• Hybrides, tome 1 : Rage

    Hybrides, tome 1 : Rage

    Auteur : Laurann Dohner

    Editeur : Milady

    Format papier

    476 pages

    Sortie : 5 mai 2018

     

    Résumé :

    Ellie est horrifiée de découvrir que le laboratoire dans lequel elle travaille mène à bien des expériences sur des sujets humains, leur injectant de l’ADN animal pour créer une nouvelle espèce. Lorsqu’elle se prend d’affection pour l’un de ces cobayes, elle risque tout pour le sauver – même s’il doit pour cela la haïr. Car Rage n’a jamais connu l’amour ou la pitié, et il ne pardonne pas la trahison. Une fois libre, il jure de la tuer, mais lorsqu’il la tient entre ses griffes, ce n’est plus la haine, mais le désir qui envahit son âme…

     

    Avis de Mely :

    Alors pour moi, c’est un gros NON pour ce premier tome alors que le résumé et le prologue m’avaient grandement intriguée. Je ne sais même pas par quoi commencer : les personnages, l’histoire ou certaines idées de l’auteur qui m’ont fait grincer des dents…

    Commençons par l’histoire. Le résumé ne concerne que le prologue en fait. On sait donc qu’Ellie travaille pour une organisation qui m’amuse à faire des expériences sur des hommes. Malgré tout ce que cela pourrait lui coûter (sa vie, en gros), elle décide de jouer les espionnes et de collecter un maximum de preuves afin d’aider les personnes qui veulent arrêter toute cette affaire.

    Comme je l’ai dit, l’idée de départ m’a vraiment attirée avec les expérimentations sur les hommes et je voulais voir comment ils allaient s’en sortir après avoir été libérés. Je m’étais imaginé divers scénarios possibles, mais bon, j’ai vite déchanté par la tournure de l’histoire. J’ai ressenti un grand manque de détails, de précisions, de PROFONDEUR ! Tout est lisse, plat, et tout ça pour laisser place à des scènes emplies de tension sexuelle et de sexe (là, par contre, ça ne manquait pas de profondeur si vous voyez ce que je veux dire ! ) Bref, il y avait tellement de choses à dire ou développer avec cette histoire que tout reste à la surface.

    On passe au deuxième point, les personnages principaux ? Au fur et à mesure que j’apprenais à connaître Ellie et Rage, deux caractères me sont venus à l’esprit. Vous avez d’un côté Ellie qui ressemblait parfois à une femme « faible » qui veut montrer qu’elle est courageuse et qu’elle a la force en elle d’affronter les hybrides (enfin un hybride surtout.) De temps en temps, j’avais aussi l’image d’un chaton qui feulait et montrait ses griffes quand elle n’était pas d’accord avec ce cher Rage. Vous voyez le personnage ? Pour moi, c’est encore le personnage féminin cliché dans toute sa splendeur !

    Passons à ce cher Rage. Intéressant le bonhomme, surtout dans le prologue. Mais très vite, son comportement m’a légèrement agacée. Et il n’y avait pas que son comportement… On pourrait l’excuser à cause de tout ce qu’il a subi dans ce laboratoire, son envie de vengeance, son attitude d’homme de Cro-Magnon et tout et tout… Néanmoins certaines choses m’ont amenée à ne pas du tout aimer ce monsieur : son comportement brutal envers Ellie. Je peux comprendre qu’il ressente de la colère, de la rage, mais son attitude envers celle qui l’a sauvé (il a du mal à saisir ce point !) m’a vraiment répugnée. Comment accepter le fait qu’il veuille coucher avec elle pour se venger tout en la brutalisant avant ? Personnellement, ça m’a fait grincer des dents, car c’est limite une agression (mon avis, mon ressenti, attention.)

    Et ce qui m’a bien fait rire, c’est le changement total de comportement après cette scène. En gros, Monsieur était en mode « je veux la tuer pour ce qu’elle a fait dans le labo, je veux me venger », quitte à ne pas (vouloir) comprendre qu’Ellie était obligée d’agir ainsi pour qu’il puisse être sauvé au final (ainsi que les autres hybrides.) Tous ces moments où il se demandait s’il devait la tuer ou la « baiser » commençaient à être fatigants… J’ai eu envie de crier « Alléluia » quand il a mis fin à ses cogitations, mais c’était avant de découvrir le caractère possessif de Rage… *soupire*

    Je ne vous ai pas perdu ? On continue ? Je vais être un peu plus gentille normalement. Je voudrais maintenant parler des idées de l’auteur. Je pense qu’elle avait de très bonnes idées au début, mais que tout cela a été très mal exploité. J’ai aimé quelques trucs comme le fait d’essayer de s’intégrer dans une société qui vous rejette, car vous êtes différents et que personne ne cherche à vous comprendre. Les préjugés sur les hybrides, mais aussi sur les humains qui les fréquentent et qui cherchent à les aider à avoir une nouvelle vie. J’ai beaucoup aimé ces éléments, mais tout cela a été noyé par d’autres petits points qui ont été traités maladroitement.

    « Comme quoi ? » vous allez me demander… Je tiens à prévenir, je ne suis pas féministe même si je soutiens la cause. Donc quand je vois certains passages dans ce livre, il m’a été difficile de ne pas arracher les pages en question ! Quand les femmes qui ont aussi servi de cobayes sont libérées et placées dans un bâtiment à part, afin qu’elles puissent apprendre à vivre comme les femmes de notre société, elles se découvrent une passion pour les tâches ménagères. J’avais envie de dire « Excusez-moi ? » Depuis quand les femmes font forcément la cuisine, le ménage, le repassage, etc. Je devrais prendre des cours avec elles alors, parce que je suis nulle pour laver le linge, mais j’adore bricoler par contre ! Je comprends ce que voulait dire l’auteur, qu’il faut savoir entretenir une maison et savoir se nourrir correctement, mais je pense qu’il y avait d’autres façons de le faire…

    C’est un exemple parmi tant d’autres. Beaucoup de maladresses et de comportement clichés (moi, Tarzan, toi, Jane !) qui m’ont saoulée jusqu’à me pousser à sauter des passages. Je vous écris cet avis alors qu’il me reste encore une soixantaine de pages, mais je crois que je vais abandonner au final…

    Si vous cherchez une histoire sans prise de tête, avec un homme des cavernes et une jeune femme faible, mais courageuse, et qui vous fera mouiller la culotte, je pense que cette histoire pourrait vous plaire.

    Si, comme moi, vous attendez à une histoire développée sur des sujets que l’on a peu lus jusque-là, je crois que vous pouvez choisir une autre lecture. À moins de vous faire votre propre avis ! Après tout, les goûts et les couleurs diffèrent en fonction de chacun et beaucoup de lecteurs ont adoré ce premier tome.

    Après tout, un avis reste personnel.

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :