• Forget Tomorrow

    Forget Tomorrow

    Auteur : Pintip Dunn

    Editeur : Lumen

    Format papier

    436 pages

    21 janvier 2016

     

    Résumé : 

    Comment changer son destin, s'il est déjà écrit ?

    Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé... par votre futur moi ! 

    Callie vient d'avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux " souvenir ", envoyé par son moi futur, qui l'aidera à se glisser dans la peau de la femme qu'elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau... Scientifique de renom... Politique de premier plan... Ou, dans le cas de Callie, tueuse. 

    Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée... qu'elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l'enfant a le pouvoir caché de prédire l'avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l'aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d'événements capables d'altérer son destin. 

    Lorsque l'avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d'avance ? Dans la veine de Minority Report, Forget Tomorrow est le premier tome d'une dystopie haletante, dont l'héroïne va devoir trouver un moyen infaillible de protéger sa sœur de la plus grande des menaces : elle-même...

     

    Avis de Mely : 

    Je ne pensais pas vous faire d'avis pour ce tome, mais vu comment j'ai dévoré les 436 pages dans la journée (c'est bien d'être malade lol), je crois que je devais en parler un peu.

    Je vous avais dit que j'aimais bien le début, mais au final, j'en ressors assez mitigée. Voici le schéma : j'ai bien aimé le début, moins le milieu et la fin m'a laissée sur les fesses. Ça partait super bien avec la mise en place de l’histoire, la présentation des personnages, mais au fur et à mesure, j’ai eu l’impression qu’il me manquait des informations, notamment sur la partie dystopique de l’histoire.

    Un autre point négatif pour moi : la romance. La relation amoureuse entre l’héroïne et son ami d’enfance arrive comme un cheveu dans une soupe. Au vu de leur passé, surtout durant l’adolescence, je n’ai pas trouvé ça logique, naturel. Ça m’a paru « forcé ». Facile.

    Malgré les petits points négatifs, j’ai quand même apprécié ma lecture. Le style de l’auteure est très simple, fluide et je pense que c’est pour ça que j’ai avalé autant de pages en si peu de temps, malgré mon ressenti mitigé. Quelques points m’ont intriguée comme l’histoire de la Clé ou la fin aussi. Difficile de rester indifférente.

    Tout arrive très vite. Trop vite. Les actions s'enchaînent, ainsi que les révélations et tout ça en très peu de temps. Callie réagit comme les actions, très rapidement. Il n'y a pas de remise en question, elle accepte tout très facilement. Et quant aux personnages, j'attendais aussi un peu plus de profondeur.

    Je pense quand même continuer la suite de la série, car je veux savoir ce qui va arriver aux personnages et voir si l’auteur va étoffer certains points que j’ai trouvé vite travaillés dans ce tome 1 !


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :