• Axios

    Éditions MxM Bookmark

    Parution le 26 septembre 2018

    405 pages

     

     

     

    Résumé : Je suis Axios, de Sparte, et je suis né pour tuer.

     

    À l’âge de sept ans, j’ai quitté la maison pour m’entraîner avec d’autres garçons. On nous a enseigné l’obéissance, la solidarité, la stratégie militaire et la résistance à la douleur. 

     

    Mon éducation stricte m’a débarrassé de mes faiblesses et m’a obligé à devenir fort. Impitoyable.

     

    Mais je rêvais de quelque chose de plus grand, d’une vie que je ne pourrais jamais avoir. Contre toute attente et en dépit de l’entraînement le plus pénible qu’un guerrier pouvait endurer, j’ai trouvé l’amour dans les bras d’un autre Spartiate. Il était l’air que je respirais et l’eau que je buvais. Quand nous combattions côte à côte, nous étions invincibles. Là où il allait, je le suivais.

     

    Cependant, l’amour n’avait pas sa place à Sparte. Les sentiments étaient pour les faibles. Dans la vie d’un Spartiate, il n’y avait que des batailles, de la violence et aucune garantie pour le lendemain. En temps de guerre, tous les hommes étaient mis à l’épreuve, mais le plus grand défi pour nous n’était pas celui des épées ni des lances, mais bien celui du cœur.

     

     

     

    Avis de Mélissa : Gros gros coup de coeur ! Mais quelle magnifique histoire d’amour ! Wow ! [insérez ici un énorme soupir]. 

    Pour comprendre, transportez-vous en 396 avant Jésus Christ, et imaginez les immenses champs, la nature luxuriante et l’air pur. L’histoire se passe à Sparte, une cité grecque, qui, suite à des politiques impopulaires, est menacée par d’autres cités. Dans le but de se défendre, tous les garçons de la cité sont obligés de quitter leurs familles dès l’âge de 7 ans et d’être élevés dans le but de devenir des soldats. L’entraînement jusqu’à leur 20 ans est très difficile. Ils subissent que violence et brutalité, apprennent à avoir faim, à souffrir, à endurer le froid mordant, le plus souvent nus. Et à 20 ans, ils partent à la guerre. Une guerre brutale et rien ne nous est épargné. L’auteure a fait beaucoup de recherches, car chaque événement dans le livre s’est réellement produit.

    Axios et Eyrx se rencontrent à l’âge de 7 ans et savent que leur destin est d’être des guerriers tout puissants. Dès le début, ils deviennent des amis très proches et au fil des années, leur merveilleuse amitié se transforme tranquillement à beaucoup plus. 

    Alors que Eyrx a toujours voulu de la vie de guerrier, Axios lui est différent. Il est sensible avec la tête dans les nuages. Chacun complète magnifiquement l’autre et leur connexion est palpable dès le début. Ils ne peuvent être séparés. Malgré toutes les pressions auxquelles ils sont confrontés, ils ne peuvent s’imaginer vivre séparés. Et parce que ces jeunes hommes vivent séquestrés avec d’autres jeunes hommes, les rapports sexuels entre eux ne sont pas mal vus. 

    Les personnages principaux sont tout simplement adorables, mais aussi les personnages secondaires, les autres garçons avec qui ils grandissent, se battent, se disputent… leurs frères ! Ils sont extraordinaires. Avec eux, on rit, on pleure, on frissonne… 

    Axios et Eyrx occuperont une place spéciale dans mon cœur. Leur histoire est tellement belle, pleine d’émotions… Une des meilleures histoires d’amour que j’ai lues depuis longtemps. Si vous recherchez une magnifique romance, optez pour celle-ci. Vous ne serez pas déçus puisque ce livre est tout simplement impossible à oublier.

     

    « Et je jure que je te choisirai pour toujours... Sparte peut avoir ma vie, mais elle ne peut pas prendre mon coeur. »

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Interview de Ana Klis Anderson

     

    Bonjour Ana et sois la bienvenue sur Lecture-Mania !

     

    1 - Commençons par la petite question traditionnelle : peux-tu te présenter en quelques mots ? 

    Coucou Nanou. Alors j’ai 30 ans, je n’ai pas encore d’enfant, je travaille à temps plein et je suis fan de licornes. Je vis dans le sud-ouest avec mon mari.

     

    2 - Quelles sont tes passions ?

    Je suis passionnée de lecture et d’écriture bien sûr, mais aussi de voyages petits ou grand. J’aime la photographie, le cinéma et les séries télévisées. J’adore aller au cinéma, c’est ma seconde maison.

    3 - Depuis quand écris-tu ?

    J’écris depuis que j’ai 8 ans. J’ai toujours eu besoin de mettre par écrit mes pensées ou mes ressentis. Puis petit à petit ce sont devenus des histoires.

     

    4 - En moyenne, combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    Ouh là, c’est très aléatoire. Quand je suis lancée, je peux écrire toute la nuit plusieurs semaines d’affilée, et ensuite ne plus écrire pendant un mois entier.

     

    5 - Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    Oui, tout à fait. J’ai plein de carnets sur lesquels je note tout : un mot, une phrase, une idée, des passages entiers qui me viennent et que je ne veux pas oublier. Au réveil souvent car je rêve la nuit de mes histoires.

     

    6 - Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Sur mon ordinateur . C’est toute ma vie. Et je sauvegarde tout sur un disque dur pour ne rien perdre.

     

    Interview de Ana Klis Anderson

     

    7 - D’où te vient l’inspiration ?

    Souvent c’est un mot, une situation, un sentiment que je ressens en écoutant une chanson. Cela part avec un « Et si » et je déroule le fil… « Et si mon héroïne épousait un vieux monsieur… Et si le petit-fils voulait empêcher ce mariage à tout prix. »

     

    8 - Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    Cela dépend de l’intrigue. Si elle est complexe six mois. Mais ce n’est pas six mois d’écriture non-stop. J’ai besoin de temps où je n’écris plus. Je laisse reposer l’histoire, elle mûrit dans ma tête, j’y pense, j’en rêve puis je la reprends avec des idées et un esprit neuf.

     

    9 - Écoutes-tu de la musique en écrivant ?

    Cela dépend pour Indompté complètement. Pour ma comédie romantique pas du tout . Mais en général j’ai tout de même une playlist qui est dispo sur youtube pour mes lectrices.

     

    10 - Quand tu commences à écrire une histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Globalement oui. J’ai d’ailleurs souvent la fin d’une histoire en premier, ensuite je fais un plan je note les grandes étapes et le reste vient en écrivant.

     

    11 - D’où t’es venu l’idée d’écrire Indompté ?

    Je ne sais plus trop. Contrairement à bcp, je n’avais pas vu les sons of anarchy, ni lu bcp de choses sur le sujet. Je n’étais pas encore bikers addict, bien que ma famille soit des motards. J’avais terminé les Reapers. J’avais bien aimé mais certaines choses me dérangeaient alors j’ai voulu écrire mon histoire avec mes perso. J’ai vécu un an aux USA dans un Clan comme celui des Evil’s Heat et cela m’a inspiré. Je voulais une vraie intrigue avec des événements en cascade comme dans les séries télé. Je me suis dis et si mon Club de bikers n’en était pas vraiment un, et si les apparences étaient trompeuses… Je suis fan de western et notamment de tous ces paysages désertiques, cela m’a toujours fasciné.

     

    Interview de Ana Klis Anderson

     

    12 - Peux-tu nous parler de l'histoire ?

    Je voulais une histoire avec une intrigue consistante, où sentiments, rebondissements et scènes olé olé étaient justement dosées. Que ce ne soit pas l’un au détriment de l’autre et vice versa. Je voulais prendre le temps de développer les personnages et planter les décors surtout que l’intrigue est un peu complexe. Il y a plusieurs niveaux de secrets. Il fallait prendre le temps de les démêler. Je souhaitais faire passer le message, qu’il y a une place accueillante pour tout le monde quelque part. La famille n’est pas seulement les liens de sang, et que si on s’accroche suffisamment fort à la vie, la roue finit par tourner. Olivia et Rock se percutent pour ne plus jamais se quitter. Il n’y a pas vraiment de je t’aime moi non plus. Entre eux c’est une évidence, en revanche ce qui est moins évident c’est de marcher ensemble, dans la même direction et au même rythme. C’est leur chemin en tant que couple qui est semé d’embûches.

     

     

    13 - Si tu devais d'écrire ton roman en 3 mots ?

    Euh je ne sais pas trop. J’espère qu’il est intense, addictif et touchant.

     

    14 - Pour tes personnages, est-ce que tu t’inspires des gens de ton entourage ?

    Nan ! Je n’ose pas, seulement les disparus… pour les faire exister un peu plus longtemps. Le vieux Maxime c’est mon papi…

     

    Interview de Ana Klis Anderson

     

    15 - Quel est le personnage de TON roman préféré et pourquoi ?

    Argh c’est difficile. J’adore Olivia et Rock ce sont mes premiers bébés… mais Bounce est un personnage tellement à part, il casse les codes. J’ai hâte d’écrire son histoire. Et il y a Max bien sûr.

     

    16 - Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    Je n’en ai pas. Ce sont plutôt des moments. Pour ne pas spoiler je vais rester vague, mais dans Indompté je devais écrire le deuil d’un perso important, j’ai lutté, persévéré je n’y suis pas arrivée. Cela sonnait faux. Alors je l’ai écrit du point de vue de son entourage. Le deuil c’est tellement personnel. On réagit de façon tellement différente. Certains hurlent, certains ne disent rien. Certains s’accrochent au quotidien et à la routine. Certains sombrent…

     

    17 – Quels sont tes projets ?

    Les spins off des autres persos d’Indompté. Des histoires indépendantes pouvant être lues séparément. Le premier à venir est Max. Mais aussi une comédie romantique. Et un autre projet mais celui là est top secret pour le moment <3

     

    Interview de Ana Klis Anderson

     

    16 - Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    J’adore les thrillers, le fantastique, la SF, la romance, en fait presque tout MDR. J’aime moins les historiques et les contemporains.

     

    17 - Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    En papier je ne sais plus car cela fait longtemps, je n’ai plus de place chez moi pour le moment. Et sinon c’est As mad as you are de Milyi Kind chez butterfly.

     

    18 - Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Philip Pullman, Agatha Christie, JK Rowling, Nalini Singh et Stephen King .

     

     

    Interview de Ana Klis Anderson

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais …. 

     

    Un animal ? Une licorne

    Une couleur ? Le rouge

    Un film ? A star is born

    Une sucrerie ? Du chocolat

    Une personne célèbre ? Joe Manganiello

    Un fruit ou un légume ? Des cerises

    Un de tes personnages ? Olivia

    Une ville ? Toulouse

    Une chanson ? Love is madness

    Un livre ? Les royaumes du Nord

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Merci mes licornes pour cette aventure de folie <3

     

     

    Sa page Facebook : Ici

    Acheter son roman : 

    Interview de Ana Klis Anderson

     

    Pin It

    votre commentaire
  • No trace

    Auteur : Pierre-Jean Verhoye

    Editeur : Les nouveaux auteurs

    Format papier

    550 pages

    Date de sortie : 6 septembre 2018

     

    Résumé :

    Paris, Mai 2015 : jeune maman d'une petite fille de cinq semaines, Raja vient d'apprendre par la police l'assassinat de son conjoint à Londres lorsqu'elle assiste à la défenestration de sa voisine. Elle décide de partir avec son bébé, escortée par Goran, un policier peu causant, embarqué contre son gré dans l'aventure et peu habitué aux rythmes particuliers imposés par un nourrisson. 
    Au même moment à New York, Elizabeth, la mère de Raja, perçoit la menace qui plane sur sa fille et envoie via la Schizosphère un message de S.O.S. Cet appel au secours est intercepté par les serveurs informatiques d'une association confidentielle, baptisée No Trace, qui a développé des talents impressionnants en matière de collecte de données numériques. Son responsable, Théau, se lance alors à la poursuite de la jeune femme et du policier, avec pour objectif de sauver Raja. 

    Coup de coeur de Gilles Legardinier Prix Femme Actuelle 2018

     

    Avis de Mely :

    Je remercie grandement l’auteur de m’avoir proposé de découvrir No trace et surtout de m’avoir accordé sa confiance avec ce service de presse.

    No trace est un roman qui m’a permis de voyager en même temps que les personnages, d’assister à leurs aventures et mésaventures et d’être plongée dans une histoire vraiment haletante. Le mélange d’intrigue, de suspens, de mystère et la petite touche de fantastique forme un tout plus que surprenant et réussi.

    J’avoue avoir eu un petit faible pour Goran, le policier chargé de l’affaire impliquant le meurtre du mari de Raja. Il se retrouve vite embarqué dans une affaire plus complexe qu’il n’y paraît avec l’aide de la jeune veuve, et les moments avec Juliette m’ont beaucoup fait rigoler (le pauvre !) Raja se rend compte que son mari lui cachait certaines choses sur son boulot. Elle se rend à Londres pour identifier son mari sur un coup de tête, mais elle fait surtout preuve d’une grande détermination, et c’est un trait que j’ai vraiment apprécié chez elle, ainsi que les moments avec la petite Juliette.

    Au cours de ce périple, de nombreux personnages croisent la route de Goran et Raja. Je me suis souvent demandé quelle serait leur importance dans tout ça. Pourquoi souhaitaient-ils aider nos héros ? Quelle était leur motivation ? Bref, tout un tas de questions, mais qui ont ajouté une petite touche d’intrigue en plus !

    Cette histoire ne propose aucun temps mort. Les révélations s’enchaînent alors qu’on aurait pu croire que l’auteur allait laisser le lecteur de digérer les informations, mais non. Et cela commence dès les premières pages. Tout est vraiment bien ficelé, et le sujet est tellement d'actualité même si l'on en a parle très peu de nos jours. Pierre-Jean Verhoye a su m’attirer dans un scénario palpitant avec sa plume que j'ai tout bonnement adorée et il m’a été difficile de lâcher le pavé qu’est ce livre pour connaître la fin. 

    À tous les amoureux d’intrigue policière, de rencontres avec des personnages plus intéressants les uns que les autres, de voyages aux quatre coins du globe, je ne peux que vous conseillez de vous laisser embarquer dans No trace.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Ben & Charlie

    Auteur : Laetitia Constant

    Auto-édition

    Format numérique

    Sorti le 21 septembre 2018

     

    Résumé :

    Charlotte Guérin, dit Charlie, avait une vie et une carrière professionnelle toutes tracées. Destinée à reprendre l’affaire familiale, elle a tourné le dos à son héritage et s’est affranchie de ce qu’elle considérait comme un poids. Lorsqu’à vingt et un ans elle a choisi de se consacrer à son rêve, elle ne se doutait pas que, neuf ans plus tard, sa situation serait plus précaire qu’elle ne l’avait espéré.

    Le destin lui offre alors une échappatoire et l'opportunité de repartir du bon pied. Missionnée pour prendre soin de sa grand-mère, Charlie se retrouve devant une complication imprévue : le retour de Benjamin. Celui qui a disparu sans un mot l’été de ses dix-huit ans. Celui qui lui a brisé le cœur. Entre son désir de réussir et ses sentiments pour lui, Charlie va devoir choisir.

     

    Avis de Lili :

    Je tenais tout d’abord à remercier Laetitia Constant pour sa confiance.

    Charlotte, dit « Charlie », a décidé quelques années plus tôt de tout laisser tomber, études, empire familial et tout le petit confort qui allait avec, pour poursuivre son rêve de devenir écrivain. Mais tout ne se passe pas comme prévu, et à maintenant 30 ans, elle travaille comme serveuse dans un bowling et essuie les refus des maisons d’édition les uns après les autres. Un matin, elle est missionnée par sa mère pour aller prendre soin de sa grand-mère malade, et après mainte hésitation, elle y voit là une chance de se mettre au vert et d’écrire L’HISTOIRE qui la fera connaître.

    Alors quand sur place elle tombe sur son amour d’enfance qui l’a quittée 12 ans plus tôt sans une explication, elle se dit que le hasard n’y est peut-être pas pour quelque chose.... On découvre ainsi Ben, pilote dans l’armée de l’air qui, après un accident en mission Opex, revient à Cap Ferret pour sa convalescence.

    J’ai passé un très bon moment avec cette lecture que j’ai trouvé très réaliste et où j’ai énormément ri (un grand merci à l’humour plus que douteux de Ben). Les quelques flashs back nous permettent de mieux comprendre les débuts de l’histoire de Charlie et Ben. Et le happy-end répond bien à tous les scénarios qu’on se met en tête. C’est une romance qui fera le bonheur de ceux et celles qui aiment les histoires toute douces au coin du feu avec un bon chocolat chaud et un gros plaid.

     

     

    Avis de Mélissa : Je tiens à remercier l’auteure pour ce service presse pour lequel j’ai passé un très bon moment de lecture.

    Charlie est une jeune femme qui se bat pour devenir écrivaine. Un jour, sa mère l’appelle pour exiger qu’elle se rende au chevet de sa grand-mère supposément gravement malade. Une fois arrivée là-bas, elle tombe sur Ben, son amour de jeunesse… et une grand-mère assez comique !

    Ben est un pilote et aide la grand-mère de Charlie à se remettre d’une bonne grippe. Leur rencontre est assez étrange, puisque Charlie ne le reconnaît d’abord pas du tout. Le déclic se fait et les jours suivants, de fil en aiguille, les jeunes gens recommencent à se voir et s’expliquent sur ce qui s’est passé il y a quelques années. Mais même si elle est toujours dingue de Ben, l’objectif #1 de Charlie est de terminer l’écriture de son livre ! Cèdera-t-elle à son cœur ou à ses ambitions ?

    Je n’avais jamais lu cette auteure auparavant et franchement, je suis sous le charme. Le texte est fluide, la qualité des mots choisis impeccable et il n’y a pas de longueur. Les émotions des personnages sont bien décrites, et ce, même si la peur qui possède Charlie est un peu épuisante à la longue… j’ai parfois eu envie de la secouer comme un bon vieux prunier ! Bref, je vous suggère donc cette jolie lecture, vous ne serez pas déçus ! Laetitia Constant est une auteure à découvrir !

     

    L'avis de Nanou :

     

    Ben & Charlie, une histoire où malgré les embûches de la vie et les années qui passent, le destin décide de réunir 2 personnes.

     

    Alors que sa vie est toute tracée, Charlie, décide de tourner le dos à son héritage et de vivre son rêve, devenir écrivain au grand dam de ses parents (du moins surtout sa mère).

    Mais hélas, les refus de maison d'édition s'accumulent et Charlie commence à perdre espoir.

    Lorsque sa mère lui demande d'aller au Cap Ferret, s'occuper de sa grand-mère malade, Charlie souhaite refuser, mais c'est sans compter ses meilleures amies qui lui conseillent justement de profiter de cette période pour pouvoir poursuivre son manuscrit et retrouver l'inspiration.

    La voilà donc de retour chez sa grand-mère au Cap-Ferret et avec les souvenirs de l'été de ses 18 ans. L'été où elle a fait la rencontre de Ben.

    Ben, le garçon avec qui elle a eu un accrochage en vélo.

    Ben, le garçon qui lui a fait passer le meilleur des étés.

    Ben, le garçon dont elle est tombée follement amoureuse.

    Ben, le garçon qui lui a brisé le cœur.

    Depuis plusieurs années maintenant, elle se demande pourquoi. Pourquoi est-il parti sans la prévenir ? Pourquoi l'a-t-il abandonnée ? Pleins de questions qui restent sans réponse, jusqu’au moment où elle découvre le jeune homme dans la cuisine de sa grand-mère.

    Quand la vie vous donne une nouvelle chance, faut-il la saisir ?

    C'est ce que Ben et Charlie vont découvrir.

     

    Laetitia Constant a écrit une merveilleuse histoire sur le premier amour. Celui qui vous donne des ailes et des papillons dans le ventre, mais aussi celui qui vous brise en mille morceaux et vous fait souffrir, celui que vous ne pourrez jamais oublier.

     

    Charlie est une jeune femme attachante et forte. Malgré le refus de ses parents, elle décide quand même d'abandonner son héritage et de vivre son rêve, devenir écrivain. Cela n'est pas facile et elle pourrait revenir sur sa décision, mais forte de ses convictions, elle ne lâche rien. Mais c'est aussi une jeune femme blessée en amour et qui a peur de l'abandon.

    Ben, lui aussi, n'a jamais pu oublier Charlie. Surtout qu'il n'a jamais pu lui dire les raisons de son départ. C'est un jeune homme, fort, bienveillant et il comprend parfaitement les réticences de Charlie à son égard, mais il est prêt à tout pour la reconquérir.

    J'ai beaucoup aimé les personnages secondaires. Que ce soit Chloé ou Natacha, les meilleures amies de Charlie, ou Marguerite, sa grand-mère, elles sont très attachantes et toujours prêtes à faire tout pour que Charlie réussisse son rêve et sa vie.

    Le sujet du premier amour est certes du déjà-vu, mais grâce à sa plume fluide et prenante, l'auteure nous embarque dans cette romance dès le départ. Les émotions très fortes et présentes dans tout le récit et ne nous laisse pas indifférents.

    Que faire lorsque votre premier amour, l'homme qui vous a abandonné et brisé le cœur, se retrouve en face de vous des années plus tard et demande pardon ? Je vous laisse le découvrir dans cette magnifique histoire.

    Je remercie Laetitia Constant, pour ce service presse, qui m'a énormément plus, donné le sourire, et qui ne peut que nous donner confiance en l'amour.

     

    Note 4/5

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Un palais d'épines et de roses

    Auteur : Sarah J.Maas

    La Martinière Jeunesse

    Format numérique

    326 pages

    Sortie : 9/02/2017

     

    Résumé :

    En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels. Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

    Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ? A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ? Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

     

    Avis de Chloé :

    Ne vous fiez pas au résumé : cette histoire est beaucoup passionnante/originale qu’elle n’en a l’air. Alors oui là comme ça, ça ressemble vachement aux histoires « classiques » de la fille normale qui, sans trop le vouloir/comprendre pourquoi, se retrouve dans le dangereux pays Faë, mais avec un mec ultra canon qui va l’aider.

    SAUF que, dans ce roman, Feyre est un personnage beaucoup plus intéressant (à mon goût en tout cas) : elle est réaliste, pragmatique. Elle est aussi très réfléchie et prend son temps pour décider de la démarche à suivre, ce que l’auteur nous fait très bien ressentir.

    Feyre est donc une jeune fille qui chasse, car elle seule est capable de nourrir sa famille mais, alors qu’elle chassait, elle va se retrouver à tuer un Faë. Emmenée chez Tamlin un grand seigneur Faë, elle va tenter de trouver sa place dans un monde plein de rituels et de secrets.

    L’histoire prend son temps et peut même paraître un peu longue à certains moments : l’auteur nous présente Prythian, met en place les personnages importants et développe la romance entre Feyre et Tamlin (ce qui, je l’accorde, n’était pas gagné et donc demandait un certain nombre de pages).

    Mais dans la dernière partie du livre le rythme s’accélère enfin et le talent de l’auteur se révèle dans toute sa splendeur. Sarah J.Maas a un style d’écriture assez poétique qui rend Prythian, le monde des Faës, vraiment… féérique (non, je n’avais pas d’autres mots). Les émotions ressenties par Feyre sont aussi bien retransmises, on s’y croit vraiment.

    Globalement, je dirais que ce premier tome de fantasy est une bonne entrée en matière et, au vu de comment l’histoire s’est emballée sur la fin, promet de belles choses pour la suite.

     

     

    Pin It

    2 commentaires