• Chronique des secondes heures de Tanglemhor, tome 3: La pyramide du lac perdu

    Chronique des secondes heures de Tanglemhor, tome 3: La pyramide du lac perdu

    Auteur : Azaël Jhelil

    Format numérique

    449 pages

    Sorti le 14 juillet 2019

     

    Résumé : "Il reposait sur sa couche aux draps bleu nuit, depuis toute une éternité. Sans vraiment dormir. Sans vraiment mourir. Et ce jour enfin, quinze siècles enfuis, il attendait des invités."

    Poursuivie par la vindicte du semi-lacertys, la Conjuration de Tanglemhor a traversé les mers pour arriver en Australie. Guidés par la vision du vénérable Kannlis, les rebelles s’aventurent dans le Jardin de l’Hiver, à la recherche du repaire disparu du plus terrible sorcier de tous les temps. Au pays de la nuit éternelle, harcelés par un froid insupportable, les conjurés sont engagés dans une entreprise suicidaire. Sur leurs épaules reposent tous les espoirs des peuples du Levant…

     

    Avis de Chloé :

     

    Ayant déjà lu les 2 premiers tomes, je remercie l’auteur de m’avoir fait confiance pour la lecture de ce 3ème.

    On reprend donc l’histoire quasiment à l’instant même où on l’avait laissée à la fin du tome 2 : notre petit groupe de hérauts parti chercher en Australie un artéfact qui leur permettrait de neutraliser l’envahisseur/dictateur/monstre qui occupe leur continent.

    Du coup j’ai quand même dû relire les 2 premiers tomes pour tout me remettre bien en tête parce qu’avec l’univers étendu créé par l’auteur, je n’étais pas vraiment prête pour le 3ème tome ^^.

    Je disais donc, on retrouve nos personnages exactement là où on les avait laissés, à la fin d’un voyage plus qu’éprouvant vers l’Australie et au début d’une quête tout aussi éprouvante, voire même plus, au cœur de ce continent.

    Ce tome s’est révélé à la hauteur des 2 premiers à mon avis, la quête est digne des grandes sagas fantastiques que l’on connait tous, avec un voyage long et dur vers le repère secret d’un grand sorcier notamment. Mais aussi avec la question qui se pose de la réussite – ou non – de leur quête tout en restant soudés et surtout vivants malgré les dangers.

    C’est donc une quête qui nous fera passer par tous les états : espoir, désespoir, colère (certains personnages et leurs petits caractères peuvent vraiment être exaspérants, ce qui prouve n’empêche que l’auteur les a bien écrit), rire (je n’insisterai jamais assez : même s’il y a de l’humour dans l’écriture même il faut absolument lire les notes de bas de page qui sont parfois hilarantes !) ou encore attendrissement envers certains personnages.

    L’auteur a par ailleurs continué à tisser toute une histoire autour de ce nouveau continent que l’on découvre, ainsi que toute une mythologie qui lui est propre, montrant encore une fois le travail qu’il réalise dans ses livres.

    Si j’ai cependant une toute petite remarque à faire sur ce tome : les personnages m’ont semblé être un peu plus « manichéens » que dans les 2 premiers (notamment des personnages comme le Fléau de Feen qui, typiquement, balance entre le bien et le mal mais m’a semblé ici un peu trop sage à mon goût…).

    Bref je ne me suis pas ennuyée une seconde dans ce 3ème tome et j’ai plus que hâte de retrouver notre Conjuration de Tanglemhor dans le tome 4 !

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :