• Yianna tome 1 : Le secret des Yiaras

    Auteur : Manon Samson

    Editeur: Editions LouD

    Date sortie: 18 août 2016

    Format: Ebook

    Page: 525

     

    Résumé: 

    Lorsque Emmy monte dans l'avion en direction du poste de ses rêves au Brésil, elle est loin d'imaginer qu'elle n'atteindra jamais sa destination. Les évènements qui surviennent alors dépassent l'entendement?

    Emmy vit un cauchemar les yeux ouverts.

    Avec des milliers de personnes, elle est emmenée malgré elle dans un autre univers, un univers où ce ne sont pas les humains qui commandent. Prisonnière, soumise, malmenée, elle devra se battre pour survivre sur cette étrange et mystérieuse planète nommée Yianna. 

    Alors qu'elle a perdu tout espoir et attend la mort comme une délivrance, deux êtres de ce monde lui tendent la main, changeant à tout jamais sa destinée. Elle devra admettre que ces « Monstres » n'en sont peut-être pas tous, que cette planète peut s'avérer plus fascinante que terrifiante.

    Mais que veulent-ils ? Pourquoi ont-ils enlevé tous ces humains pour les emporter ici ? 

    Quel sera donc le destin d'Emmy qui semble différer de celui de ses semblables ?

     

    Avis de Mirachou : 

    Je remercie tout d'abord les Éditions LouD pour ce service presse.

    Le secret des Yiaras est le premier tome de la trilogie Yianna de Manon Samson. L’auteur autant que le livre sont une belle découverte. À travers l’histoire d’Emmy et d’Aslon, Manon nous plonge dans son imaginaire au cœur du monde merveilleux des Yiaras et leur planète Yianna. J’ai apprécié sa créativité, car on ressent dans la lecture un réel travail, de par la cohérence et l’attraction que provoque la Race Yiaras. Leurs cultures, leurs planètes, leurs histoires sont suffisamment approfondies pour nous immerger totalement dans leurs univers. Ce tome plante le décor, l’histoire, il y a donc beaucoup de description, qui sont certes nécessaires, mais pour ma part, peut être un peu trop présentes dans le récit. Par contre, la qualité de l’écriture nous projette aisément dans ses magnifiques paysages qu’a créés Manon Samson.

    L’histoire se déroule du point de vue d’Emmy, une humaine, ce que j’ai trouvé intéressant, car face à la découverte de ces extraterrestres ses émotions et ressenties trouve facilement échos chez le lecteur. Emmy a une force de caractère douce, mais impressionnante. Ce n’est pas une héroïne bravache, grande gueule ou encore affirmé, mais elle fait face à de dures épreuves sans abandonner et surtout en conservant sa bonté, sa douceur. Alson est un Yiara avec un physique légèrement différent et une force impressionnante, mais il est surtout loyal, intègre, gentil, attentionné. Ce n’est pas spécialement le style de héros que j’affectionne, car un peu trop mielleux pour moi, mais il nous a montré un côté féroce à quelques reprises qui a marqué des points! Je ne me suis pas spécialement attachée à nos deux héros, je les apprécie, mais il me manque de l’approfondissement dans leurs personnalités surtout pour Alson. Les personnages secondaires complètent parfaitement l’histoire et sont de leur côté suffisamment travaillé. La romance mériterait un peu plus de place ou de ressenti, mais elle est tout de même attachante et surtout suffisamment progressive pour être réaliste. 

    J’ai trouvé ce livre très spécial, car même si je pense qu’il n’y a pas énormément d’action, que la romance manque un peu de passion et que les personnages mériteraient d’être légèrement plus prononcés, j’ai adoré! Ça peut paraître dingue, mais ses petits “défauts” font son charme. La qualité d’écriture, les secrets et intrigues ont su me captiver tout au long du récit et m’inciter à foncer lire le deuxième tome.

    Une magnifique histoire à découvrir, je recommande vivement pour passer un agréable moment. Et en avant pour le tome 2!

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :