• Le cycle des morts

    Le cycle des morts

    Auteur : Catherine Bolle

    Editeur : Rise Editions

    Format numérique

    283 pages

    Sortie le 15 janvier 2018

     

    Résumé :

    Quand l'amour est plus fort que la mort...

    Dévastée par le décès d’Antonin, Alison retourne sur les lieux du drame, au camping qu’ils aimaient tant. Alors, un concours de circonstances permet aux deux amants de se retrouver dans l’enceinte d’un fort qui sert de passage vers l’au-delà. Elle découvre ainsi qu’une revenante du Moyen Âge cache un terrible secret auquel Antonin est lié malgré lui. Dès lors, Alison, de plus en plus attirée par la mort, se voit confrontée à un double danger : la jalousie maladive de cette femme prête à tout pour garder Antonin à ses côtés et les menaces d’un mystérieux individu déterminé à l’empêcher de faire son deuil.

     

    Avis de Mely :

    Un grand merci à Rise Éditions pour ce service presse et pour leur confiance.

    C’est le premier livre de Catherine Bolle que je lis et j’ai vraiment été surprise par cette histoire, et l’ai été encore plus quand j’ai appris que c’était son premier livre publié.

    Le résumé a attiré mon attention et la couverture m’a légèrement intriguée, car je l’ai trouvé assez mystérieuse et en adéquation avec la quatrième de couverture.

    Dès le début, nous rencontrons une succession de personnages grâce à leurs points de vue. Si je me suis demandé pourquoi on découvrait tous ces personnages, j’ai rapidement compris qu’il y avait une bonne raison derrière tout ça, que les histoires de ces personnages étaient liées d’une manière ou d’une autre, même si ce n’était pas flagrant au début.

    J’ai été entraînée dans le monde des limbes et de la réincarnation très facilement. D’abord, c’est un thème qui m’a toujours intéressée, que j’aime lire ou regarder – en documentaire ou en série – et j’ai été curieuse de voir ce que l’auteur allait en faire. Je me suis parfois demandé ce qu’il y avait après la mort (je crois qu’on s’est tous posé au moins une fois cette question) et découvrir une facette possible grâce à cette histoire a été vraiment attrayant.

    Pour certains, ce livre pourra se révéler complexe par la multitude de personnages, les souvenirs du passé mêlés au présent, le nombre de détails, mais tout cela est réellement étroitement lié. Rien n’est laissé au hasard, par exemple, l’utilisation du « tu » par Austin quand il parle d’Alison.

    Aimant beaucoup ce genre d’histoire, je suis entrée très rapidement dans l’intrigue, prise par la plume saisissante de l’auteur qui a su me captiver et m’entraîner dans des scènes aussi bien captivantes, tristes, sombres et prenantes.

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :