• Interview de Tiphaine Croville

     

    Bonjour Tiphaine et bienvenue chez Lecture-mania

     

    • Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Je m’appelle Tiphaine, j’ai 26 ans. Je suis Chargée de communication en semaine et écrivain le week-end. Ma trilogie fantasy Phitanie a été publiée chez Rebelle éditions entre fin 2016 et fin 2017. Et sinon, j’adore les tartes aux fraises, les roses rouges, les romans à l’eau de rose, les aventures fantastiques, la lecture, le cinéma, les bonbons… Je continue ? smile

     

    • Depuis quand écris-tu ?

    Depuis toute petite, j’écris des poèmes mais je n’ai commencé à écrire plus sérieusement qu’à la fin du lycée. C’est à ce moment que je me suis lancée dans l’écriture d’un roman.

     

    • Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    Pas autant que je le voudrais ! Entre mon travail la semaine et la vie quotidienne, je peux passer des mois sans écrire une ligne. Je n’arrive pas à écrire le soir après le travail. J’ai besoin d’avoir du temps devant moi, c’est pourquoi je privilégie les week-ends et les vacances.

     

    • Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    Oui, pour être certaine de ne pas l’oublier. Ça arrive souvent quand je coince sur un passage. La solution à mon problème ne se révèle jamais quand je suis tranquillement devant mon ordinateur en train d’écrire, mais plutôt quand je me couche ou dans le métro !

     

    • Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Les romans, forcément sur ordinateur. C’est beaucoup plus rapide et ça me permet de modifier simplement mon texte. Concernant les poèmes, les idées, les intrigues, les quatrièmes de couverture, c’est plus souvent sur un joli carnet mais je finis toujours par sauvegarder sur ordinateur les idées les plus prometteuses pour être certaine de ne pas les perdre. Et puis ma sœur m’a offert une magnifique machine à écrire Underwood cet été, j’attends de trouver un réparateur pour noircir quelques pages…

     

    • D’où te vient l’inspiration ? 

    Mes idées de livres émergent souvent d’un rêve. Puis après je les peaufine, j’y repense, j’en rêve à nouveau.

    De façon plus générale, je pense que tout m’inspire. Aussi bien une conversation qu’un film ou une rencontre. Les livres que je lis aussi, les endroits où je me balade.

     

    • Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    J’ai mis 5 ans à écrire ma trilogie. Encore une fois, j’écris quand j’ai le temps et l’inspiration. Je ne m’impose aucun rythme pour que ce soit toujours un plaisir.

     

    Interview de Tiphaine Croville

     

    • Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Ça dépend du style du roman. Pour Phitanie, ma trilogie fantasy, je n’ai fait aucune recherche. L’univers étant le fruit de mon imagination, la seule personne à laquelle je devais rendre des comptes, c’était moi-même. Ma seule contrainte était de rester logique.

    Pour mes nouveaux projets, je fais plus de recherches parce que l’histoire se déroule dans le monde réel. Je veux être sûre de rester crédible, et que le contexte soit bien bâti.

     

    • Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Non. Quand j’écris, comme lorsque je travaille, j’ai besoin d’un silence absolu. La musique me distrait. En revanche, j’aime bien écouter de la musique lorsque j’essaie de visualiser certains passages de mes livres, quand je bloque sur l’intrigue ou tout simplement que j’aime y penser.

    J’ai ainsi écouté en boucle « Counting Stars » de OneRepublic dans le métro en imaginant une scène du tome 3 de Phitanie pendant des mois.

     

    • Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Je connais les grandes lignes, le squelette global qui fait tenir la série. J’ai aussi quelques scènes en tête, les temps forts. Mais pour l’essentiel, ce sont des scènes que je découvre en écrivant. Tout ce qui est censé être là « pour broder » entre les temps forts.

    Ce qui est drôle, c’est qu’au final, ce qui fait le livre ce ne sont pas les temps forts mais bien ces moments intermédiaires où on découvre plus profondément les personnages.

    La fin que j’avais imaginée pour ma trilogie lorsque j’écrivais le tome 1 n’est pas du tout celle que j’ai en réalité écrite, justement parce que ces moments « pour broder » ont donné de nouvelles possibilités à mon roman.

     

    Le 3ème et dernier tome de ta saga « Phitanie », est sorti en novembre 2017. Ça n'a pas était trop dur de dire au revoir à tes personnages ?

    Si, j’ai eu un vrai pincement au cœur, un sentiment de vide aussi. Il faut savoir que j’ai mis 5 ans à écrire Phitanie, et qu’après ça, pendant 2 ans, je l’ai relu et corrigé pour sa publication. En novembre, c’était la fin officielle de mon travail sur le texte. Après 7 années aux côtés d’Héloïne, d’Emmeran, d’Arthus, je devais les laisser partir.

    Je me console en me disant qu’il ne s’agit pas d’une fin et qu’il me reste encore beaucoup de lecteurs à rencontrer et beaucoup d’échanges à avoir autour de cet univers. Et puis, c’est aussi l’occasion de se consacrer à de nouveaux personnages.

     

    • D’où t'es venu l'idée d'écrire cette saga ?

    Comme je le suggérais plus haut, tout est parti d’un rêve. Puis à force de le revivre, d’y repenser… je me suis dit qu’il fallait que je le couche sur papier. Je n’avais jamais écrit de roman auparavant alors j’y suis allée assez naturellement, sans aucune prétention, juste avec l’intention d’essayer de conserver quelque part cette histoire à laquelle j’aimais penser.

     

    Interview de Tiphaine Croville

     

    • Penses tu écrire autre chose que de la fantasy ?

    Oui, j’aimerais bien écrire du fantastique et des romances historiques ou contemporaines. Pourquoi pas de la science-fiction aussi, mais c’est un genre où je me sens moins à l’aise en tant qu’auteure.

     

    • As-tu d'autres projets ?

     

    J’ai deux projets en cours. Une série fantastique, que j’imagine en deux volets, et une romance historique. En ce moment, je travaille plutôt sur la romance, ça m’inspire davantage.

     

    • Quel est le personnage de tes romans préféré et pourquoi ?

    Je suis très attachée à l’ensemble de mes personnages, notamment aux trois principaux qui m’accompagnent depuis le premier tome et dont je suis les péripéties.En-dehors de ces derniers, plus complexes, je peux dire que j’ai un personnage que j’aime particulièrement : celui de Maty. A chaque fois que je me mettais à écrire à son sujet, à décrire ses réactions, j’avais le sourire aux lèvres. Elle a un caractère que j’adore. J’aime son excentricité et j’aime aussi beaucoup la relation qu’elle entretient avec son petit-fils. 

     

    • Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    Le personnage d’Yriam, qui apparaît dans le tome 2 ! C’est un personnage assez ambivalent et Héloïne a du mal à le cerner. Toute ma trilogie étant écrite en focalisation interne, j’en sais autant qu’elle tout le long du livre. Alors moi aussi j’ai eu du mal à le cerner…

     

    • Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    J’aime beaucoup la fantasy, le fantastique et tous les genres de romance. J’aime aussi la science-fiction et je lis quelques livres un peu « sérieux », non romancés, sur des thèmes qui m’intéressent.

     

    • Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    Elia, la passeuse d’âmes, tome 2 de Marie Vareille.

    J’ai lu le tome 1 cet été et j’ai adoré !

     

    • Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Sans surprise, j’adore Jane Austen. Mais j’aime aussi beaucoup JK Rowling. De façon plus générale, j’ai tendance à aimer des livres plus que des auteurs.

     

    Interview de Tiphaine Croville

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais… 

     

    Un animal ? 

    Un grand chien câlin.

     

    Une couleur ? 

    Le rouge, ma préférée.

     

    Un film ? 

    N’oublie jamais de Nick Cassavetes, une belle histoire d’amour.

     

    Une sucrerie ? 

    Des cocas Haribo qui piquent !

     

    Une personne célèbre ? 

    Nathalie Portman, petite comme moi smile

     

    Une fleur ? 

    Une rose rouge, comme dans La Belle & la Bête.

     

    Un objet ?  

    Un carnet sur lequel on écrirait des histoires.

     

    Une saison ?

    L’automne, au moment où toutes les couleurs se côtoient.

     

    Une chanson ? 

    Shape of you d’Ed Sheeran, ma chanson du moment.

     

    Un livre ? 

    Harry Potter de JK Rowling, parce que je rêverais d’aller à Poudlard.

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

     

     Merci. C’est peut-être bateau mais… rien ne serait vrai sans vous.

     

    Sa page Facebook : Ici

    Son blog : 

    Achetez ses romans : Ici

     

    Interview de Tiphaine CrovilleInterview de Tiphaine CrovilleInterview de Tiphaine Croville

     

     


    votre commentaire
  • Juste un pari

    Juste un pari

    De Marie Mordomo

    Editions Hachette Romans

    360 pages

    Sortie prévue le 31 janvier 2018

     

    Résumé :

    Quand ses amis lui proposent de le payer cinquante euros pour chaque semaine durant laquelle il sortira avec Eli, la fille la plus excentrique de sa classe, Dylan y voit l'occasion de se faire de l'argent facilement. Tout comme Eli ! Si Dylan partage la récompense, elle s'engage à être la meilleure des petites amies. En scellant ce pacte, ils deviennent le couple parfait. En apparence seulement... Mais si différents qu'ils soient, Dylan et Eli ont tout de même deux points communs. Premièrement, ils cachent bien des choses derrière des sourires factices. Et deuxièmement, ils se détestent, depuis toujours ! 

    Avis de Fred : 

    Je commencerai par remercier Netgalley ainsi que les Editions hachette romans qui m’ont permis de découvrir ce roman en sp. Maintenant je souhaiterai également remercier l’auteur car ce livre a été un pur plaisir à lire.

    Nous suivons donc les aventures de deux adolescents que tout oppose mais qui vont malgré tout s’unir autour d’un pari, faire semblant d’être en couple. Ce qui est très appréciable, c’est que l’on entre tout de suite dans le vif du sujet. Dès le début de l’histoire le pari est mis en place et va donc évoluer en même temps que l’histoire. Et de l’évolution, il va y en avoir, le roman monte crescendo, alors si vous cherchez une histoire tranquilou bilou passez votre chemin.

    Eli, notre personnage féminin est génialissime, je l’ai tout de suite adoooooooré. Elle est spontanée et hilarante, c’est une vraie bouffée de fraîcheur. Elle va doucement changer au contact de Dylan mais ce ne sera pas celle qui évolue le plus. A mes yeux c’est Dylan qui tiendra ce rôle. Il grandit au sein d’un milieu détestable et coule à petit flot. Son rapprochement avec Eli, pour le bien du pari, va lui faire plus de bien qu’il ne le pensera. L’auteur nous emporte au cœur même de ce que peuvent vivre et ressentir les tout jeunes adultes et nous montre qu’avec un entourage qui tient la route, aucunes montagnes n’est infranchissable.

    J’ai énormément apprécié cette plume. Les mots coulent, les phrases sont légères, et ce, malgré certains sujets tabous ainsi que des secrets lourds à porter. C’est simple, j’ai ouvert ce roman et ne l’ai fermé qu’à la fin. Ces quelques heures passés en compagnie de mon Kobo ne m’ont, à aucun moment, semblé interminable.

    Voici un roman qu’il faut avoir dans sa PAL.

     

     


    votre commentaire
  • Au Nom de l'Harmonie, tome 3: Descendance

    Au Nom de l'Harmonie

    Tome 3 : Descendance

    De Nathalie Chapouille

    Editions Temporelles

    Format : numérique

    342 pages

    Sortie le 13 décembre 2017

     

    Résumé :

     

     

    Après tout ce qu’elle a traversé, Melinda Violette apprend qu’elle est peut-être enceinte d’Alex. Une situation qui n’a pas fini de lui compliquer la vie. Malgré cela, elle cherche à tout prix à démanteler le conseil pour vivre enfin libre. Si la plupart des petites filles rêvent d’être une princesse ou une reine, l’être réellement implique beaucoup de sacrifices qui obligeront Melinda à prendre des décisions difficiles. Parviendra-t-elle à prendre le pouvoir sur le conseil et à vivre enfin en harmonie avec l’homme de sa vie ?

     

    L'avis de Nanou : 

     

     

    Avant toute chose, je tiens à remercier l'auteure, Nathalie Chapouille, pour ce service presse et sa confiance.

    Ayant complètement adoré les deux premiers tomes, j'avais vraiment hâte de lire ce dernier opus, d’autant plus avec la frustration à la fin du tome 2.

    C’est donc avec beaucoup de hâte et de plaisir que j’ai retrouvé Melinda, Alex et Nathan <3.

     

    Ici nous retrouvons donc, Melinda, qui se voit obligé d'épouser Marc, afin de que l'harmonie perdure. Même si, ni l'un ni l'autre ne le souhaite et que leurs cœurs en aiment un et une autre, ils n’ont pas le choix. Mais ça, c'est sans compter leurs déterminations. Car s’il y a bien une chose que Melinda, souhaite, c'est vivre librement, sans contrainte et avec qui elle veut. Et pour que cela soit possible, il n'y a qu'une chose à faire : renverser le conseil.

    Ce fut encore une fois, un véritable plaisir, de retrouver la plume de Nathalie Chapouille. Elle est toujours aussi fluide et addictive, son écriture nous transporte facilement dans son univers et on tourne les pages une à une jusqu'à la fin s'en sans rendre compte.

    Les personnages sont toujours aussi attachants et ont encore gagné en maturité au fil des pages et à travers ce tome. L'auteure ne s'est pas gênée pour en malmener quelques-uns et j'avoue que j'ai pris peur à certains moments, mais je n'en dis pas plus et vous laisse le découvrir pendant votre lecture.

    Les rebondissements nombreux s’enchaînent tout du long et ne nous laisse pas un moment de répit. À chaque fois que je croyais voir arriver une accalmie, BOUM, un nouveau rebondissement arrivait. Mon petit cœur a eu quelques ratés d'ailleurs, et pour ça je ne remercie pas l'auteure qui m'a fait quelques frayeurs.

     

    J'ai encore passé un super bon moment de lecture et ce 3e tome, clôture parfaitement la série,

    même si je suis triste de dire au revoir aux personnages, surtout que pour certains, j'aurais bien aimé découvrir leur histoire.

    Mais qui sait, peut-être que l'auteur va entendre mon appel :)

     

    En bref, j'ai succombé encore une fois à cette magnifique série avec ce 3e tome ou amour, amitié et magie se mêlent et je ne peux que vous conseiller de la lire !!

     

     

     

    Note 5/5


    votre commentaire
  • Passion Sanglante

    Passion Sanglante

    De Camille Revlann

    Editions Elixyria

    Format numérique

    161 pages

    Sortie le 13 décembre 2017

     

    Résumé :

     

    Clémentine est passionnée par son métier de flic. Elle file le parfait amour et jouit d’une vie sexuelle riche, épanouie et torride avec Cristal.

    Mais lorsqu’une série de meurtres d'une rare violence s’abat sur la ville, la psychose et l'angoisse s'emparent des habitants et bouleversent le quotidien de la jeune femme. Une course contre la montre commence alors entre Clémentine et le tueur... ou serait-ce plus une danse à la fois sensuelle et macabre ?

     

    Va-t-elle réussir à lui résister, à l'arrêter sans y laisser son âme ?

     

    L'avis de Angie :

     

     

    Tout d’abord, un grand merci aux éditions Elixyria pour ce SP.

    C’est la première fois que je lis la plume de Camille et je ne suis pas du tout déçue. Nous entrons dans l’histoire rapidement et nous ne nous ennuyons pas ne serait-ce qu’un instant !

    Bon, j’avoue que c’est la première fois également que je lis une histoire FF et ce livre s’est avéré être une bonne surprise ! L’histoire de Clémentine, Crystal, Franck et de ce mystérieux inconnu… est absolument géniale ! L’écriture est fluide, rendant la lecture facile pour ce thriller policier romancé par l’amour – et heureusement qu’il y en a !

    Je n’ai pas très envie d’en dire plus, car nous allons de surprises en surprises et c’est cela qui fait qu’on se plonge rapidement dans l’histoire.

    Camille a su parfaitement bien doser les choses et je l’en félicite.

     

    Si vous aimez être surprise par votre lecture et que vous aimez ce genre littéraire (thriller, romance) alors n’attendez pas une seconde de plus et procurez-vous ce livre.

     


    votre commentaire
  • Interview de Eunice DM

     

    Bonjour Eunice et bienvenue chez Lecture-mania

     

     

    • Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    • Bonjour, je m’appelle Eunice, je suis portugaise mais je vis en France depuis de nombreuses années. J’ai toujours été passionnée par la littérature de l’imaginaire et la littérature orale. Quand j’étais enfant, mon grand-père maternel me racontait souvent des histoires le soir à la veillée et j’adorais ça. Je crois que j’ai toujours gardé cette âme d’enfant. Je n’aime pas beaucoup parler de moi. Je suis timide et je manque de confiance en moi.

    • Depuis quand écris-tu ?

    • Depuis 7/8 ans

    • Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    • 1h par jour

    • Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    • Oui

    • Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    • Sur cahier d’abord puis sur ordinateur ensuite

    • D’où te vient l’inspiration ? 

    • De ce que lis et vois au quotidien, (livres, magazines, journaux, télé, etc.)

    • Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    • Plus d’un an

    • Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    • Oui sur internet ou dans des livres spécialisés

    • Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    • Non, j’ai besoin de silence

    • Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    • Quand je commence l’écriture d’une histoire, j’en connais les lignes principales et ensuite j’improvise au fur et à mesure. Même si parfois cela pose problème, je n’arrive jamais à avoir entièrement en tête la totalité d’une histoire dès le début de son écriture.

    • Interview de Eunice DM

    • D’où t'es venu l'idée, d’écrire ta série, « Le Royaume de Messidor » ?

    • Après avoir lu et étudié les contes de Grimm, Perrault, Andersen, Henri Pourrat et autres contes merveilleux et après la lecture de mes premiers romans de fantasy jeunesse. Tout cela m’a donné l’envie d’essayer à mon tour. C’est parti d’abord d’une idée toute simple comme celles que l’on retrouve dans les contes de fées. Un simple garçon du peuple devait surmonter les obstacles qui se présentaient sur son chemin pour retrouver un objet maléfique et ainsi devenir un héros en sauvant le royaume. Et donc devenir quelqu’un de bien mais après en avoir un peu bavé, mais pas trop non plus, je n’avais pas envie de trop souffrir avec mes personnages. Comme dans les contes, l’histoire devait se passer autrefois et dans un pays imaginaire. L’idée du 2ème personnage, Thomas, qui bascule d’un monde à l’autre n’était pas prévu au départ. Il est arrivé après mes diverses lectures de fantasy et notamment de la trilogie La guerre des fées.

    • La série comporte actuellement 3 tomes. Combien d'autres vont voir le jour ?

    • Le royaume de Messidor est une trilogie, il ne devrait donc pas y voir de 4 ème tome sauf en cas de grosse demande des lecteurs.

    • On peut également, retrouver ta plume avec , un mini roman illustré de science-fiction pour enfants (8/10 ans) intitulé La malédiction de Météor ainsi que le premier tome de « Lune de sang », sorti en juillet. Sais-tu déjà combien de tome seront prévu pour celui ci justement ?

    • 2 tomes normalement

    • Penses-tu écrire un autre genre que des romans jeunesse fantasy ?

    • Oui, j’aimerai écrire de la romance ou des romans d’aventures jeunesse

    • Quel est le personnage de tes romans préféré et pourquoi ?

    • Shania, elle est courageuse, indépendante, fière, volontaire

    • Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    • Le personnage Jean dans Lunes et sang. Il est prétentieux, arrogant, égoïste, sans cœur, irresponsable.

    • Quels sont tes autres projets ?

    • J’ai justement un projet de romance mais je ne suis pas encore tout à fait prête pour le démarrer et un roman d’aventure jeunesse (genre le club des cinq)

    • Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    • Romans de fantasy, aventure ou romance, un policier de temps en temps.

    • Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    • The Effigies de Sarah Raughley

    • Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    • Pierre BOTTERO, Elodie TIREL, Alexandre DUMAS

    Interview de Eunice DM

     

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais… 

     

    Un animal ? une lionne

     

    Une couleur ? bleu pétrole

     

    Un film ? Robin des bois

     

    Une sucrerie ? Chocolat

     

    Une actrice ? Linda Thorson alia Tara King dans Chapeau melon et bottes de cuir

     

    Une fleur ? une rose

     

    Un de tes personnages ?  Shania

     

    Une saison ? printemps

     

    Une chanson ? Bats-toi de Mike Brant (je sais c’est une vielle chanson mais elle m’a souvent encouragé à m’accrocher et à me battre pour arriver à réaliser mes rêves)

     

    Un livre ? Leïlan de Magali Segura

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

     

    Je me considère comme une auteure débutante et je pense que j’ai encore beaucoup à apprendre. Mais je remercie tous les lecteurs qui ont crus en moi depuis le début de mon aventure littéraire car c’est grâce à eux et pour eux que je me bats au quotidien afin d’améliorer mes écrits pour pouvoir leur livrer de plus belles histoires. Je vous aime.

     

     

     

    Sa page facebook : Ici

    Son blog : 

    Achetez ses romans : Par ici

     

    Interview de Eunice DMInterview de Eunice DMInterview de Eunice DMInterview de Eunice DMInterview de Eunice DMInterview de Eunice DM


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique