•  

    Calendrier de l'avent - Jour 15

      

    Calendrier de l'avent - Jour 15

     

    Voici pour commencer tout le règlement : http://lecture-mania.eklablog.com/concours-de-noel-reglement-a103337433 Merci de le lire jusqu'au bout ce règlement afin que votre validation soit validée ! Ainsi que TOUT cet article !!! Merci ;)

    Calendrier de l'avent - Jour 15

     

    Comment participer ?

     

    En commentaire, donnez nous le titre de votre livre chouchou !

     

    Vous avez jusqu'au 16 décembre pour participer !

    Pin It

    23 commentaires
  •  

    Calendrier de l'avent - Jour 14

    Calendrier de l'avent - Jour 14

     

    Voici pour commencer tout le règlement : http://lecture-mania.eklablog.com/concours-de-noel-reglement-a103337433 Merci de le lire jusqu'au bout ce règlement afin que votre validation soit validée ! Ainsi que TOUT cet article !!! Merci ;)

    Calendrier de l'avent - Jour 14

    Comment participer ?

     

    En commentaire, donnez moi votre couleur préféré.

     

    Vous avez jusqu'au 15 décembre à 11 heures.

    Pin It

    8 commentaires
  • Beautiful Bastard

      

    Christina Lauren

    Éditions Hugo Roman

    400 Pages

     

     

     

    Résumé :

    Beautiful Bastard met en scène la relation tumultueuse et torride entre un patron odieux et exigeant, l’irrésistible Bennett Ryan, et sa jeune collaboratrice, la superbe Chloé Mills, forte tête promise à un brillant avenir. Un duel amoureux dans l’univers de l’entreprise raconté alternativement par deux êtres dévorés par l’ambition et le désir.

     

    L’avis de Manue :

     

    Me revoilà les manias avec un roman qui m’a fait couler beaucoup d’encre. Je m’explique, dans ma première chronique j’y allais fort, du genre G.I qui sort un bazooka pour rétamer les méchants djihadistes ! Ça fait peur hein ? C’est aussi l’effet que ça m’a fait quand je me suis relue. Faut bien se fixer des limites et là j’y suis pas allée de main morte, pour mettre les mains dans la m**** je ne suis pas la dernière comme vous commencez à le comprendre aux fils de mes chroniques successives, en somme je n’ai pas ma langue de ma poche. Mais bon paraît que l’honnêteté, ça paie ^^ Bref, j’ai sorti l’artillerie lourde et j’ai craché mon venin sûrement un peu trop pour être honnête alors me revoici avec une version que j’ai tenté de faire plus soft, plus light également, c’est-à-dire pleine de nuance, et plus digestive. Oui, bon, je l’avoue, je n’avais pas tourné sept fois ma langue dans ma bouche, j’étais mal lunée…

    Allons à l’essentiel ! Quand j’ai lu le titre, je me suis dit « Ayé, on nous l’avait pas encore faite celle-là ! C’est marrant, on a eu « La belle et la bête » version Disney, son remake version toutou « La belle et le clochard » et qu’est-ce qu’il nous manquait ? Hein ? Je vous le demande ?  « La belle et le connard » mouhahaha xD Eh bien, c’est chose faite, on là notre connard et vu le nombre de fois où Bennett est qualifié de la sorte, je pense que la lectrice aura bien intégré cette donnée durant sa lecture. Bennett Ryan est le pire fils de p*** que la terre ait jamais porté. Bon, OK mon langage n'est pas des plus aseptisé, mais j’ai des circonstances atténuantes, montez pas au créneau tout de suite, voyons… 

    Je vous passe l’étape du résumé, celui de quatrième de couverture est court et efficace. Rien d’autre à ajouter. Schéma classique : ils se détestent, se cherchent, se trouvent et couchent… Ce n’est pas ici que je vais trouver quelque chose à redire jusqu’ici on ne fait pas de vagues, la majorité des romances érotiques sont construites sur ce calque-là.

    Bon, venons-en à la partie qui fâche maintenant, où je risque de me faire huer, de recevoir des tomates pourries, des insultes, des menaces de mort… Hé ho mollo hein ! Non, dîtes-moi que vous n’êtes pas comme ça ? :’( Pourquoi tant de haine ? Avant de commencer, je vous rappelle ce que dieu a dit : « Aimez-vous les uns les autres ». Je vous laisse méditer cette phrase mes futures détractrices, par pitié, je vous en conjure, faîtes preuve d’indulgence pour une pauvre âme shootée au Mr Grey, Cross et compagnie… Vous voyez, on a bien quelques points communs, non ?

    Allez, je me lance : je n’ai pas aimé ! Ouf, ayé, c’est dit ! Je sais, c’est rude balancé comme ça, mais c’est mon ressenti. J’ai perdu des amies littéraires, vous me détestez, maintenant ? Sûrement ! Alors, fuyez maintenant parce que vous n’avez pas fini d’être déçue. Dieu sait que je partais avec de bons avis en tête et une bonne impression générale vite évaporée dès les premières pages ! *Aimez-vous les uns les autres…* :D pourtant, je suis bon public et habituée à ce genre, mais là...aïe, aïe, aïe... Malheureusement, j'ai pu constater que je n'étais pas la seule à partager ces impressions alors voilà advienne que pourra !

    Je suis déçue et pas que ! La fin ne rattrape pas le reste. Premièrement, les persos ? Description quasi inexistante des personnages autant physiquement que personnellement ! Deuxièmement, j’ai noté trop de vulgarités : Connard, Queutard, Putain, Merde, Salaud reviennent toutes les deux pages, parfois les synonymes ont du bon et là ça n'aurait pas été de refus avec la vulgarité en moins. Trop de vulgarité tue la sensualité, et c’est ça le mot d’ordre de l’érotisme SEN SU A LI TE ! "Oh, stop un instant, j'aimerais que cet instant dure pour des tas d'années, sen-su-a-li-té... vous voyez un peu comme Axelle Red quoi, faut savoir faire durer le plaisir, et le plaisir du lecteur ça passe par le récit ! Bref, au début j’avais trouvé ça amusant, mais à la longue, ça perd son effet et ça use, ça use, trois kilomètres de b*** …*oups*, ça use…Bizarre, surtout dans un roman qui se passe dans un milieu relativement aisé, je trouve que ça entame la crédibilité de l’histoire. On a l’impression d’avoir à faire à des adolescents en rut, mais pas à des adultes de 30 et 26 ans ! Bon, les adultes, ça peut être en rut aussi, mais je ne sais pas là ça le fait pas, adulte, justement ! Il y a un sacré décalage dans le comportement ! Je rajouterai que les choses débutent à une vitesse folle, l’héroïne déteste son patron et PAF dès les vingt premières pages se retrouve contre une fenêtre WTF ? Ah bah je dois avouer que c’est une approche originale pour résoudre le conflit patron-employé, se faire sauter par son boss qu’on déteste en l’insultant de connard ça doit avoir certainement quelques vertus thérapeutiques ! Heureusement, mon boss est une boss et je m’entends très bien avec elle, ouf !  Faut essayer pour voir si ça marche, une nouvelle méthode pour régler les conflits patronat/salariat ! Pas sûr que ça fasse des émules ! Bon si le patron a l’avantage d’avoir un physique de jeune premier comme Bennett, ça a ses avantages. Mouais pourquoi pas ! Dans le cas contraire, fermez votre ceinture de chasteté et fuyez les filles !

    De très nombreuses coquilles parasitent la lecture, l'alourdissent et finissent pas rendre tout ça pesant sans compter une traduction que j’ai trouvée personnellement médiocre. Pourtant, je ne suis pas quelqu’un de regardant et de difficile (je me répète, mais ce n’est pas grave), mais là j’avoue que c’est vraiment handicapant dans la lecture. D’habitude, je ne relève jamais ce genre de choses, l’erreur est humaine, mais à ce point-là, ça fait beaucoup ! Peut-être que ce sentiment a été accentué par le mélange, coquilles, insultes à tout va, mais voilà, j’ai été agacée tout au long de ma lecture ! On passe sans arrêt du tutoiement au vouvoiement, pourquoi ? Je ne sais pas ! Peut-être que c'est ça le problème justement : à trop vouloir en faire ça ne produit pas l'effet escompté et le soufflé retombe irrémédiablement !

    Problème exclusivement de traduction ? Je ne sais pas, faudrait pouvoir comparer avec la version originale ! L’histoire est pourtant sympathique, on sent le potentiel, il a la capacité à faire quelque chose de bien, ça change je l’admets, mais je suis complètement passée à côté, je ne suis pas parvenue à me laisser embarquer.

    Un fil scénaristique redondant, scènes répétitives avec beaucoup de ressemblances. Trop de petite culotte Aubade déchirée. Bon Chloé a du goût et de l’argent, je rajoute un bon point pour la note finale, c’est mieux que rien :p En somme, grossièrement résumé c’est souvent la même chose : on prend les mêmes et on recommence Pour moi, on était à dix milles lieues de l’univers Fifty Shade ou encore Dévoile-moi ! Il manque de subtilité, de romantisme et d’une pointe de charme. L’intrigue est bien pauvre.  La tension monte, mais la mayonnaise ne prend pas. La romance arrive trop tardivement sur le fil du rasoir. Trop tard le mal est fait !

    Seul petit point positif on alterne entre le point de vue des deux persos ce qui est de bon ton. La quatrième de couverture promettait beaucoup de choses ! Pour moi, la promesse n’est pas tenue. Pourquoi tant de haine me direz-vous ? Il y avait pourtant tous les éléments pour faire un bon roman, mais on est passé à côté. Peut-être que je suis trop conditionnée Fifty Shade ou Dévoile-moi, allez comprendre ! J’étais peut-être dans un mauvais jour, pour moi la recette n’a pas fonctionnée, tant pis. Voilà, c’est cash et direct et si vous voulez vous faire un avis le mieux est de le lire, mais au moins vous savez dans quoi vous vous engagez ! J’ai tout de même lu le roman en entier donc bon le divertissement est là ne soyons pas mauvaises langues, mais j’ai surtout attendu en vain quelque chose qui n’est jamais arrivé ! J’en attendais peut-être trop, je deviens certainement plus exigeante avec ce type de roman qui sait ? C’est vraiment quelque chose que je classerai dans une catégorie à part. À la fin de ma lecture, je m’étais jurée d’abandonner les écrits de Cristina Lauren, ces deux auteurs américaines et finalement je suis revenue sur ma décision récemment. À la semaine prochaine pour de plus amples explications.

     Allez bon week-end les manias, ne partons pas fâchés, je vous aime ^^

     " Ne partez pas sans moi, laissez-moi vous suivre, vous qui volez vers d'autres vies, laissez-moi vivre..." Je suis d'humeur chantante en ce moment. Quoi ? Y'en a bien qui regarde High School Musical, un gars qui se met a chanter en pleine conversation, c'est pas mieux d'abord :p

     

     

    P.S : J’ai lu un commentaire sur Amazon qui m’a beaucoup fait rire « ce livre aurait pu être écrit par une adolescente en quête d’identité sexuelle, partagée entre Twilight et Youporn. » :D héhé *Aimez-vous les uns les autres* Pars en sifflotant …
     

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    Calendrier de l'avent - Jour 13

    Calendrier de l'avent - Jour 13

     

    Voici pour commencer tout le règlement : http://lecture-mania.eklablog.com/concours-de-noel-reglement-a103337433 Merci de le lire jusqu'au bout ce règlement afin que votre validation soit validée ! Ainsi que TOUT cet article !!! Merci ;)

    Calendrier de l'avent - Jour 13

    Comment participer ?

     

    En commentaire, donnez moi votre série TV chouchoute. (Ainsi que quel chocolat vous souhaitez !)

     

    Vous avez jusqu'au 14 décembre à 13 heures.

    Pin It

    11 commentaires
  •  

    Calendrierde l'avent - Jour 12

    Calendrier de l'avent - Jour 12

     

    Voici pour commencer tout le règlement : http://lecture-mania.eklablog.com/concours-de-noel-reglement-a103337433 Merci de le lire jusqu'au bout ce règlement afin que votre validation soit validée ! Ainsi que TOUT cet article !!! Merci ;)

    Calendrierde l'avent - Jour 12

    Comment participer ?

     

    En commentaire, dites moi ce que vous aimez en cette période de noël ? Ou au contraire, vous n'aimez pas, dites nous pourquoi ? (Ainsi que quel chocolat vous préférez ?)

     

    Vous avez jusqu'au 13 décembre à 12 heures pour participer.

    Pin It

    8 commentaires