• La vie dont nous rêvions

    Éditions Amazon Crossing

    Sortie le 3 juillet 2018

    374 pages 

     

     

    Résumé : Aimée mène la vie dont elle a toujours rêvé : elle s’apprête à épouser son amour d’enfance, à fonder une famille et à reprendre les rênes du restaurant familial. Mais tout s’effondre lorsque son fiancé James disparaît brutalement dans un accident de bateau. Au lieu de marcher vers l’autel, Aimée suit le cercueil de celui qui aurait dû, ce jour-là, devenir son mari. 

     

    Alors qu’elle se bat pour reconstruire sa vie, Aimée commence à s’interroger sur les circonstances de la disparition de James. Elle plonge alors dans un océan de secrets qui l’amène à remettre en question toute leur histoire commune. Faire remonter la vérité à la surface pourrait libérer Aimée… ou la briser à jamais.

     

     

    L’avis de Mélissa : Je remercie les éditions Amazon Crossing pour leur confiance avec ce service presse et NetGalley pour la transmission.

     

    Ce roman est le premier de cette auteure et j’ai beaucoup aimé sa plume. Bien qu’il y ait des éléments très prévisibles, beaucoup de choses m’ont aussi surpris. Ce n’est pas un thriller en soi, mais le petit mystère nous tient sans cesse en haleine.

     

    Aimée, l’héroïne, nous raconte comment la vie dont elle avait rêvé s’est subitement écroulée suite au décès de l’homme de sa vie. Au lieu de se marier, elle se retrouve à célébrer les funérailles de James. Mais le même jour, elle croise une mystérieuse femme qui lui souffle à l’oreille que James n’est pas mort.

     

    Cette femme ayant une réputation plutôt douteuse, Aimée essaie de reprendre le cours de sa vie. Elle ouvre un restaurant, passe du temps avec ses copines et commence même à nouer une amitié avec Ian.

     

    Mais dans un coin de sa tête, elle a le sentiment que James n’est pas mort. Ajoutez à cela cette mystérieuse femme qui lui répète que James n’est pas mort en soulignant qu’Aimée n’a jamais vu le corps de son fiancé dans son cercueil. Elle est plongée dans un mystère persistant et partira en quête de la vérité.

     

    C’est une bonne histoire et l’épilogue donne seulement envie de lire la suite. Étant donné que celle-ci est déjà publiée, il ne reste plus qu’à espérer que l’éditeur sera en mesure de la traduire. J’ai vraiment très envie de la lire !

     


    votre commentaire
  • Interview de Marie Luny

     

    Bonjour Marie et bienvenue chez Lecture-mania

     

    Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Je suis Marie Luny auteure de romances dans différents styles. Je suis aussi une lectrice compulsive et une mère de deux garçons.

     

    Depuis quand écris-tu ?

    J’écris depuis deux ans et demi maintenant.

     

    Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    Cela dépend du temps que je peux investir dedans, mais en général, j’écris quelques heures par jour.

     

    Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    En général, oui. Je note les grandes lignes.

     

    Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Sur mon ordinateur.

    Interview de Marie Luny

    D’où te vient l’inspiration ? 

    De tout, je puise dans mes souvenirs, dans ma vie de tous les jours.

     

    Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    Cela dépend encore une fois du temps que je peux consacrer à l’écriture mais en moyenne, je mets deux à trois mois pour écrire le premier jet.

     

    Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Non, pas trop.

     

    Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Bien sûr, c’est essentiel pour moi.

     

    Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Je connais les grandes lignes de la trame, je sais où je vais aller mais comment, ça je laisse mon esprit le déterminer au fur et à mesure.

     

    Peux tu nous parler de ta série « Next Step », pour nous la faire découvrir ?

    La saga Next Step et plus particulièrement Check List m’est apparu en rêve. J’ai rêvé du prologue et ça m’a tellement obsédée que je l’ai écrit. Check List met en scène deux amis de toujours. Elles se sont fixées pour but d’effectuer une liste d’actions variées. On va donc suivre ces deux amies à travers le temps et vivre avec elles, leurs désillusions, leurs peurs ainsi que leurs joies. C’est une petite leçon de vie, je pense.

    Interview de Marie Luny

    D’où t'es venu l'idée d'écrire « S.E.V.E.N. » ?

    Hum, de la chanson « Place des grands hommes » de Patrick Bruel.

    Si tu devais nous décrire cette histoire en 3 mots ?

    Réunion, Amitié, Vengeance.

     

    Le mois dernier est sorti le tome 1 de « The Howlers » . Peux tu nous dire combien de tome sont prévu ?

    Dans ma logique, il y en a quatre, un sur chaque membre de la meute mais avec moi, qui sait, ce qu’il peut se passer lol.

     

    Pourquoi avoir choisi d'écrire de la Bit-Lit ?

    C’est mon genre de littérature préféré. J’aime ce qui se dégage de cet univers. J’aime la passion que mettent les personnages dans leurs histoires d’amours. Je trouve que ça prend aux tripes, c’est viscéral, puissant et magnifique.

    Interview de Marie Luny

    Qui as tu imaginer pour représenter tes personnages ?

    Personne, je n’aime pas prendre des personnes connues. Mes personnages sont dans ma tête et je les imagine d’une certaine façon mais j’aime l’idée que chaque lectrice à sa propre vision.

     

    Si tu devais choisir un seul de tes personnages ?

    Tous mes livres confondus ?? Oulah, c’est compliqué ça… Je les aime tous pour différentes raisons. Mais je choisis Amélie de Love Road. Je pense que c’est celle qui me ressemble le plus.

     

    Lequel de tes romans as tu eu le plus de mal à écrire ?

    J’ai rarement du mal à écrire un livre, quand j’en commence un, ça coule tout seul sauf… sauf le tome 3 de la saga Next Step. Je bloque complètement dessus. Je crois que c’est celui qui me fait le plus peur. J’ai une amie qui m’a dit qu’inconsciemment, je ne veux pas l’écrire parce que j’ai peur de ne plus réussir à écrire après. Je crois qu’elle n’a pas tort. Comme Next Step est ma première saga, la finir pour moi, reviendrait à mettre un point final à cette aventure…

    Je sais, je suis bizarre, on ne dira rien !! Lol.

     

    Quels sont tes autres projets ?

    Alors finir, la saga The Howlers, finir le tome 3 de Next Step (oui, je vais y arriver) et puis, j’ai une histoire avec des vampires en tête.

     

    Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    La Bit-Lit sans hésitation !!

    Interview de Marie Luny

    Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    Noir Désir tome 2 et 3

     

    Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Jenifer L Armenthout, je la vénère !!

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais… 

     

    Un animal ? Un chaton

    Une couleur ? Rose

    Un film ? La vie n’est pas un long fleuve tranquille

    Un livre ? Lux

    Une sucrerie ? Une tarte à la myrtille

    Une personne célèbre ? Aucune idée, je dirais Pink

    Une fleur ? Une fleur de Lotus

    Un vêtement ?  Une robe

    Une saison ? L’été

    Une chanson ? Forever Young

    Un objet ? Mon ordinateur

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Un grand merci à vous. Merci de me suivre depuis mes débuts, de partager cette aventure extraordinaire à mes côtés. A très vite, bisous !!

     

    Sa page facebook :  Ici

    Achetez se livres : 

    Interview de Marie LunyInterview de Marie LunyInterview de Marie LunyInterview de Marie LunyInterview de Marie LunyInterview de Marie Luny


    votre commentaire
  • Fear to love

    Auteur : Françoise Gosselin

    Sharon Kena Editions

    Format numérique

    276 pages

    12 juin 2018

     

    Résumé : 

    Brisée par son passé, Margot Simmons tente de se reconstruire. Nouveau départ, nouvelle vie, la revoici sur les bancs de l'université pour reprendre en main son avenir. En chemin, elle rencontre Kyle Stewart, qui ne cesse de vouloir l'aider à sortir de l'ombre dans laquelle elle s'est engouffrée pour se sentir en sécurité. Seulement, le passé resurgit, et avec, son lot de problèmes et de souvenirs qu'il aurait mieux fallu oublier. Laissera-t-elle Kyle approcher suffisamment près pour bâtir un avenir nouveau ? Doit-elle garder espoir quant à une fin heureuse ? Désespoir, trahison, amour. Margot est prête à tout pour demeurer libre.

     

    Avis de Mely :

    Je tiens à remercier les éditions Sharon Kena pour ce service presse.

    Il ne m'a pas fallu longtemps (deux chapitres environ) pour comprendre que cette histoire allait être difficile. Le simple fait de voir le comportement de Margot et ses pensées me l'ont prouvé...

    Margot souffre. Margot lutte. Margot supporte ses démons intérieurs en silence. Margot essaye de vivre sans qu'on l'a remarque. On veut que Margot aille mieux, qu'elle s'ouvre au monde, qu'elle fasse confiance... qu'elle vive ! On comprend qu'elle cherche à se fondre dans la masse, on veut savoir pourquoi elle est ainsi, même si l'on a une vague idée. 

    Tout au long des pages, on voit que des nouveaux personnages vont réussir à se frayer un chemin dans la carapace de Margot. Petit à petit, et sans s'en rendre vraiment compte, ils vont parvenir à l'aider. Quelques personnes sont là depuis un certain temps, et j'ai bien aimé voir le lien avec son coatch, Andrew. Au final, elle n'est pas si seule qu'elle ne le croit. 

    C'est ainsi qu'entrent Kyle et Gwen. Kyle est un personnage assez mystérieux. Il y a beaucoup de "on dit" autour de ce personnage qu'il est difficile de savoir qui est le vrai Kyle au début. Au fil des pages, on apprend vraiment à le connaître, à comprendre pourquoi il agit ainsi. C'est un personnage qui a su me toucher.

    Il existe un autre personnage dont je tairais le nom qui m'a révoltée tant par ses actions que par ses réflexions. On peut se demander comment un tel individu peut exister, mais il en existe tellement en réalité que ça ne peut que nous amener à nous poser des questions sur notre société.

    C'est un roman que je qualifierais de choc, de psychologique, car il nous pousse à réfléchir à certains comportement et c'est une histoire qui ne laisse pas forcément le lecteur s'en sortir indemne. Une histoire qui mélange tout un tas de thèmes explosifs.


    votre commentaire
  • Produit par Steven Spielberg

    Réalisé par Juan Antonio Bayona

    sorti ciné le 06/06/18

    2h10

    Avis de Fred :

     

    Une fois n’est pas coutume, je vais vous donner mon avis sur un film et non un livre.

    Et pas n’importe quel film, puisqu’il s’agit de Jurassic world 2 « qui est en réalité le 5ème volet de la saga Jurassic »

    Etant une cinéphile, je ne pouvais pas passer à côté de cette sortie, me voilà donc, accompagné de ma famille, dans cette salle obscure.

    Dès le début, nous rentrons dans le vif du sujet puisqu’à peine 3 minutes plus tard, le T-rex nous fait déjà bondir sur nos sièges.

    Le ton est donné, ça va flipper grave !! J’ai d’ailleurs sursauté plus d’une fois. Faut dire que dans fallen kingdom, certains dinosaures sont plus terrifiants que jamais.

    L’histoire est super bien mené, ça tiens carrément la route. Les déconvenues s’enchaînent et nos héros n’ont aucun répit (mais je ne m’en plaindrai pas, Christ Pratt est trop canon dans ce film) hihihi.

    A travers les passages flippants, des piques humoristiques s’y glissent. Par moment, c’est très rafraîchissant de rire au lieu de se ronger les ongles LOL !!!

    Le film passe à une vitesse folle, pas le temps de s’ennuyer.

    La fin nous donne un aperçu de ce qui pourrait arriver dans la prochaine suite, car c’est impossible qu’il n’y en ai pas d’autre vu comment ça se termine.

     

    Jurassic worls 2 : Fallen kingdom

     

    Ci-dessous, le synopsis du film.

    Trois ans après les événements du parc Jurassic World, un groupe d'intervention militaire se rend sur Isla Nublar, dans le but d'extraire l'ADN du squelette de l'ancien dinosaure hybride, l’Indominus Rex, dont les restes se trouvent dans les fonds marins de l'île. L'homme qui surveille la porte est attaqué par le T-Rex, mais réussit à fuir in-extremis. Mais le Mosasaurus sort de l'eau et le tue. Claire Dearing, qui préside dorénavant une association pour la protection des dinosaures, se bat pour sauver les dinosaures de l'île, menacée par une éruption volcanique. Elle est contactée par Benjamin Lockwood, vieil ami et ancien collègue fortuné de John Hammond. Celui-ci lui propose d'aller sauver 11 espèces de dinosaures sur Isla Nublar et de les amener dans un « sanctuaire » spécialement créé pour les protéger, loin des humains. Claire a besoin d'Owen Grady pour cette mission. L'ancien dresseur de velociraptors, qui vit aujourd'hui seul en montagne, rechigne d'abord à accepter l'invitation de Claire. Il décide finalement d'y aller. Claire et Owen se rendent donc sur l'île accompagnés de militaires, du spécialiste en informatique Franklin Webb et de Zia Rodriguez, une paléo-vétérinaire. Owen, Claire et leurs compagnons vont vite découvrir qu'ils se sont fait berner par l'associé de Lockwood, Eli Mills

     

    Jurassic worls 2 : Fallen kingdom

    Jurassic worls 2 : Fallen kingdom

     

    Jurassic worls 2 : Fallen kingdom

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Interview de Aurore Doignies

     

    Bonjour Aurore et bienvenue chez Lecture-mania

     

    Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Bonjour.

    Je suis Belge et je vais sur mes trente-deux ans. Je travaille en libéral, comme orthophoniste, et je suis accro au café.

     

    Depuis quand écris-tu ?

    Depuis quasiment toujours. Je changeais déjà la fin de certaines histoires qui ne me plaisaient pas, étant enfant. L’écriture est cependant devenue quelque chose d’important, en ce qui concerne le temps que je lui consacrais alors, vers mes treize/quatorze ans.

     

    Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    C’est difficile à dire, même si j’écris chaque jour. En fonction de la fatigue de la journée, cela va d’un minimum de 30 minutes (pour les pires journées) à près de 8 heures si je suis libre d’écrire (lors de congé, par exemple).

     

    Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    En général oui, si je m’en souviens une fois que j’ai l’occasion d’avoir un stylo et un carnet sous la main !

     

    Interview de Aurore Doignies

     

    Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Pour écrire, l’ordinateur. Par contre, j’utilise régulièrement un cahier pour les lignes temporelles à respecter, dans les romans policiers notamment. J’emporte également un carnet lors de mes voyages, pour y faire des esquisses ou y jeter des notes à utiliser dans des romans « à venir ».

     

    D’où te vient l’inspiration ? 

    Très bonne question ! Parfois tout démarre d’un cauchemar, d’autre fois c’est une musique qui me « parle » et m’inspire une histoire, d’autres fois encore c’est une simple image. L’inspiration est partout, en fait. C’est un peu comme pour les Droits Miranda : « tout ce que vous direz pourra être retenu… » et finir dans un de mes livres !  

     

    Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    Entre six mois et un an, selon le cas. Travail oblige !

     

    Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Pour les enquêtes policières, oui. J’ai des tonnes de bouquins en anglais et français, sur les sujets dont je parle dans la série « Brigade des Vols et Homicides », notamment.

    Pour la bit-lit, non, j’utilise mes connaissances sur les mythologies diverses surtout.

     

    Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Toujours.

     

    Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Habituellement, j’ai une idée qui fait tilt pour un début d’histoire, avec des personnages qui s’imposent à moi. En général, je pars de là et je les laisse me guider dans leurs histoires au fur et à mesure. Il arrive que mes personnages et moi nous nous battions un peu pour leur futur, mais cela finit souvent par un consensus. Dans le cas contraire, j’envisage les raisons possibles du blocage et je trouve une solution qui satisfait tout le monde.

     

    Le dernier tome de ta série «  Entre ses griffes » est sorti en avril, pas trop dur de laisser tes personnages ?

    Absolument pas ! Comme je le disais encore il n’y a pas si longtemps, la bit-lit et moi, c’est fini. Cela n’a jamais été mon plus grand amour en littérature : si je peux faire une comparaison, écrire sur ces thèmes était plutôt une réaction allergique à un livre lu ou un film vu qui m’aurait fait lever les yeux au ciel.

    J’avais décidé de publier « Entre ses griffes » suite à un vote de mon lectorat, sur mon blog, voici quelques années. Retravailler l’histoire originale pour en faire cette série actuelle m’a totalement fait comprendre que j’avais dépassé le stade où je pouvais avoir envie d’écrire encore dans ce genre (que j’évite, d’ailleurs, maintenant, totalement au cinéma !). Donc les laisser a été un soulagement, en fait.

    Interview de Aurore Doignies

     

    Si tu devais nous la résumer en 3 mots ?

    Bit-lit à suspense léger.

     

    D’où t'es venu l'idée d'écrire « La meute des Howling Wolves » ?

    L’écriture de ce roman remonte déjà à un bail, car je l’ai fini en 2013 ! Je venais de finir l’écriture d’un roman qui m’avait complètement vidée, émotionnellement parlant, et j’avais besoin d’un récit moins poignant, plus amusant aussi : sortir du roman réaliste pour replonger dans la bit-lit était donc une façon de souffler, à l’époque. Et je pense que Ty m’est venu en tête car il me ressemble sur bien des points, il m’a permis de retrouver une certaine stabilité après un personnage terriblement tourmenté.

     

    Peux-tu nous parler de l'histoire ?

    Dans cette histoire, il y a plusieurs couples, mais il y a surtout Ty qui a été élevé par des chasseurs dans la haine des garous, et qui va finir par comprendre qu’il a été dupé et qu’il a commis des horreurs au nom d’une sorte d’extrémisme. Au fil des pages, il va certes tomber amoureux, mais cela ne va pas être facile pour autant. Je voulais parler à travers ce roman de la difficulté d’accepter son passé, ses actes, et d’aller de l’avant en cherchant à s’améliorer et à devenir meilleur.

    Je pense que ce n’est pas un récit à lire si on espère trouver une « romance habituelle », car on risque de ne pas y trouver ce qu’on y cherche.

     

    Ces 2 séries parle entre autres de métamorphes, est-ce un sujet que tu aimes particulièrement ?

    Pas du tout. Mais cela permet de se changer les esprits, après avoir plongé dans la maladie mentale ou les horreurs de la guerre avec d’autres récits.

     

    Pour « Brigade des vols et homicides » pas de métamorphe, mais des policiers.

    Le tome 2 est sorti en mars, mais peux-tu nous dire combien de tome va comporter la série ?

    Trois. Je suis d’ailleurs en train de plancher sur le dernier volet de la série.

     

    Peux-tu nous dire de quoi parle cette histoire ?

    Chaque tome traite d’enquêtes différentes, donc il est difficile de résumer cette série à une seule histoire, même si on retrouve les personnages dans tous les tomes. Dans le tome 2, on découvre nos trois héros principaux (Jo, Ash et Trey) en plein changement dans leur vie sentimentale, et il leur tombe dessus une enquête compliquée, avec un risque d’attentat terroriste. Au fil des pages, des amours se défont et se font, des relations s’intensifient et l’enquête est menée avec l’aide d’autres collègues…

     

    Qui pour toi, pourrais représenter tes personnages ?

    Sophia Bush pour Joan Reynolds, Eoin Macken pour Ash Whitaker et Donnie Lewis pour Trey Hatchett, entre autres. Pour les images, il y a une galerie sur mon blog 

     

    Dans tous tes romans, quel est celui que tu as eu le plus de mal à écrire ?

    « La malédiction du jaguar », le dernier tome d’Entre ses griffes.

     

    Auteure de romans M/M, pense tu essayer le M/F ?

    Je ne suis pas une auteur de romans M/M au sens strict, vu que j’ai d’abord publié un roman fantasy MF, en 2009, et que j’ai un stock de MF écrits datant de bien avant que je ne me lance dans le MM. Je suis juste plus connue pour ce dernier, car j’ai été publiée en MM depuis et que je jugeais mes romans MF trop mal écrits pour les laisser sur le net, lorsque j’ai ouvert mon blog MM il y a près de dix ans, mais je suis polyvalente.

    Par ailleurs, dans le tome 1 de la « Brigade des Vols et Homicides », nous avons un trio MFM, même si Jo finit par quitter les garçons dans le tome 2. 

    Cependant, oui, je songe à du MF pour une série spin-off à une saga très attendue par mon lectorat. Reste à voir si cela intéressera ou pas une maison d’édition lorsque cela sera écrit.

     

    Quels sont tes autres projets ?

    La correction des quatre tomes originaux de la saga des Lessik, que mes lecteurs me réclament à cor et à cris depuis des années maintenant, ainsi que celle de « Traqués ».

    Une fois cela fait, j’envisage comme je le disais plus haut un spin-off aux Lessik, plutôt MF, et une série de style SAS de Gérard de Villiers, avec une paire d’espions qui nous feront voyager.

    J’ai encore tout un tas de projets supplémentaires, mais ce sont déjà là les principaux 

     

    Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    Principalement les policiers et les thrillers, ainsi que la fantasy.

     

    Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

     

    La Terre des Morts de Jean-Christophe Grangé.

    Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Tom Clancy, Jonathan Kellerman, Jean-Christophe Grangé.

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais… 

     

    Un animal ? Un loup.

    Une couleur ? Le noir.

    Un  film ? « Le vent se lève » de Ken Loach.

    Un livre ?Croc-Blanc de Jack London.

    Une sucrerie ? Les cerises citriques (gentiment appelées par chez moi « Couilles de singe »)

    Une personne célèbre ? Amélia Earhart.

    Une fleur ? Une églantine.

    Un de tes personnages ?  Trey Hatchett.

    Une saison ?L’automne.

    Une chanson ? « Nothing Else Matters » de Metallica.

    Un objet ? Un stylo.

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Merci aux nouveaux d’avoir laissé leur chance à mes héros. J’espère que mon univers vous aura plu.

    À mes anciens lecteurs, merci d’être toujours présents et de m’encourager pour la suite des séries. Je vous embrasse !  

     

    Sa page facebookIci

    Son blog

    Achetez ses romansPar-ici

     

    Interview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore Doignies


    votre commentaire