• Thoughtless – tome 5 : Sauvage

    Thoughtless – tome 5 : Sauvage

    Thoughtless

    Tome 5: Sauvage

    De S.C. Stephens

    Éditions Hugo Roman

    Format : Ebook

    467 pages

    Sortie le 13/07/2016

     

    Résumé :

    Les feux des projecteurs ne font pas qu'éclairer. Parfois ils peuvent brûler.
    Griffin Hancock est le bassiste un peu bad boy des D-Bags, le groupe le plus chaud du moment.
    Il a tout ce dont il rêve : une grande maison, une belle voiture, une magnifique famille. Malgré tout, cet homme sauvage et à l'ego surdimensionné en a assez d'être dans l'ombre de Kellan Kyle. Il estime être le meilleur et tout le monde devrait le savoir.
    C'est pourquoi lorsqu'une opportunité se présentera, Griffin n'hésitera pas à la saisir. Le groupe n'est pas d'accord avec lui et il prend alors une décision radicale : il quitte Seattle avec sa famille pour retourner à L.A. pour y faire carrière seul.
    Mais le succès n'est pas aussi facile qu'il l'aurait pensé, et qu'il pourrait avoir mis son couple en danger. Griffin expérimentera alors l'adage : "On ne connait pas la valeur de ce que l'on possède avant de tout perdre ".

     

    L'avis de Mely :

    Nous avons tous fait connaissance de Griffin dans la trilogie et surtout de son caractère « particulier » (pour rester gentille…)

    Pour moi, c’était un con.

    Un vrai con.

    Le prince des cons.

    Le roi des cons.

    Le Dieu des cons (comme il aime bien se comparer à Dieu.)

    La première partie du roman a été assez longue à cause de son comportement (quelle surprise !), mais aussi à cause de celui d’Anna (quelque fois, et heureusement.) Je n’ai pas trop compris certaines réactions de cette dernière. Dans plusieurs passages, elle lui en veut beaucoup et le fait savoir à Griffin. Toutefois, quelques lignes plus loin (ou une ou deux pages), la voilà en train de coucher avec lui, comme si rien ne s’était passé (bon tu es furieuse contre lui ou pas ?) Il y a eu pas mal de réconciliations sur l’oreiller, voire trop à mon goût. J’ai l’impression que le duo s’est vraiment bien trouvé… Bon, en même temps, on le savait en le découvrant dans la trilogie, mais quand même…

    Dans cette partie, je me suis rendu compte des nombreux défauts de Griffin : en plus d’être un connard, c’est un vrai égoïste (mis à part pour sa famille), un égocentrique, il est immature et superficiel (je vais m’arrêter là pour les adjectifs…), mais d’un autre côté, on voit ce qu’il « subit » à cause des nombreux rejets des autres D-Bags, mais bon, ce n’est pas une excuse pour se comporter ainsi !

    J’ai dû reposer ma tablette plusieurs fois, et un moment, j’ai même cru que j’allais m’arrêter, mais certains événements ont précipité les choses et m’ont fait changer d’avis. Le tournant du livre pour moi. En gros, la grosse claque pour Griffin. Et pour moi également. Ce moment est comme un virage à 180°. Tout change pour Griffin et pour le lecteur. Ce que j’ai apprécié dans cette deuxième partie, c’est que notre personnage va changer. A cause de certaines circonstances, il se remet totalement en question, et grâce à l’aide de sa famille, il va réussir à comprendre quelles ont été ses erreurs. Le changement ne se fait pas brusquement, mais prend quelques semaines. On souffre avec lui, on espère qu’il sera pardonné et qu’il ait une « fin heureuse », parce que même si c’était un abruti au départ, il tente de se racheter et il a compris pourquoi il en est arrivé là.

    L’autre point que j’ai apprécié également, c’est de retrouver tous les D-Bags. Du point de vue de Griffin, on assiste aux nombreux refus et rejets des demandes de Griffin. On comprend qu’il en a marre d’être rejeté ou de ne pas être pris au sérieux (même si, parfois, on se demande s’il l’a vraiment été …) Je me suis retrouvée plusieurs fois frustrée quand on se trouvait dans une impasse.

    Je vais finir sur une dernière petite remarque : ce tome a eu le mérite de me réconcilier avec Kiera. Je ne vais pas expliquer pourquoi (je n’aime pas trop spoiler…) mais elle aura un rôle important pour notre Griffin.

     

    C’est donc une lecture un peu en demi-teinte avec une première partie chiante (c’est mon avis, hein !) et une deuxième partie presque coup de cœur ! Accrochez-vous, car la fin mérite vraiment le coup d’être lue.

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :