• Un palais d'épines et de roses

    Un palais d'épines et de roses

    Auteur : Sarah J.Maas

    La Martinière Jeunesse

    Format numérique

    326 pages

    Sortie : 9/02/2017

     

    Résumé :

    En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels. Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

    Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ? A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ? Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

     

    Avis de Chloé :

    Ne vous fiez pas au résumé : cette histoire est beaucoup passionnante/originale qu’elle n’en a l’air. Alors oui là comme ça, ça ressemble vachement aux histoires « classiques » de la fille normale qui, sans trop le vouloir/comprendre pourquoi, se retrouve dans le dangereux pays Faë, mais avec un mec ultra canon qui va l’aider.

    SAUF que, dans ce roman, Feyre est un personnage beaucoup plus intéressant (à mon goût en tout cas) : elle est réaliste, pragmatique. Elle est aussi très réfléchie et prend son temps pour décider de la démarche à suivre, ce que l’auteur nous fait très bien ressentir.

    Feyre est donc une jeune fille qui chasse, car elle seule est capable de nourrir sa famille mais, alors qu’elle chassait, elle va se retrouver à tuer un Faë. Emmenée chez Tamlin un grand seigneur Faë, elle va tenter de trouver sa place dans un monde plein de rituels et de secrets.

    L’histoire prend son temps et peut même paraître un peu longue à certains moments : l’auteur nous présente Prythian, met en place les personnages importants et développe la romance entre Feyre et Tamlin (ce qui, je l’accorde, n’était pas gagné et donc demandait un certain nombre de pages).

    Mais dans la dernière partie du livre le rythme s’accélère enfin et le talent de l’auteur se révèle dans toute sa splendeur. Sarah J.Maas a un style d’écriture assez poétique qui rend Prythian, le monde des Faës, vraiment… féérique (non, je n’avais pas d’autres mots). Les émotions ressenties par Feyre sont aussi bien retransmises, on s’y croit vraiment.

    Globalement, je dirais que ce premier tome de fantasy est une bonne entrée en matière et, au vu de comment l’histoire s’est emballée sur la fin, promet de belles choses pour la suite.

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Vendredi 2 Novembre à 07:19

    J'ai ce livre dans ma PAL, ça fait un moment que l'on me le conseille, j'espère le lire d'ici la fin de l'année :p Tu m'as donné envie en tout cas! 

    1
    Mardi 2 Octobre à 08:42

    J'ai le tome 2 dans ma PAL, il faut vraiment que je le lise aussi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :