• Rédemption, partie 1

    Rédemption, partie 1

    Auteur : Enel Tismaé

    Editeur : Sharon Kena

    Format : numérique

    268 pages

    Sortie le 13 décembre 2017

     

    Résumé :

    Irina vit à Grawindall, bled paumé des États-Unis peuplé de vampires, loups-garous et sorcières, mais néanmoins tranquille.

    Jusqu'à ce que Théobald, un terrifiant vampire, arrive et commence à tuer.

    Après le tort causé à sa famille par ce monstre sans cœur, Irina quitte la ville et change radicalement d’existence.

    Elle s’entraîne avec acharnement pour retrouver Théobald et se venger. Il devient alors la proie, lui qui, jusqu'à maintenant, avait toujours joué le rôle du chasseur.

    Mais quand tous deux se retrouvent enfin, c’est un homme différent qu’Irina découvrira.

    Elle, qui croyait tout savoir sur son passé, sa famille, son ennemi, devra faire face à des secrets qui pourraient bien changer le cours de sa vie.

     

    Avis de Mely :

    Tout d’abord, un grand merci aux éditions Sharon Kena pour ce service presse et pour leur confiance.

    Je ne vais rien rajouter quant au contenu de l’histoire. La quatrième de couverture résume très bien ce qui se passe dans ce livre, et je ne vais rien dire d’autre pour éviter de vous spoiler.

    Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, notamment à cause de la narration à la troisième personne (mon gros problème…), mais j’ai réussi à passer outre pour être littéralement aspirée par l’intrigue. Et même si un point m’a fait tiquer (vague ressemblance avec une série), j’ai littéralement dévoré cette première partie !

    Irina est plus humaine, avec ses points faibles et ses points forts. Elle est peut-être plus fragile comparé à la communauté surnaturelle qui l’entoure, elle ne laisse pas montrer qu’elle est plus faible que ce groupe. Même si parfois elle est intimidée par ces êtres surnaturels, c’est une vraie combattante quand il s’agit de sa famille et de ses amis. Mais parfois, elle nous rappelle qu’elle est comme nous, qu’elle a des sentiments, qu’elle est humaine.

    J’ai eu beaucoup de mal à comprendre Theobalt. C’est le personnage le plus complexe de ce tome. Il nous est présenté comme le vampire le plus dangereux et le plus méchant de l’histoire, et ses actes le prouvent. MAIS, ben oui, il y a un mais, certaines phrases, certains gestes nous obligent à penser autrement. On se dit qu’il n’est pas si mauvais que ça au final, puis il arrive à nous contredire en commettant un nouveau crime. Une vraie girouette, ce mec ! C’est un personnage que j’ai aimé découvrir, et il garde ses secrets pendant un sacré bon moment.

    Enel Tismaé a vraiment su bâtir un petit monde à côté, un monde qui gravite facilement autour de notre duo : la famille d’Irina au début, puis Gabriel et Angela. Ces derniers sont plus que des amis pour Irina et Théo, ce sont des piliers sur lesquels ils peuvent se reposer, en qui ils peuvent avoir confiance. Ils apportent vraiment un plus à l’histoire, et ne sont pas là simplement pour faire figuration comme personnages secondaires.

    Action, révélation, rebondissement, humour, panique, amitié, amour, trahison… on ne s’ennuie pas un seul instant dans cette première partie. Tout y est pour que l’on soit captivé par cette histoire. Cette dernière est vraiment addictive et nous tient en haleine jusqu’au bout. Est-ce que je dois parler de la fin de la première partie ? Je vais juste dire que c’était une bonne chose que l’auteur n’ait pas été à mes côtés à ce moment-là…


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Valou
    Mercredi 23 Août à 13:57

    Bonjour, très belle chronique!!! J'ai écrit la mienne très récemment et je me retrouve très bien mon ressenti et ma frustration quand à cette fin, dans la tienne. Théobald est un personnage hors norme. Le mec arrive à nous charmer pour nous donner envie de le tuer 3 pages plus loin. Et sur ce point là Enel joue parfaitement avec nos nerfs.

    Bonne journée et belle lecture!!!

      • Mercredi 23 Août à 14:06

        *Mely* 

         

        J'ai lu ton avis aussi, du coup ça était dur de ne pas dire les mêmes chose que toi xD Je ne savais vraiment pas quoi penser de Théobalt tellement il avait l'habitude de contredire ses précédents actes et comportements... Comme je l'ai dit, une vraie girouette !! Je ne savais plus si je devais le détester ou l'apprécier lol Nos pauvres nerfs ont bien souffert xD 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :