• Interview de Tiphaine Croville

    Interview de Tiphaine Croville

     

    Bonjour Tiphaine et bienvenue chez Lecture-mania

     

    • Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Je m’appelle Tiphaine, j’ai 26 ans. Je suis Chargée de communication en semaine et écrivain le week-end. Ma trilogie fantasy Phitanie a été publiée chez Rebelle éditions entre fin 2016 et fin 2017. Et sinon, j’adore les tartes aux fraises, les roses rouges, les romans à l’eau de rose, les aventures fantastiques, la lecture, le cinéma, les bonbons… Je continue ? smile

     

    • Depuis quand écris-tu ?

    Depuis toute petite, j’écris des poèmes mais je n’ai commencé à écrire plus sérieusement qu’à la fin du lycée. C’est à ce moment que je me suis lancée dans l’écriture d’un roman.

     

    • Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    Pas autant que je le voudrais ! Entre mon travail la semaine et la vie quotidienne, je peux passer des mois sans écrire une ligne. Je n’arrive pas à écrire le soir après le travail. J’ai besoin d’avoir du temps devant moi, c’est pourquoi je privilégie les week-ends et les vacances.

     

    • Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    Oui, pour être certaine de ne pas l’oublier. Ça arrive souvent quand je coince sur un passage. La solution à mon problème ne se révèle jamais quand je suis tranquillement devant mon ordinateur en train d’écrire, mais plutôt quand je me couche ou dans le métro !

     

    • Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Les romans, forcément sur ordinateur. C’est beaucoup plus rapide et ça me permet de modifier simplement mon texte. Concernant les poèmes, les idées, les intrigues, les quatrièmes de couverture, c’est plus souvent sur un joli carnet mais je finis toujours par sauvegarder sur ordinateur les idées les plus prometteuses pour être certaine de ne pas les perdre. Et puis ma sœur m’a offert une magnifique machine à écrire Underwood cet été, j’attends de trouver un réparateur pour noircir quelques pages…

     

    • D’où te vient l’inspiration ? 

    Mes idées de livres émergent souvent d’un rêve. Puis après je les peaufine, j’y repense, j’en rêve à nouveau.

    De façon plus générale, je pense que tout m’inspire. Aussi bien une conversation qu’un film ou une rencontre. Les livres que je lis aussi, les endroits où je me balade.

     

    • Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    J’ai mis 5 ans à écrire ma trilogie. Encore une fois, j’écris quand j’ai le temps et l’inspiration. Je ne m’impose aucun rythme pour que ce soit toujours un plaisir.

     

    Interview de Tiphaine Croville

     

    • Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Ça dépend du style du roman. Pour Phitanie, ma trilogie fantasy, je n’ai fait aucune recherche. L’univers étant le fruit de mon imagination, la seule personne à laquelle je devais rendre des comptes, c’était moi-même. Ma seule contrainte était de rester logique.

    Pour mes nouveaux projets, je fais plus de recherches parce que l’histoire se déroule dans le monde réel. Je veux être sûre de rester crédible, et que le contexte soit bien bâti.

     

    • Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Non. Quand j’écris, comme lorsque je travaille, j’ai besoin d’un silence absolu. La musique me distrait. En revanche, j’aime bien écouter de la musique lorsque j’essaie de visualiser certains passages de mes livres, quand je bloque sur l’intrigue ou tout simplement que j’aime y penser.

    J’ai ainsi écouté en boucle « Counting Stars » de OneRepublic dans le métro en imaginant une scène du tome 3 de Phitanie pendant des mois.

     

    • Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Je connais les grandes lignes, le squelette global qui fait tenir la série. J’ai aussi quelques scènes en tête, les temps forts. Mais pour l’essentiel, ce sont des scènes que je découvre en écrivant. Tout ce qui est censé être là « pour broder » entre les temps forts.

    Ce qui est drôle, c’est qu’au final, ce qui fait le livre ce ne sont pas les temps forts mais bien ces moments intermédiaires où on découvre plus profondément les personnages.

    La fin que j’avais imaginée pour ma trilogie lorsque j’écrivais le tome 1 n’est pas du tout celle que j’ai en réalité écrite, justement parce que ces moments « pour broder » ont donné de nouvelles possibilités à mon roman.

     

    Le 3ème et dernier tome de ta saga « Phitanie », est sorti en novembre 2017. Ça n'a pas était trop dur de dire au revoir à tes personnages ?

    Si, j’ai eu un vrai pincement au cœur, un sentiment de vide aussi. Il faut savoir que j’ai mis 5 ans à écrire Phitanie, et qu’après ça, pendant 2 ans, je l’ai relu et corrigé pour sa publication. En novembre, c’était la fin officielle de mon travail sur le texte. Après 7 années aux côtés d’Héloïne, d’Emmeran, d’Arthus, je devais les laisser partir.

    Je me console en me disant qu’il ne s’agit pas d’une fin et qu’il me reste encore beaucoup de lecteurs à rencontrer et beaucoup d’échanges à avoir autour de cet univers. Et puis, c’est aussi l’occasion de se consacrer à de nouveaux personnages.

     

    • D’où t'es venu l'idée d'écrire cette saga ?

    Comme je le suggérais plus haut, tout est parti d’un rêve. Puis à force de le revivre, d’y repenser… je me suis dit qu’il fallait que je le couche sur papier. Je n’avais jamais écrit de roman auparavant alors j’y suis allée assez naturellement, sans aucune prétention, juste avec l’intention d’essayer de conserver quelque part cette histoire à laquelle j’aimais penser.

     

    Interview de Tiphaine Croville

     

    • Penses tu écrire autre chose que de la fantasy ?

    Oui, j’aimerais bien écrire du fantastique et des romances historiques ou contemporaines. Pourquoi pas de la science-fiction aussi, mais c’est un genre où je me sens moins à l’aise en tant qu’auteure.

     

    • As-tu d'autres projets ?

     

    J’ai deux projets en cours. Une série fantastique, que j’imagine en deux volets, et une romance historique. En ce moment, je travaille plutôt sur la romance, ça m’inspire davantage.

     

    • Quel est le personnage de tes romans préféré et pourquoi ?

    Je suis très attachée à l’ensemble de mes personnages, notamment aux trois principaux qui m’accompagnent depuis le premier tome et dont je suis les péripéties.En-dehors de ces derniers, plus complexes, je peux dire que j’ai un personnage que j’aime particulièrement : celui de Maty. A chaque fois que je me mettais à écrire à son sujet, à décrire ses réactions, j’avais le sourire aux lèvres. Elle a un caractère que j’adore. J’aime son excentricité et j’aime aussi beaucoup la relation qu’elle entretient avec son petit-fils. 

     

    • Quel est le personnage que tu as eu le plus de mal à écrire et pourquoi ?

    Le personnage d’Yriam, qui apparaît dans le tome 2 ! C’est un personnage assez ambivalent et Héloïne a du mal à le cerner. Toute ma trilogie étant écrite en focalisation interne, j’en sais autant qu’elle tout le long du livre. Alors moi aussi j’ai eu du mal à le cerner…

     

    • Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    J’aime beaucoup la fantasy, le fantastique et tous les genres de romance. J’aime aussi la science-fiction et je lis quelques livres un peu « sérieux », non romancés, sur des thèmes qui m’intéressent.

     

    • Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

    Elia, la passeuse d’âmes, tome 2 de Marie Vareille.

    J’ai lu le tome 1 cet été et j’ai adoré !

     

    • Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Sans surprise, j’adore Jane Austen. Mais j’aime aussi beaucoup JK Rowling. De façon plus générale, j’ai tendance à aimer des livres plus que des auteurs.

     

    Interview de Tiphaine Croville

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais… 

     

    Un animal ? 

    Un grand chien câlin.

     

    Une couleur ? 

    Le rouge, ma préférée.

     

    Un film ? 

    N’oublie jamais de Nick Cassavetes, une belle histoire d’amour.

     

    Une sucrerie ? 

    Des cocas Haribo qui piquent !

     

    Une personne célèbre ? 

    Nathalie Portman, petite comme moi smile

     

    Une fleur ? 

    Une rose rouge, comme dans La Belle & la Bête.

     

    Un objet ?  

    Un carnet sur lequel on écrirait des histoires.

     

    Une saison ?

    L’automne, au moment où toutes les couleurs se côtoient.

     

    Une chanson ? 

    Shape of you d’Ed Sheeran, ma chanson du moment.

     

    Un livre ? 

    Harry Potter de JK Rowling, parce que je rêverais d’aller à Poudlard.

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

     

     Merci. C’est peut-être bateau mais… rien ne serait vrai sans vous.

     

    Sa page Facebook : Ici

    Son blog : 

    Achetez ses romans : Ici

     

    Interview de Tiphaine CrovilleInterview de Tiphaine CrovilleInterview de Tiphaine Croville

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :