• Les Immortels, tome 1 : la Compagne

    Auteur : Amanda Bayle

    Editions Cyplog

    Format numérique

    407 pages

    Date de sortie : 6 novembre 2018

     

    Résumé :

    Une troisième guerre mondiale éclate et menace d’annihiler toute forme de vie terrestre. Dans ce chaos total, un groupe de créatures sort du silence : les Immortels. En quelques mois seulement, ils mettent fin au conflit et prennent le pouvoir.

    Sept ans plus tard, dans ce monde dévasté, Ève, une jeune femme meurtrie et endurcie par la guerre, tente de trouver sa place. Un seul mot la guide : survivre. Pour y parvenir, elle évite à tout prix de croiser la route des Immortels, des monstres à ses yeux.

    C’est sans compter avec l’arrivée d’un vampire : Luderik Frodeson. Cet Immortel puissant, terrifiant et orgueilleux va totalement bouleverser sa vie en décidant de faire d’elle sa future Compagne.

    Parviendra-t-elle à échapper à ses griffes ? Ou verra-t-elle ses convictions s’envoler au rythme des épreuves qu’ils vont traverser ?

    Dans un monde où règne l’anarchie, leur différence sera peut-être leur plus grande force.

     

    Avis de Mely :

    La Terre que nous connaissons n’existe plus : depuis la Troisième Guerre mondiale, les gouvernements sont tombés, des créatures que l’on ne voit que dans des livres et des mythes surgissent de l’ombre et dominent l’espèce humaine, et tout cela en quelques mois. Nous voilà plongés dans un monde futuriste post-apocalyptique, mais pas si surréaliste que ça quand nous voyons certains événements de nos jours…

    J’ai sauté sur cette lecture lorsque j’ai lu son résumé et imaginé ce que cette histoire pouvait proposer. Ce livre présente différents genres que j’aime beaucoup lire comme le post-apocalyptique ou l’Urban Fantasy et j’ai tout bonnement dévoré les pages. Il m’a été très difficile de lâcher ma tablette et les 407 pages ont été englouties en deux jours. Preuve que j’ai apprécié, non ?

    L’auteur nous fait découvrir le monde dans lequel vivent Ève et la petite bande de façon originale je trouve : grâce à des articles de journaux qui dépeignent chaque événement entraînant la fin de l’ère que nous connaissons et ce nouveau monde brutal et sauvage où il est important de survivre à n’importe quel prix. Violence, vol, et survie sont vraiment les mots-clés de cette histoire. Il n’y a rien de gentillet dedans et l’on le remarque dès le début, quand on lit qu’Ève et son amie vivent dans un squat, les ressources naturelles sont rares, des groupes se forment (des nomades, par exemple), certains humains essayent de se serrer les coudes et survivre.

    Ève est une jeune femme qui a survécu (c’est un mot très important dans cette histoire) au massacre de sa famille et qui survit comme elle le peut. Elle a du caractère et une volonté de fer malgré tout ce qu’elle a vécu et j’ai aimé ce côté chez elle, encore plus quand elle a rencontré Luderick. Elle n’hésite pas à montrer les dents (d’humaine) même si la situation demanderait plutôt de rester discret et c’est cette attitude qui a attiré Luderick, un Immortel si vieux qu’il a oublié certains moments de sa vie.

    Luderick et sa bande de vampires parcourent le monde à la recherche de leurs « compagnes » et tomberont sur Ève et Lise. C’est un Immortel qui a l’habitude de se faire obéir, aussi le comportement d’Ève le distraie, voire l’attirer jusqu’à ce qu’il ressente un côté protecteur envers elle, quitte à se fâcher avec ses compagnons. Ève lui apporte une certaine nouveauté, ou fraîcheur et il en est presque subjugué par moment. Nous avons le droit à des échanges drôles et tordants entre ces deux personnages.

    Ce qui m’amène à parler d’un point central de l’histoire : la romance. Si l’histoire se passe sur un fond post-apocalyptique et fantastique, il n’en reste pas moins que la romance reste quand même l’un des thèmes importants. Ce que j’ai apprécié ici, c’est que ce n’est pas le coup de foudre au premier regard (Dieu, merci !) Au contraire, leur relation met du temps à se mettre en place et c’est parfaitement logique avec le contexte. Tous les deux vont lutter contre l’attirance qu’ils ressentent l’un envers l’autre, surtout Ève qui refuse d’avoir le moindre lien avec Luderick. J’ai savouré les petites piques et les échanges, puis les interactions plus « intimes » quand les choses sont passées à l’étape suivante.

    J’ai vraiment aimé le monde créé par l’auteur ainsi que le petit groupe de personnes que nous suivons qui ont des caractères bien différents les uns des autres. Si parfois j’avais envie de secouer quelques personnages, j’ai pris plaisir à les voir grandir (surtout les filles) et voir des changements au sein du groupe. Les personnages ainsi que le lecteur voyagent dans le monde, entre la Bretagne, un court passage à New York, puis un stop longue durée à La Nouvelle-Orléans, le dépaysement est presque total. Les informations arrivent au fur et à mesure et je n’ai pas eu l’impression d’être submergée par tout. C’était vraiment intéressant de comprendre la hiérarchie présente chez certaines espèces, leur mode de vie… L’histoire ne manque pas de peps non plus ; une petite touche d’action au début, quelques cours d’histoire et d’apprentissage sur les Immortels, les ennemis, les rebondissements, les spéculations, encore de l’action… certains trouveront peut-être des longueurs, mais je n’ai pas eu cette impression.

    En bref, c’était le premier roman que je lisais d’Amanda Bayle et ça ne sera pas le dernier, croyez-moi. Ce premier tome est un quasi coup de cœur et même si la fin n’est pas ouverte comme l’on peut voir dans d’autres séries sur plusieurs tomes, je suis quand même resté un peu sur ma faim en quelque sorte. Avec tout ce que l’on a découvert dans ce tome, il y a vraiment matière à développer ! J’ai plus que hâte de lire le tome 2 et je me retiens de ne pas aller harceler l’auteure pour connaître la date de sortie !

    Un énorme merci aux éditions Cyplog pour ce service-presse et leur confiance !


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :