• La voie des rois, tome 1 : Les archives de Roshar

    La voie des rois, tome 1 : Archives de Roshar

    Auteur : Brandon Sanderson

    Format numérique

    668 pages

    Sortie : 20 mai 2015

     

    Résumé :

    Roshar, monde de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là. Pour elles, les hommes s'entre-déchirent.

    Dans le paysage dévasté des Plaines Brisées, Kaladin, enrôlé de force, lutte dans une guerre insensée qui dure depuis dix ans, où plusieurs armées combattent séparément un unique ennemi. Dalinar Kholin, chef de l'une de ces armées, est fasciné par un texte ancien appelé La Voie des Rois. Hanté par des visions des temps anciens, il commence à douter de sa santé mentale. De l'autre côté de l'océan, la jeune et ambivalente Shallan apprend la magie, et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux.

     

    Avis de Chloé :

    Brandon Sanderson est un auteur que je connaissais déjà à travers des séries comme Fils-des-brumes ou encore Elantris. Je l’appréciais déjà beaucoup. Avec ce 1er tome des archives de Roshar (attention spoiler : ) il s’est surpassé.

    OK, je reprends depuis le début. L’auteur a choisi ici de faire le récit à travers, globalement, 4 personnages principaux (sachant qu’entre les différentes parties du livre on nous expose les points de vue d’autres personnages assez mystérieux). Attention donc : pour ceux qui n’aiment pas quand il y a beaucoup de personnages et d’histoires entremêlées passez votre chemin, ça sera comme ça tout du long. On va donc suivre en parallèle l’histoire de Kaladin, Shallan, Dalinar et Adolin. Ces 4 personnages ne se rencontrent pas avant un moment ce qui fait que quasiment tout le tome 1 (qui est seulement la partie 1 de la voie des rois) est une mise en place du contexte et des personnages. Mais l’auteur a réussi à faire en sorte que la mise en place ne soit pas un genre de flashback long et ennuyant, au contraire. La mise en place est une aventure en elle-même, pleine de retournements, de sentiments forts et d’un peu d’humour. Chaque personnage a donc véritablement son identité, son caractère vu que l’auteur prend le temps de les développer (perso j’ai une petite préférence pour Kaladin et Shallan, qui sont hyper courageux, chacun à sa manière).

    Du coup, s’il arrive que le tome ait quelques longueurs, je ne les ai pas vues comme ça, car ces longueurs ne sont pas inutiles : soit elles apportent de la profondeur aux personnages, soit elles parlent du monde (et son histoire) qui entoure les personnages, ce qui permet de mieux comprendre certains évènements.

    Pour ce qui est de l’écriture, le style de l’auteur est efficace : quand il décrit un endroit, je l’imagine sans problèmes, les scènes d’actions sont aussi très faciles à visualiser et, de cette manière, l’auteur arrive très facilement à nous faire compatir et nous identifier aux héros, quels qu’ils soient.

    Pour terminer, je dirais juste que Brandon Sanderson a un don pour nous faire nous questionner tout au long du livre : quand ce n’est pas pour se demander pourquoi tel personnage a fait ça, on va se demander que veulent dire les visions de Dalinar ? Ou en quoi Kaladin est-il si spécial ? L’intrigue est bien ficelée et nous tient en haleine.

    Bref, ce 1er tome est un bijou qui ne demande qu’à être découvert, ce que j’incite les fans de fantasy à faire !

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Septembre à 13:45

    un auteur que j'apprecie beaucoup également

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :