• Enfants des éléments T1 : Chevaucheurs de foudre

    Enfants des éléments T1 : Chevaucheurs de foudre

    d'Agathe Roulot

    482 pages

    Résumé :

    Stormrider.

    Un nom étrange quand on réside en France.

    Un nom original qui se révèle être bien plus que cela le jour où je me découvre le talent de contrôler la foudre. Mais ce pouvoir se révèle être davantage une malédiction qu'un don. Je me fais rattraper par le passé de mes ancêtres, glorieux mais couvert de zones d'ombres que je ne suis pas prête à assumer.

    Une secte aux desseins sanguinaires et une Caste séculaire vivant dans le secret se disputent mes pouvoirs, trop puissants pour passer inaperçus.

    Voilà, vous avez un aperçu de l'ambiance qui règne autour de moi.

    Je m'appelle Sandy, je suis une Chevaucheuse de Foudre et je serai un pion sur l'échiquier de l'Ancienne Prophétie.

     

    L'avis de Citrouille :

    Tout d’abord je tenais à remercier la maison d’édition Anyway pour ce service presse.

    Ensuite, il faut savoir que ce récit passe après un énorme coup de cœur. Ce qui signifie que mes attentes étaient assez élevées. Ce livre, bien qu’il ne soit pas un coup de cœur, à réussi à me divertir et à me faire passer un bon moment.

    Comme beaucoup, j’ai un peu pensé à Percy Jackson en lisant le résumé. Mais le prologue a vite fait de me faire changer d’avis. On comprend vite qu’il n’y aura aucun rapport. 

     J’aime beaucoup les histoires qui ont un prologue sous forme d’histoire, de légende, de verset… qui nous semble complètement obscur au début puis, qui prend du sens petit à petit. C’est le cas de ce livre et c’est d’ailleurs assez bien fait. Ça m’a même permis d’apprécier un peu plus le récit et d’attendre la suite avec impatience.

    Pour les points négatifs, j’ai trouvé certains passages un peu trop confus, flous. J’ai dû en relire quelques-uns pour mieux comprendre, et même me poser pour ensuite reprendre au mieux le cours de l’histoire. En revanche, si au début, j’ai eu du mal avec les personnages principaux, que je trouvais banals, j’ai réussi à les apprécier petit à petit pour finir sur un chouchou : Damien.

    Pour les points positifs, j’ai beaucoup aimé les scènes d’action. Elles rythmaient l’histoire. Et puis, je les ai trouvées bien décrites, ce qui m’a permis de bien rentrer dans le récit.

    Je ne sais pas quoi rajouter de plus à cet avis, sans y dévoiler des spoilers. Mais pour faire court, ce livre se laisse lire et nous fait passer de bons moments.

    Je remercie, une nouvelle fois, la maison d’édition Anyway pour cette lecture, et je conclus sur le fait que je lirai certainement la suite.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :