• Twist Me -Tome 1 : L'enlèvement - Anna Zaires

     

    Twist Me 

     

    Tome 1 : L’enlèvement

     

    Anna Zaïres

     Mozaika Publications

     318 Pages

     

     

     

     

    Résumé :

     

    Kidnappée. Séquestrée sur une île privée. Je n’aurais jamais cru que cela puisse m’arriver. Je n’ai jamais imaginé qu’une rencontre fortuite la veille de mon dix-huitième anniversaire pourrait ainsi changer ma vie.

    Désormais, je lui appartiens. J’appartiens à Julian. Un homme aussi impitoyable que beau. Un homme dont les caresses me consument. Un homme dont la tendresse me fait plus de mal que sa cruauté.

    Mon ravisseur est une énigme. Je ne sais ni qui il est ni pourquoi il m’a enlevée. Il y a des ténèbres en lui, des ténèbres qui me font peur tout en m’attirant.

    Je m’appelle Nora Leston, et voici mon histoire.

     

    L’avis de Manue :

     

    Voilà une lecture qui ne m’a pas laissée de marbre. Depuis le temps que je cherchais un roman qui m’empêche de dormir la nuit ! Enfin, je l’ai déniché ! Eh, oui, on peut dire que dernièrement j’ai eu du mal à m’y remettre à la lecture, mais il faut toujours garder espoir et j’ai eu raison, je crois, de persévérer car ça a fini par porter ses fruits.

    « Twist Me » est un roman qui fait partie du genre Dark Erotica. Pas besoin de vous faire une traduction ou encore un dessin je pense que tout le monde a compris dans quel genre de lecture on se situait. Il faut dire qu’au départ effectivement le résumé a de quoi surprendre. J’avais quelques réticences concernant ce roman, mais rongée par la curiosité j’ai tenté le tout pour le tout. À première vue, on se dit que l’héroïne sera violée contre son gré et subira des mauvais traitements. Pas vraiment folichon. Oui et non… C’est plus compliqué que ça dans les faits. Parce que si Julian notre beau gosse dominant hyper sexy et dangereux il est vrai s’empare de la jolie et innocente Nora Leston de manière peu cavalière (bah, oui, en même temps on ne se fait pas séquestrer tous les jours !) il s’avère que la relation que nos deux persos principaux entretiennent est plus complexe que ça. Si Nora ne danse pas la Carioca en découvrant qu’elle a été kidnappée et surtout que son kidnappeur est un homme dangereux et parfois violent il n’en reste pas moins que l’inexplicable attraction qu’elle éprouve pour Julian fait taire toutes protestations quand ce dernier s’empare charnellement de la jeune femme. Nora essaye de résister, mais son corps la trahit… Leur relation évolue petit à petit. D’autant plus que coincée sur une île au milieu de nulle part, Nora n’a aucun espoir de s’échapper. Elle est donc entièrement aux mains de Julian qui ne se prive pas pour explorer le corps de Nora comme bon lui semble et la faire vibrer de plaisir. Parce que Julian tient malgré tout à ce que sa captive soit heureuse. Tantôt tendre et violent, passionné et bestial, Julian parvient à nous faire tourner la tête. Si l’on est en droit de penser que la pauvre héroïne souffre du syndrome de Stockholm,  en vérité ça va bien plus loin que ça. Nora inévitablement tombe amoureuse de Julian, mais il a les arguments pour. Certes, être beau, riche, ténébreux, sexy en diable n’excuse pas le kidnapping d’une femme. Nora en a bien conscience et malgré leurs ébats passionnés cette dernière reste lucide. Julian lui inspire toujours un sentiment de peur. Leur relation (si on considère que ça en est une) n’en est qu’à ses balbutiements et on se doute que le chemin sera long afin que Nora s’épanouisse pleinement. Ses proches lui manquent et il n’est pas certain qu’elle puisse les revoir un jour…

    « Twist Me » est un roman sombre, original qui manie domination, sadisme, violence, passion, cruauté et érotisme. Autant d’ingrédients qui en font une vraie petite bombe ! Nul doute, c’est une lecture qui ne peut laisser indifférente. Anna Zaires n’épargne rien au lecteur. Le roman devient parfois hard et vraiment glauque. Une escalade de violence et d’érotisme à couper le souffle. Ici, il n’est pas question d’une amourette fleur bleue. Pas de Cendrillon et encore moins de Prince Charmant. Non, Julian n’est définitivement pas un gentil. Et Nora ne sera plus jamais une sainte nitouche. Affaire à suivre avec le tome 2 « Keep Me » !

     

    Bonne soirée les manias,

     

    Xoxo,

    Manue.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :