• Interview de Aurore Doignies

    Interview de Aurore Doignies

     

    Bonjour Aurore et bienvenue chez Lecture-mania

     

    Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Bonjour.

    Je suis Belge et je vais sur mes trente-deux ans. Je travaille en libéral, comme orthophoniste, et je suis accro au café.

     

    Depuis quand écris-tu ?

    Depuis quasiment toujours. Je changeais déjà la fin de certaines histoires qui ne me plaisaient pas, étant enfant. L’écriture est cependant devenue quelque chose d’important, en ce qui concerne le temps que je lui consacrais alors, vers mes treize/quatorze ans.

     

    Combien de temps consacres-tu à l’écriture ?

    C’est difficile à dire, même si j’écris chaque jour. En fonction de la fatigue de la journée, cela va d’un minimum de 30 minutes (pour les pires journées) à près de 8 heures si je suis libre d’écrire (lors de congé, par exemple).

     

    Quand tu as une idée, prends-tu des notes ?

    En général oui, si je m’en souviens une fois que j’ai l’occasion d’avoir un stylo et un carnet sous la main !

     

    Interview de Aurore Doignies

     

    Sur quel support écris-tu ? (Ordinateur, cahier…) 

    Pour écrire, l’ordinateur. Par contre, j’utilise régulièrement un cahier pour les lignes temporelles à respecter, dans les romans policiers notamment. J’emporte également un carnet lors de mes voyages, pour y faire des esquisses ou y jeter des notes à utiliser dans des romans « à venir ».

     

    D’où te vient l’inspiration ? 

    Très bonne question ! Parfois tout démarre d’un cauchemar, d’autre fois c’est une musique qui me « parle » et m’inspire une histoire, d’autres fois encore c’est une simple image. L’inspiration est partout, en fait. C’est un peu comme pour les Droits Miranda : « tout ce que vous direz pourra être retenu… » et finir dans un de mes livres !  

     

    Combien de temps mets-tu à écrire un livre ?

    Entre six mois et un an, selon le cas. Travail oblige !

     

    Fais-tu beaucoup de recherches pour tes romans ?

    Pour les enquêtes policières, oui. J’ai des tonnes de bouquins en anglais et français, sur les sujets dont je parle dans la série « Brigade des Vols et Homicides », notamment.

    Pour la bit-lit, non, j’utilise mes connaissances sur les mythologies diverses surtout.

     

    Écoutes-tu de la musique en écrivant ? 

    Toujours.

     

    Quand tu commences à écrire ton histoire, la connais-tu déjà en entier ou bien tu improvises au fur et à mesure ? 

    Habituellement, j’ai une idée qui fait tilt pour un début d’histoire, avec des personnages qui s’imposent à moi. En général, je pars de là et je les laisse me guider dans leurs histoires au fur et à mesure. Il arrive que mes personnages et moi nous nous battions un peu pour leur futur, mais cela finit souvent par un consensus. Dans le cas contraire, j’envisage les raisons possibles du blocage et je trouve une solution qui satisfait tout le monde.

     

    Le dernier tome de ta série «  Entre ses griffes » est sorti en avril, pas trop dur de laisser tes personnages ?

    Absolument pas ! Comme je le disais encore il n’y a pas si longtemps, la bit-lit et moi, c’est fini. Cela n’a jamais été mon plus grand amour en littérature : si je peux faire une comparaison, écrire sur ces thèmes était plutôt une réaction allergique à un livre lu ou un film vu qui m’aurait fait lever les yeux au ciel.

    J’avais décidé de publier « Entre ses griffes » suite à un vote de mon lectorat, sur mon blog, voici quelques années. Retravailler l’histoire originale pour en faire cette série actuelle m’a totalement fait comprendre que j’avais dépassé le stade où je pouvais avoir envie d’écrire encore dans ce genre (que j’évite, d’ailleurs, maintenant, totalement au cinéma !). Donc les laisser a été un soulagement, en fait.

    Interview de Aurore Doignies

     

    Si tu devais nous la résumer en 3 mots ?

    Bit-lit à suspense léger.

     

    D’où t'es venu l'idée d'écrire « La meute des Howling Wolves » ?

    L’écriture de ce roman remonte déjà à un bail, car je l’ai fini en 2013 ! Je venais de finir l’écriture d’un roman qui m’avait complètement vidée, émotionnellement parlant, et j’avais besoin d’un récit moins poignant, plus amusant aussi : sortir du roman réaliste pour replonger dans la bit-lit était donc une façon de souffler, à l’époque. Et je pense que Ty m’est venu en tête car il me ressemble sur bien des points, il m’a permis de retrouver une certaine stabilité après un personnage terriblement tourmenté.

     

    Peux-tu nous parler de l'histoire ?

    Dans cette histoire, il y a plusieurs couples, mais il y a surtout Ty qui a été élevé par des chasseurs dans la haine des garous, et qui va finir par comprendre qu’il a été dupé et qu’il a commis des horreurs au nom d’une sorte d’extrémisme. Au fil des pages, il va certes tomber amoureux, mais cela ne va pas être facile pour autant. Je voulais parler à travers ce roman de la difficulté d’accepter son passé, ses actes, et d’aller de l’avant en cherchant à s’améliorer et à devenir meilleur.

    Je pense que ce n’est pas un récit à lire si on espère trouver une « romance habituelle », car on risque de ne pas y trouver ce qu’on y cherche.

     

    Ces 2 séries parle entre autres de métamorphes, est-ce un sujet que tu aimes particulièrement ?

    Pas du tout. Mais cela permet de se changer les esprits, après avoir plongé dans la maladie mentale ou les horreurs de la guerre avec d’autres récits.

     

    Pour « Brigade des vols et homicides » pas de métamorphe, mais des policiers.

    Le tome 2 est sorti en mars, mais peux-tu nous dire combien de tome va comporter la série ?

    Trois. Je suis d’ailleurs en train de plancher sur le dernier volet de la série.

     

    Peux-tu nous dire de quoi parle cette histoire ?

    Chaque tome traite d’enquêtes différentes, donc il est difficile de résumer cette série à une seule histoire, même si on retrouve les personnages dans tous les tomes. Dans le tome 2, on découvre nos trois héros principaux (Jo, Ash et Trey) en plein changement dans leur vie sentimentale, et il leur tombe dessus une enquête compliquée, avec un risque d’attentat terroriste. Au fil des pages, des amours se défont et se font, des relations s’intensifient et l’enquête est menée avec l’aide d’autres collègues…

     

    Qui pour toi, pourrais représenter tes personnages ?

    Sophia Bush pour Joan Reynolds, Eoin Macken pour Ash Whitaker et Donnie Lewis pour Trey Hatchett, entre autres. Pour les images, il y a une galerie sur mon blog 

     

    Dans tous tes romans, quel est celui que tu as eu le plus de mal à écrire ?

    « La malédiction du jaguar », le dernier tome d’Entre ses griffes.

     

    Auteure de romans M/M, pense tu essayer le M/F ?

    Je ne suis pas une auteur de romans M/M au sens strict, vu que j’ai d’abord publié un roman fantasy MF, en 2009, et que j’ai un stock de MF écrits datant de bien avant que je ne me lance dans le MM. Je suis juste plus connue pour ce dernier, car j’ai été publiée en MM depuis et que je jugeais mes romans MF trop mal écrits pour les laisser sur le net, lorsque j’ai ouvert mon blog MM il y a près de dix ans, mais je suis polyvalente.

    Par ailleurs, dans le tome 1 de la « Brigade des Vols et Homicides », nous avons un trio MFM, même si Jo finit par quitter les garçons dans le tome 2. 

    Cependant, oui, je songe à du MF pour une série spin-off à une saga très attendue par mon lectorat. Reste à voir si cela intéressera ou pas une maison d’édition lorsque cela sera écrit.

     

    Quels sont tes autres projets ?

    La correction des quatre tomes originaux de la saga des Lessik, que mes lecteurs me réclament à cor et à cris depuis des années maintenant, ainsi que celle de « Traqués ».

    Une fois cela fait, j’envisage comme je le disais plus haut un spin-off aux Lessik, plutôt MF, et une série de style SAS de Gérard de Villiers, avec une paire d’espions qui nous feront voyager.

    J’ai encore tout un tas de projets supplémentaires, mais ce sont déjà là les principaux 

     

    Quels sont tes genres de lecture préférés ?

    Principalement les policiers et les thrillers, ainsi que la fantasy.

     

    Quel est le dernier livre que tu as acheté ?

     

    La Terre des Morts de Jean-Christophe Grangé.

    Quel est ton ou tes auteur(s) préféré(s) ?

    Tom Clancy, Jonathan Kellerman, Jean-Christophe Grangé.

     

    Ton portrait chinois en 10 questions : 

      

    Si tu étais… 

     

    Un animal ? Un loup.

    Une couleur ? Le noir.

    Un  film ? « Le vent se lève » de Ken Loach.

    Un livre ?Croc-Blanc de Jack London.

    Une sucrerie ? Les cerises citriques (gentiment appelées par chez moi « Couilles de singe »)

    Une personne célèbre ? Amélia Earhart.

    Une fleur ? Une églantine.

    Un de tes personnages ?  Trey Hatchett.

    Une saison ?L’automne.

    Une chanson ? « Nothing Else Matters » de Metallica.

    Un objet ? Un stylo.

     

     

    Un dernier mot pour tes lecteurs ?

    Merci aux nouveaux d’avoir laissé leur chance à mes héros. J’espère que mon univers vous aura plu.

    À mes anciens lecteurs, merci d’être toujours présents et de m’encourager pour la suite des séries. Je vous embrasse !  

     

    Sa page facebookIci

    Son blog

    Achetez ses romansPar-ici

     

    Interview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore DoigniesInterview de Aurore Doignies


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :