• Lifelines, Un p'tit truc en plus

    Lifelines, Un p'tit truc en plus

    Auteur ; Tasha Lann

    Editeur : Éditions Elixyria

    Format numérique

    334 pages

    Sortie : 8 septembre 2017

     

    Résumé :

    J’étais prête à tout pour obtenir ce job, même à mentir ! Maintenant que j’ai signé mon contrat, ma vie est un enfer...La vengeance du Karma, incontestablement.

    Mon patron est le pire qui soit : un médecin autoritaire, manipulateur, irrespectueux, tyrannique avec, pour mon plus grand malheur, une gueule d’ange.

    Son but ? Me pourrir l’existence pour me forcer à démissionner. Mais c’est bien mal me connaître. J’ai besoin de m’assurer un avenir stable, coûte que coûte. À force de jouer au chat et à la souris, notre relation malsaine va nous échapper... et là, je suis plus en danger que jamais !

     

    Avis de Mely :

    Je tiens d’abord à remercier chaleureusement les Éditions Elixyria pour ce partenariat.

    J’espérais que cette lecture me fasse oublier les dernières romances que je n’ai pas su apprécier, qui me change les idées, qui change des romances que l’on peut voir un peu partout… et ça était le cas.

    Ce livre est un quasi coup de cœur. Je n’ai pas lu, mais dévoré les pages (merci mes insomnies !) J’ai été prise par la plume et le style simple, mais tellement efficace de l’auteur. Un style sans chichi que j’ai vraiment apprécié. C’est le premier point que j’ai aimé.

    Le deuxième concerne les personnages qui ont su tenir leurs promesses pour moi. En lisant le résumé, je m’attendais à de la tension entre eux, des punchlines, des prises de tête, et j’ai été servie. Emmanuelle est un personnage auquel je me suis facilement identifié. Ce n’est pas le personnage féminin « cliché » que l’on peut voir dans une partie des romances. Malgré les nombreux points qui pourraient nous faire penser à une héroïne faible, c’est un personnage qui a un caractère fort, une vraie battante. Et d’ailleurs, elle en aura bien besoin avec son nouveau patron…

    Le docteur Robin Clément est le parfait exemple de l’expression « Il faut se méfier des apparences. » S’il a une gueule d’ange, il a le comportement d’un vrai démon. Infect, ignoble, méchant (je pourrai continuer, mais je vais rester soft), il va tout faire pour faire vivre l’enfer à sa nouvelle secrétaire, qui n’est autre qu’Emmanuelle. Et c’est là que tout commence…

    Comme je l’ai dit, j’espérais passer un bon moment de lecture, toutefois je ne m’attendais pas à savourer autant ces pages, ces moments de rire, de peur, d’énervement, de soulagement, et de tendresse. Et le petit plus pour cette romance contemporaine et que je reproche à certains livres, c’est que les scènes de sexe sont quasi inexistantes et ne prennent pas le dessus sur l’histoire (trop de sexe tue le sexe !) Et c’est ce troisième point qui m’a fait aimer ce livre.

    Le seul petit point négatif (il en faut bien un, non ? Je vous promets qu’il est petit…), c’est la fin. Bon, elle est parfaite en elle-même, mais je m’attendais à plus… En fait, je voulais qu’il y ait quelques pages en plus (quand vous le lirez, vous comprendrez sûrement ce que je veux dire.)

     

    L'avis de Angie :

     

    Dès les premières pages, on entre dans les problèmes financiers de l’héroïne. Jeune maman célibataire, elle a besoin de trouver un job le plus rapidement possible.

    Elle part donc en entretien dans un cabinet gynécologique. Elle va faire la rencontre d’un homme dès plus perturbant et surtout, doté d’un comportement si déplaisant qu’Emmanuelle ne va pas se gêner pour le remettre à sa place. Toutefois, elle est en retard et se dirige, furieuse, vers le bureau où le médecin l’attend.

    De retour de son entretien, Manue, pour les intimes, est déçue et dépitée. Elle n’est pas retenue et agit en conséquence en balançant ses chaussures en pleine rue.

    Son caractère m’a beaucoup plus et je me suis dit que je n’allais pas m’ennuyer au cours de ma lecture.

    Après son geste impulsif, elle reçoit un coup de fil. On lui annonce qu’elle a décroché le poste de secrétaire médicale.

    Là, les ennuis commencent.

    Le héros, Robin, n’est autre que son patron. Il est intransigeant, autoritaire, prétentieux et vraiment imbu de sa personne.

    Je n’ai pas vraiment fondu pour ce personnage, mais je me suis posé la question, à savoir, pour quelles raisons adopte-t-il cette attitude ?

     

    Malheureusement, je n’ai pas trouvé ma réponse, si ce n’est qu’il a quelques secrets bien gardés. Toutefois, cela n’entache en rien l’histoire.

    La collaboration entre nos deux héros va s’avérer compliquée, presque impossible, car Robin va tout faire pour qu’elle démissionne.

    Notre héroïne est courageuse, c’est une battante et s’accroche pour rendre la vie de son enfant, Noa, encore plus belle.

    Heureusement que Candys est là pour elle, j’ai beaucoup aimé cette relation amicale.

    Il y a beaucoup d’autres personnages secondaires, mais je vous laisse lire le livre pour faire connaissances avec eux.

    Vous l’aurez compris, j’ai passé un bon moment de lecture. L’écriture de Tasha est fluide. L’histoire est bien menée et les confrontations sont plutôt intéressantes.

    Le seul petit bémol, pour ma part, est une fin trop rapide. J’aurai aimé en savoir plus sur nos héros après cette soirée.

    Je vous conseille vraiment de lire cette histoire, vous passerez également, j’en suis sûre, un très bon moment en compagnie de Manue.

     

    L'avis de Nacarat :

     

    Que dire de Lifelines ?


    Très jolie romance, qui souffre de sa fin.

    L’effet pageturner est là, on a envie de savoir ce qu’il va se passer par la suite. Les personnages sont sympas, même si je regrette qu’on n’ait pas pu en apprendre plus sur ce qu’il peut se passer dans la tête de « Robin Clément ».

    En bref, si vous voulez passer un bon moment, n’hésitez pas… mais sans spoiler, j’ai trouvé la fin beaucoup beaucoup trop rapide ! Dommage, ce roman avait tout pour me séduire !

     


    Personnages

    Emmanuelle est le personnage principal de ce livre. Elle essaie de construire sa vie avec son fils Noa et sa colocataire. Néanmoins, tout n’est pas tout beau tout rose, surtout quand son nouveau patron semble tout faire pour la mettre à bout de nerf ! J’ai aimé ce personnage de femme avec ses qualités et ses défauts (et elle aurait mérité quelques paires de claques pour se réveiller ;))

    J’ai trouvé que le personnage de Robin manquait cruellement de mise en lumière. On sait que c’est un coureur de jupon qui aime « baiser » mais ensuite ? Nada. J’aurais aimé en savoir plus sur lui, sur sa façon de fonctionner, sur ce qu’il pense vraiment… la narration à la première personne n’en laisse pourtant pas la possibilité, pas plus que la fin de cette romance qui arrive comme un cheveu sur la soupe.

    J’ai trouvé que la galerie de personnages entourant Manue et son prétendant était plutôt agréable. Pas de gros stéréotypes en vue. C’est agréable !

     

     

    Style

    Un bon style qui donne envie de tourner les pages. Quelques coquilles, mais qui ne gêne en rien la lecture.

     

    En bref...

    Une bonne lecture… si on oublie la fin. Dommage !

    Je m’explique : j’ai aimé cette histoire, mais la fin, et même les derniers chapitres sont trop rapides, ne donnant que peu d’explication et de consistance à cette fin que tout le monde attend.

    Lifeline reste une belle romance, que je conseille si vous voulez passer un bon moment.

    Merci à Elixyria pour cette jolie lecture.

     

     

     

     

    Mais c’est


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :