• Le miroir du Damné

    Auteurs : Frédéric Livyns et JB Leblanc

    Format numérique

    366 pages

    Sortie : 14/04/2017

     

    Résumé : Au cœur du massif des Maures, le petit village de Tarsac est le cadre de meurtres sauvages qui font ressurgir la peur et la paranoïa.

    Qui est cet assassin particulièrement retors qui ne laisse aucune trace et semble connaître parfaitement ses victimes ?

    C’est ce que devront découvrir le lieutenant Courtas du SRPJ de Toulon et Martin Fabre, le chef de la police municipale. Cette enquête les confrontera à des croyances révolues sur fond de sorcellerie et à un étrange miroir qui semble être le cœur de l’énigme.

    Mais, dans cette cuvette infernale écrasée par la chaleur, les morts se succèdent à un rythme effréné, et le temps leur manque...

     

    Avis de Chloé :

    En premier je voudrais d’abord remercier Séma Éditions pour ce SP que j’ai globalement bien apprécié.

    J’ai bien aimé ce livre, l’intrigue est bien amenée et je l’ai trouvée assez originale, les personnages sont bien écrits et réalistes.

    Ce que j’ai aussi beaucoup aimé c’est l’atmosphère qu’ont réussi à créer les auteurs, le fait que l’histoire se déroule l’été dans un petit village… C’est un huis-clos qui fait son effet dès le début, on ressent vite cette sensation d’oppression que ressentent les personnages et ça met tout de suite dans l’ambiance par rapport aux meurtres qui s’ensuivent.

    Par contre là où j’ai eu un peu plus de mal c’est par rapport aux personnages. S’ils sont bien écrits, réalistes, j’ai cependant eu du mal à véritablement rentrer dans l’histoire, car je ne me retrouvais pas en eux. Les auteurs ont fait le choix de raconter l’histoire à travers de nombreux personnages (si je compte tous les points de vue du livre il y en a une dizaine minimum) ce qui fait que l’on change assez vite et assez souvent de point de vue et j’ai eu du mal à m’attacher ou compatir avec les personnages comme on peut le faire dans un récit où il n’y a qu’un ou deux points de vue.

    Au niveau de l’intrigue, comme je le disais plus haut, elle est très bien amenée. On découvre petit à petit ce qui se passe dans le village et les informations ne sont dévoilées ni trop tôt ni trop tard (et d’ailleurs c’est là que le fait de changer souvent de personnage a été utile : pour découvrir ce qui se passe et qui est le responsable des meurtres).

    Mon seul regret est peut-être le fait que certains aspects n’aient pas été plus développés, notamment le rapport du lieutenant Courtas avec la mort, qui aurait pu être très intéressant à développer.

    Je retiendrai donc que ce thriller fantastique a quelques défauts, mais qui sont facilement oubliés grâce à l’intrigue et à l’écriture des auteurs.

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :