• Interview de Audrey Grill

    Interview de Audrey Grill

     

    Bonjour Audrey et bienvenue chez Lecture-mania

     

     

     

    • Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Bonjour, j’ai 41 ans. Je travaille comme guide conférencière en Alsace depuis 20 ans et je passe mes journées avec des visiteurs du monde entier pour leur faire découvrir notre culture, notre gastronomie, notre manière de vivre et aussi nos belles boutiques. En effet, je suis une fan de shopping, et j’en ai d’ailleurs fait une partie de mon métier. J’adore aussi l’art, l’histoire et bricoler de mes petites mains. J’aime la bonne cuisine et j’adore gâter ma petite famille.

    Depuis quand écris-tu ?

    Je suis une littéraire. Ado, j’écrivais des poèmes. Mais je me suis sérieusement mis à l’écriture, juste pour voir, il y a trois ans sur wattpad.

    • Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    En ce moment je n’écris pas, mes nouveaux projets professionnels me prennent trop de temps, et c’est la haute saison touristique. Quand j’écris, ça me prend par phases, j’entre alors dans ma bulle et ça sort presque tout seul. Lorsque j’écris, c’est souvent en soirée, plusieurs heures de suite.

    • Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    Souvent, après une fulgurance, je m’étais dit « c’est bon je m’en souviendrai ». Mais en fait, non. Et c’est très frustrant de savoir qu’on avait une idée excellente et qu’elle s’est évaporée. Alors oui, je prends des notes dans un carnet ou sur mon portable si je n’ai rien sous la main pour écrire.

    • Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    J’écris sur mon ordinateur, sur mon téléphone quand je ne suis pas chez moi. Mon carnet me sert plus pour noter des idées à ne pas oublier, pas vraiment pour écrire.

    • D’où te vient l’inspiration ? 

    Il y en a plusieurs. La littérature, le cinéma… Pour mon premier roman, mon inspiration m’est venue de mon univers professionnel. Je précise qu’aucun personnage n’a été inspiré de gens réels. Physiquement je me suis inspiré d’acteurs pour mes personnages, car c’était une possibilité qu’offrait wattpad, et j’ai sauté sur l’occasion pour me les représenter physiquement, ça me facilitait la tache lorsque je devais les imaginer dans telle ou telle situation. Sinon, ma ville est source d’inspiration constante. Strasbourg fait partie des 10 villes les plus romantiques au monde ! C’est le cadre idéal pour une romance. Si vous lisez La théorie de l’hippocampe, vos réaliserez que Strasbourg est presque un personnage à part entière. J’adore ma ville et je voulais lui donner la place qu’elle mérite dans mon livre. Sans elle, mon roman n’existerait pas.

     

    Interview de Audrey Grill

     

    • Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    Ça dépend. Mon premier roman a été écris assez rapidement, en quelques mois, mais ensuite les remaniements et les corrections m’ont pris plus de temps. 18 mois auront été nécessaires pour le tome 2, actuellement connu sous le nom de La Croqueuse (qui est deux fois plus long), il y a plus de personnages et l’intrigue est aussi plus compliquée…

    • Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Je fais des recherches pour vérifier que les lieux collent avec mes descriptions. C’est très important pour moi. Pour Strasbourg, je n’en ai pas trop eu besoin car je connais la ville comme ma poche. Par contre, je n’ai jamais mis les pieds à Ottawa et je remercie Google Earth, j’ai pu me promener dans la ville comme si j’y étais. Sinon, je me sers de photos. Pour les quelques dialogues en suédois, c’est un ami franco-suédois qui a réalisé les traductions. Pour l’aspect médical, j’ai consulté mon beau-frère qui est chirurgien. Tout doit être 100% crédible, sinon l’intrigue ne tient plus la route.

    • Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Oui presque toujours. Et certaines chansons m’inspirent. Certaines scènes sont en fait des strophes de chansons transposées dans mon histoire. Surtout dans La Théorie de l’hippocampe où j’écoutais Maroon 5 en boucle. Pour La croqueuse, c’était surtout Katy Perry et Taylor Swift…

    • Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Oui je connais la trame générale de mon livre, les scènes clés et bien sûr, la fin. Mais je ne m’y accroche pas, si cela doit divaguer et finir autrement, c’est aussi bien. Mais pour l’instant je suis toujours retombée sur mes pieds. Ensuite, au fur et à mesure, les chapitres s’enrichissent de scènes auxquelles je n’avais pas pensé.

    • Auteur(e) Wattpad, on va pouvoir très prochainement découvrir ou redécouvrir ton roman, «  La théorie de l'hippocampe » en maison d'édition, chez Erato Editions. Le choix de la ME a t-il été compliqué ?

    Compliqué, non, car Erato a été mon coup de coeur. Mais long oui. L’édition pour moi était un aboutissement mais pas une fin en soi. Je n’ai pas voulu me précipiter. J’ai contacté un certain nombre d’éditeurs, plus ou moins connus. Sachant que certaines maisons prenaient parfois jusqu’à 6 mois pour répondre, j’ai fais patienter les plus rapides. Je ne voulais pas me tromper. Erato est une des premières à m’avoir répondu. Eva a été emballée par mes 2 romans, elle les a lu en 48h00. J’étais impressionnée. Cela a été un gage de sa motivation pour mes textes et c’était important. Je suis ensuite allée au salon du livre de Paris pour rencontrer les maisons qui m’avaient dit oui. Je trouve qu’il est important de pouvoir mettre un visage, une personne sur un simple email. Nous nous engageons de part et d’autre à collaborer et à travailler plusieurs mois (voir années) ensemble, il faut que le courant passe.

    Interview de Audrey Grill

     

    • Peux tu nous parler de l'histoire, pour nous la faire découvrir ?

    La théorie de l’hippocampe est en fait une saga en deux tomes. Il y a l’histoire de Danaé et celle de Lucie, qui sont deux amies. Danaé est une grande romantique alors que Lucie a dépassé ce stade.

     

    Après des années à Paris, Danaé, jeune et dynamique guide conférencière, retrouve ses racines alsaciennes. Là, elle fera la rencontre de deux hommes aux caractères très différents et bien décidés à remporter le cœur de la belle. Mais Danaé hésite, elle ne se sent pas prête à entamer une relation sérieuse. Une chose est sûre, dans l'équation, l'un des deux hommes est en trop. L'un d'eux réussira-t-il à capturer le cœur torturé de Danaé ?

    Entre William, le beau et déstabilisant directeur de recherches et Marc, le charmant et pétillant Cruise Manager, son cœur balance.

     

    Comme Danaé, tout au long du livre, le lecteur hésite lui aussi.

     

    Lucie, elle, est une femme moderne qui assume sa sexualité, elle dévore la vie et croque les hommes. C'est elle qui décide avec qui, où, quand et comment. Mais gérer sa vie et plusieurs hommes en même temps peut s'avérer compliqué, voir dangereux. Heureusement, pour ça il y a des règles à ne jamais briser... et en théorie, tout devrait bien se passer... en théorie.

    Son originalité ? Un roman d'amour avec des scènes explicites qui s'achève en thriller.

    • Si tu devais la décrire en 3 mots ?

    Mon histoire fait voyager, aimer, maudire et stresser. Oh zut ça fait quatre !

    • Quel est le personnage de tes romans préféré et pourquoi ?

    Hum. C’est difficile, je les aime tous. J’hésite entre Max et Andrew (que vous découvrirez dans le tome 2). Mais je dirais Andrew. Parce qu’il est le plus insaisissable. Et parce que, pour une femme, c’est un challenge de se glisser dans la peau d’un homme.

    • Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    Je dirais les personnages secondaires. Ils sont nécessaires pour donner corps à l’histoire, mais pas plus intéressants que ça. C’est le cas de Emile par exemple. Après je ne dirais pas que c’était difficile, mais moins intéressant.

    • Quels sont tes autres projets ?

    Cet hiver, si j’ai le temps, j’aimerais écrire une fantasy.

    • Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    J’aime les romances, et c’est encore mieux si c’est mêlé à une dystopie ou une fantaisie. J’adore les histoires de vampires et la science fiction. Mais aussi les policiers et les romans historiques. Je suis assez ouverte du moment que c’est une histoire bien ficelée.

    • Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    Et bien c’est celui de ma voisine ! A la lumière de nos ombre de Estelle Mary, aux éditions du Cygne. Je vous le conseille.

     

    Interview de Audrey Grill

     

    • Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Je suis une fan inconditionnelle de Anne Rice, Tolkien et JK Rowling. Mais aussi de Bernard Werber, Robin Hobb, Terry Goodkind, G.R.R Martin, Stephenie Meyer, Veronica Roth, Guillaume Musso.

    Ton portrait chinois en 10 questions :   

    Si tu étais… 

     Un animal ? Un épaulard

    Une couleur ? Le bleu

    Un film ? Beignets de tomates vertes.

    Un livre ?Interview with the vampire.

    Une sucrerie ? Des crêpes au Nutella

    Une personne célèbre ? Léonard de Vinci

    Une fleur ? Une pivoine

    Un de tes personnages ?  William

    Une saison ?L’automne

    Une chanson ? Unkiss me – Maroon 5

    Un objet ? Un voilier

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Merci d’avoir été là lorsque mes premiers textes étaient jusque pour déconner, une simple rigolade. Merci d’être là, maintenant à patienter fébrilement pour tenir mon livre en vrai dans vos mains. Merci de m’avoir fait vivre cette grande aventure qu’est l’écriture.  

     Une pluie d’étoiles pour vous tous !

     

    Sa page facebook : Ici

    Sa page Wattpad : 

    Les couverture de ses romans sur Wattapad : 

    Interview de Audrey GrillInterview de Audrey Grill 

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :