• Les contes d'Aucelaire, tome 1 : Au sorbier des Oiseleurs

    Les contes d'Aucelaire, tome 1 : Au sorbier des Oiseleurs

    Auteur : Jo Ann von Haff

    Editeur : Collection Infinity

    Format papier

    Sortie du papier : 28 mai 2018

     

    Résumé : 

    Mesdames, mesdemoiselles, messieurs...

    Venez déguster un thé et des pâtisseries au Sorbier des Oiseleurs, l'endroit le plus prisé, et sûrement le plus magique, de tout Aucelaire...

    Vous y ferez la connaissance de Ginie, une jeune femme brimée par les convictions religieuses d'une mère abusive et qui n'a connu l'amour qu'à travers les romans qu'elle lit en cachette au cœur de la forêt.

    Vous y rencontrerez Tito, un bel Andalou mystérieux, de passage, même s'il semble être un habitué de la cité.

    Vous assisterez à leur rencontre et à la naissance de leur amour... un amour rendu impossible par bien plus que la distance qui les sépare.

    Mais surtout, en ouvrant ce livre, vous plongerez dans le premier conte d'Aucelaire de Jo Ann von Haff, un conte qui vous emportera dans un monde unique, entre imaginaire et fantastique, saupoudré de mystère et de romance.

     

    Avis de Mely : 

    Lors du salon du livre, je suis tombée sur cette très belle couverture et le résumé me semblait fort intéressant, donc j'ai craqué et acheté le format papier. J'étais très impatiente de découvrir cette histoire, mais au final, je suis ressortie assez mitigée.

    J'ai eu beaucoup de mal au début avec des longueurs et une sensation de manque d'informations sur certains personnages et le côté fantastique de l'histoire. En fait, la première partie souffrait d'un manque de détails sur l'aspect surnaturel et la deuxième partie en avait de trop, rendant l'histoire inégale. J'ai eu l'impression d'être surchargée de données. J'ai trouvé ça dommage et pour moi, cela rendait le récit très hétérogène. 

    Durant la première partie de l'histoire, nous apprenons à faire connaissance de Ginie, de sa mère hyper religieuse et de ses amis et collègue de travail. L'héroïne n'a pas eu de chance avec sa mère et je pense que c'est pour cela que j'ai eu l'impression de me retrouver face à une jeune femme de 17/18 ans et non de 25 ans à cause de ses réactions et par l'emprise de sa mère.

    J'ai beaucoup apprécié les personnages qui gravitent autour d'elle (sauf sa mère, bien sûr), mais il a été difficile de les comprendre au début dû au manque d'information relevé ci-dessus. Il a fallu que j'atteigne la deuxième moitié du livre pour saisir vraiment qui sont vraiment certains personnages.

    Le récit est court et l'aspect romantique de cette histoire m'a paru trop brusque, trop rapide. Attention, je suis une vraie romantique, j'aime les romances "guimauve" et je l'assume totalement, mais ici, je n'ai pas cru au coup de foudre entre Ginie et Titio, c'est trop rapide pour moi pour que j'adhère totalement. Le couple est mignon, j'ai beaucoup aimé leur rencontre, mais voilà qu'ils tombent amoureux au bout de quelques jours... Je me doute que ça arrive dans la vraie vie, mais je n'y crois pas trop...

    J'ai déjà lu un livre de cette auteur, La réelle hauteur des hommes, que j'avais adoré, donc j'étais impatiente de la découvrir dans cette nouvelle aventure, mais je n'ai pas du tout accroché tant j'ai trouvé l'histoire incomplète et pas assez approfondie. 

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :