• Le constance de l'étoile polaire

    Le constance de l'étoile polaire

    Auteur : Diana Peterfreund

    Editeur : Collection Infinity

    Format numérique

    Sortie : 22 novembre 2017

     

    Résumé :

    Il y a de cela quelques générations, une expérience génétique ayant mal tourné a provoqué la Réduction, qui a décimé l'humanité ; une noblesse Luddite a émergé des cendres et a interdit presque toute forme de technologie.

    Dans ce monde, Elliot North a toujours su où se trouvait sa place. Quatre ans auparavant, elle a refusé de s'enfuir avec son amour d'enfance, le domestique Kai, préférant choisir les obligations qui la liaient au domaine de ses parents plutôt que l'amour. Depuis, le monde a changé. Les post-réductionnistes s'efforcent de remettre en marche le progrès ; quant au domaine d'Elliot, il meurt petit à petit, l'obligeant à louer ses terres à Cloud Fleet, un mystérieux groupe de constructeurs de navires dont fait partie un explorateur renommé, le Capitaine Malakai Wentforth - Kai, son amour de jeunesse, devenu presque méconnaissable. Et tandis qu'Elliot se demande si c'est une deuxième chance qui se présente, Kai, lui, semble déterminé à montrer à Elliot tout ce qu'elle a perdu lorsqu'elle a choisi de le laisser partir.

    Mais bientôt, Elliot découvre que son vieil ami cache un secret si important qu'il pourrait changer leur société... ou la mettre à genoux. Et une nouvelle fois, elle doit faire face à un choix : s'accrocher aux croyances qui ont forgé son éducation, ou unir sa destinée à celle du seul garçon qu'elle a jamais aimé, même si elle l'a perdu pour toujours.

    Inspiré du roman de Jane Austen, PersuasionLa constance de l'étoile polaire est une romance à couper le souffle où l'enjeu est d'ouvrir son esprit au futur, et son cœur à la seule personne qui est capable de le briser.

     

    Avis de Mely :

    Un grand merci à la Collection Infinity pour ce service presse.

    Je dois avouer que je ne sais pas trop quoi dire sur cette lecture. Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, mais je n’ai pas non plus adoré comme certains.

    Le monde développé par Diana Peterfreund est très intéressant : un monde futuriste où la technologie a régressé. Après cette Réduction, la société a vu l’émergence de différentes « classes » comme les Luddites et les Posts. Ce monde est vraiment complexe et quand on en découvre toute la profondeur, j’ai trouvé ça vraiment intrigant, et quelque part assez sombre.

    C’est dans ce monde qu’évoluent Elliot et Kai, deux personnages qui se connaissent depuis l’enfance, qui s’aiment, mais qui ne font pas partie du même « groupe. » Elliot est d’une loyauté sans pareil avec sa famille et qui se sacrifie pour les aider (alors qu’elle ne l’ait pas du tout.) C’est un personnage très mature, qui aide à la vie de sa maison, qui protège comme elle peut les personnes travaillant sur sa propriété contre son père qui est un tyran.

    Quand Kai revient, la situation est un peu bizarre au début. Elliot doit faire face à la colère et à la méchanceté de son ami d’enfance, même si elle avait des raisons de refuser la proposition de son ami. C’est un Kai adulte et amer que nous découvrons. Il est totalement différent du Kai que l’on découvre à travers les lettres et j’ai été intriguée par ce personnage. Il est difficile de savoir qui est réellement Malakai Wentworth, qui se cache vraiment derrière cette façade.

    L’histoire est sympathique, on espère que Elliot et Kai vont pouvoir s’expliquer et arranger les choses, certaines idées étaient intéressantes, mais j’ai trouvé que certaines n’étaient pas assez exploitées. Certains conflits se résolvent… je ne vais pas dire d’un claquement de doigts, mais presque. Je n’ai pas réussi à me plonger totalement dans l’histoire comme cela m’arrives les trois quarts du temps. C’était une lecture sympathique, mais je n’en garderais pas un souvenir impérissable.


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :