaucoup aimé cette partie : il n’y a pas que le couple dans une romance !

    Avec des personnages attachants et une histoire qui nous apprend qu’il y a de l’espoir, de l’amour, de la joie, du soutien dans la vie, cette lecture vous permettra de passer un bon moment. J’ai découvert une nouvelle auteure et j’ai hâte de me plonger dans son prochain livre.


    votre commentaire
  • Seconde chance, Tome 1 : Sois mienne

    Seconde Chance

    Tome 1: Sois mienne

    De Isobelle Cate

    Éditions Juno Publishing France

    Format : Ebook

    231 pages

    Sorti le 29 mai 2017

     

    Résumé :

     

    Gracie Sinclair veut simplement que la vie revienne à la normale. Maintenant veuve et recollant les morceaux après la mort de son mari, elle se plonge dans le travail, cherchant un semblant de normalité, jusqu'à ce qu'elle rencontre un bel étranger qui chamboule sa vie ordonnée.

    Luke n’en peut plus d’attendre la fin de la semaine. Après avoir construit une entreprise d'ingénierie valant plusieurs millions de livres en un temps record, il se sent... vide. Rien ne le satisfait plus, pas même les rencontres du week-end dans son lit. Mais quand il se heurte à une femme – littéralement – en sortant d'un bar, se rendant compte qu'elle est le dernier de ses rendez-vous avant de partir en vacances, son plan de rester à l'écart de toute relation prend une autre tournure. Il veut Gracie Sinclair.

    Gracie a appris il y a bien longtemps combien l'amour peut être fourbe, alors lorsque Luke décide de faire irruption dans sa vie, elle use de tous les moyens en sa possession pour lui mettre des obstacles, jusqu'à ce qu'il brise les murs autour de son cœur et lui fasse comprendre que sa vie ne peut être complète qu'avec lui à ses côtés. Cependant, un élément sinistre du passé de Luke menace le bonheur qu'ils ont lutté pour trouver. S'il admet les faits, il sera tenu comme pénalement responsable et perdra tout. S'il refuse, il perd le cœur de Gracie...

     

    L'avis de Nanou :

     

    Tout d’abord, je remercie Juno Publising France pour ce service presse.

    Le résumé me plaisait beaucoup et c’était donc avec plaisir que j’ai entamé ma lecture.

     

    Nous faisons la connaissance de Gracie, une jeune veuve qui ne souhaite que reprendre une vie normale à la suite de la mort de son mari. Elle s’est formée une carapace contre l’amour et se consacre à son travail et son fils, Flynn. Alors, lorsqu’un soir en rentrant du travail, elle rencontre Luke et qu’une attirance très forte survient, elle va devoir lutter et rester sur ses convictions. Mais Luke n’a pas dit son dernier mot et ne compte pas abandonner aussi facilement.

     

    Luke, quant à lui est le PDG, d’une grande société très réputée. Il a l’habitude d’avoir et de prendre tout ce qu’il désire et surtout les femmes dont il en change régulièrement.

    Donc quand un soir, il rencontre Gracie, que le désir le submerge, mais que celle-ci refuse ses avances, Luke va tout faire pour la faire changer d’avis, car elle est devenue son obsession.

     

    Peut-on aimer une nouvelle fois après une trahison ? Peut-on faire confiance ? Peut- on avoir un nouveau départ ?

    Voilà des questions que bon nombre de personnes se posent dans la vie de tous les jours et c’est à travers l’histoire de Gracie et Luke, que Isobelle Cate va vous donner des réponses.

     

    Entre suspense, amour, secret et tromperie, l’auteur nous entraîne dans son univers avec une écriture fluide et une romance agréable, mais les scènes de sexe beaucoup trop présentes à mon goût au détriment de l’histoire. Alors oui au début du roman, il est stipulé que cette histoire contient des scènes sexuellement explicites et soyons honnête, je le savais et cela ne me déplait pas. Mais sur ce roman, je pense que moins de sexe, aurait donné plus d’intensité à l’histoire de Gracie et Luke et ma note un peu plus élevée.

    Malgré cela, c'est une histoire sympathique et l'on se prend d’affection pour les personnages.

     

    Alors pour conclure, Sois mienne, est une romance contemporaine agréable à lire, mais avec des scènes très hot ^^.

     

     

    Note : 3.5/5

     

     


    votre commentaire
  • Indélébile

    Auteur :Anne-Sophie Ferrapie

    Éditeur : Something Else Editions

    Format : numérique

    137 pages

    Date de sortie : 7 juin 2017

     

    Résumé:

    Sophie a tout pour être heureuse. Un super boulot, un amoureux parfait et des amis en or. Mais quand la vie vous gâte autant, il faut s’attendre à parfois retomber de son nuage. Elle va devoir faire face à une terrible épreuve qui va mettre à mal son quotidien et surtout son couple.

    C’est en voulant se ressourcer et trouver des réponses à ses questions que son passé va resurgir de manière étonnante. Sophie va-t-elle réussir à guérir ses blessures ? Que va-t-elle choisir pour son avenir ?

     

    Avis de Mélissa :

    Pour un premier livre, je félicite l’auteure qui a réussi à livrer une bonne histoire captivante.

    Sophie est une jeune femme de 25 ans à qui tout réussit jusqu’à ce qu’un drame atroce la force à prendre du recul pour se ressourcer. J’ai beaucoup apprécié comment a été décrite la tragédie qui la secoue, les émotions liées à cette perte et le choc qui ont pris contrôle de son corps. Même si je n’ai jamais vécu ça, j’ai pu aisément comprendre ce qu’elle a ressenti.

    Heureusement, elle est bien entourée, ce qui l’aide à survivre à ce cauchemar. Un jour, elle prend la décision de quitter son petit ami pour retourner dans sa ville natale, Paris, et retrouve son premier amour, Mathieu. Ils finiront par partager un appartement, ce qui compliquera les choses pour Sophie, tiraillée entre deux hommes de qualité. Un choix s’imposera. Par contre, je dois avouer que j’ai eu un peu de difficulté avec le triangle amoureux. Il ne m’a pas autant captivée que le reste de l’histoire. C’était un peu long…

    Sinon, j’ai trouvé l’écriture légère, sans prise de tête malgré la lourdeur des événements. Sophie est une fille expressive et c’est agréable d’être dans sa tête. J’ai apprécié aussi être dans celles de Mathieu et Nathan; c’était bien de savoir ce qu’ils ont pensé de la situation.

    Je lirai assurément la prochaine histoire de cette auteure talentueuse.


    votre commentaire