• Baby Random, tomes 1 à 3

     

    Éditions Hugo & Cie

    Sorties les 11 octobre, 8 novembre et 6 décembre 2018

    1200 pages (pour la trilogie)

      

     

    Résumé du tome 1 : Il est 10 h 30 quand son patron arrive à la boulangerie dans laquelle travaille Célia. Il lui fait un sourire et l’invite une fois de plus à diner. Mais Max est français, et la réputation des Français pour briser les cœurs n’est plus à faire... Quelle excuse va-t-elle pouvoir trouver pour l’éviter ? Et si elle mettait ses préjugés de côté, Célia ne serait-elle pas surprise ? 

    Il est 11 h 05. Celia est debout derrière sa caisse. Il va arriver, elle le sait. Il vient tous les jours depuis un an, toujours à la même heure. Il ne dit pas bonjour, ne sourit pas, ne la regarde pas et commande toujours la même chose. Célia se maudit de n’être qu’une petite serveuse dans le décor de cet homme d’affaires. Pourquoi aurait-il envie de la regarder après tout ? 

    Et si le sort décidait de se mêler de la vie amoureuse de Célia Fowell et de tout renverser sur son passage tel un chien fou dans un magasin de porcelaine ?

     

     

     

    Avis de Mélissa : Ma première pensée après avoir terminé c’est : BORDEL, C’EST UNE PÉPITE !!! J’ai lu la trilogie en même pas 4 jours et c’est rare que cela m’arrive. Il faut que je sois carrément à fond dans l’histoire, limite envoutée, curieuse de lire le prochain chapitre. Chaque fois que je devais arrêter de lire, j’avais hâte de reprendre et j’avoue même sans trop de honte avoir lu pendant mes heures de boulot… mais en cachette, hein !

     

    Bon, par où commencer ? Tout d’abord, l’histoire est racontée majoritairement par Célia, mais il y a quelques chapitres par Roman. Les héros sont carrément extraordinaires ! Pareil pour les personnages secondaires !

     

    J’ai un gros coup de cœur pour Roman qui, sous ses allures de gros connard, cache un homme poignant qui cache ses émotions. Ayant perdu tôt sa chère maman, il est élevé par un homme qui ne pense qu’à sa fortune et à son entreprise. Il en a toujours souffert, mais a caché tout ça sous sa carapace du gars millionnaire qui peut tout avoir juste en claquant des doigts. Jusqu’au soir où il fait officiellement la rencontre de Célia lors d’une cérémonie rendant hommage à Mona, une dame qui a longtemps travaillé pour le père de Roman et qui courait après ce dernier avec un journal plié en deux lorsqu’il se transformait en petite peste incontrôlable en quête d’attention. 

     

    Leur rencontre bouleversera irrémédiablement la vie de Célia, une jeune femme de 22 ans qui vit aux limites de la pauvreté dans un petit appartement miteux, voisin de cette chère Mona, qui est devenue l’équivalent de sa grand-mère chérie avec le temps. Célia travaille dans un petit café et mène une vie très ordinaire. Pendant des semaines, elle est hypnotisée par ce magnifique jeune homme qui franchit la porte du café à 11 h 05 tapant tous les jours de la semaine et qui commande la même chose, le nez rivé sur son téléphone. Bien qu’il ne la regarde pas, Célia est séduite et lorsqu’elle croise sa route lors du gala en l’honneur de Mona, elle succombe.

     

    On ne s’ennuie pas pendant la lecture du 2e tome, oh que non ! Celia fait face à plusieurs situations difficiles, même si elle est aussi fauchée que dans le précédent tome. Et la conclusion est fort convaincante. J’en suis carrément ravie, même si je suis triste de devoir quitter les héros. L’épilogue est parfait et on termine cette aventure sans se poser de question sur leur avenir. Tout est clair, on ne peut s’empêcher d’être optimiste et heureux pour la nouvelle vie qu’ils entament tous ensemble… loin de Chicago !

     

    Je n’ai jamais été déçue par la plume de l’auteure. Déjà que j’avais adoré sa duologie Adopted Love, je n’ai été que plus convaincue par son talent d’auteure. Cette trilogie est une tuerie, rien de moins. On passe par toute la gamme des émotions, on rit, on retient ses larmes. L’histoire est réaliste et poignante, et presque tous les personnages sont attachants (vous comprendrez pourquoi je dis presque après avoir terminé votre lecture). Je remercie donc l’auteure pour cet excellent moment de lecture et j’ai très très hâte de lire son prochain chef d’œuvre !

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :