• Happiness Palace

    Auteur : Blandine P. Martin

    Auto-édition

    Format numérique

    395 pages

    Sortie le 16 août 2017

     

    RÉSUMÉ :

    Happiness Palace. Deux mots bien étranges, comme tombés du ciel. Amy, 26 ans, n'est plus que l’ombre d’elle-même, victime d’un mari violent et spectatrice d’une vie déjà tracée. Alors qu’elle n’aspire plus qu’à quitter ce monde infâme, le destin semble lui tendre la main. Une seconde chance où l’entraide et la solidarité seraient maîtres mots. Un endroit pour les gens « comme elle », ceux dont la société se fiche, ceux qui n’ont plus rien, ni personne. Peut-elle encore faire confiance à qui que ce soit ? Partagée entre une peur viscérale de tomber et l’envie dévorante d’espérer, Amy devra trouver le chemin de la guérison. Le Happiness Palace lui ouvre ses portes.

     

    Avis de Mélissa :

    Tout d’abord, j’aimerais remercier l’auteure pour sa confiance et aussi la féliciter pour ce bel ouvrage puisque j’ai eu beaucoup de plaisir à lire cette histoire.

    Happiness Palace est un véritable havre de paix qui héberge des gens qui ont besoin d’aide. Cet endroit appartient à Zach, un infirmier ultra dévoué qui travaille à l’hôpital où atterrira Amy, une jeune femme de 26 ans qui vient de subir un Xième épisode de violence conjugale. Il lui offrira une place à HP où elle pourra panser ses blessures en sécurité et remonter la pente.

    J’ai beaucoup apprécié le style d’écriture de l’auteure. Malgré le thème quand même assez lourd, elle réussit par je ne sais quel miracle à rendre le tout un peu plus léger. Il y a beaucoup de descriptions, on comprend très bien comment se sent Amy après toutes les épreuves qu’elle a dû traverser dans sa vie et qu’elle devra encore traverser. Amy est une femme profondément blessée : à cause de son ex-mari, elle a fini par perdre confiance en elle et envers les autres. Tout est à reconstruire chez elle. Mais heureusement, elle croisera la route de Zach, le genre de gars sur qui l'on peut compter et qui ne nous laissera jamais tomber. Je l’ai beaucoup apprécié malgré ses petits défauts tout ce qu’il y a de plus masculin. Il lui sera d’une grande aide, tout comme les autres habitants de Happiness Palace : Denniss, Soko, Nate, June… Petit à petit, Amy reprendra du poil de la bête et c’est magnifique de la voir reprendre goût à la vie et de vouloir aussi reprendre contact avec sa famille.

    Au final, Happiness Palace est une magnifique histoire pleine d’espoir et d’amour. Je vous recommande de lire ce petit bijou qui vous laissera assurément un sourire aux lèvres à la fin de votre lecture.


    votre commentaire

  • 1 commentaire
  • Le département, tome 1 : tournage sous haute protection

    Auteur : Laurie Staret

    Editeur : Something Else Editions

    Format numérique

    416 pages

    Sortie le 17 juillet 2017

     

    Résumé :

    Acteur aussi charismatique que populaire, Kevin Williams est la star du moment que tous les producteurs s’arrachent.

    Lorsque des incidents, aussi étranges qu’incompréhensibles, se produisent sur son premier long métrage en tant que réalisateur, il se retrouve placé sous la protection de Matt Parker et sa séduisante sœur Kelly.

    Tout aurait pu se dérouler sans accroc, mais quand les événements s’enchaînent à une vitesse folle, le monde de Kevin est totalement chamboulé.

    Son univers bascule en quelques heures, mettant en lumière des souvenirs qu’il avait préféré oublier...

     

    Avis de Mely : 

    Un grand merci à Something Else Éditions pour ce partenariat.

    La première chose que j’ai remarquée, c’est l’entrée directe dans l’histoire. Dès le début, nous savons ce qu’il se passe : Kelly doit assurer la protection de Kévin, un célèbre acteur qui subit plusieurs incidents étranges. Nous n’avons pas de pages inutiles avant que l’on entre directement dans le sujet.

    Kelly est un personnage un peu passe-partout, qu’on qualifierait de caméléon, une qualité très utile dans son travail. Elle est assez mystérieuse, à l’image de tous ses déguisements, mais elle se dévoilera au fur et à mesure.

    Kévin est un peu son contraire : il est très connu, car il est acteur et réalisateur. C’est un personnage que j’ai trouvé assez distant au début. Il est intrigué par Kelly (comme je l’ai été) parce qu’il connaît très bien son frère, mais pas elle.

    J’ai trouvé l’histoire très intéressante et passionnante, mais je n’ai pas autant accroché comme je l’avais espéré à cause de l’utilisation de la troisième personne du singulier. Souvent, j’ai été perdue par le changement de point de vue, et je ne savais plus quel personnage nous suivions réellement. Après, je tiens à préciser qu’il s’agit de mon avis, d’autres lecteurs n’ont eu aucun souci de ce côté-là.

    À vous de vous faire un avis !


    1 commentaire

  • votre commentaire
  • Le club des tricoteuses anonymes, tome 2 : Simplement amis (malgré affinités)

    Auteur : Penny Reid

    Editeur : MxM Bookmark (Collection Infinity)

    Format numérique

    442 pages

    Sortie le 23 août 2017

     

    Résumé :

    Il y a trois choses que vous devez savoir sur Elisabeth Finney : 
    1) elle souffre d’un syndrome sévère du sarcasme, surtout lorsqu’elle est troublée, 
    2) personne ne la trouble autant que Nico Manganiello,
    3) et elle sait tricoter.

    Elisabeth Finney a presque toujours raison sur tout : l’intérêt musical des Boys Bands est sous-évalué par la société, les « Et plus si affinités » avec les Ken humains sont bien mieux sans attaches et elle a déjà manqué sa seule et unique chance de trouver le Grand Amour. Mais lorsque les plans d’Elisabeth de profiter des « Et plus si affinités » sans s’embarrasser d’attaches sont déjoués par l’incroyablement irritant, charismatique et macho Nico Manganiello – son ancienne Némésis – elle se retrouve à lutter pour maintenir la barrière électrique autour de son cœur tout en cherchant à éviter l’électrocution ou pire, le coup de foudre.

     

    Avis de Mely :

    Pour commencer, je tiens à remercier MxM Bookmark pour ce service presse et pour leur confiance.

    C’est la troisième livre que je lis de Penny Reid et j’accroche de plus en plus à ses histoires. Simplement amis est une lecture un peu doudou que j’ai quasiment lu d’une traite. J’ai pratiquement montré les dents quand je devais lâcher ma tablette.

    Ce tome 2 porte sur Elizabeth et Nico. Nous avons connu plus ou moins ces personnages dans le tome 1. Nos deux héros ont grandi ensemble (un fait que semble bien cacher Elizabeth), mais ce n’est pas pour autant qu’ils s’entendaient bien. Après un certain événement, nos deux personnages se sont perdus de vue, mais c’était sans compter sur le destin.

    J’ai vraiment adoré connaître Elizabeth à travers ce tome après avoir un petit aperçu dans le premier tome. Malgré les petites frasques à l’hôpital, on sent qu’elle est touchée par le départ de sa meilleure amie et coloc qui a trouvé l’amour de sa vie. C’est aussi une jeune femme qui refuse d’éprouver le moindre sentiment à cause de son passé, qui n’hésite pas à prendre les jambes à son cou alors qu’il est si simple de céder. Mais heureusement pour elle, elle a son club de tricot et… Nico.

    Je ne sais pas si je peux dire si j’ai eu de la peine pour lui, mais certaines choses le concernant m’ont attristée. Mais il a réussi aussi à me faire rire, craquer. Autant dire que je l’ai adoré, non ? Et pas que lui. Tous les personnages qui gravitent autour de ce petit monde.

    Simplement amis est un livre qui m’a fait sourire, rire, renifler (quelle élégance !), soupirer… Bref, une lecture que j’ai adoré et qui, je l’espère, le sera également pour vous !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique