• Divergente - Veronica Roth

     

    Divergente

     Tome 1

    Éditions Nathan

    445 Pages

     

     

     

     

     

     

    Résumé :

     Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant. Elle est divergente. Ce secret peut la sauver... ou la tuer.

     

    L’avis de Manue :

     

    Une fois n’est pas coutume, je change de registre pour me plonger dans une dystopie et quelle dystopie ! J’ai jeté mon dévolu sur le tome 1 et le 2 et je viens d’achever la lecture du premier tome. Je voulais à tout prix lire le roman avant de voir le film, car je savais qu’en visionnant le film, je ne lirais jamais le roman, je n’arrive pas à lire un roman dont j’ai vu l’adaptation ciné. Je ne sais, je n’y vois plus d’intérêt, il n’y a plus assez de suspense pour moi, car on connaît déjà l’histoire, mais voilà qui ne risque pas de m’arriver maintenant que j’ai achevé ma lecture, ouf ! xD Alors, autant ne pas se fier au résumé, car l’histoire, elle, est pleine de richesse et justement le résumé en dit juste ce qu’il faut pour ne pas spolier la lecture.

    Autant le dire « Divergente » est un roman haletant, palpitant, plein de rebondissements qui ne peut pas laisser de marbre. On retrouve Beatrice qui vit à Chicago dans un monde post apocalyptique où la société est divisée en cinq factions : les Altruistes dont elle fait partie et qui sont aux services de la société et prohibent tout acte égoïste, les Audacieux qui sont pleins de courage, sans limites, les Érudits qui ne jurent que par le savoir et les connaissances, Les Fraternels qui prônent la paix et l’entraide, et pour finir les Sincères qui refusent la malhonnêteté et ne peuvent s’empêcher de dire la vérité.

    Les Altruistes dont sont issus tous les dirigeants de cette société et également par la même occasion, le père de Beatrice, sont attaqués et pointés du doigt par les Érudits  qui les accusent entre autres d’être corrompus. Des tensions persistent entre les deux groupes et au milieu de tout cela, Beatrice, 16 ans, tout comme ses camarades, s’apprête à passer le test qui permettra de déterminer à quelle faction sa personnalité correspond. Mais le test n’est pas concluant, le verdict tombe : elle est divergente ! Beatrice doit le cacher, car être divergent est une chose dangereuse dans cette société. Lors de la Cérémonie du Choix, elle choisit de rejoindre les Audacieux et tourne ainsi le dos à sa famille, déterminée à intégrer les cette faction, persuadée qu’ainsi, elle pourra dissimuler sa divergence. Il est hors de question qu’elle se retrouve sans faction. S’ensuit ensuite l’initiation au sein des audacieux, pleine d’épreuves pour notre jeune adolescente qui va apprendre à repousser ses limites. La partie est loin d’être gagnée et les épreuves n’ont rien d’une partie de plaisir, mais elle s’accroche et surprend même. Quatre, son instructeur, est là pour lui prodiguer ses conseils avisés et l’on sent d’ailleurs qu’une relation s’installe entre eux… Mais les tensions entre Érudits et Altruiste pourraient bien s’accroître et mettre en péril l’harmonie entre les factions, quelque chose se prépare, un combat au cœur duquel Tris (Béatrice) sera plongée et qui changera certainement sa vie de manière définitive.

    « Divergente » est une pépite, une histoire inédite pleine de créativité qui nous fait découvrir un monde futur qui est loin d’être rose, où les humains sont catégorisés selon leur caractère, où les qualités des uns sont des défauts pour les autres, où la personnalité n’a pas lieu d’être, car chacun doit se conformer au précepte de sa faction. L’individualité s’efface au profit du groupe. C’est une société normée, quadrillée, qui donne presque l’impression d’un système de castes. Mais ici, ce qui est déterminant, ce n’est pas la position sociale, ce sont les caractères. On n’est défini non pas parce que l’on est, mais pas l’image que l’on doit renvoyer.

    Tris nous embarque dans un tas de péripéties, nous plonge dans cette société à cinq facettes, véritablement déstabilisante. L’initiation au sein des Audacieux n’a rien d’une partie de plaisir et il va falloir à Tris redoubler de courage, le courage de se battre pour assurer sa place, celui de surmonter ses peurs, de dissimuler sa divergence, mais surtout de s’opposer lorsque viendra l’heure de le faire. Elle n’a pas le choix : si elle veut sauver sa peau et celle des siens. Elle peut compter sur Quatre pour l’épauler. Lui, semble bien la comprendre, la cerner comme nul autre. Quatre est un garçon de prime abord assez énigmatique et mystérieux, mais dont j’ai immédiatement été sous le charme. Tris peut s’appuyer sur lui pour l’aider. (Moi j’en aurais bien fait mon Quatre heures héhé :p xD )

    Divergente, c’est le phénomène du moment à ne pas rater, un roman d’aventures, bourré d’action le tout relevé d’un soupçon de romance. La lecture est fluide, le récit bien ficelé, prenant. On est happé par sa lecture, constamment sur le qui-vive, car oui, Veronica Roth sait comment nous tenir en haleine. Un roman orchestré d’une main de maître même si parfois on peut déceler quelques maladresses surtout dans les enchaînements, mais rien de vraiment gênant à mon sens. C’est une histoire qui nous mène sur une quête d’identité finalement pleine d’espoir, d’action, d’audace, d’intrépidité, d’amour, de sacrifice. Qu’on appartienne à la catégorie des adultes ou des ados, on se régale et on ne saurait rester de marbre.

    J’ai entendu beaucoup de parallèles avec Hunger Games, pour ma part, je ne vois pas trop la ressemblance, certes on a deux héroïnes courageuses, mais du reste on est dans deux mondes bien différents, des histoires qui n’ont rien à voir l’une avec l’autre.

    Maintenant, je vous laisse. Vous pensez bien j'ai déjà dévoré le tome 2, (la chronique arrivera d'ailleurs prochainement) alors maintenant j'attends le tome 3 et avant de l'avoir je vais sûrement me (re)plonger avec impatience dans le tome 2 prête à retrouver Tris et surtout notre beau Quatre !!!! Il n’y en a pas quatre comme lui :p C’est une bombe ce gars-là, je comprends que Tris soit sous le charme aussi !

    Voilà, good week les manias,

    Xoxo,

    Manue.

     

    P.S : Vous avez vous la Bande Annonce ??? hiiiiiiiiiiiiiiiii vivement que je lise enfin le tome 3 et saute sur le film ^^ Il est pas trop beau Quatre, hein les filles ????? *bave devant son ordi* xD

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Mai 2014 à 20:55

    J'adore cette série et j'ai vraiment hâte de lire le tome 3 ^^ Et l'acteur qui joue Quatre est trop canon *O* Et le film parfait! ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :