• Copacabana

    Copacabana

    de Lia Flandey

    chez Lip & Roll

    sorti le 21/06/18

     

    Résumé :

    Jeune footballeur émérite, Joao pensait tout avoir pour être heureux : attaquant dans un des plus grands clubs européens, il est marié et comblé. Mais le jour où il apprend dans les tabloïds que sa femme le trompe, tout s’écroule et il s'enfuit au Brésil, son pays d’origine, à quelques semaines de la Coupe du monde.

     

    Sur la plage de Copacabana, Joao redécouvre le rythme d’une vie plus paisible, entre surf, cocktails et famille. C’est loin des faux semblants et de la presse à scandale qu’il rencontre alors la belle Bianca, si réticente à l’amour.

     

    Saura-t-il lever les barrières érigées par la jeune femme pour s’arroger son cœur et faire de cette simple rencontre une histoire inoubliable sous le soleil de Rio ?

     

    Le défi est de taille et Joao va devoir aller droit au but !

     

    Avis de Fred :

    Je remercie Lip & Roll qui m'a permis de découvrir ce roman en SP.

    J'ai découvert cette maison d'éditions grâce à une saga coup de coeur que vous connaissez peut-être "La meute"

    Du coup, je n'ai pas hésité à choisir ce service presse édité chez eux qui est complètement différent puisqu'il s'agit de romance contemporaine et non de fantastique.

    Malheureusement, j'ai assez vite déchanté et n'ai pas apprécié plus que ça ma lecture. J'ai vraiment eu du mal à lire sous le point de vue du personnage masculin Joao. Peut-être que l'histoire aurait été plus développée sous le PDV de l'héroïne, mais ce n'est que mon avis personnel.

    J'aime réellement les histoires où il est question de sportif, ajoutez à cela une plume très agréable à lire telle que celle de Lia Flandey, et vous devriez passer un super moment de lecture. Cependant, cela n'a pas suffit à me transporter dans ce roman.

    L'histoire se lit assez vite puisque nous avons ici un petit tome, et même si cette lecture en particulier ma déçu, j'ai détecté un beau potentiel chez l'auteur, voilà pourquoi je lirai certainement une de ses nouvelles œuvres, comme par exemple, son roman "Oublie mon nom".

    Et pour Copacabana, le mieux est de vous faire votre propre avis 


    votre commentaire
  • Hybrides, tome 1 : Rage

    Auteur : Laurann Dohner

    Editeur : Milady

    Format papier

    476 pages

    Sortie : 5 mai 2018

     

    Résumé :

    Ellie est horrifiée de découvrir que le laboratoire dans lequel elle travaille mène à bien des expériences sur des sujets humains, leur injectant de l’ADN animal pour créer une nouvelle espèce. Lorsqu’elle se prend d’affection pour l’un de ces cobayes, elle risque tout pour le sauver – même s’il doit pour cela la haïr. Car Rage n’a jamais connu l’amour ou la pitié, et il ne pardonne pas la trahison. Une fois libre, il jure de la tuer, mais lorsqu’il la tient entre ses griffes, ce n’est plus la haine, mais le désir qui envahit son âme…

     

    Avis de Mely :

    Alors pour moi, c’est un gros NON pour ce premier tome alors que le résumé et le prologue m’avaient grandement intriguée. Je ne sais même pas par quoi commencer : les personnages, l’histoire ou certaines idées de l’auteur qui m’ont fait grincer des dents…

    Commençons par l’histoire. Le résumé ne concerne que le prologue en fait. On sait donc qu’Ellie travaille pour une organisation qui m’amuse à faire des expériences sur des hommes. Malgré tout ce que cela pourrait lui coûter (sa vie, en gros), elle décide de jouer les espionnes et de collecter un maximum de preuves afin d’aider les personnes qui veulent arrêter toute cette affaire.

    Comme je l’ai dit, l’idée de départ m’a vraiment attirée avec les expérimentations sur les hommes et je voulais voir comment ils allaient s’en sortir après avoir été libérés. Je m’étais imaginé divers scénarios possibles, mais bon, j’ai vite déchanté par la tournure de l’histoire. J’ai ressenti un grand manque de détails, de précisions, de PROFONDEUR ! Tout est lisse, plat, et tout ça pour laisser place à des scènes emplies de tension sexuelle et de sexe (là, par contre, ça ne manquait pas de profondeur si vous voyez ce que je veux dire ! ) Bref, il y avait tellement de choses à dire ou développer avec cette histoire que tout reste à la surface.

    On passe au deuxième point, les personnages principaux ? Au fur et à mesure que j’apprenais à connaître Ellie et Rage, deux caractères me sont venus à l’esprit. Vous avez d’un côté Ellie qui ressemblait parfois à une femme « faible » qui veut montrer qu’elle est courageuse et qu’elle a la force en elle d’affronter les hybrides (enfin un hybride surtout.) De temps en temps, j’avais aussi l’image d’un chaton qui feulait et montrait ses griffes quand elle n’était pas d’accord avec ce cher Rage. Vous voyez le personnage ? Pour moi, c’est encore le personnage féminin cliché dans toute sa splendeur !

    Passons à ce cher Rage. Intéressant le bonhomme, surtout dans le prologue. Mais très vite, son comportement m’a légèrement agacée. Et il n’y avait pas que son comportement… On pourrait l’excuser à cause de tout ce qu’il a subi dans ce laboratoire, son envie de vengeance, son attitude d’homme de Cro-Magnon et tout et tout… Néanmoins certaines choses m’ont amenée à ne pas du tout aimer ce monsieur : son comportement brutal envers Ellie. Je peux comprendre qu’il ressente de la colère, de la rage, mais son attitude envers celle qui l’a sauvé (il a du mal à saisir ce point !) m’a vraiment répugnée. Comment accepter le fait qu’il veuille coucher avec elle pour se venger tout en la brutalisant avant ? Personnellement, ça m’a fait grincer des dents, car c’est limite une agression (mon avis, mon ressenti, attention.)

    Et ce qui m’a bien fait rire, c’est le changement total de comportement après cette scène. En gros, Monsieur était en mode « je veux la tuer pour ce qu’elle a fait dans le labo, je veux me venger », quitte à ne pas (vouloir) comprendre qu’Ellie était obligée d’agir ainsi pour qu’il puisse être sauvé au final (ainsi que les autres hybrides.) Tous ces moments où il se demandait s’il devait la tuer ou la « baiser » commençaient à être fatigants… J’ai eu envie de crier « Alléluia » quand il a mis fin à ses cogitations, mais c’était avant de découvrir le caractère possessif de Rage… *soupire*

    Je ne vous ai pas perdu ? On continue ? Je vais être un peu plus gentille normalement. Je voudrais maintenant parler des idées de l’auteur. Je pense qu’elle avait de très bonnes idées au début, mais que tout cela a été très mal exploité. J’ai aimé quelques trucs comme le fait d’essayer de s’intégrer dans une société qui vous rejette, car vous êtes différents et que personne ne cherche à vous comprendre. Les préjugés sur les hybrides, mais aussi sur les humains qui les fréquentent et qui cherchent à les aider à avoir une nouvelle vie. J’ai beaucoup aimé ces éléments, mais tout cela a été noyé par d’autres petits points qui ont été traités maladroitement.

    « Comme quoi ? » vous allez me demander… Je tiens à prévenir, je ne suis pas féministe même si je soutiens la cause. Donc quand je vois certains passages dans ce livre, il m’a été difficile de ne pas arracher les pages en question ! Quand les femmes qui ont aussi servi de cobayes sont libérées et placées dans un bâtiment à part, afin qu’elles puissent apprendre à vivre comme les femmes de notre société, elles se découvrent une passion pour les tâches ménagères. J’avais envie de dire « Excusez-moi ? » Depuis quand les femmes font forcément la cuisine, le ménage, le repassage, etc. Je devrais prendre des cours avec elles alors, parce que je suis nulle pour laver le linge, mais j’adore bricoler par contre ! Je comprends ce que voulait dire l’auteur, qu’il faut savoir entretenir une maison et savoir se nourrir correctement, mais je pense qu’il y avait d’autres façons de le faire…

    C’est un exemple parmi tant d’autres. Beaucoup de maladresses et de comportement clichés (moi, Tarzan, toi, Jane !) qui m’ont saoulée jusqu’à me pousser à sauter des passages. Je vous écris cet avis alors qu’il me reste encore une soixantaine de pages, mais je crois que je vais abandonner au final…

    Si vous cherchez une histoire sans prise de tête, avec un homme des cavernes et une jeune femme faible, mais courageuse, et qui vous fera mouiller la culotte, je pense que cette histoire pourrait vous plaire.

    Si, comme moi, vous attendez à une histoire développée sur des sujets que l’on a peu lus jusque-là, je crois que vous pouvez choisir une autre lecture. À moins de vous faire votre propre avis ! Après tout, les goûts et les couleurs diffèrent en fonction de chacun et beaucoup de lecteurs ont adoré ce premier tome.

    Après tout, un avis reste personnel.


    votre commentaire
  • Éditions Sharon Kena 

    Parution le 10 juillet 2018 

    228 pages

     

      

    Résumé : Lane City, camps de formation des Marines Américains. La violence, la sueur et les humiliations. Un beau Lieutenant, sombre et impitoyable. Un jeune soldat fragile aux motivations mystérieuses.

     

    À plusieurs centaines de kilomètres de là : l’université de Sudderland. Une arrogante jeune femme à la beauté glacée et au tempérament volcanique. Une vie confortable, un fiancé aimant, la gloire et les honneurs.

     

    Deux univers opposés, que la disparition du jeune soldat va brusquement rassembler. Car Sharon n’hésitera pas à s’engager chez les Marines pour rechercher son jumeau, présumé déserteur. Confrontée à la fois au milieu machiste militaire, à un Lieutenant sans pitié, ainsi qu’aux dérangeantes et dangereuses vérités concernant son frère, Sharon sera-t-elle capable d’achever sa quête sans y laisser son âme ou sa vie ?

     

     

      

    Avis de Mélissa : Je tiens à remercier les Éditions Sharon Kena pour ce service presse. Passionnée par les histoires militaires, le dur travail des soldats (sexy ou pas, hihi), les nombreuses missions à l’étranger et leur honorable sacrifice parfois de leur vie pour défendre leur pays m’a toujours inspiré beaucoup de respect. Alors il est bien évident que le résumé a immédiatement retenu mon attention. Et je suis ravie par ma lecture !

     

    Dès les premières pages, ma curiosité était piquée à savoir comment Sharon, une jeune femme, bien qu’arrogante et dotée de beaucoup de caractère, allait faire pour tenter de retrouver son frère jumeau qui aurait peut-être déserté l’armée. Malgré sa décision de joindre l’armée n’ait pas plu à son fiancé – et à juste titre ! – j’ai été soufflée par son courage et son audace de foncer tête première dans un entraînement obligatoire de 3 mois. Les horaires stricts et les longues journées éreintantes n’ont jamais découragé notre héroïne.

     

    J’ai beaucoup apprécié Sharon, quoique sa façon de parler aux autres m’ait souvent fait grincer des dents. J’ai souvent eu envie de lui dire de se calmer tellement elle pouvait être cruelle dans ses paroles. Mais bon, dans ce monde de brutes, une jolie petite blonde comme elle doit montrer ce dont elle est capable, j’imagine. Tous ont remarqué sa détermination sans borne… même un certain lieutenant mystérieux.

     

    L’auteure raconte les péripéties de Sharon avec perfection. Il n’y a aucune pause, les évènements s’enchaînent parfaitement et il n’y a pas de temps mort, ce que j’ai beaucoup apprécié. L’auteure connaît son sujet et ça se sent qu’elle a fait des recherches en ce sens. Le monde de l’armée est souvent opaque et peu accessible, ç’a donc été un plaisir d’y plonger le temps d’une belle lecture comme ça.

     

    J’ai vraiment très hâte au second tome. J’ai l’impression qu’il sera aussi riche en émotions que celui-ci. Si vous aimez une héroïne qui n’a pas la langue dans sa poche dans le monde brutal de l’armée et une histoire remplie d’actions, je vous recommande grandement ce livre !


    votre commentaire
  • Au delà de l'asphalte

    Au delà de l'asphalte

    de Caro Lyne

    chez Something Else Editions

    sorti le 14/06/18

     

    Résumé :

    Un seul instant peut bouleverser toute une vie.

    Kate est une jeune fille révoltée, elle aime s'habiller de façon provocante et sexy mais surtout mener sa vie comme elle l'entend.

    Fille du regretté Président des Black Crows, elle continue sa quête de la vérité pour découvrir ce qui s'est réellement passé ce fameux soir...

    Mais c'est sans compter sur lui, Hugo, le nouvel élève aussi beau que mystérieux qui va chambouler ses plans.

    Malgré les interdits qui s'imposent à eux, leur attirance est inéluctable.

    Entre amour et passion, mensonges et vengeance, Kate va devoir faire des choix.

    Mais seront-ils les bons ?

     

    Avis de Fred :

     Je remercie Something else Editions qui m'a permis de découvrir ce roman en SP.

    Le dernier Roman que j'ai lu de cette maison d'éditions m'a tellement transporté, c'était un réel coup de cœur, j'ai donc décidé de continuer sur ma lancée et ai choisis un nouveau service presse chez eux. Malheureusement, pour cette lecture, ce ne fut pas la même chose, la magie n'a pas opéré loin de là.

    Nous avons des personnages qui ne m'ont fait ressentir aucune émotions et de ce fait, je me suis retrouvée dans l'impossibilité de m'attacher à eux.

    En revanche, j'ai trouvé que l'auteur avait une plume vraiment agréable à lire, mais à mes yeux, le texte est bâclé, il n'a pas été assez travaillé à mon goût. Tout arrive trop vite, on passe d'une action à l'autre en un claquement doigt.

    Les protagonistes évolues dans le milieu des motards, j'avoue ne pas être habituée à lire des romans qui tournent autour de cet univers, alors peut-être est-ce dû à cet état de fait, si je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire.

    Donc le mieux, c'est de vous faire votre propre opinion.


    votre commentaire
  • La vie dont nous rêvions

    Éditions Amazon Crossing

    Sortie le 3 juillet 2018

    374 pages 

     

     

    Résumé : Aimée mène la vie dont elle a toujours rêvé : elle s’apprête à épouser son amour d’enfance, à fonder une famille et à reprendre les rênes du restaurant familial. Mais tout s’effondre lorsque son fiancé James disparaît brutalement dans un accident de bateau. Au lieu de marcher vers l’autel, Aimée suit le cercueil de celui qui aurait dû, ce jour-là, devenir son mari. 

     

    Alors qu’elle se bat pour reconstruire sa vie, Aimée commence à s’interroger sur les circonstances de la disparition de James. Elle plonge alors dans un océan de secrets qui l’amène à remettre en question toute leur histoire commune. Faire remonter la vérité à la surface pourrait libérer Aimée… ou la briser à jamais.

     

     

    L’avis de Mélissa : Je remercie les éditions Amazon Crossing pour leur confiance avec ce service presse et NetGalley pour la transmission.

     

    Ce roman est le premier de cette auteure et j’ai beaucoup aimé sa plume. Bien qu’il y ait des éléments très prévisibles, beaucoup de choses m’ont aussi surpris. Ce n’est pas un thriller en soi, mais le petit mystère nous tient sans cesse en haleine.

     

    Aimée, l’héroïne, nous raconte comment la vie dont elle avait rêvé s’est subitement écroulée suite au décès de l’homme de sa vie. Au lieu de se marier, elle se retrouve à célébrer les funérailles de James. Mais le même jour, elle croise une mystérieuse femme qui lui souffle à l’oreille que James n’est pas mort.

     

    Cette femme ayant une réputation plutôt douteuse, Aimée essaie de reprendre le cours de sa vie. Elle ouvre un restaurant, passe du temps avec ses copines et commence même à nouer une amitié avec Ian.

     

    Mais dans un coin de sa tête, elle a le sentiment que James n’est pas mort. Ajoutez à cela cette mystérieuse femme qui lui répète que James n’est pas mort en soulignant qu’Aimée n’a jamais vu le corps de son fiancé dans son cercueil. Elle est plongée dans un mystère persistant et partira en quête de la vérité.

     

    C’est une bonne histoire et l’épilogue donne seulement envie de lire la suite. Étant donné que celle-ci est déjà publiée, il ne reste plus qu’à espérer que l’éditeur sera en mesure de la traduire. J’ai vraiment très envie de la lire !

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires