• Avant-toi - Jojo Moyes

     

     Avant toi

     

    Jojo Moyes

    Éditions Milady

    480 Pages

     

     

     

    Résumé :

     

    Ses jours sont comptés. Mais quand on aime, on ne compte pas.

    Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone à souhait. Quand elle se retrouve au chômage, dans ce trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie, Lou accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

     

     

    L’avis de Manue :

     

    En ce moment, à moins d’être ermite en pleine forêt amazonienne, vous n’avez pas pu passer à côté de la coupe du monde de football et de son effervescence toute brésilienne. Je n'entends que ça : Brasil, Brasil, Brasil sur la musique de "Samba de Janeiro". Ce mondial fait vibrer les supporters du monde entier. Bien sûr, moi, je ne suis pas restée insensible, enfin, vous voyez ce que je veux dire, tous ces shorts moulants sur la pelouse…. xD (allez, avouez-le les filles, ils sont mignons les footeux quand ils tombent le maillot, bon ya des exceptions comme Ribéry, mais il ne joue pas, alors on est sauvées… ouf). Bref, vous devez vous demander quel est le lien ? Oui, quel est le lien entre le foot et ce roman ?

    Vous vous dîtes qu’il n’y en a pas ? Eh bien, moi, si. Parce qu’il y a des romans qui éveillent des choses en nous, qui nous bousculent, nous submergent d’émotion, nous font vibrer, et « Avant toi » fait partie de ceux-là. C’est un roman qui porte un regard terriblement juste et émouvant sur le handicap, qui fait réfléchir, qui nous noue la gorge, nous remue les tripes.

    Lou est une jeune femme de 26 ans, un peu timide, gauche, renfermée, et introvertie. Au bras d’un petit copain dénommé Patrick obnubilé par sa petite personne, et entourée d’une famille en difficulté financière dont le père est au chômage, la mère ne travaille pas afin de s’occuper du grand-père malade, la sœur cadette Treena tombée enceinte quand elle était adolescente et pour qui tout le monde se serre la ceinture, afin qu’elle poursuive des études et que son fils Thomas ne manque de rien. On peut dire que Lou n’a eu pas la vie rose, elle se sacrifie sans vraiment en avoir confiance, altruiste par nature. Elle aime sa famille, mais elle souffre surtout d’un manque d’estime de soi. Lou a fini par s’accommoder à sa condition, au petit train-train qu’elle mène.

    Les finances déjà fragiles de la famille s’aggravent lorsque Lou perd son emploi, et ainsi le seul revenu de la famille. Lou n’a alors pas d’autre choix que de se rendre à l’agence pour l’emploi dans l’espoir de retrouver le plus vite possible un gagne-pain. Voilà qu'ensuite on lui propose un job bien payé pour une durée de six mois, afin de tenir compagnie à un tétraplégique. Sur la réserve, Lou hésite dans un premier temps, puis finit par accepter. Elle est alors très loin de se douter où cela va la mener.

    Will Traynor était un bel homme, sportif, un peu casse-cou sur les bords, entrepreneur de talent toujours en quête de sensation forte, il n’avait pas peur de vivre sa vie à cent à l’heure, de prendre des risques. Il croquait la vie à pleine dent. C’était un homme charismatique, une forte tête qui savait parfaitement ce qu’il voulait dans la vie jusqu’à un bête accident de la route qui le condamne à passer sa vie dans un fauteuil. Chaque jour lui rappelle ce qu’il a perdu. Les souffrances qu’ils endurent l’ont rendu agressif. Il n’a plus goût à la vie. Son état est sans appel, Will ne remarchera plus jamais.

    Alors, sa rencontre avec Lou, cette jeune femme peu sûre d’elle va faire des étincelles. Même s’il tente de la repousser dans un premier temps et que Lou manque de baisser les bras, ils finissent par se découvrir, se lier d’amitié, puis s’attacher. Sous nos yeux émus se noue une complicité remarquablement touchante. Grâce à Will, Lou prend enfin confiance en elle, se découvre une âme courageuse, bagarreuse. Il lui apprend à écouter ses désirs. Lou ne lâchera pas le morceau. La vie est trop courte pour la passer à ruminer ses craintes.

    Lou fait tout pour rendre la vie de Will meilleure sans avoir conscience qu’il fait de même avec la sienne. À son contact, elle paraît plus épanouie. Durant ces quelques mois, ils s’apportent beaucoup l’un l’autre autant que dans toute une vie. Seulement, leur rapprochement manque de vaciller lorsque Lou découvre la vraie raison de son embauche. Elle s’en trouve douloureusement bouleversée. Et cette révélation n’épargne pas non plus le lecteur.

    Je ne vais pas en dire davantage pour ne pas spolier, mais « Avant toi » est une magnifique histoire d’amour, qui non seulement nous émeut, mais nous permet de porter un regard différent sur le handicap. Parce que la loi du cœur n’obéit à aucune règle physique, peu importe que nous soyons limités physiquement, le cœur, lui, ne connaît aucune restriction. Le roman relance aussi le débat sur la dignité humaine, mais surtout sur le droit de mourir dans la dignité.

    « Avant toi » est un roman époustouflant qui ne peut laisser insensible. Magnifiquement écrit, riche en émotion, douloureusement attendrissant, il revêt tous les ingrédients pour nous soutirer des larmes, et ça marche ! Plusieurs fois, l’émotion m’a noué la gorge, piqué les yeux et fait briller les pupilles. Parfois, lorsque l’émotion était trop forte, j’avais le cœur gros, un immense poids sur la poitrine. « Avant toi », c’est l’histoire de deux belles âmes qui d’ordinaire n’aurait jamais dû se rencontrer, mais qui chacune écorchée par la vie, vont finir par se croiser, se lier et s’aimer.

    Lou lui redonne goût à la vie, mais est-ce suffisant pour Will ?

    Voilà, c’est un coup de cœur. "Avant-toi" est tout ce que j’attends d’un roman : qu’il me prenne aux tripes. Lou et Will nous donnent une belle leçon de vie, d’amour et de courage. Il y a eu Roméo et Juliette, Jack et Rose du Titanic, Noah et Allie de « N’oublies jamais », Landon et Jamie de « À tout jamais », Braden et Joss de « Dublin Street », et tant d'autres encore… et maintenant, il y a Lou et Will de « Avant-toi ». Incontestablement, il y a du génie dans la plume de Jojo Moyes, un je-ne-sais-quoi qu'on ne retrouve que chez les plus grands, la faculté de nous toucher, nous lecteurs, par les mots. Il n'y a ni excentricité, excès de sensiblerie, ni rebondissements farfelus dans ce roman. Certes, il y a quelques clichés, outre cela, tout le reste est la preuve qu'en faisant simple, on peut faire grand. Il suffit d'un peu de sincérité dans la plume. Jojo Moyes est une auteur qui parle avec le cœur, je n'en doute pas. Autrement dit, vous savez ce qu’il vous reste à faire : lisez-le !

    Pour tout vous dire, après ça j'ai très envie de lire "Une dernière lettre à son amant" de Jojo Moyes. Et un de plus dans ma wish ^^

    Bonne soirée les manias et bon match pour ceux qui comme moi auront le nez collé à l'écran; Allez les bleus ! 

    Xoxo,

    Manue.

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    3
    Jeudi 26 Juin 2014 à 20:28
    Il me faut absolument ce roman!!! *.*
    2
    Dimanche 22 Juin 2014 à 19:47

    *Manue* Je te conseille c'est un roman bien ficelé, bien écrit et émouvant qui aborde un sujet difficile avec beaucoup d'intelligence et de recul ;)

    1
    Dimanche 22 Juin 2014 à 15:50

    Eh bien peut-être qui sait ! Je ne connais pas cet auteur, ce sera l'occasion de le découvrir :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :